page d'accueil   sommaire  

Calliope MARIS


coordonnées


Hôpital Erasme
Calliope MARIS
Calliope.Maris@ulb.ac.be
Campus Erasme
CP556, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles



unités de recherche


Laboratoire d'anatomie pathologique [Department of Pathology]



projets


Recherche de biomarqueurs d'invasion et d'angiogenèse tumorales en neuro-oncologie [Identification of biomarkers related to tumor invasion and angiogenesis in neuro-oncology]
Les glioblastomes (GBM) sont les tumeurs primitives les plus fréquentes du système nerveux central. Malgré des traitements intensifs qui incluent résection chirurgicale, chimiothérapie et radiothérapie, ces tumeurs sont associées à un pronostic sombre. Cette caractéristique est notamment liée aux importantes capacités d'invasion des cellules tumorales. D'autre part, la vascularisation particulière développée au sein des GBM nous a conduit à étudier certains acteurs de l'angiogenèse tumorale. Ce thème de recherche s'articule donc autour des deux sujets suivants: (1) Etude d'acteurs impliqués dans la migration des cellules de GBM. Des études antérieures réalisées au sein de notre laboratoire et des données de la littérature montrent que les IGFs augmentent la migration des cellules de glioblastome (Rorive S et al. JNEN 2006 ; Rorive S et al, Glia 2008). Toutefois, une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans la migration cellulaire est indispensable pour permettre notamment l'élaboration de nouvelles stratégies thérapeutiques. Le but du présent projet est d'évaluer si la migration des cellules de glioblastome en réponse à IGFI pourrait en partie être liée à la sécrétion de ténascine-C. La ténascine-C est un composant de la matrice extracellulaire qui favorise la migration de cellules de glioblastome. Nous avons montré, dans une étude précédente, que son expression est associée à un mauvais pronostic dans des tumeurs infiltrantes, les astrocytomes de grade II (Maris et al, NAN 2008). Les mécanismes biologiques impliqués dans ce processus sont en cours d'étude. (2) Etude d'acteurs impliqués dans l'angiogenèse tumorale. Ce projet est axé sur l'étude des rôles respectifs et combinés exercés par les galectine-1 et -3 (extracellulaires et intracellulaires) dans l'angiogenèse. Nos premiers résultats montrent un effet pro-angiogénique synergique de ces deux galectines dans un modèle de cellules endotheliales associées aux tumeurs et qui implique les récepteurs VEGFRs. Nous poursuivons l'analyse des voies de signalisation potentiellement impliquées. Dans ce contexte, nous évaluons également l'expression endothéliale du VEGF et des VEGFRs dans des conditions normales, inflammatoires et tumorales au sein d'une collection de tissus humains sains et pathologiques. [Gliobastoma (GBM) is the most frequent brain tumor in adults. Despite progress in surgery, radiotherapy and chemotherapy, the overall survival of patients with GBM remains extremely poor. The hallmark of GBM is local invasion of single tumor cells to adjacent and distant brain structures that renders complete tumor resection impossible and leads to tumor recurrence and death of the patient. In addition the particular GBM vasculatur has motivated us to study a number of angiogenesis actors. This is why we center this research subject around the two following aspects: (1) Study of actors involved in GBM cell migration. In the literature, many data support the implication of the IGF system in GBM pathogenesis. In addition, previous studies performed in our Department showed that IGFs promote proliferation and migration of GBM cells. To improve the treatment, it is imperative to better understand the molecular mechanisms involved in GBM pathogenesis, in order to develop new molecularly targeted therapies. The aim of this project is to evaluate if the migration of the GBM cells in response to IGF-I might be due to tenascin-C secretion. Tenascin-C is a component of the extracellular matrix that promotes the GBM cells migration. In a previous work, we showed that tenascin-C expression is associated with a worse prognosis in grade II astrocytoma. The molecular mechanisms of these processes are still in study.(2) Study of actors involved in tumor angiogenesis. This project focuses on the study of isolated and coobined effects induced by galectins-1 and 3 on angiogenesis. Our results show a synergistic effect of these two galectins on endothelial cell growth and tube formation through activation of VEGFR1 and 2. We are now analyzing the signaling pathways that are potentially involved in these effects. From a clinical point of view, we also analyze VEGF and VEGFR expression in endothelial cells in a large series of normal, inflammatory and cancer tissue samples.]

Classification moléculaire et recherche de biomarqueurs de cellules souches cancéreuses en neuro-oncologie [Molecular classification and identification of tumor stem cell biomarkers in neuro-oncology]
Les glioblastomes (GBM) sont considérés par l'OMS comme une seule entité histologique. Cependant, cette entité montre une grande variabilité biologique qui se traduit par des différences importantes en termes de pronostic et de réponse aux traitements. Plusieurs groupes de recherche ont établi des profils moléculaires et génétiques des GBM via des techniques d'analyses moléculaires à grande échelle. De façon intéressante, ces sous-groupes sont en général associés à des pronostics différents ou à des réponses différentes aux traitements. Les données de la littérature suggèrent aussi que cette résistance des GBM est en partie liée à la présence d'un contingent de cellules souches cancéreuses, les glioma stem cells (GSC). C'est pourquoi, en complément du 1er thème de recherche, nous nous intéressons aux deux sujets suivants : (1) Classification moléculaire des GBM. Nous avons récemment tenté d'approcher la classification moléculaire des GBM à l'aide de l'immunohistochimie (IHC), une méthode plus facilement applicable dans la routine clinique. Sur base de trois biomarqueurs (EGFR, p53 et PDGFRA) dont l'expression IHC a été quantifiée par analyse d'images, nous avons pu identifier deux sous-groupes de GBM présentant des réponses aux traitements et des pronostic différents. Nous tentons à l'heure actuelle d'affiner cette classification grâce à l'étude de nouveaux biomarqueurs. (2) Caractérisation des cellules souches cancéreuses (GCS) au sein des GBM. Les GCS sont capables de s'auto-renouveler, de proliférer de façon incontrôlée, présentent des potentialités multiples de différenciation et sont tumorigéniques in vivo. Les GSC sont plus résistantes aux thérapies anti-cancéreuses en comparaison aux autres cellules malignes, notamment par une plus grande capacité à utiliser les mécanismes de réparation de l'ADN. Il y a donc une nécessité à développer de nouvelles thérapies ciblant spécifiquement les GSC. A ce jour, il n'existe pas un marqueur spécifique des GSC. Des marqueurs sont utilisés pour les isoler mais l'expression de ces marqueurs est variable. Cette hétérogénéité complique l'identification précise des GSC au sein des GBM, un prérequis indispensable au développement de thérapies ciblées contre ces cellules. Dans ce projet, nous nous proposons de mieux caractériser ces cellules en étudiant l'expression de plusieurs marqueurs des GSC au sein des GBM. [GBM are considered by the WHO classification as a single histological entity. However, considerable variability in biologic behavior still exits within this entity, resulting in significant differences in terms of prognosis and response to treatment. In an attempt to better understand GBM, many groups have used high-scale molecular profiling studies. These studies have revealed different molecular GBM subtypes. Interestingly, these different subtypes show different prognosis and respond differently to intensive therapy. Furthermore, data in the literature suggest that the high resistance of GBM to adjuvant therapy is partly due to the presence of a tumorigenic subpopulation of cancer stem cells called glioma stem cells (GSC). This is why, in complement to the 1st research subject, we also study the two following aspects: (1) Molecular classification of glioblastomas. We are currently trying to approach the molecular classification of GBM by the use of immunohistochemistry (IHC), a method which is easily applicable on a routine basis. This method has allow us so far to distinguish two clinically relevant classes of GBM based on the analysis of only three biomarkers (EGFR, p53 and PDGFRA) using image analysis to quantify their expression. We are currently investigating the possibility to improve this classification with the addition of other biomarkers resulting from our different research subjects in neuro-oncology. (2) Characterization of cancer stem cells in GBM. The cancer stem cell hypothesis suggests that only a distinct population of tumor cells, so-called cancer stem cells (CSC), is able to give rise to malignancies and tumor growth. CSC are defined as tumor cells with stem cell properties (i.e. asymmetric cell division, infinite growth, multipotency and cancer-initiating ability upon orthotopic implantation). A therapy will ultimately fail if it does not eliminate CSC; thus efficacy of a therapeutic agent depends on its efficacy against CSC. No specific marker of glioma stem cells (GSC) is currently reported in literature. Several markers are used to isolate GSC from human GBM but their expression is heterogeneous. This point complicates the accurate identification of GSC within GBM, an essential step to develop targeted therapies against GSC. Our project proposes to better characterize human GSC by studying the expression of several markers.]



prix


Prix de la Société Belge d'Anatomie Pathologique (2005 et 2009)

Prix de l'Hôpital Académique Erasme et Médaille de l'Université libre de Bruxelles

2009 - Prix de la Société Belge d'Anatomie Pathologique



disciplines et mots clés déclarés


Biologie moléculaire Cancérologie Histopathologie

angiogenèse biomarqueur biomarqueur cellule souche cancéreuse classification moléculaire galectine glioblastome gliome immunohistochimie matrice extracellulaire migration et invasion cellulaire pronostic récepteur au vascular endothelial growth factor (vegfr) résistance aux thérapies système de l' "insuline growth factor" (igf)