Presses Universitaires de Bruxelles asbl
débutdébutpage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Contexte de la création des PUB

Vue aérienne de l'Université libre de Bruxelles dans les années 1940-50.

L'idée de créer un organisme d'édition universitaire dans le courant des années 50 n'a pas été une proposition isolée. En effet, la naissance des Presses Universitaires de Bruxelles s’est inscrite dans un processus de mutation et de réadaptation initié par l’Université libre de Bruxelles dans la période de l’après-guerre. Devant l’accroissement toujours constant de la population estudiantine (405 inscrits en 1859, 4114 en 1956) et par souci du sort moral et matériel des étudiants, l’ULB a multiplié les services proposés afin de garantir leur bien-être au sein du campus.



Façade des actuels services médicaux de l'ULB.

Ainsi, face à l’évolution des conditions de vie, l’Université inaugure en 1947 un Service social dont l’ambition est de venir en aide aux étudiants en situation difficile.

En 1949, c’est un Service de médecine préventive qui est mis sur pied au sein duquel sont effectués des examens cliniques dans le but de lutter contre certaines maladies comme la tuberculose. A ce service vient s’ajouter, en 1955, un Centre de guidance (renommé en 1965 Service d’aide psychologique aux étudiants), chargé d’aider les étudiants sur le plan psychologique.

Ancienne crèche, avenue Jeanne.

C’est donc dans ce contexte et consciente de l’importance de son rôle social auprès des étudiants que l’Université a poursuivi l’aménagement de son site par l’ouverture, en 1958, d’une Crèche et d’un Service d’édition. Nées de la collaboration entre les associations estudiantines, l’Université et l’Union des Anciens Étudiants, les Presses Universitaires de Bruxelles ont été constituées en association sans but lucratif.




Ligne thématique