page d'accueil   sommaire  page suivante   page précédente  

recherche  


(Premier Assistant)


coordonnées



Alain CARPENTIER
Institut des Sciences de la Motricité
tel 02 555 38 69, acarpent@ulb.ac.be
Campus Erasme
ULB CP640, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles


unités de recherche



Unité de recherche en Neurophysiologie Appliquée
Laboratoire de Biologie Appliquée ( anciennement Laboratoire de Biologie Générale)


sujet de recherche




Les travaux de recherche que je mène sont réalisés au sein du Laboratoire de Biologie Appliquée et de l'Unité de Recherche en Neurophysiologie, dirigés par le Professeur K. Hainaut. Ils s'articulent autour de deux axes principaux.


1. L'étude de la programmation et de la régulation du mouvement chez le sujet humain, et plus particulièrement dans des muscles synergistes possédant des fibres musculaires lentes et rapides. Ces travaux qui ont abouti à la réalisation d'une thèse de doctorat montrent que la performance motrice n'est pas uniquement programmée par la commande centrale, mais aussi contrôlée par les afférences périphériques qui sont elles-mêmes dépendantes du positionnement optimal des muscles.


2. L'étude des propriétés contractiles du muscle et de ses différents types d'unités motrices pendant la fatigue musculaire. Ces investigations ont pu montrer que la diminution de force globale du muscle pendant la fatigue est associée non seulement à une altération des propriétés contractiles des unités motrices (ensemble de fibres musculaires), mais également à une modulation de leur commande nerveuse qui contribue à minimiser temporairement la perte de force. L'originalité de ce travail de recherche qui associe l'enregistrement mécanique et électrique d'unités motrices isolées a été reconnue notamment par le prix international de la Société de Biomécanique.


L'étude du comportement des unités motrices pendant l'exercice et son adaptation à l'entraînement constitue l'axe central de recherche que je mène actuellement. Elle a pour but de mieux comprendre l'étiologie de la fatigue musculaire et à minimiser ses effets délétères.

Notre approche électrophysiologique permet non seulement de discuter les mécanismes neurophysiologiques fondamentaux, mais aussi d'approcher sous un jour nouveau des questions d'intérêt pratique tant en éducation physique qu'en kinésithérapie.


thèse


Contribution à l'étude électrophysiologique et biomécanique du mouvement chez le sujet humain (09/12/1998)