n° 33 02/07/2009

Sommaire

> À la une ...
> Recherche
> Enseignement
> International


Le coin presse

- Les communiqués
- Contacts presse


S'informer au quotidien?

- Esprit libre, le magazine de l'ULB
- La Une du site Web de l'ULB

L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

Cap vers une nouvelle Faculté d'Architecture

ès la rentrée académique, l'ULB accueillera, pour leurs cours théoriques, les quatre cents étudiants en première année (BA1) de sa future Faculté d'Architecture. Celle-ci rassemblera à terme un millier d'étudiants sur le site du Solbosch, à Bruxelles. [suite]

Recherche

Michel Goldman à la tête de l'Innovative Medicines Initiative
Michel Goldman vient d'être désigné directeur exécutif de l'Innovative Medicines Initiative, une nouvelle agence qui promeut la recherche de thérapeutiques innovantes au sein de l'Union européenne. [suite]

Virus HIV-1: avancée à l'IBMM
Des chercheurs de l'Institut de biologie et de médecine, IBMM progressent dans la compréhension de la latence du virus HIV-1. Leur publication dans PloSONE ouvre des perspectives thérapeutiques nouvelles pour le sida. [suite]

Ammoniac: 1ère cartographie globale
Le Service de chimie quantique et photophysique de l'ULB a établi en collaboration avec une équipe française, la première cartographie globale de l'ammoniac par l'instrument spatial IASI. Leur recherche est publiée dans Nature Geoscience. [suite]

Brains back to Brussels
Visant à faire venir ou revenir en Région bruxelloise des chercheurs de qualité partis mener leur carrière à l'étranger, le programme "Brains back to Brussels" de la Région de Bruxelles-Capitale soutient, entre autres, un projet de recherche sur les cellules souches et cancer et un autre sur le rôle de l'attention dans l'apprentissage. [suite]

Spin-offs in Brussels: 3 projets lancés
L'ULB a obtenu 3 projets dans le cadre de l'action "Spin-off in Brussels 2009" de la Région de Bruxelles-Capitale. Parmi ceux-ci, un projet de bioinformatique médicale "Enlighten Bioscience" et un projet en économétrie financière, "QuanTaurus". [suite]

Oxford Companion to Consciousness
L'Oxford Companion to Consciousness vient de paraître. Cette impressionnante encyclopédie consacrée à la question de la conscience compte trois co-éditeurs, dont Axel Cleeremans, directeur de recherche FNRS au sein de la Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation de l'ULB. [suite]

Espace et performance humaine
Les astronautes fonctionnent-ils moins bien, sont-ils moins efficaces, quand ils sont dans l'espace? Question centrale d'une thèse co-dirigée à l'ULB (Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation) qui est publiée dans le dernier numéro de la revue Acta Astronautica. [suite]


Enseignement

Organisation et technologie: la finalité interdisciplinaire du MA Ingénieur de gestion
Nous vous présentons dans ce numéro de la Lettre de l'ULB la finalité "organisation et technologie" du Master Ingénieur de gestion organisé par la Solvay Brussels School of Economics and Management (SBS-EM), en collaboration avec l'École polytechnique. [suite]

Biopark Formation: 1er succès
Les premières formations lancées par Biopark Formation affichent complet. De nouveaux modules se mettent d'ores et déjà en place sur l'Aéropole de Charleroi. [suite]


International

L'ULB en Roumanie
Le recteur de l'ULB, Philippe Vincke, et le vice-doyen de la Faculté des Sciences appliquées, Jean-Claude Maun, participeront à la visite d'État du Roi Albert II et de la Reine Paola en Roumanie du 7 au 9 juillet prochain. Les thèmes retenus pour cette visite sont les écotechnologies, l'agro-alimentaire, infrastructure et transport (essentiellement fluvial et maritime) et énergie. [suite]

Le BRIC accorde 10 bourses pour des séjours de recherche
Grâce au Bureau des relations internationales et de la coopération (BRIC) de l'ULB, 10 doctorants ont obtenu un financement pour un séjour de recherche de courte ou moyenne durée. Le montant total des crédits accordés par le BRIC dans ce cadre s'élève à près de 30.000 euros. [suite]

Ça bouge à l'ULB!
Énorme succès pour la première soirée des ambassadeurs "out" de l'ULB ce Lundi 22 juin, qui rassemblaient les étudiants sélectionnés par notre Université pour réaliser un séjour d'échanges chez nos partenaires en 2009-2010. [suite]


La lettre rss

Le coup d'oeil

Michel Goldman, directeur exécutif de l'Innovative Medicines Initiative, une nouvelle agence qui promeut la recherche de thérapeutiques innovantes au sein de l'Union européenne. [Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Rudy Nzimo diplômé de l’École polytechnique de l’ULB
La cérémonie de proclamation de Polytech a été cette année riche en émotions: le doyen Alain Delchambre qui a remis leurs diplômes aux étudiants en présence du recteur et du président de l’ULB, fut particulièrement heureux d’annoncer la réussite de Rudy Nzimo et de lui décerner son diplôme d’ingénieur civil en télécommunications. En avril dernier Rudy Nzimo, étudiant camerounais régulièrement inscrit à l’ULB en 5e année de polytechnique, était arrêté par la police alors qu’il rentrait d’un séjour dans son pays. Après quatre jours passés en centre de détention, le jeune homme avait été transféré dans un centre fermé, l’Office des étrangers mettant en doute son identité et prévoyant une procédure d’expulsion. L’ULB s’était étonnée de la rapidité de ces mesures alors que l’affaire n’avait pu être jugée sur le fond. Elle estimait que l’étudiant devait pouvoir présenter les examens de sa dernière année d’études. Rudy Nzimo resta enfermé plusieurs semaines avant d’être relaxé sur décision de la Chambre des mises en accusation de Bruxelles. Une fois libéré, il entreprit courageusement la préparation de ses examens, le coach de Polytech et le doyen de la Faculté prenant régulièrement de ses nouvelles afin de le soutenir psychologiquement durant sa session. C’est donc un dénouement heureux qui advient dans une situation qui reste compliquée puisque Rudy Nzimo fait toujours l’objet d’un ordre de quitter le territoire.

Mandats FNRS 2009-2010
Le Conseil d'administration du FRS-FNRS s'est réuni ce 23 juin. Retrouvez sur le site du FRS-FNRS la liste des mandats à partir du 1er octobre 2009, sous réserve de l'acceptation par le Gouvernement.

Approfondir ses connaissances en politique internationale et sécurité
À partir de la rentrée académique 2009-2010, le Réseau d'enseignement et de recherche en politique internationale (REPI), en collaboration avec le Pôle Bernheim paix et citoyenneté, lance un "Executive Master in Contemporary International Politics and Security Studies". Vaste programme qui abordera les approches théoriques et pratiques des politiques internationales et des questions de sécurité tout en visant à l’amélioration des compétences de recherche et d’analyse et de gestion de projet et à l’élaboration d’un réseau professionnel. Le programme est destiné à des personnes déjà engagées dans une carrière professionnelle liées aux relations internationales, la paix et la résolution de conflits. En pratique: Les cours et séminaires qui auront lieu principalement en soirée et le samedi matin, seront dispensés en anglais. Inscriptions jusqu’au 15 août. Plus d'infos

Certificat d'Université de Direction de MRPA et de MRS
Depuis 1992, l'accès à la profession de directeur de Maison de repos et de Maison de repos et de soins est soumis à l'obtention d'une attestation de connaissances utiles à la gestion de ces établissements. Ce certificat répond à cette disposition. Le projet pédagogique de cette formation est d'amener l'étudiant aux compétences spécifiques d'un cadre dans le secteur de la santé et aux compétences spécialisées dans le secteur de l'hébergement du troisième âge en maison de repos et maison de repos et de soins. Le droit, l'économie, la législation spécifique, la connaissance de la personne âgée et la gestion comptable et financière sont les domaines investigués par cette formation d'une durée de 1 an. Un module spécifique permettra à l'étudiant de finaliser ses connaissances en élaborant un modèle d'établissement permettant de simuler des orientations de gestion et d'en déduire les impacts sur le résultat. Plus d'infos

Bien se préparer à son année universitaire
Dispensés en août et septembre les cours préparatoires à l'Université sont destinés aux étudiants qui entreprennent des études supérieures et ont pour but d'aider à la transition vers l'université. Faire la synthèse de ses acquis et les rendre opérationnels, se familiariser avec les exigences et méthodes de travail universitaire et s'initier à des matières nouvelles sont les options proposées pour anticiper et favoriser la réussite des nouveaux entrants. Plus d'infos

Projet PRODOC
PRODOC (processus transfrontalier d'insertion professionnelle des docteurs et de valorisation des compétences doctorales auprès des entreprises et des organisations non marchandes) a été présenté à la presse à Lille le 23 juin. Ce projet Interreg réunit le Collège doctoral européen de Lille, l'association Objectif recherche, l'Académie universitaire Wallonie-Bruxelles et l'Académie universitaire de Louvain. Géré pour notre Académie par le Département Recherche (Ralitza Soultanova) depuis janvier 2009, PRODOC a pour ambition de contribuer au renforcement de la dynamique économique fondée sur un bassin transfrontalier de connaissances et de compétences et une meilleure collaboration interrégionale optimisant l'articulation entre offres et demandes au niveau doctoral. PRODOC mettra en place en 2009-2012 dix actions, parmi lesquelles des doctoriales franco-belges, des forums de l'emploi, une étude transfrontalière sur la perception des docteurs en entreprise, des groupes de travail autour des compétences des docteurs et des demandes de la sphère socio-économique, etc. Personne de contact pour l'Académie universitaire Wallonie-Bruxelles: Sébastien Kapp. Plus d'infos






Colloques et conférences

IES Symposium
L'International Eosinophil Society (IES) organise un congrès scientifique tous les deux ans dédié à la biologie eosinophile et aux maladies associées, y compris des désordres allergiques et infectieux. Le symposium réunit traditionnellement entre 150 et 200 scientifiques et chercheurs cliniciens du monde entier. La 6e édition de ce congrès se tient cette année en Belgique: elle aura lieu à Bruges, du 7 au 12 juillet. Cette édition est co-organisée par l'Institut d'immunologie médicale (IMI) de l'ULB et l'Université de Lille II. Plus d'infos






À lire, à voir, à écouter

Incas et Aztèques
La Première RTBF - radio rediffuse cet été une grande fresque de l'Amérique précolombienne. Nous connaissons les Aztèques dont Cortès allait conquérir les territoires comme Pizzaro allait le faire pour celui des Incas quelques années plus tard. Mais savons-nous encore que le territoire des Aztèques se situe au Mexique alors que le centre du vaste empire inca était le Pérou? Ce sont donc plusieurs milliers d'années qui seront évoquées par Peter Eeckhout, archéologue de l'ULB. Plusieurs milliers d'années de 'civilisations' qui, et c'est sans doute leur caractéristique principale, se développeront de manière totalement autonome et singulière. En pratique: "Mémo" sur la Première, tous les samedis du 4 juillet au 22 août de 17h à 18h.







Rédaction:
Sophie François (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

Cap vers une nouvelle Faculté d'Architecture

Dès la rentrée académique, l'ULB accueillera, pour leurs cours théoriques, les quatre cents étudiants en première année (BA1) de sa future faculté d'architecture. Celle-ci rassemblera à terme un millier d'étudiants sur le site du Solbosch, à Bruxelles. Cette nouvelle Faculté, la première du genre en Belgique, résultera du rapprochement des deux instituts d'architecture La Cambre et Victor Horta et du processus d'intégration de l'enseignement de l'architecture au sein des universités de la Communauté française.

Cette évolution permet la pleine reconnaissance universitaire de l'enseignement de l'architecture. À ce titre, l'offre vis-à-vis des étudiants est améliorée puisqu'ils pourront bénéficier d'un diplôme universitaire et pourront donc notamment accéder à la recherche et au doctorat.

Les équipes pédagogiques de La Cambre Architecture et de Victor Horta sont aujourd'hui confrontées à un magnifique défi, qu'elles relèvent avec passion et collégialité, pour proposer aux futurs étudiants en architecture une offre d'enseignement articulant création artistique, exigence scientifique et engagement social. Le programme de la première année (BA1) a déjà été repensé dans ce sens. Les cours et les dispositifs pédagogiques ont été conçus spécifiquement en fonction du métier d'architecte (laboratoires et projets, structure et créativité). Enfin, ce regroupement va permettre d'offrir un encadrement exceptionnel par rapport à celui des plus grandes écoles d'architecture européennes.

Des conventions spécifiques sont en cours de rédaction entre les institutions concernées afin de régler les questions relatives aux statuts des personnes, aux parcours des étudiants, aux transferts de patrimoine, etc.

Plus d'infos sur la Faculté d'Architecture: http://www.ulb.ac.be/facs/architecture/index.html
Voir aussi le dossier de presse


Recherche

Michel Goldman à la tête de l'Innovative Medicines Initiative

Créée sous la forme d'un partenariat public-privé entre la Commission européenne et la Fédération européenne des industries et associations pharmaceutiques (EFPIA), l'Innovative Medicines Initiative est une nouvelle agence qui promeut la recherche de thérapeutiques innovantes au sein de l'Union européenne. Michel Goldman vient d'en être désigné directeur exécutif.

L'Innovative Medicines Initiative financera des projets collaboratifs entre les grandes sociétés pharmaceutiques, des laboratoires de recherche académiques, des équipes de recherche clinique au sein des hôpitaux universitaires et des petites et moyennes entreprises actives dans le domaine des biotechnologies. Dotée d'un budget initial de 2 milliards d'euros pour la période 2010-2017, l'Innovative Medicines Initiative organisera ses activités selon 4 axes: la définition de nouveaux paramètres d'efficacité des médicaments (biomarqueurs); la prévention des effets secondaires indésirables; la gestion des données issues de la recherche grâce à de nouvelles technologies d'intelligence artificielle et la formation aux nouveaux métiers nécessaires pour accélérer la conversion des résultats de la recherche fondamentale en thérapeutiques agréées et accessibles au plus grand nombre.

L'expérience acquise par Michel Goldman dans la coordination de plusieurs réseaux européens et le montage de projets basés sur des partenariats public-privé comme l'Institut d'Immunologie Médicale de l'ULB et le pôle de compétitivité wallon BioWin a conduit le conseil de gouvernance de l'Innovative Medicines Initiative à le désigner en tant que directeur exécutif, au terme d'une procédure de sélection qui devait départager plus de soixante candidats issus de différents pays de l'Union européenne.



Virus HIV-1: avancée à l'IBMM

L'apport des antirétroviraux au traitement des patients infectés par le virus HIV-1 a été considérable. Toutefois, un problème majeur demeure: malgré une multithérapie anti-SIDA prolongée, des virus cellulaires infectés par des virus latents persistent chez les patients. Même indétectable, le virus est là, prêt à se réactiver si le patient arrête son traitement et attrape un simple rhume par exemple. Donc, une optimisation importante des traitements anti-SIDA consisterait à éliminer/purger les réservoirs cellulaires en administrant des agents qui réactivent l'expression des virus latents tout en maintenant le patient sous un traitement anti-SIDA efficace et/ou intensifié.

Le Laboratoire de virologie moléculaire (Carine Van Lint, directeur de recherche FNRS) de la Faculté des Sciences étudie depuis de nombreuses années les mécanismes moléculaires qui régulent l'expression des gènes du HIV-1. En collaboration avec l'équipe du Prof. Nathan Clumeck au CHU Saint-Pierre, les chercheurs de ce laboratoire ont démontré que des traitements combinant un inhibiteur de désacétylases (déjà en usage clinique pour d'autres maladies) avec un inducteur de la voie NF-kappaB réactivent l'expression virale dans des cultures ex vivo de cellules réservoirs isolées à partir du sang de patients séropositifs sous multithérapie. La réactivation par cette combinaison est synergique, c'est-à-dire plus efficace que l'addition des effets de chaque activateur isolément. Ces résultats, publiés dans la revue PloSONE de ce 30 juin, constituent une preuve de principe du potentiel thérapeutique de la co-administration de deux types différentes d'activateurs du HIV-1, en présence d'une thérapie anti-HIV-1 efficace, dans le but de réduire efficacement le pool des réservoirs cellulaires infectés de manière latente par HIV-1. Néanmoins, les chercheurs n'ont pas observé une réactivation transcriptionnelle dans environ 40% des échantillons sanguins testés: ils soulignent l'importance d'identifier d'autres réactivateurs de la latence virale et de les tester en combinaison avec ceux utilisés dans leur étude. Des perspectives thérapeutiques nouvelles pour le sida s'ouvrent.



Ammoniac: 1ère cartographie globale

Essentiel pour le développement de la matière vivante, l'ammoniac affecte paradoxalement la plupart de nos écosystèmes quand il y est présent à haute concentration. Emis dans l'atmosphère, il favorise la formation de particules fines, lesquelles dégradent la qualité de l'air et provoquent des complications sanitaires significatives. Bien que régulé par les directives européennes sur la qualité de l'air, l'ammoniac reste néanmoins un polluant primaire mal connu. Les cadastres d'émissions sont peu précis et la surveillance globale et systématique est difficile.

Fruit d'une collaboration entre le Service de chimie quantique et photophysique de la Faculté des Sciences de l'ULB (Pierre-François Coheur) et une équipe de l'Université de Paris VI, partenaire privilégié de notre Université, une première cartographie globale de l'ammoniac a été établie depuis l'espace. Les chercheurs ont exploité les mesures infrarouges de l'instrument français IASI embarqué à bord du satellite météorologique MetOp.

Ce résultat inattendu et remarquable de la mission IASI est publié dans la revue Nature Geoscience du 21 juin. Les chercheurs démontrent de façon intéressante une sous-estimation des émissions d'ammoniac dans les inventaires actuels, plus spécifiquement au niveau des grandes vallées agricoles de l'hémisphère nord, en Amérique (vallées de San Joaquin et de la Snake River) et en Europe (vallées du Po et de l'Ebre). Les différences les plus importantes sont localisées en Asie centrale où certaines sources observées n'existent pas dans les inventaires actuels.

Les scientifiques insistent sur l'apport essentiel des satellites pour la surveillance au quotidien du développement des épisodes de pollution et pour celle de l'environnement en général. Ils insistent également sur les perspectives nouvelles qu'ouvre le programme MetOp: partenariat CNES/Eumetsat, le programme MetOp va couvrir 15 années d'observations de la composition atmosphérique en continu avec le lancement de trois satellites successifs.



Brains back to Brussels

Le cancer est le résultat d'un processus en plusieurs étapes qui nécessite l'accumulation de mutations dans différents gènes. Pour nombre de cancers, les cellules-cibles de ces mutations sont inconnues. Plusieurs scientifiques pensent aujourd'hui que les mutations à l'origine du cancer pourraient se produire au niveau des cellules souches adultes, des cellules qui contribuent au maintien de l'équilibre cellulaire dans les tissus et à la régénération des tissus endommagés. Découvrir quelles sont les cellules à l'origine du cancer et comment les cancers se développent est essentiel pour la détection précoce mais aussi pour la mise au point de nouvelles stratégies de traitements.
Chercheur à l'Institut de recherche interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire (IRIBHM) de la Faculté de Médecine de l'ULB, Cédric Blanpain étudie la relation entre les cellules souches adultes et le cancer. Avec le soutien du programme Brains back to Brussels, le laboratoire va utiliser différentes approches pour déterminer la contribution des cellules souches à la croissance des cancers épithéliaux de la peau. Les chercheurs vont également tenter de déterminer quels marqueurs sont spécifiquement exprimés par les cellules souches cancéreuses des cancers cutanés, si ces marqueurs peuvent être utilisés pour définir de nouvelle cibles thérapeutiques, si ces cellules souches sont plus résistantes à la chimio et radiothérapie, si elles sont responsables d'une récidive cancéreuse après la thérapie et si le ciblage de ces cellules peut bloquer la progression du cancer.
Ce projet permettra de progresser dans la compréhension des cancers épithéliaux de la peau, voire de tous cancers épithéliaux, qui représentent la majorité des cancers humains. Il pourrait également avoir des implications cliniques et pharmaceutiques importantes, que ce soit dans la détection précoce d'un cancer ou le développement de nouvelles stratégies pour le traitement de tumeurs invasives. Cette recherche "Defining the role of stem cells during cancer initiation, growth and relapse after therapy" est menée par Gregory Driessens au sein de l'IRIBHM.

Autre projet de recherche soutenu par le programme Brains back to Brussels, celui que mène Vinciane Gaillard. La chercheuse a rejoint le Consciousness, cognition & computation group (Axel Cleeremans) au sein de la Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation pour mener une recherche intitulée "Rôle de l'attention dans l'apprentissage, la mémoire et le contrôle cognitif: une approche lifespan". L'objet de ce projet est d'étudier le rôle de l'attention dans l'apprentissage, la mémoire et le contrôle cognitif au cours du développement. Les chercheurs proposent d'intégrer les recherches propres à l'apprentissage de séquences d'une part et les recherches sur la mémoire de travail d'autre part. Quatre expériences originales sont proposées: elles visent l'existence-même d'une capacité de mémoire de travail chez les très jeunes enfants; le rôle de l'attention dans l'apprentissage incident de régularités statistiques au cours du développement et le rôle différentiel d'une charge mnésique dans l'apprentissage et le contrôle cognitif, en fonction des instructions de la tâche et de l'âge des sujets.
Ce projet s'inscrit dans la continuité des recherches menées par Axel Cleeremans tout en présentant une contribution originale: l'étude de l'impact de la division des ressources attentionnelles non seulement au cours de l'acquisition de connaissances, mais aussi lors de l'utilisation et du contrôle des connaissances acquises. Cette approche intégrée du rôle de l'attention dans l'apprentissage, la mémoire et le contrôle cognitif s'inscrit dans le cadre d'une recherche développementale.



Spin-offs in Brussels: 3 projets lancés

Soutenu par le programme "Spin-off in Brussels", le projet "Enlighten Bioscience" s'inscrit dans la continuité du projet In Silico, également soutenu par la Région de Bruxelles-Capitale. Dans le projet "In Silico", les chercheurs développent des outils bioinformatiques pour structurer et standardiser les données génétiques issues de cancers, indispensables à la fois pour augmenter la puissance statistique (les chercheurs peuvent croiser différentes données d'études éparses) et ouvrir de nouvelles possibilités de recherche pour la médecine personnalisée. Le projet "Enlighten Bioscience" conduit par David Weiss a pour but de valoriser cette ressource et de développer une recherche autour de l'utilisation de cette base de données.
Ce projet a pour promoteur, le Service ingénierie de l'informatique et de la décision (CoDE, Hugues Bersini) de la Faculté des Sciences appliquées de l'ULB et l'Institut de recherche interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire (IRIBHM, Vincent Detours) de la Faculté de Médecine de l'ULB.

Autre projet du programme Spin-off in Brussels: le projet "QuanTaurus". Les analyses quantitatives sont désormais essentielles pour les institutions financières. Pour mesurer et estimer leurs modèles, des données statistiques et économétriques sont nécessaires; or, en Belgique, il y a actuellement un manque de connaissances en économétrie financière. Le projet QuanTaurus propose d'y répondre, en offrant une gamme de services centrés sur les aspects quantitatifs de la finance. Il propose de publier l'index QTix du bruit du marché: un nouvel index qui mesure le montant d'information fiable qui est présent dans les prix de stock. QTix mesure les mouvements inattendus dans les prix. Il évalue combien sont liés à un changement réel et combien sont dus simplement à du bruit. Le deuxième axe d'activité est dédié à l'économétrie financière: QuanTaurus pourra fournir des mesures personnalisées de la volatilité et de la liquidité adaptée aux besoins du client. Enfin, dernier axe d'activité: la formation. QuanTaurus proposera des cours sur différentes questions d'économétrie.
Ce projet a pour promoteur l'European centre for advanced research in economics and statistics (ECARES, David Veredas) de la Faculté des Sciences sociales et politiques/SBS-EM de l'ULB.



Oxford Companion to Consciousness

La conscience constitue sans conteste un des plus grands défis scientifiques contemporains. Des questions majeures sont ouvertes: Pouvons-nous définir ce qu'est la conscience? Pouvons-nous la mesurer? Quelles sont les bases neurales de l'expérience subjective que nous avons du monde? Les animaux sont-ils conscients? Pouvons-nous utiliser des résultats expérimentaux pour améliorer notre compréhension des désordres de la conscience, tels que ceux qui se manifestent dans la schizophrénie ou le délire par exemple?

Répondre à ces questions exige une démarche résolument interdisciplinaire visant à intégrer données subjectives et objectives. Cette démarche, fondée sur un dialogue constant entre les philosophes, les psychologiques, et les neuroscientifiques, suscite aujourd'hui un engouement croissant. De nouvelles méthodes, telles que l'imagerie cérébrale, permettent d'aborder enfin d'anciens problèmes, comme par exemple les rapports entre le corps et l'esprit, entre le conscient et l'inconscient, ou encore le libre arbitre.

Réunissant pas moins de 250 articles rédigés par les plus grands spécialistes, le "Oxford Companion to Consciousness" vient de paraître. Encyclopédie consacrée à la question de la conscience, l'ouvrage a pour ambition de présenter le traitement le plus complet de ce domaine de recherche. Il a pour éditeurs Axel Cleeremans, directeur de recherche FNRS, directeur du Consciousness, cognition & computation group, au sein de la Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation de l'ULB; Patrick Wilken, fondateur de l'Association for the Scientific study of consciousness ainsi que du journal électronique interdisciplinaire dédié à la conscience, Psyche; et Tim Bayne, professeur de philosophie à Oxford University, partenaire privilégié de l'ULB.

Tim Bayne, Axel Cleeremans, Patrick Wilken (dir.), Oxford Companion to Consciousness, Oxford University Press. Plus d'infos



Espace et performance humaine

Nathalie Pattyn a réalisé sa thèse de doctorat sous la direction conjointe de l'ULB (Régine Kolinsky, Unité de recherche en neurosciences cognitives-UNESCOG, Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation), de la VUB (Psychologie biologique) et de l'École royale militaire (Département des Sciences du comportement). Sa thèse avait pour objet d'investiguer une question en suspens: les astronautes fonctionnent-ils moins bien, sont-ils moins efficaces, quand ils sont dans l'espace?

Alors que les études cognitives précédentes ne montraient pas de déficit marqué, les astronautes et cosmonautes ont souvent rapporté avoir l'impression d'être moins performants pendant les vols. Les chercheurs se sont donc attelés à cibler les fonctions qui paraissaient atteintes d'après leurs rapports d'erreur et leur expérience. Il s'agissait du contrôle cognitif, surtout concernant des informations ayant une certaine charge émotionnelle. L'étude s'est faite sur des astronautes en vol ainsi que sur des élèves pilotes militaires, deux populations certes différentes mais ayant néanmoins en commun le fait de vivre des situations de fort stress opérationnel. Au-delà des mesures comportementales (analyse des erreurs et des temps de réaction), ils ont enregistré des paramètres physiologiques (électrocardiogramme et respiration) pour quantifier le stress ou le degré d'activation des sujets.

Tant les résultats des astronautes que des élèves pilotes montrent effectivement une défaillance du contrôle cognitif, particulièrement pour les informations à caractère émotionnel liées à leur mission. De plus, ce phénomène s'accompagnait d'une moindre réactivité physiologique, en termes de variabilité du rythme cardiaque, comme si l'organisme stressé n'était plus en mesure de réagir "à plein régime" à un challenge présenté à ce moment-là. Pour les astronautes, cette baisse de performance liée à une réactivité diminuée était déjà amorcée lors de la dernière mesure avant le vol, ce qui implique que la microgravité n'est pas le seul facteur causal de leur stress opérationnel.

Cette étude permet ainsi de mieux comprendre la performance humaine dans des conditions extrêmes et les liens entre la performance cognitive et l'adaptation physiologique. Elle a donné lieu à une publication dans le dernier numéro de la revue Acta Astronautica.




Enseignement

Organisation et technologie: la finalité interdisciplinaire du MA Ingénieur de gestion

Le Master Ingénieur de gestion organisé par la Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management existe en deux finalités: l'une spécialisée et la seconde "organisation et technologie" qui est organisée en collaboration avec l'École polytechnique. Cette dernière finalité, dont les diplômés sont très recherchés par les entreprises, offre un panel de cours plus technologiques et permet, en plus de certains domaines de la gestion, d'approfondir un des domaines suivants: chimie et environnement, énergie, logistique et supply chain, processus industriels, télécom and IT.

Ce MA se répartit entre des cours obligatoires de remise à niveau technique et technologique, des cours à option à choisir dans deux des domaines suivants: chimie et environnement, énergie, logistique et supply chain, processus industriels, télécom and IT; 6 mois passés obligatoirement en échange dans une des 70 écoles de commerce et "business schools" faisant l'objet d'accord d'échange en Europe, aux États-Unis, au Canada, au Japon, etc. Et encore un mémoire de fin de cycle, un séminaire de stratégie et un séminaire en entreprise.

Dans les spécificités de ce MA, il faut souligner le caractère obligatoire de l'échange Erasmus, le corps enseignant qui comprend à la fois tant des académiques plein temps de haut niveau que des professeurs à temps partiel occupant des fonctions dirigeantes en entreprise.

Enfin, la SBS-EM est la seule business school de la Communauté française de Belgique à avoir reçu la double accréditation Equis et AMBA. L'accréditation Equis, attribuée aux institutions de formation au management en Europe par un corps d'examinateurs extérieurs, prouve que la qualité de l'enseignement de la SBS-EM est supérieure à la moyenne. L'accréditation AMBA récompense, elle, la qualité de ses programmes de MBA.

Plus d'info: http://www.ulb.ac.be/ma/fiches/inge-f.html



Biopark Formation: 1er succès

Quelques semaines après sa création au sein du Biopark Charleroi Brussels South, Biopark Formation a lancé ses premières formations avec un beau succès puisqu'elles ont toutes affiché complet!

Combinant savoirs théoriques et pratiques, savoir-faire et savoir-être, sept modules ont été programmés en génomique (applications biomédicales de la PCR) et cytométrie de flux, en modules courts (1/2 à 2 jours), sur l'Aéropole de Charleroi. Biopark Formation a enregistré 81 inscriptions issues tant d'entreprises du secteur des biotechnologies que des hautes écoles des différents réseaux (enseignants) et des instituts de recherche (chercheurs académiques et technologues).

Pour répondre à la demande, Biopark Formation va prochainement proposer un nouveau cycle. Dès l'automne, de nouveaux thèmes de formation seront également programmés, sur base de discussion avec les professionnels du secteur.

Programme dès la fin de cet été sur http://www.biopark.be/formations




International

L'ULB en Roumanie

Le recteur de l'ULB, Philippe Vincke, et le vice-doyen de la Faculté des Sciences appliquées, Jean-Claude Maun, participeront à la visite d'État du Roi Albert II et de la Reine Paola en Roumanie du 7 au 9 juillet prochain. Les thèmes retenus pour cette visite sont les écotechnologies, l'agro-alimentaire, infrastructure et transport (essentiellement fluvial et maritime) et énergie.

Dans le cadre du séminaire sur l'énergie nucléaire, le Prof. Jean-Claude Maun fera une présentation sur "Experiences of the north-west european liberalized electricity market; lessons learnt and suggestions for eastern EU member states".

Le recteur participera de son côté à une rencontre interuniversitaire au niveau des recteurs dont le thème sera "Bologne, les échanges entre les universités et les politique d'éducation et de culture de l'UE". De plus notre recteur aura une réunion bilatérale avec le Prof. Ion Panzaru, recteur de l'Université de Bucarest, dont le but sera de renforcer les collaborations entre les deux universités.

À noter au passage que le Prof. Jean-Michel De Waele se verra décerner en octobre prochain les insignes de Doctor Honoris Causa de l'Université de Bucarest en hommage aux nombreux projets que celui-ci met en place depuis des années entre Bruxelles et Bucarest.



Le BRIC accorde 10 bourses pour des séjours de recherche

Lors de sa dernière réunion pour cette année académique, le Bureau des relations internationales et de la coopération de l'ULB (BRIC) a examiné une quinzaine de dossiers pour des demandes relatives à un tout nouveau type de crédit. Il s'agit d'un crédit destiné à financer des séjours de courte et moyenne durée (1 semaine à 3 mois) à l'étranger pour des doctorants de l'ULB dans le cadre de la préparation de leur thèse.

Au-delà du soutien ainsi apporté à nos doctorants, il est important de noter que ces crédits visent aussi à renforcer le rayonnement international de l'Université. En conséquence, cette aide ne couvre pas les séjours de recherche sur le terrain lorsqu'il n'y a pas de collaboration avec une université locale.

Les montants maximum octroyés sont de 3.000 EUR pour un séjour dans un pays de l'Union européenne et 4.000 EUR pour un séjour dans un pays hors Union européenne. L'ouverture de ce crédit se fera dorénavant sur une base annuelle (la date limite pour le dépôt des dossiers est fixée au 1er février, le formulaire ad hoc est disponible en ligne sur le site web du Service des relations internationales.

À l'issue de ses travaux, le BRIC a retenu 10 dossiers pour un montant total de 29.918 EUR. Les doctorants qui bénéficient de cette aide ont choisi des destinations très diversifiées allant de l'Université de Tomsk (Russie) au Centre béninois de la Recherche scientifique et technique à Cotonou, en passant par l'Université de Stavanger (Norvège) ou Massachusetts Institute of Technology.



Ça bouge à l'ULB!

Énorme succès pour la première soirée des ambassadeurs "out" de l'ULB. Lundi 22 juin dernier, la Cellule des programmes d'échanges avait invité tous les étudiants sélectionnés par notre Université pour réaliser un séjour d'échanges chez nos partenaires en 2009-2010. Les 150 étudiants qui ont répondu "présent" ne représentaient pas moins de 27 pays et 83 universités d'accueil différentes.

Le professeur Serge Jaumain, vice-recteur à la Politique européenne et aux Relations internationales, a adressé de la part de notre recteur quelques mots de félicitations aux étudiants et a profité de l'occasion pour leur rappeler leur important rôle d'ambassadeurs de notre Alma mater auprès de nos universités partenaires. S'en est suivi un cordial verre de l'amitié pendant lequel les étudiants ont eu l'occasion de nouer des liens avec leurs collègues en partance pour la même destination qu'eux et de côtoyer de manière plus informelle les responsables académiques et administratifs de leur dossier d'échange.







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication