= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

BIBLIOGRAPHIE PAPYROLOGIQUE

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

 

Georges NACHTERGAEL et Alain MARTIN,

Informatisation de la Bibliographie Papyrologique (2008)

 

Reproduit de: CD-ROM "Subsidia Papyrologica 3.0".

 

Marcel Hombert (1900-1992) a fondé la "Bibliographie Papyrologique" (BP) en 1932, conformément à un projet présenté au IIe congrès international de Papyrologie (Leyde, 1931). Pendant plus de 60 ans, la BP a été diffusée sous la forme de fiches de bristol. Georges Nachtergael (à partir de 1974) et Alain Martin (à partir de 1984) ont été successivement associés à l'entreprise.

L'idée d'un traitement informatisé du matériel bibliographique ainsi accumulé a été lancée lors du XVe Congrès international de Papyrologie (Bruxelles-Louvain, 1977); elle a lentement pris forme. Grâce aux soins de Roger S. Bagnall, les fiches relatives aux années 1976-1989 ont été encodées à Columbia University, à l'aide du programme "ProCite". Cette base de données a été diffusée sur disquettes.

En 1995, répondant à la demande de nombreux collègues, ainsi qu'à des impératifs techniques et financiers, les rédacteurs de la BP courante ont renoncé à la distribuer sous la forme de fiches de bristol. Depuis cette date, les abonnés ont le choix entre deux formules: d'une part, une saisie informatique, à l'aide du programme "FileMaker Pro", distribuée d'abord sur disquettes, ensuite sous la forme d'une pièce attachée à un courriel; d'autre part, un tirage sur feuilles A4.

Il a immédiatement paru souhaitable de convertir au nouveau format informatique le fichier constitué à Columbia University et de l'enrichir, non seulement en le tenant à jour, mais aussi en le complétant rétrospectivement. R.S. Bagnall a bien voulu superviser à Columbia University l'encodage du matériel relatif aux années 1960-1968 et 1990-1992. À Bruxelles, G. Nachtergael et A. Martin ont pu compter sur l'aide d'Alexandre Buchet et de Paul Heilporn pour combler les lacunes des années 1969-1975 et 1993-1994, puis pour procéder à une toilette générale. Des subsides ont été attribués à cette fin par l'Association Internationale de Papyrologues et par l'Université Libre de Bruxelles (par le biais du Centre de Papyrologie et d'Épigraphie grecque). Le fruit de ce travail, arrêté le 1er janvier 2000, a été diffusé sous la dénomination "BP 60-99"; il figurait sur le CD-ROM "Subsidia Papyrologica 1.0" et se présentait sous la forme d'une base de données riche de 24.215 fiches; y figuraient, outre les données encodées de manière rétrospective, toutes les fiches distribuées au format électronique depuis le 1er envoi de 1995 jusqu'au 4e envoi de 1999.

L'accueil réservé à ce CD-ROM a incité G. Nachtergael et A. Martin à poursuivre l'effort de saisie rétrospective. Un grant attribué par l'Association Internationale de Papyrologues a permis de remonter aux origines de la BP, soit de saisir toutes les fiches distribuées depuis 1932; Annie Deknudt a pris en charge l'essentiel de l'encodage. Le travail a été réalisé sur la base du fichier, en partie manuscrit, constitué au fil des années par M. Hombert; les données qu'il contenait ont été mises en conformité, dans toute la mesure du possible, avec les normes de la BP électronique: une indexation a été ajoutée, ainsi que, dans de nombreux cas, un résumé; il a été procédé à nouveau à une toilette générale. Le dépouillement des années 1932-1959, l'ajout d'un certain nombre de fiches pour les années 1960-1999 et l'insertion de données relatives aux années 2000-2004 (jusqu'au 2e envoi de 2004), a fourni un supplément de 13.291 fiches. Le fichier "BP 32-04", qui figurait sur le CD-ROM "Subsidia Papyrologica 2.0", comprenait au total 37.506 fiches.

Pour marquer le 75e anniversaire de la BP, en 2007, une nouvelle mise à jour a été réalisée. Des compléments aux années 1932-2004 ont été insérés dans la base de données; toutes les fiches distribuées depuis le 3e envoi de 2004 jusqu'au 4e envoi de 2007 y ont également pris place: 4.114 fiches ont ainsi été ajoutées. Le CD-ROM "Subsidia Papyrologica 3.0", pour lequel le travail a été arrêté le 29 février 2008, comprend désormais 41.620 fiches. Pour tenir leur information à jour, il suffira que les abonnés de la BP courante copient la base de données sur leur disque dur et qu'ils y importent trimestre après trimestre les fiches qui leur parviendront, à partir du 1er envoi de 2008.

= = = = = = =

Retour à: BP - ACCUEIL