[Intra]lettre

Lire toute l'intralettre | Archives | Contacts | Imprimer 

Publications ULB

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Naftali Patricia
Ghesquière François
Paridaens Nicolas
Vanherweghem Jean-Louis
Jossart Pierre
Askenasi Robert
Blondeel Sébastien
Rosier Laurence
Marsia Jean

[ Recherche ]

Bioinformatique: l'ULB et la VUB unis au sein de l'(IB)2

L'idée germait dans l'esprit de plusieurs chercheurs depuis quelques années déjà ; elle était presque devenue une évidence au vu de l'évolution de la discipline et de la masse grandissante de données genomiques collectées dans les laboratoires biomedicaux. Désormais, elle est bel et bien réalité: l'ULB et la VUB ont créé l'(IB)2 , l'Interuniversity Institute of Bioinformatics in Brussels.

Interuniversitaire (ULB-VUB), l'Institut est également interfacultaire puisqu'il réunit des équipes de recherches des Facultés de Médecine, Sciences et Sciences appliquées (Polytechnique) ; Gianluca Bontempi (Machine Learning Group, Faculté des Sciences ULB) et Jeroen Raes (VUB) en assurant respectivement la direction et vice-direction.

L'(IB)2 veut favoriser les collaborations pour améliorer grâce à la bioinformatique et à la biostatistique, nos connaissances des mécanismes physiologiques et pathologiques des êtres vivants et créer ainsi à Bruxelles, une "masse critique" importante en bioinformatique, reconnue tant au niveau national qu'international.

Englert, Higgs et le CERN primés

Les physiciens François Englert et Peter Higgs, ainsi que l'Organisation européenne de recherche nucléaire (CERN), viennent de recevoir le prestigieux prix Prince des Asturies de recherche scientifique et technique 2013: une récompense pour la découverte de l'existence du "Boson de Brout-Englert-Higgs".

En 1964, ce boson - pouvant selon les scientifiques expliquer d'où vient la masse des particules élémentaires - avait été postulé par deux professeurs de l'ULB (Faculté des Sciences), Robert Brout et François Englert, et par Peter Higgs (Université d'Edimbourg). Cet été, le CERN annonçait sa découverte grâce au plus grand accélérateur de particules du monde.

"Je tiens à rendre hommage à mon collègue et ami de toujours, Robert Brout. Nous avons mis au point la théorie en 1964, qui a été confirmée par l'impressionnante découverte du CERN", précise François Englert, cité par un communiqué de la Fondation du Prince des Asturies.

"La découverte du Boson de Higgs constitue un exemple emblématique de la façon dont l'Europe a dirigé un effort collectif pour résoudre l'une des plus profondes énigmes de la physique", a affirmé le jury.

Diabète: nouvelle cible thérapeutique ?

Le nombre de patients diabétiques augmente chaque année. En Belgique, on estime que plus de 600.000 personnes souffrent de diabète.

La région du gène GLIS3 a été identifiée comme un emplacement précis (ou locus) de susceptibilité aux diabètes de type 1 et 2. A ce jour, il s'agit de l'unique locus connu associé aux deux formes de diabète.

Decio Eizirik et son équipe du Laboratoire de médecine expérimentale de la Faculté de Médecine, en collaboration avec des collègues de l'Université Paris 7 Denis Diderot démontrent que la diminution de l'expression de GLIS3 contribue au développement du diabète en favorisant la mort (apoptose) des cellules bêta. Ils suggèrent que l'inhibition spécifique du gène pro-apoptotique Bim dans les cellules bêta pourrait représenter une nouvelle thérapie afin de prévenir la perte de ces cellules dans le diabète.

Cette étude est publiée dans la revue PloS Genetics du 30 mai dernier.

Plus d'actualités Recherche sur Act'ULB