n° 45 11/02/2010

Sommaire

> À la une ...
> Enseignement
> Recherche
> International
> Distinctions
> ULB: 175e
> Culture et vie sur les campus


S'informer au quotidien?

- Esprit libre, le magazine de l'ULB
- La Une du site Web de l'ULB

L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


- Fondation ULB
- Fonds Erasme

Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

Une découverte importante pour le traitement des maladies neurodégénératives

ne équipe internationale de chercheurs, dont certains de l'ULB, montre comment des cellules souches transplantées peuvent sauver des cellules nerveuses. Ces résultats prometteurs pour le traitement des dommages cérébraux et des maladies neurodégénératives sont publiés dans la revue "PNAS". [suite]

Enseignement

Physiopathologie moléculaire enseignée dès septembre à Gosselies
Dès la rentrée prochaine, une nouvelle finalité spécialisée du Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire verra le jour à Gosselies en collaboration avec l'UMONS.[suite]

La santé et l'alimentation en questions à l'École MiniMed
"L'alimentation, une question de santé, à tout âge". Tel est le thème de la session de printemps de la nouvelle école MiniMed, un enseignement fait pour des adultes qui veulent en savoir plus à propos des questions et des développements importants en matière de santé et de soins de santé.[suite]


Recherche

La chimie met les fluides en mouvement
Des chercheurs de la Faculté des Sciences et de la Faculté de Sciences appliquées de l'ULB publient dans Physical Review Letters leurs travaux sur la convection.[suite]

Cryptage de données
Le Centre for Quantum Information and Communication de la Faculté des Sciences appliquées a récemment co-signé un article dans la prestigieuse revue Reviews of Modern Physics traitant de la sécurité pratique de la cryptographie quantique.[suite]

12-26 ans: quelle information ?
Quels sont les besoins d'information des 12-26 ans ? Une étude menée par le Centre d'animation et d'information jeunesse de Charleroi en partenariat avec le Laboratoire de méthodologie du traitement des données de l'ULB tente d'apporter une réponse. [suite]

Matinée des chercheurs en Polytech
Le 17 février se tient sur le campus du Solbosch la Matinée des chercheurs de la Faculté des Sciences appliquées de l'ULB. L'occasion pour les étudiants de découvrir différentes facettes de la recherche.[suite]

Prospective Research for Brussels
Suite et fin de la présentation des projets "Prospective Research for Brussels" qui démarrent à l'ULB: l'un parle de domesticité, l'autre traite de logistique.[suite]

Le Télévie vu du laboratoire
Nous poursuivons notre présentation de recherches menées à l'ULB grâce au soutien du Télévie avec deux projets coordonnés par le Laboratoire de l'Image Synthèse et Analyse (LISA) de la Faculté des Sciences appliquées, en collaboration avec l'Institut de Pharmacie et l'Hôpital Erasme.[suite]

Dynamiques culturelles
L'ouvrage "Des choses, des gestes, des mots. Repenser les dynamiques culturelles", paru aux Editions de la Maison des sciences de l'homme, conclut une Action de Recherche Concertée (ARC) menée à l'ULB.[suite]

Les thèses défendues à l'ULB
Nous vous présentons ici les dates de soutenance publique de thèses de doctorat défendues à l'ULB dans les prochains jours.[suite]


International

Une Journée de la Coopération 'spéciale Haïti'
La troisième Journée de la Coopération de l'ULB se tiendra le 24 février prochain dans le cadre de la semaine Campus Plein Sud. Cette journée devrait permettre à chacun de se familiariser avec les aspects de la coopération universitaire. Elle sera aussi un moment de solidarité avec Haïti avec laquelle l'Université coopère activement depuis de nombreuses années.[suite]


Distinctions

Une Ulbiste Fellow de l'American Geophysical Union
Dominique Weis a été élue Fellow de l'American Geophysical Union (AGU). Une reconnaissance prestigieuse pour celle qui a été chercheuse en Faculté des Sciences de l'ULB avant de rejoindre en 2002 l'Université de Colombie britannique.[suite]

Maurice Hinsenkamp à l'Académie française de Chirurgie
Le Professeur Maurice Hinsenkamp, chef de clinique au Service d'Orthopédie-Traumatologie de l'Hôpital Erasme-ULB, a été élu Membre de l'Académie française de Chirurgie.[suite]

Marie-Genevieve Pinsart nommée vice-présidente du Comité consultatif de bioéthique
Marie-Genevieve Pinsart a été nommée vice-présidente du Comité consultatif de bioéthique de Belgique pour la période 2010-2014. [suite]


ULB: 175e

En marge de 'Pas ce soir chéri(e) ?'
Plusieurs conférences et colloques sont organisés en marge de l'exposition "Pas ce soir chéri(e) ?".[suite]

Conférence de Denis Podalydès: changement de date et de lieu !
La Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation propose un événement articulé autour de l'opposition entre les notions de raison et d'émotion dans les comportements humains. La conférence de Denis Podalydès, organisée dans ce cadre, se tiendra finalement le 28 mars à la salle Dupréel.[suite]

Après l'expo... un nouveau campus
En marge de "Bruxelles 1910, l'Exposition universelle retrouvée", la Bibliothèque des Sciences humaines organise une nouvelle exposition dans sa galerie jusqu'au 22 mars: "Après l'expo... un nouveau campus". [suite]


Culture et vie sur les campus

Palestinisraël. Voyage en pays inconnu
La Chaire Bernheim Paix & Citoyenneté et ULB Culture vous invitent à l'exposition de photographies de Sébastien Boussois, "Palestinisraël. Voyage en pays inconnu", présentée du 18 au 26 février au Foyer culturel (campus du Solbosch).[suite]


La lettre rss

Le coup d'oeil

[Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Lambros Couloubaritsis, DHC de l'Université de Lille 3
L'Université Charles de Gaulle-Lille 3 remettra le 25 juin prochain les insignes de Docteur Honoris Causa à Lambros Couloubaritsis, professeur émérite à l'ULB. Licencié et docteur en philosophie, il est internationalement reconnu comme un spécialiste d'Aristote dont il a abondamment étudié les œuvres. Il est déjà DHC des Universités d'Oradea, de Crète, d'Athènes et de Liège.

Aller voir ailleurs, avec l'Esprit libre...
L'Université peut vous mener au bout du monde... Les étudiants ont souvent l'opportunité d'aller voir ailleurs, de sortir de l'enceinte de leur campus: pour accomplir une partie de leur cursus, pour effectuer un stage, pour un projet qui s'inscrit dans un cours en particulier, pour participer à un événement international extraordinaire... Petit tour d'horizon dans le dossier d'Esprit libre de février. Dans ce numéro également, on vous parle de sexualité (une expo à l'ULB), du droit en mutation, de l'avenir de nos médicaments et des chercheurs qui se préoccupent de notre santé. Sans oublier les portraits de Georgette Smolski - qui évoque la résistance et les Étudiants socialistes unifiés à l'ULB -, et de Georges Verhaegen, ancien recteur et président fondateur du réseau UNICA. Esprit libre n°11

L'ULB à la foire du livre
Pour la 2e année consécutive, l'ULB sera présente à la Foire du livre de Bruxelles qui se tient du jeudi 4 au lundi 8 mars 2010, sur le site de Tour & Taxis. L'ULB présentera sur son stand (n° 309) plusieurs centaines d'ouvrages publiés par des chercheurs de l'Université. A épingler: cinq débats avec notamment la participation de professeurs de l'ULB. Bloquez déjà les dates dans votre agenda: nous vous présenterons tous les détails dans la prochaine Lettre de l'ULB.

Salon étudiants SIEP à Tournai
Le salon du Service d'information sur les études et les professions (SIEP) se tiendra les 26 et 27 février à Tournai Expo. Une occasion pour le public d'obtenir toute l'information sur les études, les formations et les professions. L'ULB fera partie des universités représentées lors de cet événement. Infos

Clés pour l'Univers
A l'occasion de l'année internationale de l'Astronomie 2009, l'asbl "Clés pour l'Univers" (http://www.astro.ulb.ac.be/cplu, asbl reconnue par l'ULB) a réalisé, avec le groupe MAMEMO, un DVD destiné aux enfants de 4 à 8 ans. Les 1500 exemplaires sont distribués aux enfants des écoles à discrimination positive.



Colloques et conférences

Copenhague: coup dans l'eau ou coup d'envoi ?
Les membres du groupe Clim8-ULB-IGEAT organisent le 12 février prochain une conférence et un débat public sur le thème: "Copenhague: coup dans l'eau ou coup d'envoi?". Ce sera l'occasion pour les étudiants et professeurs de l'IGEAT, ainsi que pour des intervenants issus du monde des ONG, de l'entreprise et de la politique de revenir sur les faits marquants de ces négociations. L'occasion également de discuter de l'accord pris à Copenhague et des étapes à venir. En pratique: Conférence le 12 février à 18h - Auditoire Chavanne (UD2.120, Campus du Solbosch)

Le réchauffement climatique
Paul Magnette donnera, le 12 février à 14h, une conférence sur le réchauffement climatique à l'Athénée royale Ernest Solvay, boulevard Emile Devreux 27, à Charleroi. La conférence est organisée par l'Extension de l'ULB de Charleroi. Infos: Michel Tortolano (0476 730 359).

Enjeux citoyens et nouvelles technologies
Un débat introductif à la Semaine "Technologie, mon amour", organisée par La Ligue des droits de l'homme, aura lieu le 18 février 2010. Il abordera l'un des questionnements majeurs posé par le développement des nouvelles technologies: le respect de la vie privée. Parmi les intervenants: Vanessa De Greef, chercheuse au Centre de droit public, et Olivier de Doncker, assistant à l'ULB. En pratique: le 18 février à 20h - Théâtre l'Eden - Bld Jacques Bertand, 1-3 à Charleroi. Infos et réservations: reservation@liguedh.be - 0471 30 44 90

Tests génétiques chez les enfants
Jean-Philippe Cobbaut, docteur en éthique biomédicale et chercheur au centre d'éthique biomédicale et de droit de la KULeuven, donnera une conférence intitulée "Enfants (non) admis ? Questions éthiques et légales à propos des tests génétiques chez les enfants asymptomatiques" dans le cadre du Master en éthique de la Faculté de Philosophie et Lettres. En pratique: le 25 février de 17h à 19h au Musée de la médecine, Hôpital Erasme, Route de Lennik, 808 à 1070 Bruxelles. Infos: Delphine Defosse (02 650 26 28 ou ethique@ulb.ac.be)

Survivre aux crises
Jacques Attali, docteur d'Etat en Sciences économiques, donnera le 26 février, à 19h30, la conférence "Survivre aux crises..." à l'Athénée Provincial, Bd du Tivoli 2B, à La Louvière. La conférence est organisée par l'Extension de l'ULB du Centre. Infos: Jean-Paul Renier (0497 52 58 16 ou reniergodaux@skynet.be)

Droits et devoirs dans les relations maître-élèves
Bernard Defrance, professeur de philosophie honoraire en lycées, administrateur de la section française de Défense des Enfants International (DEI) donnera le 27 février la conférence intitulée "Droits et devoirs dans les relations maître-élèves". La conférence est organisée par Bernard Rey, professeur de l'Université (Service des Sciences de l'Education) dans le cadre des "Rencontres pour faire apprendre". En pratique: le 27 février - de 9h30 à 12h15 - Campus du Solbosch - Bâtiment U, Local UB.3.131 - avenue Antoine Depage, 1000 Bruxelles

Franc-maçonnerie et ésotérisme
Le Séminaire d’Étude des Mouvements Maçonniques et Ésotériques (SEMME) organise annuellement un cycle de conférences dont le but est l’étude interdisciplinaire des courants, des penseurs et des conceptions qui ont marqué l’histoire des mouvements maçonniques et ésotériques. Il poursuivra durant l’année académique 2009-2010 son projet de recherche sur l’hypothèse de l’espace maçonnique comme lieu de "spectacle" (divertissement, théâtralité et mise en scène), en se concentrant plus spécifiquement sur les rapports "Franc-maçonnerie et ésotérisme: entre mystères et théâtralité". Infos



Pour la bonne cause

Concert de jazz au profit des amis de l'HUDERF
L'asbl "Les amis de l'Hôpital des enfants Reine Fabiola (HUDERF)-Kid's care" organise un concert de jazz de Steve Houben (saxo et flûte), Charles Loos (pianos) et Didier Laloy (accordéon) au profit de l'Hôpital des enfants. En pratique: le samedi 6 mars à 19h - Albert Hall - Av. Eudore Pirmez, 9 à Etterbeek - contact: Christine Goyens-le Maire (02 640 88 45 ou chgoyens@skynet.be



A voir, à lire, à entendre

"Les salariés à l'épreuve de la flexibilité"
d'Esteban Martinez.
Pourquoi les salariés acceptent-ils de travailler sans limites, de dépasser leurs horaires ou de se contenter d'un temps de travail réduit ? C'est qu'ils n'ont pas le choix. Ce qui prime, c'est la flexibilité de l'organisation du travail. L'ouvrage analyse les modalités de mobilisation du travail et les usages du temps à travers l'expérience de trois groupes professionnels : les cadres de la banque, les infirmières hospitalières et les ouvrier(ère)s du nettoyage. Il s'agit de confronter les régimes temporels institués par la négociation collective et le vécu de ces salariés, le temps passé au travail dans ses relations avec les autres aspects de la vie. Cette comparaison met en évidence des modes différenciés de consentement à la disponibilité temporelle, dans lesquels les perspectives de carrière, l'attachement aux valeurs professionnelles et des calculs économiques liés à la préservation de l'emploi jouent un rôle décisif. Infos

"Relations internationales. Une perspective européenne"
de Mario Telò - 2e édition revue et augmentée.
Nourri d'une connaissance approfondie des théories développées de part et d'autre de l'Atlantique et d'une expérience internationale affinée par la participation de son auteur à l'agenda scientifique européen, l'ouvrage de Mario Telò retrace les origines d'une discipline académique devenue autonome au début du XXe siècle et brosse un panorama critique des divergences et des complémentarités des écoles de pensée qui ont animé le débat théorique ces dernières décennies et se sont efforcées de rendre compte de la complexité des relations internationales et des enjeux auxquels l'humanité est confrontée dans un monde globalisé. L'auteur adopte aussi - et c'est là l'originalité de son livre - une perspective européenne. Il accorde aussi une attention particulière à l'expérience de souveraineté autolimitée et partagée, de coopération régionale institutionnalisée. Infos

"Bruxelles 1910. De l'Exposition universelle à l'Université"
de Serge Jaumain et Wanda Balcers.
En avril 1910, le Solbosch, futur campus de l'ULB, accueillait une prestigieuse Exposition universelle, aujourd'hui largement oubliée. Pourtant, près de 13 millions de visiteurs belges et étrangers sillonneront les allées de cette manifestation dédiée aux nations, à leur culture et à leurs entreprises. Au-delà du succès populaire, l'exposition de 1910 joua un rôle essentiel dans l'urbanisation de nouveaux quartiers de l'est de la ville. Ce livre, abondamment illustré par des documents d'époque et des photos d'aujourd'hui, décrit par le texte et par l'image la genèse de cette manifestation internationale, les heurs et malheurs des exposants et des visiteurs, l'incendie qui toucha plusieurs bâtiments et attractions, l'urbanisation du site et l'implantation de l'ULB. Infos

Bruxelles Kermesse: l'Expo 1910 en musique
À l'approche de la commémoration de l'Exposition 1910 , le musicologue Roland Van der Hoeven - docteur en musicologie de l'ULB et collaborateur scientifique - n'a eu aucune peine à convaincre Éric Mathot et son Tivoli Band de placer sur leurs pupitres de la musique qui, voici un siècle, amusa, émut et fit danser nos ancêtres. Comme les visiteurs de Bruxelles Kermesse - l'ancêtre, si l'on peut dire, de la Belgique Joyeuse de l'Expo 58 - laissez-vous prendre par la joie, la mélancolie, le rythme ou l'humour de ces musiques qui ont enchanté vos arrière-grands-parents. Infos

Evolution et créationnismes
Le 75e numéro de la revue "La Pensée et les Hommes" a pour thème "Evolution et créationnismes". Infos: editions@laicite.net




Rédaction:
Valérie Van Innis (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

Une découverte importante pour le traitement des maladies neurodégénératives

Une stratégie possible pour le traitement des maladies neurodégénératives est de transplanter, dans le cerveau, des cellules souches qui préviennent la mort des cellules nerveuses existantes. La méthode a été validée avec succès dans différents modèles mais les mécanismes sous-jacents à l'effet neuroprotecteur observé sont encore inconnus.

Publiée le 1er février dans la revue "Proceedings of the National Academy of Sciences" (PNAS), une recherche internationale à laquelle a participé le Laboratoire de neurologie expérimentale - Massimo Pandolfo et Satyan Chintawar - de la Faculté de Médecine de l'ULB montre que des cellules souches transplantées dans des tissus nerveux endommagés ou menacés établissent rapidement des canaux directs vers les cellules nerveuses, appelés "jonctions communicantes" ("gap junctions").

Les cellules souches ramènent à l'activité des neurones malades grâce aux jonctions communicantes qui permettent d'établir des communications directes entre le cytoplasme de différentes cellules. L'étude a montré que les cellules nerveuses étaient sauvées de la mort uniquement lorsque ces jonctions communicantes étaient formées.

Cette étude fait suite à une recherche menée à l'ULB et publiée dans le "Journal of Neuroscience" en 2009. Emmenés par Massimo Pandolfo, les chercheurs avaient alors montré comment des greffes de cellules souches neurales retardent et limitent la neurodégénérescence dans un modèle murin d'atrophie du cervelet.

Mettant en évidence un nouveau mécanisme pour l'effet neuroprotecteur des cellules souches neurales, les résultats publiés début février dans la revue "PNAS" ouvrent de nouvelles perspectives dans le traitement des dommages cérébraux et maladies neurodégénératives.

Emmenée par le Karolinska Institutet (Suède), cette recherche a réuni des équipes du Sanford-Burnham Medical Research Institute (USA), du Harvard Medical School (USA) et de l'ULB (Laboratoire de neurologie expérimentale, Faculté de Médecine).


Enseignement

Physiopathologie moléculaire enseignée dès septembre à Gosselies

Dès la rentrée prochaine, une nouvelle finalité spécialisée du Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire verra le jour à Gosselies en collaboration avec l'UMONS.

Cette finalité spécialisée a comme thème principal l'étude moléculaire de la physiologie normale et pathologique. Son enseignement est dispensé sur le campus de Gosselies, en français et en anglais (50%), en collaboration avec la Faculté de Médecine de l'ULB et les Facultés des Sciences et de Médecine de l'Université de Mons.

La deuxième année est essentiellement consacrée à la réalisation d'un mémoire de fin d'études, véritable travail de recherche fondamentale. Il est accompagné de cours spécialisés, sous forme de semaines thématiques interuniversitaires ou de stages de recherche en laboratoire (éventuellement à l'étranger).

Ce Master se décline également en finalité didactique et en finalité approfondie. Les cours théoriques de MA1 de ces deux filières sont dispensés à Bruxelles. La finalité approfondie couvre tous les aspects de la biologie moléculaire y compris la bioinformatique, la génétique de l'évolution et les biotechnologies.

Les cours s'appuient largement sur les activités des laboratoires de l'ULB localisés sur les campus du Solbosch, d'Erasme et de Gosselies. Ce dernier site, véritable pôle de compétitivité en biologie moléculaire, bénéficie du soutien d'un grand nombre de programmes européens et accueille près de 700 chercheurs du monde entier. Sa particularité est de regrouper des activités d'enseignement, des instituts de recherche de l'ULB et de l'Université de Mons (IBMM, IMI, CMMI) ainsi que des firmes pharmaceutiques et spin-off issues des laboratoires de l'ULB (Henogen, Euroscreen, Delphi Genetics, DNAVision...). Ce campus offre donc de nombreuses possibilités en matière de formation et d'emploi.

Plus d'infos: lien



La santé et l'alimentation en questions à l'École MiniMed

La nouvelle école MiniMed, initiée par l'ULB, propose aux adultes de plus de 18 ans des programmes de cours traitant de la santé et des soins de santé et ce, sans pré-requis ni test préalable. Bien que les cours soient dispensés par des experts dans les domaines pointus de la santé, ils permettent de découvrir la médecine dans un langage compréhensible par tous.

Aucun pré-requis n'est nécessaire pour suivre l'enseignement de l'école MiniMed. Il n'y a pas non plus de test préalable, ni d'évaluation à l'issue des cours. La formation ne donne pas lieu à un diplôme académique mais une attestation de participation sera délivrée à tout participant qui aura suivi les 6 leçons du programme.

Le programme de la session de printemps 2010 abordera donc le thème de "l'alimentation, une question de santé, à tout âge" et permettra aux amateurs de la médecine moderne d'expérimenter la vie d'"étudiant en médecine", d'être mieux informé sur les techniques et outils récents et de se familiariser avec la terminologie médicale... De quoi susciter des vocations ?

Cette session de printemps comporte 12 heures de cours réparties en 6 leçons de deux heures chacune. Chaque leçon abordera un thème particulier. Les participants peuvent s'inscrire à une ou à plusieurs leçons, voire à l'ensemble du programme en fonction de leurs disponibilités.

Plus d'infos: http://minimed.ulb.ac.be/




Recherche

La chimie met les fluides en mouvement

En chimie, la convection est souvent utilisée en pratique pour mélanger les réactifs en solution et augmenter le rendement de la réaction.

Des chercheurs de la Faculté des Sciences (C. Almarcha, P. Trevelyan et A. De Wit) et de la Faculté de Sciences appliquées (P. Grosfils) de l'ULB ont montré qu'en retour, des réactions chimiques aussi simples que A+B->C pouvaient modifier les mouvements convectifs d'une solution, voire être à la source de la convection.

En modifiant localement la densité du fluide, ces réactions peuvent en effet faire apparaître une variété de mouvements plus vaste que celle induite par des instabilités classiques sans réaction.

À l'aide d'un modèle mathématique et d'expériences, les chercheurs de l'ULB ont mis en lumière les conditions nécessaires à l'apparition de ces mouvements convectifs.

En prenant ensuite l'exemple de la réaction de neutralisation entre HCl et NaOH, bien connue de tout étudiant en sciences, ils ont prouvé expérimentalement l'apparition de ces instabilités spécifiques aux systèmes réactifs. L'écoulement fait alors apparaître des mouvements du fluide dissymétriques par rapport à la zone de contact des réactifs, alors que des instabilités non-réactives font apparaître des mouvements symétriques.

Les implications de ces travaux publiés dans "Physical Review Letters" touchent tant le domaine de l'ingénierie chimique que l'étude de la dispersion de polluants ou de la séquestration du CO2 dans les sous-sols ou encore de l'apparition de mouvements convectifs dans les étoiles.

Article sur http://prl.aps.org/abstract/PRL/v104/i4/e044501



Cryptage de données

Le cryptage de données est omniprésent dans la société de l'information actuelle, par exemple lorsqu'on connecte son ordinateur personnel au serveur d'une banque en vue d'effectuer une transaction sécurisée. Le chiffrement d'un message secret se fait généralement au moyen d'un algorithme spécifique, utilisant une clé cryptographique (suite aléatoire de 0 et 1). La distribution d'une telle clé entre les parties qui souhaitent s'échanger des messages secrets est donc une des pierres angulaires de la cryptographie moderne.

La mécanique quantique - théorie physique qui gouverne le comportement de la matière à l'échelle infinitésimale - offre une solution surprenante à ce problème. Si chaque bit de clé (0 ou 1) est porté par un photon individuel, sorte de grain de lumière, les propriétés quantiques du photon garantissent qu'on ne peut pas observer ce bit sans induire de perturbation. Dès lors, un éventuel espion ne peut pas lire le bit secret sans être découvert ! Au cours des vingt dernières années, cette symbiose entre cryptographie et mécanique quantique est passée du statut d'idée originale à celui de nouvelle discipline, appelée la cryptographie quantique.

Le professeur Nicolas Cerf du Centre for Quantum Information and Communication de la Faculté des Sciences appliquées a récemment co-signé avec 5 collègues étrangers, un article dans la prestigieuse revue Reviews of Modern Physics de la Société américaine de Physique. Cette étude a pour objet la sécurité pratique de la cryptographie quantique lorsqu'on passe du concept théorique à la réalisation expérimentale.

Aujourd'hui, le codage de bits secrets dans des photons est devenu une réalité de laboratoire et même un produit commercial vendu par quelques compagnies start-up dans le monde. Cependant, malgré ce succès, il reste encore des questions fondamentales qui ne sont pas complètement résolues sur la sécurité pratique de ce système.

En principe, la sécurité est absolue, garantie par la physique, mais la mise en oeuvre pratique du système ouvre des brèches potentielles dans la sécurité qu'il n'est pas simple d'identifier et de corriger. Par exemple, comme il est extrêmement difficile de produire des photons un à un pour y coder des bits de clé, on recourt en pratique à des sources de lumière laser très atténuée. Cela représente une faille de sécurité car plus d'un seul photon peut porter le même bit, de sorte qu'on pourrait mesurer le second photon sans perturber le premier, donc sans être vu. Cette problématique ainsi que, plus généralement, les perspectives de réalisation de réseaux quantiques cryptés à longue portée sont analysées dans cet article.



12-26 ans: quelle information ?

A l'initiative du Centre d'animation et d'information jeunesse (CAIJ) de Charleroi, une vaste enquête a été menée auprès des 12-26 ans avec un triple objectif: identifier les besoins d'information prioritaire de ces 12-26 ans, observer leurs comportements face à ces besoins (quelles sont leurs pratiques de recherche d'information ?) et enfin observer leur connaissance des sources d'information.

Cette étude a été réalisée avec le Laboratoire de méthodologie du traitement des données - Catherine Vermandele et Jean-Jacques Droesbeke - de l'Institut de sociologie de l'ULB et avec l'aide de François Heinderyckx - Faculté de philosophie et lettres -, auprès de plus de 1.600 jeunes de la région de Charleroi.

Quelques résultats à épingler ? L'alimentation vient en tête des préoccupations des 12-15 ans de même que, pour les filles, le bien-être et les difficultés qui peuvent être rencontrées dans la vie personnelle. Autres sujets d'intérêt pour ces jeunes: les droits des jeunes, les droits de l'homme et de l'enfant. Alors que l'environnement, le sport et les loisirs intéressent en priorité les garçons ; le thème des études et formations constitue la priorité des 16 ans et plus, tout comme la culture, les vacances et la sexualité. A l'opposé, on épinglera parmi les thèmes qui les concernent peu, les associations de jeunesse, la coopération au développement et les études à l'étranger.

Retenons également que les sites web constituent l'outil de recherche favori des jeunes interrogés tout comme les médias (tv, radio, presse) ou encore les discussions en famille ou entre amis. Moins sollicités par les plus jeunes, les professeurs restent néanmoins des sources importantes d'information. Quant aux blogs, ils sont surtout utilisés par les 12-15 ans alors que les forums de discussions sont davantage utilisés par les 19-26 ans.

Résultats complets de cette étude disponibles via le CAIJ, documentation@enerj.be



Matinée des chercheurs en Polytech

Le 17 février prochain, une centaine de chercheurs de la Faculté des Sciences appliquées et de l'Ecole interfacultaire des BioIngénieurs de l'ULB, ainsi qu'une délégation d'invités de l'UMONS, de Lille 1 et de l'Institut Von Karman, accueilleront des étudiants de l'ULB et de l'UMONS (Académie universitaire Wallonie-Bruxelles) dans le cadre de la Matinée des Chercheurs 2010.

Objectifs ? Présenter leurs recherches. Partager leur passion. Mais aussi expliquer aux étudiants ce qu'est la recherche en sciences appliquées, ainsi que les opportunités de carrière dans ce domaine.

La matinée permettra de découvrir des travaux en recherche biomédicale, microélectronique, robotique, métrologie nucléaire, réseaux de télécommunications sans fil, vibro-acoustique, électrochimie et traitement des matériaux, théorie de l'information quantique, procédés de productions chimiques, biologiques et pharmaceutiques industriels, technologie de l'environnement.

La matinée sera également l'occasion de trouver des réponses - ou des pistes - à des questions-clefs relatives aux moyens, conditions, démarches, débouchés pour faire de la recherche académique. Un aperçu en images des régions parcourues par les chercheurs au cours de leurs années de recherches sera également présenté.

A épingler, à 13h: Véronique Halloin, actuelle Secrétaire générale du FRS-FNRS, diplômée ingénieur civil chimiste et docteur en sciences appliquées de l'ULB s'exprimera sur la carrière de chercheur en Belgique francophone.

L'organisation de cette Matinée des chercheurs s'intègre en outre parfaitement dans le cadre du point de la charte Qualité "Garantir une circulation des personnes, des savoirs, des compétences et des données". Plus d'infos

En pratique: Matinée des chercheurs 2010, le 17 février de 10h à 14h, à la salle Dupréel, Bâtiment S, Campus du Solbosch.
Infos: Frédéric Debaste (02 650 29 45 ou fdebaste@ulb.ac.be) - http://www.matineedeschercheurs2010.be/



Prospective Research for Brussels

Le programme "Prospective Research for Brussels" de la Région de Bruxelles-capitale a pour objet le financement de projets menés par des chercheurs belges ou étrangers, avec une vision prospective dans des domaines jugés essentiels pour la Région. Parmi les projets soutenus, l'un est consacré à l'étude du travail domestique.

La domesticité est connue comme étant l'une des activités où se cristallise le travail "au noir". Même si la politique des "titres-services" visait notamment à faire passer de l'informel au formel, des activités professionnelles dont les employeurs sont les ménages, il semble que le secteur informel de la domesticité est aujourd'hui encore particulièrement important à Bruxelles. Y a-t-il de fortes résistances à Bruxelles ? A quoi sont-elles dues ? Au sein de METICES de l'ULB, Marie Godin va tenter de répondre à ces questions en étudiant le marché de la domesticité à Bruxelles sous différents angles.

Ce projet de recherche a pour ambition d'étudier non seulement les travailleurs mais aussi la manière dont se constitue le marché de la domesticité. Il contribuera à l'étude de la formation de la sphère du marché informel en lien avec l'étude de la sphère formelle du travail domestique, en utilisant les résultats les plus récents de la sociologie économique. La chercheuse va tenter de comprendre dans le cas particulier de la domesticité à Bruxelles, comment la mobilisation du capital social et la confiance qui lui est associée, contribuent à la formation d'un marché de la domesticité aux frontières parfois floues (entre formel et informel), façonné par les logiques des employeurs mais aussi par les "carrières" des travailleurs. Cette recherche est menée sous la direction d'Andrea Rea, METICES, Faculté des Sciences sociales et politiques-Solvay Brussels School of Economics and Management.

Autre thème de recherche pour Mathieu Strale: au sein de l'Unité de géographie appliquée et de géomarketing de l'ULB, il va étudier la question de la logistique comme outil de reconversion des ports urbains avec application au port de Bruxelles.

La logistique prend une place croissante dans l'économie tandis que ce type d'activité - et les emplois qu'elle génère - est souvent promu par les pouvoirs publics urbains. Bruxelles constitue un cas exemplaire: d'une part, les autorités portuaires envisagent l'accueil d'entreprises logistiques sur leur domaine comme un facteur de reconversion et de développement de leurs activités et d'autre part, la Région de Bruxelles-capitale espère faire de la logistique urbaine un outil permettant un meilleur fonctionnement du transport de marchandises et une réduction du trafic.

Cette recherche vise dans un premier temps à mieux connaître et comprendre les facteurs d'implantation des activités logistiques, à partir de l'étude des localisations d'un large échantillon d'entreprises actives dans le domaine. Ensuite, la recherche s'attachera à comparer les différentes initiatives relatives à la logistique urbaine en Europe. Enfin, la troisième partie de la recherche sera consacrée à l'étude des perspectives de développement de la logistique dans le cadre de la Région de Bruxelles-capitale et en particulier de son port. Ce projet est coordonné par Christian Vandermotten, Unité de géographie appliquée et de géomarketing, IGEAT-Faculté des Sciences.



Le Télévie vu du laboratoire

L'observation de cultures cellulaires in vitro est largement utilisée par les biologistes et pharmacologues pour examiner les effets de molécules sur le comportement des cellules cancéreuses. Récemment, des modèles de culture cellulaire évoluant dans des gels matriciels transparents tridimensionnels (3D) ont été développés afin d'observer les cellules dans un environnement plus réaliste. Le but de ce projet soutenu par le Télévie est de développer des outils informatiques d'acquisition et d'analyse d'images permettant le suivi automatique de cellules cancéreuses évoluant dans un environnement 3D.
Ce suivi permet la reconstitution des trajectoires cellulaires 3D à partir desquelles des descripteurs quantitatifs peuvent être extraits pour caractériser le comportement dynamique des cellules cancéreuses soumises à différents traitements. Ces nouveaux développements viennent enrichir les outils réalisés précédemment pour le suivi de cultures cellulaires classiques (2D). Ce projet veut répondre aux besoins des chercheurs du domaine biomédical qui désirent utiliser des modèles in vitro plus en adéquation avec la réalité biologique.
Cette recherche est menée par le Laboratoire de l'Image Synthèse et Analyse (LISA) - Christine Decaestecker, Olivier Debeir et Ivan Adanja - de la Faculté des Sciences appliquées, en collaboration avec l'Institut de Pharmacie de l'ULB.

Autre projet Télévie coordonné par Christine Decaestecker, Olivier Debeir et Xavier Moles Lopez du LISA avec cette fois le Laboratoire d'anatomie pathologique de l'Hôpital Erasme (Isabelle Salmon): une recherche transdisciplinaire qui vise à utiliser les multiples capacités de l'analyse d'image pour développer un outil fiable et robuste et ainsi répondre aux besoins actuels en matière d'évaluation de biomarqueurs immunohistochimiques dans le domaine de l'oncologie.
Cette recherche est axée sur le développement d'outils d'analyse d'image permettant à la fois une quantification robuste de l'expression d'un antigène, l'extraction de nouveaux descripteurs de type topologique, décrivant la distribution d'un antigène au sein d'un tissu et l'intégration d'informations fournies par différents marquages réalisés sur coupes sériées. Ces outils permettront de générer des données sur de grandes séries d'échantillons et qui pourront être intégrées aux données anatomocliniques. Les chercheurs espèrent ainsi fournir un outil qui puisse apporter des informations utiles à la compréhension de processus cancéreux et à l'identification de nouveaux biomarqueurs utiles à la démarche diagnostique, pronostique et thérapeutique en oncologie.

Infos sur le Télévie: http://www.televie.be



Dynamiques culturelles

Olivier Gosselain et Renaud Zeebroek du Centre d'anthropologie culturelle de l'Institut de sociologie, et Jean-Michel Decroly de l'IGEAT, Faculté des Sciences, dirigent le numéro 51 de "Techniques et Culture" aux Editions de la Maison des sciences de l'homme. Un ouvrage qui conclut une Action de Recherche Concertée (ARC) lancée au milieu des années 2000 à l'ULB.

Intitulée "Gestes, objets, lexiques. Analyse multiscalaire de transmissions culturelles", cette ARC avait pour objectif central d'observer et d'analyser des phénomènes de propagation - ou diffusion - culturelle contemporains afin d'en comprendre les modalités concrètes. L'objectif n'était pas tant de modéliser ces phénomènes mais bien de proposer une façon de les aborder et de les analyser. Réunissant archéologues, ethnologues, géographes et linguistes, cette recherche interdisciplinaire a pris le contrepied d'une démarche en expansion en sciences humaines qui vise à utiliser des outils et des concepts empruntés aux sciences naturelles - en particulier à la biologie - pour interpréter les dynamiques d'évolution culturelle.

Revendiquant une pluridisciplinarité rationnelle - entendez susceptible de produire des résultats concrets -, un retour vers l'empirisme et une exploitation des outils existants dans les disciplines de sciences humaines, les chercheurs de l'ULB ont étudié sur le terrain différents objets, fils rouges matérialisant des parcours de vie dans l'espace et le temps: propagation du maraîchage et de la métallurgie de récupération en Afrique de l'Ouest, hors de toute intervention d'ONG ; exploitation de récipients émaillés dans les économies matrimoniales au Niger, mobilisant parfois des sommes colossales ; ou encore, plus proche de chez nous, intégration d'Halloween dans la grammaire du carnaval en Belgique francophone.

Les conclusions de cette recherche ARC sont réunies dans l'ouvrage "Des choses, des gestes, des mots. Repenser les dynamiques culturelles", paru aux Editions de la Maison des sciences de l'homme.



Les thèses défendues à l'ULB

Nous vous présentons ici les dates de soutenance publique de thèses de doctorat défendues à l'ULB dans les prochains jours.

Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management:

Paolo Casini, "The industrial organization of financial services in developing and developed countries", le 16 février de 13h (Campus du Solbosch, Bâtiment S, Salle S12.227)
Nina Wilen, "Justifying Interventions : (De)Stabilizing Sovereignty ? The Cases of Liberia and Burundi", le 24 février à 18h (Campus du Solbosch, Bâtiment H, Auditoire H.1302)

Faculté des Sciences psychologiques et de l'Education:

Anne Defrance, "Nature du savoir et formulation des définitions dans les cours de mathématiques de l'enseignement secondaire", le 13 février à 14h (Campus du Solbosch, Bâtiment U, Auditoire UB2.147)
Jean-René Dimbasi-Ndofunsu, "L'effet-établissement et ses variables explicatives. Évaluation de la plus et/ou moins value pédagogique en classe de deuxième secondaire. Recherche des caractéristiques favorables à l'efficacité scolaire dans les écoles de Kinshasa", le 25 février à 16h (Campus du Solbosch, Bâtiment A, Auditoire AY2.108)

Faculté des Sciences:

Karoline Faust, "Development, assessment and application of bioinformatics tools for the extraction of pathways from metabolic networks", le 12 février à 16h (Campus de La Plaine, Bâtiment N/O, niveau 5, salle Solvay)
Amandine Legat, "Contribution à l'étude du mode d'action de deux adjuvants synthétiques ciblant TLR4 : diC14-amidine et CRX-527", le 9 février à 17h (Campus de La Plaine, Bâtiment B/C, niveau 5, local 1BC505 )
Catherine Wespes, "Mesures de l'acide nitrique dans l'atmosphère à partir d'observations satellitaires dans l'infrarouge thermique", le 18 février à 17h (Campus du Solbosch, Bâtiment U, Local UA2.118)
Julien Guglielmini, "Origine et Evolution des Systèmes Toxine-Antitoxine de Classe II", le 19 février à 16h30 (Campus de Gosselies, IBMM, Amphithéâtre Jean Brachet )

Faculté de Médecine:

Aline Hebrant, "Pathologies thyroïdiennes et modèles in vitro : profils d'expression génique et phénotypes moléculaires." Thèse annexe : "Quel est l'impact des miRNA dans le pouvoir fécondant des spermatozoïdes ?", le 11 février à 17h (Campus Erasme, Bâtiment F, Auditoire Bordet)

Toutes les thèses défendues à l'ULB: http://www.academiewb.be/soutenances.html




International

Une Journée de la Coopération 'spéciale Haïti'

La coopération universitaire au développement, l'un des axes de la politique internationale de l'ULB, s'est imposée comme une activité académique et scientifique à part entière qui profite pleinement à notre enseignement et à notre recherche.

Les possibilités offertes dans ce secteur sont nombreuses et diversifiées. C'est pourquoi, afin de sensibiliser et d'informer l'ensemble de la communauté universitaire, le Service des Relations internationales organise le 24 février 2010 la troisième édition de la "Journée de la Coopération".

A la suite des récents événements, cette journée sera aussi un moment de solidarité avec Haïti avec laquelle l'Université coopère activement depuis de nombreuses années dans différents programmes interuniversitaires.

La Journée qui se déroulera, comme l'année passée, dans le cadre général de la Semaine Campus Plein Sud, vous proposera de multiples activités :

A l'Institut de Sociologie (44, av. Jeanne - salle et hall Dupréel)
07h30-10h30: Petit-déjeuner solidaire (Produits Oxfam)
10h00-12h00: Table-ronde animée par Pierre Petit: "Qu'apporte au développement du Sud un doctorat décroché en Belgique ?"
12h00-14h00: Table-ronde organisée par la Cellule Emploi et animée par Firouzeh Nahavandi: "Les métiers de la coopération"
14h00-16h00: Débat animé par Christian Platteau: "Quel est l'apport des stages de coopération pour les étudiants de l'ULB ?"
16h30-18h00: Conférence de prestige de Thierry Michel (réalisateur de "Congo River"): "Quand le Nord filme le Sud", récit d'un monde en évolution

Toute la journée:
- Posters présentant les recherches menées à l'ULB dans le domaine de la coopération
- Stands des ONG actives en coopération (organisés par le SEDIF)

Autres lieux
09h00-20h00: Exposition de photos à la Bibliothèque des Sciences humaines (Bâtiment NB) "Les hôpitaux en RDC: quelle réalité ?" (CEMUBAC)
12h00-14h00: Repas du Sud - Restaurants universitaires
21h30: TD Coopération (salle Jefke - campus de la Plaine)

L'ensemble des bénéfices dégagés de cette Journée (petit déjeuner, TD, vente de pins...) sera consacré à l'aide à Haïti et versé sur un compte interne. Ces fonds seront utilisés pour renforcer nos activités de coopération universitaire au développement avec Haïti, menées en concertation avec les autres universités de la Communauté française.

Ce compte est ouvert aux dons de toute la communauté universitaire et peuvent être faits via le compte 210-0429400-33 de l'ULB ou par compte interne (YF0825D00000) avec la mention "Don Haïti".

Pour toute information sur la Journée de Coopération et sur les activités menées actuellement avec Haïti: http://www.ulb.ac.be/international.




Distinctions

Une Ulbiste Fellow de l'American Geophysical Union

Dominique Weis a été élue Fellow de l'American Geophysical Union (AGU). Une reconnaissance rare, attribuée seulement à environ 0.1% des membres de l'AGU. A titre indicatif, signalons qu'il n'y a que trois Fellows en Belgique et 23 au Canada dont seulement une femme élue en 1986. Dominique Weis est aussi le premier Fellow canadien dans sa discipline de recherche, à savoir la volcanologie, la géochimie et la pétrologie.

Cette reconnaissance scientifique concerne l'ensemble des travaux de recherche menés sur une carrière et l'impact qu'ils ont eu au niveau international. Directeur de recherche FNRS à l'ULB jusqu'en 2002, Dominique Weis a enseigné au Département des sciences de la terre et de l'environnement de la Faculté des Sciences avant de partir pour l'Université de Colombie britannique - partenaire privilégié de l'ULB - où elle a monté son laboratoire, le Pacific Center for Isotope and Geochemical Research (PCIGR).

Ses recherches portent sur l'évolution de la planète et de son environnement au moyen de la géochimie et de la géochimie isotopique. Dominique Weis a d'abord travaillé dans l'archipel des Kerguelen (Océan indien) et plus récemment, elle a étudié l'origine du panache mantellique d'Hawaii et du plateau océanique de Wrangellia qui s'étend sur 2400 km depuis l'île de Vancouver jusqu'en Alaska. La chercheuse applique aussi l'outil géochimique à l'étude de l'environnement, comme par exemple pour déterminer l'origine du cadmium dans les huitres et autres fruits de mer, ou pour suivre l'évolution de la pollution par le plomb dans la végétation, les sols et l'Océan Arctique suite à son utilisation dans l'essence.



Maurice Hinsenkamp à l'Académie française de Chirurgie

Le Professeur Maurice Hinsenkamp, chef de clinique au Service d'Orthopédie-Traumatologie de l'Hôpital Erasme-ULB, a été élu Membre de l'Académie française de Chirurgie où il a été reçu à la séance solennelle du 20 janvier 2010.

Maurice Hinsenkamp dirige le Laboratoire de recherche en orthopédie-traumatologie (LROT) de la Faculté de Médecine de l'ULB qui s'intéresse à la formation osseuse et à la consolidation des fractures en relation avec l'environnement physique.

Le laboratoire étudie notamment les effets de l'environnement mécanique sur l'ostéoporose de décharge ou encore les effets biologiques des champs électromagnétiques. Il étudie également l'évolution des premières phases de la consolidation des fractures traitées par l'implantation des substituts osseux produits par la Banque d'Os et de Tissus de l'Hôpital Erasme que Maurice Hinsenkamp a créée il y a 12 ans et dont il est actuellement le directeur médical.



Marie-Genevieve Pinsart nommée vice-présidente du Comité consultatif de bioéthique

Les membres du Comité consultatif de bioéthique de Belgique ont désigné, lors de la séance plénière du 1er février dernier, Marie-Genevieve Pinsart (Centre de recherches interdisciplinaires en bioéthique de l'ULB) comme vice-présidente pour la période 2010-2014.

Le Bureau du Comité consultatif de bioéthique de Belgique est composé de quatre vice-présidents représentant les familles linguistiques et idéologiques de notre pays. Chacun occupe à tour de rôle le poste de président du Comité pendant un an. Marie-Genevieve Pinsart sera présidente en 2011, année anniversaire des 15 ans de fonctionnement du Comité.




ULB: 175e

En marge de 'Pas ce soir chéri(e) ?'

L'exposition "Pas ce soir chéri(e) ?", qui se tient en ce moment dans le hall de marbres du bâtiment A, s'inscrit dans le cadre du projet interfacultaire "Normes, genres et sexualités". D'autres activités scientifiques développées en marge de l'exposition se dérouleront dans les mois à venir.

Colloque "Sexe et Normes" le 26 février
A l'occasion de ses 75 ans, l'Ecole des Sciences criminologiques Léon Cornil organise un colloque de haut vol intitulé "Sexe et Normes". Formulation coquine pour un sujet sérieux, le colloque abordera les modes de fabrication des registres normatifs ou de régulation, afin de comprendre comment le système pénal traite du sexe et des sexualités.
En pratique: Campus du Solbosch (Salle Dupréel - Bâtiment S) - le 26 février - accueil à partir de 8h30 - contact: Anne Guilmin-Evrard - aguilmin@ulb.ac.be - 02 650 46 39 - Plus d'infos

Colloque "La transgression au féminin" le 11 mars
10h00 - 12h00 : Projection du film "Romance X" de Catherine Breillat
14h00 - 16h30: Table ronde avec Antoine Masson, psychiatre et professeur à l'UCL et à la FUNDP de Namur (médecine et criminologie), Laurent de Sutter, chercheur en théorie du droit à la VUB et spécialiste de l'histoire de la pornographie au cinéma, Alex Lefebvre, Philippe Fouchet et Ariane Bazan, professeurs de psychologie à l'ULB.
En pratique: Jeudi 11 mars 2010 à la salle Dupréel - Institut de Sociologie - bâtiment S - Avenue Jeanne 44 - 1050 Bruxelles.

Conférence de Stuart Kirk le 15 mars
Stuart Kirk, Prof. of Social Welfare, UCLA School of Public Affairs, donnera une conférence sur le thème: "The Diagnostic and Statistical Manual (DSM) and the Illusion of Progress in Psychiatric Diagnosis"
En pratique: Campus du Solbosch - Auditoire Chavanne – Square Groupe G - Bâtiment U (UD2120) - 18h30

Colloque international multidisciplinaire du 25 au 27 mars
Le colloque international et pluridisciplinaire "Comment l’État fait-il notre lit ? La régulation des sexualités en Europe", organisé avec le soutien du Fonds Suzanne Tassier, proposera une réflexion d'ensemble sur les régulations des sexualités et leurs modalités. La diversité des politiques publiques en Europe sera soumise à l'examen afin d'en détecter les enjeux et les conséquences par rapport à la question de l'autonomie individuelle et de la libre disposition de soi et de son corps. En pratique: Campus du Solbosch - Bâtiment A, porte Y - AY2.112 – Av. Roosevelt 50 – 1050 Bruxelles

Colloque "Pratiques de l’intime: écrire, filmer, commenter la sexualité au féminin" du 5 au 7 mai
En pratique: Campus du Solbosch - Salle de vision de la Bibliothèque des Sciences Humaines (NB 2 VIS) – avenue Héger – 1000 Bruxelles - contact: mandrin@ulb.ac.be

Plus d'infos sur les différentes activités: http://normes-genre-sexualites.ulb.ac.be/



Conférence de Denis Podalydès: changement de date et de lieu !

La Faculté des Sciences psychologiques et de l'Education propose un événement articulé autour de l'opposition entre les notions de raison et d'émotion dans les comportements humains.

Dans ce cadre, le public curieux des rapports complexes entre raison et émotions sera convié à dialoguer avec l'acteur et metteur en scène Denis Podalydès. Mais attention, la conférence se tiendra finalement le 28 mars 2010 à 15h à la salle Dupréel (campus du Solbosch - bâtiment S).

Denis Podalydès partagera son expérience de la raison et des émotions largement exploitées, ressenties et travaillées dans son métier d'acteur, de comédien et de metteur en scène.

Plus d'infos: http://www.ulb175.be/index_17.html



Après l'expo... un nouveau campus

En marge de l'exposition "Bruxelles 1910, l'Exposition universelle retrouvée" (jusqu'au 3 avril 2010 à la salle Allende), la Bibliothèque des Sciences humaines organise une nouvelle exposition dans sa galerie jusqu'au 22 mars: "Après l'expo... un nouveau campus".

L'Exposition universelle de 1910 s'est tenue à Bruxelles sur l'emplacement qu'occupe actuellement l'ULB. A l'étroit dans les locaux que l'Université occupait à l'époque dans le centre-ville, celle-ci reçut de la Ville de Bruxelles une partie des terrains du Solbosch. Des clichés inédits de 1921-22 nous montrent ainsi les premières constructions de l'ULB au Solbosch.




Culture et vie sur les campus

Palestinisraël. Voyage en pays inconnu

Sur la terre des Dieux, Israéliens et Palestiniens sont avant tout des hommes. Bien souvent, on ne parle d'eux qu'à travers le prisme du conflit qui les fait se déchirer depuis soixante ans. Ils vivent. Ils souffrent. Ils ont une culture. Des traditions. Et un quotidien comme chacun.

À travers ces clichés photographiques pris au détour de la vie, l'exposition de photographies de Sébastien Boussois, organisée par la Chaire Bernheim Paix & Citoyenneté et ULB Culture, invite, sous un jour plus philosophique que politique, à une redécouverte des habitants de la "Terre Sainte".

D'une situation cocasse à une situation dramatique, ces photos témoignent malgré tout que ce pays est un et indivisible et que tous ces gens sont condamnés à vivre ensemble. Le taayush, comme l'on dit là-bas, nuance les choses ; c'est le vouloir vivre ensemble. Ce qui est encore un autre défi comme celui de faire d'Israël d'un côté et de la Palestine de l'autre, un ensemble humain et homogène: un nouveau pays que l'on pourrait appeler "Palestinisraël" en quelque sorte.

En pratique:
"Palestinisraël. Voyage en pays inconnu"
Du 18 au 26 février 2010, du lundi au vendredi, de 11h à 16h
Foyer culturel (campus du Solbosch - bâtiment F1 - 20-22 avenue Paul Héger - 1050 Bruxelles).
Entrée libre.
Infos: Valérie Peclow - Chaire Bernheim Paix & Citoyenneté (02 650 44 79 - vpeclow@ulb.ac.be)







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication