Conditions d'accès 2017-2018 - Master de spécialisation en gestion des risques et bien-être au travail

(conditions d'accès 2016-2017)

A. Accès de plein droit aux porteurs d'un grade académique acquis en Communauté française de Belgique

  • Rem. relative à l'accès au porteur d'un grade académique de 2ème cycle universitaire

    Les porteurs d'un diplôme universitaire n'ont pas accès de plein droit à ce master de spécialisation.

  • Rem. relative à l'accès au porteur d'un grade académique de 2ème cycle obtenu en Haute école ou en Ecole supérieure des arts

    Les porteurs d'un diplôme de 2ème cycle Haute école n'ont pas accès de plein droit à ce master de spécialisation.

B. Accès au porteur d'un grade académique étranger reconnu équivalent à un grade académique de deuxième cycle donnant accès aux études visées, en application du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académique des études, en application d'une directive européenne, d'une convention internationale ou d'une autre législation, aux mêmes conditions

C. Accès moyennant dossier soumis à l'avis du jury

Aux conditions générales fixées par le jury, ont accès les étudiants qui satisfont aux conditions d'accès prévues à l'art. 111 du décret du 7 novembre 2013 et ont acquis des compétences valorisées par le jury pour au moins 300 crédits aux conditions complémentaires fixées par le jury (si le jury précise des conditions complémentaires, les enseignements supplémentaires faisant partie du programme d'études de l'étudiant).

  • Critères établis par le jury.

    Les admissions et inscriptions à ce master de spécialisation se réalisent à L'Université de Mons, l'université référente (voir http://portail.umons.ac.be/FR/universite/admin/aff_academiques/formationcontinue/formation_par_domaine/sciences_ingenieur/Pages/MSI_GestiondesRisquesetBienetreauTravail.aspx).

    Ont accès à ce master de spécialisation les étudiants qui satisfont aux conditions d'accès au master et soit sont porteurs d'un titre, diplôme, grade ou certificat de deuxième cycle, en Communauté française ou extérieur à celle-ci, soit ont acquis des compétences valorisées par le jury pour au moins 300 crédits. En vue de l'admission aux études, le jury peut valoriser les savoirs et compétences des étudiants acquis par leur expérience professionnelle ou personnelle. Cette expérience doit correspondre à au moins cinq années d'activités, des années d'études supérieures ne pouvant être prises en compte qu'à concurrence d'une année par 60 crédits acquis, sans pouvoir dépasser 2 ans. Au terme d'une procédure d'évaluation, le jury juge si les aptitudes et connaissances de l'étudiant sont suffisantes pour suivre les études avec succès. Au terme de cette évaluation, le jury détermine les enseignements supplémentaires et les dispenses éventuelles qui constituent les conditions complémentaires d'accès aux études pour l'étudiant.