Lire toute la lettre | Archives | Contacts | Imprimer | S'abonner

Colloques, conférences & débats


Comment sortir de l'austérité?

Jeudi 21 septembre.

L'Action de Recherche Concertée « Contentieux Stratégique » organise un débat avec M. Philippe Lamberts (député européen écolo) et Mme Zoé Konstatopoulou (ex-Présidente du Parlement grec) sur le thème des possibilités de sortie de l'austérité.

Ce débat s'insère dans le programme du colloque intitulé « L'austérité en procès. Mobilisations judiciaires et politiques d'austérité en Europe ». Ce colloque a pour objectif d'analyser et de discuter les enjeux soulevés par les multiples recours judiciaires introduits ces dernières années, au niveau national et international, contre les mesures d'austérité imposées ou recommandées par l'Union européenne aux Etats membres dans le contexte de la crise de l'Euro-zone.

Entrée gratuite - Bâtiment S - Salle Dupréel (av. Jeanne 44 à 1050 Bruxelles), le jeudi 21 septembre de 18h30 à 20h.


Opening session « At the borders of the human »

Thursday 5 October

The Future of the posthumanities

A Lecture by Rosi Braidotti (Utrecht University, NL), author of The posthuman (Polity Press, 2013).

This lecture will begin by defining the posthuman turn in the contemporary Humanities in terms of the convergence between post-humanism and post-anthropocentrism. It will address posthuman scholarship not as a symptom of crisis, but rather as a vital regeneration of the field. Prof. Braidotti will accordingly draws a critical framework to understand the emerging field of the posthumanities. What are the parameters that define posthuman subjects of knowledge? What is posthuman ethical accountability in scholarship? The lecture proposes a cartography of the different posthumanities and explores their interaction with other interdisciplinary critical "studies" areas, notably gender and postcolonial studies.

➤ How to make music with an artificial intelligence

A 20 minutes performance of Martin Daniel (playing keyboards) and A.I. Duet, from Google Lab (playing itself).

It is said that machines are slowly turning into proto-humans destined to replace traditional workforce in every field imaginable, including the most creative ones such as literature, music and arts. Where do we stand today on that regard? Interacting with A.I. duet, one of the latest creation in musical artificial intelligence, Martin Daniel tries to answer that question by blending human creativity into the world of the machines that will supposedly integrate live bands in the future.

The event will be followed by a drinks reception

Thursday 5 October
5:30 – 7:30 pm

Salle Delvaux
Campus du Solbosch
Bâtiment F1
Avenue Paul Héger 20
1050 Ixelles

Registration is mandatary

Évolution du droit des sûretés réelles

Jeudi 12 octobre.

Le droit des sûretés réelles en France et en Belgique à l'aube d'une nouvelle ère économique.

L'Europe continentale se trouve à un tournant de son histoire. L'allocation optimale des ressources
conditionne le rétablissement et la pérennité de la santé de l'économie. L'encadrement de la circulation des moyens financiers, sous l'impulsion des banques, des fonds de placement ou de plateformes participatives, doit répondre au double impératif de célérité, afin d'épauler au mieux les porteurs de projets, et de sécurité, afin de satisfaire les investisseurs et les prêteurs. Les sûretés réelles offrent aux acteurs économiques un outil juridique d'ajustement des échanges, apte à concilier ces deux exigences.

L'Union européenne s'engage aujourd'hui dans une réflexion ambitieuse en droit des affaires. La France a donné le ton par l'ordonnance du 23 mars 2006 et poursuit ses réflexions sur la modernisation du droit du crédit. La Belgique se prépare à l'entrée en vigueur d'un modèle nouveau de sûreté réelle mobilière.

Parallèlement, le régime du crédit hypothécaire s'harmonise toujours davantage. Les relations entre la Belgique et la France ne cessent de se développer et de s'approfondir. À l'automne 2017, faire le point sur l'architecture générale de ce nouveau droit et de ses implications concrètes s'impose.

Le 12 octobre 2017, Michel Grimaldi, Professeur à l'Université Paris II (Panthéon-Assas), Président de la Fondation pour le Droit continental, Philippe Dupichot, Professeur à l'Université Paris I (Panthéon-Sorbonne) et Michèle Grégoire, Avocate à la Cour de cassation, Professeure à l'Université Libre de Bruxelles et Professeure invitée à l'Université Paris II (Panthéon-Assas) animeront la journée d'étude consacrée à ce thème d'actualité, rassemblant les experts de cet important domaine du droit.

Date et lieu:
Jeudi 12 octobre 2017, de 8h30 à 18h
Manos Center
Chaussée de Charleroi, 135
B-1060 Saint-Gilles.

Plus d'informations et inscription: voir pièce-jointe.

Document attaché

Procréation médicalement assistée et gestation pour autrui

Vendredi 20 octobre.

La procréation médicalement assistée permet à un nombre de couples de plus en plus nombreux chaque année, d'accéder à la parenté.
Dès 1987, la loi sur la filiation a introduit la PMA dans notre dispositif normatif.
Nourri par une doctrine et une jurisprudence de plus en plus abondantes au fil des années, l'encadrement juridique des nouveaux modes de procréation a été consacré par la loi du 6 juillet 2007 relative à la procréation médicalement assistée et à la destination des embryons surnuméraires et des gamètes.
Organisant la pratique de la PMA au sein des Centres agréés, la loi du 6 juillet 2007 contient des dispositions applicables à la filiation de l'enfant.
La nouvelle loi sur la comaternité, entrée en vigueur en 2015, se fonde prioritairement sur le consentement recueilli par le Centre de PMA pour déterminer le lien de filiation de la coparente.
Dans le même temps, la pratique de la gestation pour autrui se développe tant en milieu hospitalier qu'en-dehors de tout encadrement médical.
La PMA est désormais sollicitée dans le cadre de projets parentaux de formes très diverses tant par des couples de même sexe ou de sexes différents, que par un parent unique ou par des parents détachés de tout projet de couple.
L'équipe médicale pluridisciplinaire du Centre de PMA qui accueille le projet parental est appelée à construire les instruments juridiques sur lesquels la filiation de l'enfant qui en est issu pourra être établie.
La mise en oeuvre de la PMA repose ainsi sur une interaction étroite du droit et de la pratique médicale.

A l'image de cette collaboration entre les deux disciplines, la journée d'étude du 20 octobre 2017 propose une réflexion soutenue par un dialogue interactif entre les juristes qui dresseront un état des lieux des règles en vigueur et des cas d'application qui en résultent, et les médecins praticiens dans les Centres de PMA qui stimuleront la discussion par des questionnements tirés de leur expérience clinique.
Entre les exposés juridiques, la journée sera ponctuée par des débats donnant la parole aux médecins spécialisés des Centres de PMA.
Les développements juridiques et les réflexions centrées sur la bioéthique se veulent à la portée de tous publics.

Intervenants privilégiés :
Dr Candice AUTIN (CHU Saint-Pierre, Bruxelles), Dr Anne DELBAERE (Hôpital Erasme, Bruxelles), Dr Annick DELVIGNE (Clinique Saint-Vincent, Rocourt), Dr Laurie HENRY, (CHR La Citadelle, Liège), Dr Catherine HOUBA (CHU Saint-Pierre, Bruxelles), Dr Romain IMBERT (CHIREC, Bruxelles et Braine l'Alleud-Waterloo), Dr Sophie PERRIER d'HAUTERIVE (CHR La Citadelle, Liège).

Vendredi 20 octobre 2017 de 9h à 17h30 à la salle Dupréel (bâtiment S, avenue Jeanne 44 à 1050 Bruxelles).

Plus d'informations et inscription (avant le 14 octobre): voir document attaché.

Document attaché


Cycle de conférences UB³ - session 2017-2018

UB³ est un cycle de conférences organisé par l'Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles et les facultés de droit de l'Université libre de Bruxelles et de l'Université Saint-Louis – Bruxelles.

Des universitaires, des magistrats et des avocats ayant une activité scientifique partagent leurs connaissances, sur des thèmes juridiques d'actualité et pratiques. Un support écrit, source d'information et de documentation, complète les exposés oraux.

Comme l'année dernière, outre les 6 modules organisés pour moitié sur le site de chacune des deux universités, une conférence inaugurale, gratuite et accessible à tous (sur inscription) est organisée au Palais de Justice de Bruxelles.

UB³ vous permet ainsi à nouveau de disposer des 20 points de formation permanente en vous inscrivant à l'ensemble du cycle de conférences.

La séance inaugurale aura lieu le lundi 25 septembre et portera sur "La déontologie à l'aune du droit disciplinaire". Elle se déroulera dans la salle des audiences solennelles de la Cour d'appel de Bruxelles.

La deuxième séance du cycle est fixée le lundi 16 octobre et aura pour thème "Actualités en droit des assurances". Elle se déroulera à l'Université Saint-Louis, Boulevard du Jardin Botanique, 43 à 1000 Bruxelles.

Vous trouvrerez toutes les informations détaillées sur ces séances et le bulletin d'inscription dans le document attaché.

Document attaché