page d'accueil   sommaire  page suivante   page précédente  

recherche  


(Premier Assistant)


coordonnées



Olivier DEBEIR
Faculté des Sciences appliquées
tel 02 650 22 95, fax 02 650 22 98, odebeir@ulb.ac.be
Campus du Solbosch
ULB CP165/57, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles


unité de recherche



Laboratoire de l'Image Synthèse et Analyse


sujet de recherche


Olivier Debeir prend goût à la recherche, durant ses études d'ingénieur électromécanicien à l'ULB, à la faveur de contacts avec le CRIF, le Centre de Recherches Industrielles sur les Fabrications métalliques. En 1994, son cursus terminé, il rejoint le Laboratoire des systèmes logiques et numériques du Prof. Philippe Van Ham pour faire de l'analyse d'image. Il bénéficie, après quelques mois, d'une bourse " FIRST " visant à renforcer la coopération université-industrie, en l'occurrence entre l'ULB d'une part, UCB Pharma et Medoc-IT, une entreprise informatique d'autre part.

Il s'engage dans une thèse de doctorat consacrée à l'analyse d'image pour le diagnostic du mélanome, en collaboration avec le Dr. Denis Goldschmidt, alors médecin à l'Hôpital Erasme. Suite au changement d'ancrage hospitalier de son collègue, Olivier Debeir, ne disposant plus de backup sur le mélanome, réoriente ses travaux sur la segmentation d'image de télédétection en y associant des géographes dans le cadre d'une Action de Recherche Concertée centrée sur les assemblées de multi-classicateurs avec les Prof. Alain Delchambre et Hugues Bersini. Il défend sa thèse en 2001.

Il enchaîne, ensuite, avec un contrat sur une chaire d'entreprise sponsorisée par Unibioscreen et se consacre à un système d'acquisition d'images digitales qui permet de récolter des informations pertinentes sur le comportement de cellules cancéreuses soumises à différentes conditions expérimentales. Ses recherches d'analyse d'images dédiée à la biologie cellulaire [1,2] le conduisent à développer un outil et à des publications en collaboration avec d'autres laboratoires (Université de Gand [3,4], Ecole Centrale de Paris, Institut Curie à Orsay).

Grâce à un projet ALFA de l'Union Européenne, coordonné par Jacques Demongeot de l'Université Joseph Fourier à Grenoble, il élargit ses collaborations internationales à l'Autriche, au Venezuela, au Chili et au Mexique (Groupe de recherche en Astrophysique INOAE et Universidad de Guanajuato).

Les activités communes se déclinent en Ecoles d'été au Chili et en France, en actes de conférences mais, hélas, l'échange de doctorants et de postdoctorants n'aboutit pas.

Olivier Debeir multiplie également les projets conjoints au sein de son Alma Mater. Il s'intéresse à l'analyse d'images acquises par télédétection, dans le cadre d'un projet de la Région bruxelloise, impliquant l'IGEAT et l'Ecole Royale Militaire, visant à fédérer les connaissances des partenaires dans le développement d'un démonstrateur permettant aux producteurs de données topographiques d'actualiser plus efficacement leur base de données. Il s'agit notamment d'analyser les images satellitaires, les DB démographiques et économiques pour prévoir la localisation des changements relatifs aux structures humaines, routes, habitat, etc.

Il mène un projet (DIAPAT) en étroite collaboration avec le Prof. Isabelle Salmon du Service d'Anatomie pathologique de l'Hôpital Erasme, sur une approche prometteuse d'identification de biomarqueurs à des fins diagnostiques, pronostiques et/ou thérapeutiques. La quantification d'immunomarquages via des techniques d'analyse d'images permet la caractérisation d'expression d'antigènes révélés par immunohistochimie sur des coupes de tissus normaux ou pathologiques. Son investissement dans les questions biomédicales se reflète dans sa bibliographie depuis 2004, ce qui lui vaut de figurer sur une liste internet de chercheurs experts en " Biomed " et se concrétise aujourd'hui par la chaire en imagerie biomédicale créée dans la nouvelle filière d'enseignement de la Faculté des Sciences appliquées et qui lui a été confiée.

D'autres projets pour demain s'inscrivent dans ce créneau. Olivier Debeir est partie prenante, notamment pour l'axe " anatomie pathologique ", du Centre d'Imagerie qui va se développer dans la nouvelle plateforme technologique à Gosselies. Il entend bien s'engager activement dans les activités de formation, pour donner notamment aux biologistes les connaissances et les outils indispensables aujourd'hui au métier de la microscopie. Dans le même esprit, il réfléchit au développement de logiciels libres (qui pourraient être diffusés sous licence ULB) dans le cadre de la biologie cellulaire et faciliterait le transfert vers les scientifiques.

Après autant d'années de recherches contractuelles, la stabilisation en octobre 2009 est appréciée ! Olivier Debeir pourra continuer à s'investir dans le travail collaboratif, l'interdisciplinarité, et dans la formation. " On est amené à consacrer beaucoup de temps à des activités qui ne sont pas liées à la recherche " confie-t-il " mais cela fait partie de l'esprit de l'Ecole polytechnique qui fonde notre cohésion et notre attractivité auprès des étudiants, comme le parrainage des plus jeunes par les aînés et le souci de l'acquisition de compétences utiles au vivre ensemble ".

[1] DEBEIR, Olivier, CAMBY, Isabelle, KISS, Robert, VAN HAM, Philippe, DECAESTECKER, Christine - A Model-Based Approach For Automated In Vitro Cell Tracking And Chemotaxis Analyses. In : "Cytometry", Vol. 60A, 1, July 2004, pp. 29-40.

[2] DEBEIR, Olivier, KISS, Robert, VAN HAM, Philippe, DECAESTECKER, Christine - Tracking of Migrating Cells Under Phase-Contrast Video Microscopy With Combined Mean-Shift Processes. In : "IEEE Transaction on Medical Imaging", Vol. 24, 6, June 2005, pp. 697-711.