page d'accueil   sommaire  

Valentina MARZIALI


coordonnées


Valentina MARZIALI
tel 02/6503359, fax +32-2-650.33.35, Valentina.Marziali@ulb.ac.be
http://metices.ulb.ac.be
Campus du Solbosch
CP124, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles




unités de recherche


Centre de recherche METICES (METICES)



projets


Lieux communs, flux tendus. Gestions des circulations hétérogènes dans la grande gare urbaine contemporaine. Etude comparative entre la Gare du Midi de Bruxelles et la Gare Centrale de Milan ».Valentina Marziali. Promoteur : Pierre Lannoy [Common places, tense flows. Management of heterogeneous circulations in urban contemporary stations. A comparative study between Gare du Midi in Brussels and Central Station in Milan]
L'objectif principal de notre recherche est d'étudier, dans une démarche qualitative, un « nouveau » lieu urbain, c'est-à-dire la grande gare multimodale, afin d'identifier et de théoriser les processus et les formes de la « transitorialité » contemporaine, entendue comme configuration socio-spatiale constituée par la juxtaposition, en un lieu circonscrit, de circulations hétérogènes. Pour réaliser cela, notre recherche reposera sur l'analyse comparée de deux gares spécifiques : la Gare du Midi de Bruxelles, en Belgique, et la Gare Centrale de Milan, en Italie. L'intérêt de cette comparaison provient du fait que ces deux lieux publics ont subi une requalification possédant plusieurs traits en commun. Ces transformations avaient parmi d'autres buts l'ambition de transformer ces deux espaces urbains en de véritables pôles multimodaux. Or, notre posture consiste précisément à prendre au sérieux, d'un point de vue sociologique, l'idée de pôles urbains multimodaux, dans le sens où il s'agit de lieux où se déploient de nombreuses circulations socialement hétérogènes. Nous envisageons d'aborder le sujet par trois entrées distinctes : l'étude des modalités de la gestion sociale des circulations, des écologies sociales et des pratiques situées, et enfin de la culture et de ses mises en forme. La recherche se compose de deux parties complémentaires et concomitantes. La première se concentre sur le développement d'un cadre théorique pour l'étude d'une gare multimodale contemporaine. La deuxième consistera en une étude empirique approfondie des deux terrains sélectionnés. Nous entendons poursuivre trois objectifs. D'abord, nous souhaitons renouveler la monographie urbaine en restant dans l'intra-muros d'un lieu urbain « nouveau ». Ensuite, nous entendons élargir la notion de mobilité, en la pluralisant à travers l'étude ethnographique d'un n'ud de rencontres entre plusieurs mobilités. Enfin, nous souhaitons aussi repenser les concepts de « non-lieu » et de lieu de transit. [The main purpose of our research is to investigate, with a qualitative approach, a 'new' urban place, that is the multimodal railway station, with a view to identifying and theorizing the processes and forms of contemporary ''transitoriness'', understood as a socio-spatial configuration resulting from the juxtaposition of heterogeneous circulations in a circumscribed space. To achieve this, our research takes as its starting point the comparative analysis of two railway stations: Brussels South in Belgium, and Milan Central Station, in Italy. The interest of this comparison comes from the fact that these two public places have experienced a requalification with several features in common. One of the main goals of these transformations was to change the two urban spaces in real multimodal hubs. Now, our posture is precisely to take seriously, from a sociological point of view, the concept of multimodal urban centres, in so far as they are places where many socially heterogeneous circulations are deployed. We plan to approach the subject by three entry points. The first is the social management of circulations. The second dimension maps social ecologies and situational practices. The third dimension is that of culture and its shaping. The research consists of two parts which are distinct, but complementary and interlinked. The first focuses on developing a theoretical framework to study a contemporary international railway station. The second is an in-depth empirical study of the two urban sites under comparison. We intend to pursue three objectives. First, we wish to renew the urban monograph remaining within the boundaries of a ''new'' space. Then we plan to expand and enrich the notion of mobility through the ethnographic study of a meeting hub between several mobilities. Finally, we also want to rethink the concept of ''non-place'' and of 'transit place'.]



disciplines et mots clés déclarés


Sociologie Sociologie urbaine

diversités culturelles ethnographie grand gare contemporaine mobilités sociales et géographiques, villes et urbanisation