n° 29 07/05/2009

Sommaire

> À la une ...
> Enseignement
> Recherche
> International
> Culture et vie sur les campus


Le coin presse

- Les communiqués
- Contacts presse


S'informer au quotidien?

- Esprit libre, le magazine de l'ULB
- La Une du site Web de l'ULB

L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

LHC: les physiciens belges prêts

e vendredi est inauguré le supercalculateur belge pour la physique des particules installé au Centre de calcul ULB-VUB. Un outil de pointe qui permettra d'analyser les données du grand collisionneur de hadrons, le LHC, au CERN. [suite]

Enseignement

Philo et Lettres remet ses prix facultaires
Ce 7 mai, la Faculté de Philosophie et Lettres remet ses prix facultaires à quatre de ses étudiants qui se sont distingués lors de l'année académique 2007-2008. [suite]

Étudier les sciences de l'éducation à l'ULB: quelques nouveautés
Dès la rentrée académique prochaine, le Master en sciences de l'éducation fait peau neuve pour donner une place encore plus importante aux problématiques de l'enseignement. [suite]


Recherche

Mathias Dewatripont promu à l'American Academy of Arts and Sciences
Mathias Dewatripont, professeur d'économie à l'ULB et vice-président de la Solvay Brussels School of Economics and Management, vient d'être élu membre honoraire de l'American Academy of Arts and Sciences. [suite]

Sommeil: du soir ou du matin
Des chercheurs belges montrent que la manière dont notre cerveau travaille pour maintenir notre attention au cours de la journée évolue d'une manière différente selon que nous sommes "du soir" ou "du matin". L'étude dont l'ULB est co-auteur est publiée dans Science. [suite]

Adressage cellulaire
Des chercheurs de la Faculté des Sciences (IBMM) progressent dans la compréhension des signaux d'adressage cellulaire. Leur recherche est publiée dans le Journal of Cell Biology de cette semaine. [suite]

Binge drinking: cerveau attaqué
Le binge drinking ou "biture-express" est de plus en plus répandu chez les jeunes. Pourtant, une étude belge montre l'apparition de dysfonctionnements cérébraux importants après seulement 9 mois de consommation excessive d'alcool. C'est la première fois qu'une telle étude permet de mettre en avant de tels résultats. [suite]

7e PCRD: BetaImage
Soutenu par l'Union européenne, le projet BetaImage a pour objectif d'évaluer la perte des cellules béta dans le diabète. Le Laboratoire de médecine expérimentale de la Faculté de Médecine participe à ce projet. [suite]

Leucémie: pronostic affiné
Des chercheurs de l'Institut Jules Bordet - ULB lèvent un voile sur les différences de pronostic des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique. [suite]

Basse fréquence et consolidation osseuse
Le 13 mai, le Musée de la Médecine de l'ULB accueille une journée intitulée "Environnement électrique basse fréquence: effets sur la santé?". Parmi les intervenants, le Laboratoire de recherche en orthopédie traumatologique de l'ULB. [suite]

Wallons-Bruxellois: au-delà des clichés
Le Centre d'étude de la vie politique de l'ULB (Cevipol) a réalisé pour Le Soir et la RTBF un sondage sur les perceptions et attentes des Wallons et des Bruxellois. Les résultats ont été publiés et débattus ce 5 mai. [suite]

Les thèses défendues à l'ULB
Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.[suite]


International

Cinq PIC pour l'ULB
Pour l'année 2009, la Commission universitaire pour le développement (CUD) a sélectionné cinq Projets interuniversitaires ciblés (PIC) proposés par l'ULB. Ces PIC sont des projets de coopération universitaire alliant recherche stratégique et transfert des connaissances au profit des populations locales des pays du Sud. [suite]

310.000 euros consacrés par l'ULB à l'accueil à l'ULB et au séjour à l'étranger de chercheurs et professeurs
Nous vous présentons cette semaine les Chaires internationales "IN" et "OUT", ainsi que la Chaire "Coopération". Vous trouverez dans la prochaine [intra]lettre les mobilités "Rayonnement" et "Ouverture internationale".[suite]

Nouvel accord de coopération avec le Sud
Ce 5 mai, 13 universités de pays en développement ont signé officiellement avec les universités francophones de Belgique un accord de coopération institutionnelle d'une durée de quatre ans, couvrant la période 2009-2012. [suite]


Culture et vie sur les campus

Réfléchissons les couleurs
"Couleurs", tel est le thème 2009 du Printemps des Musées pour lequel le Réseau des Musées de l'ULB déploie une palette d'activités qui allient divertissement et connaissance. Car percevoir une couleur ne signifie pas pour autant la comprendre... [suite]


La lettre rss

Le coup d'oeil

Printemps des Musées: ces 16 et 17 mai, le Réseau des Musées de l'ULB vont vous en faire voir de toutes les couleurs! [Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Samedi 9 mai: une matinée d’information à l’ULB
Destinée tout particulièrement aux futurs étudiants et à leurs parents, cette matinée vous permettra d’obtenir une série d’informations pratiques sur la vie à l’université ainsi qu’une information générale sur les études. Plus d'infos

Concours Charles-Rousseau de procès simulé en droit international
L'ULB accueillait en ce début du mois de mai l'édition 2009 du concours Charles Rousseau. Cette année, le cas fictif portait sur une demande d'avis consultatif à la Cour internationale de Justice relative au statut de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud. Une vingtaine d'équipes provenant d'une dizaine de pays ont participé aux épreuves éliminatoires qui se sont déroulées sur le campus du Solbosch du lundi 4 au mercredi 6 mai. Les deux meilleures équipes s'affronteront le vendredi 8 mai au Palais de Justice de Bruxelles à 14h30. Un colloque portant sur "la sécession en droit international" aura lieu ce même jour de 9h à 12h30, au Palais de Justice. Plus d'infos

Biopark: 1res formations
Biopark Formation lance ses premières formations. Des formations courtes (1/2 journée à 2 jours), organisées de façon modulaire (les modules peuvent être suivis successivement ou isolément selon les prérequis nécessaires). Dès mai: Formations en biologie moléculaire et Formations en cytométrie de flux. Programme complet et modalités d'inscription

Un chef d'œuvre de l'Art Nouveau restauré
Lundi 27 avril a eu lieu l'inauguration de la seule chapelle construite par l'architecte et chef de file de l'Art Nouveau Victor Horta. Celle-ci vient d'être restaurée dans le cadre du chantier de rénovation globale du CHU Brugmann et de l'Huderf. Les équipes d'architectes ont œuvré du mieux possible afin de préserver ou reconstruire à l'identique les éléments originaux du bâtiment, notamment les façades et la grille d'entrée. Restaurée à hauteur de 4 millions d'euros par des fonds publics, la chapelle va devenir un centre de conférences. Plus d'infos

Concours de nouvelles des PUB
Dans le cadre de leur cinquantième anniversaire, les Presses Universitaires de Bruxelles ont organisé un concours de nouvelles ayant pour thème "l'Anniversaire". Les trois textes gagnants feront l'objet d'un recueil publié et mis en vente à la librairie. Les prix, remis le 23 avril ont été décernés à - 1er prix - Arthur Falas (BA1 Droit) pour "Relents d'anniversaire", - 2ème prix - Christophe Bertiau (MA1 Langue et Littérature française et romane) pour "Les sillons de mes joues" et - 3ème prix - Céline Robert (MA2 Victor Horta) pour "Anniversaire". Plus d'infos

Brocante ULBébé
ULBébé annonce que sa prochaine Bourse aux vêtements d'enfants de 0 à 12 ans, jouets et accessoires de puériculture, aura lieu le 16 mai 2009 de 9 h à 14 h à la crèche de l'ULB, au 15 rue Antoine Depage à 1000 Bruxelles. ULBébé, c'est l'occasion d'acquérir à des prix intéressants vêtements, jouets ou livres pour vos bambins. L'entrée est libre, venez-y nombreux!






Colloques et conférences

Collège Belgique en mai
Pour ce mois de mai 2009, notons dans le programme du Collège Belgique les interventions de: Jacques Duchâteau et Jacques Poortmans (Institut des Sciences de la Motricité), pour les 1e et 2e leçons du cours consacré au "vieillissement physiologique", les 6 et 27 mai; Mario Telò (Institut d'Études Européennes) pour une "critique politique de la mondialisation", le 13 mai; et Joël Kotek (Faculté des Sciences politiques et sociales) pour les 2e et 3e leçons du cours consacré au "siècle des génocides et de la Shoah" (les 14 et 27 mai). Tous ces cours ont lieu de 16h à 18h au Palais des Académie (1, rue Ducale à 1000 Bruxelles). Programme complet

CampusTalks: Darwin
Ce vendredi 8 mai, la VUB accueille un "CampusTalk" intitulé "Why Darwin matters". À partir de 15h, exposés et discussions auxquels prennent part notamment plusieurs professeurs et chercheurs de l'ULB, autour du thème "On viruses and their contribution to the evolution of life on this planet". Et à 17h, session "Pecha Kucha" : chaque orateur intervient en 20 images, chacune pendant 20 secondes - ni plus ni moins. Entrée libre mais inscription souhaitée. Plus d'infos

Political Opposition in Contemporary Democracies
La prochaine conférence du CEVIPOL, le 8 mai prochain, aura pour but de repenser la notion classique d'opposition politique, et plus particulièrement l'opposition parlementaire mais également les mouvements sociaux ou le concept de société civile. La conférence sera divisée en deux parties. Tout d'abord, une réflexion théorique sera conduite sur la nature, le rôle et les fonctions de l'opposition politique dans les démocraties contemporaines. Le deuxième axe, l'après midi se concentrera sur des études de cas portant sur la perception et la représentation de l'opposition ainsi que sur le modus operandi, la rhétorique et les stratégies de l'opposition. À noter, le colloque se déroulera en anglais. En pratique: le vendredi 8 mai de 9h à 17h30 - Salle Baugniet (bâtiment S)- ULB, Av. Jeanne, 44. Entrée libre pour les étudiants. Information et inscription: Nathalie.Brack@ulb.ac.be et Sharon.Weinblum@ulb.ac.be. Programme complet

Peut-on dialoguer avec le diable?
Pour sa conférence de fin d'année, le Cercle du libre examen de l'ULB organise une conférence-débat sur le thème de la liberté d'expression. La venue de l'humoriste Dieudonné à Bruxelles a donné lieu à de nombreuses discussions sans qu'une réelle conclusion ne puisse être tirée, à l'image du débat tel qu'il se présente dans la société civile. "Peut-on dialoguer avec le diable?" tentera de dialoguer et d'apporter des pistes par le biais de nombreux intervenants: Manuel Abramowicz (coordinateur de RésistanceS.be), Claude Demelenne (journaliste et rédacteur en chef du "Journal du Mardi"), Marc Metdepenningen (journaliste au Soir), Olivier Mukuna (journaliste indépendant, assistant à l'ULB et auteur de deux livres consacrés au traitement médiatique de l'affaire Dieudonné), Souhail Chichah (chercheur à l'ULB au DULBEA, spécialisé en économie de la discrimination) et Jean-Marie Dermagne (avocat de l'humoriste suite à son passage en Belgique). En pratique: le vendredi 8 mai à 19h sur le campus du Solbosch (Auditoire Lameere). PAF: 1 EUR. Plus d'infos

Inauguration de la salle Paul Henri Spaak
Le président de l'Institut d'études européennes, M. Mario Telò, inaugurera vendredi 8 mai la nouvelle salle Paul Henri Spaak. Ce sera l'occasion d'essuyer les plâtres avec une table ronde ayant pour thème la crise économique et l'intégration européenne en présence de Maria Joao Fernandes Rodrigues (professeur à l'IEE et conseillère à la Commission Européenne) et de José Borrell (député européen et ancien président du Parlement européen). En pratique : Vendredi 8 mai de 10h à 12h, inauguration et colloque suivi d'un cocktail, Salle Paul Henri Spaak, Institut d'études européennes. Infos et inscriptions (obligatoires avant le 5 mai).

Philippe Wiener Annual Lecture
Dans le cadre de la conférence annuelle Philippe Wiener, la Fondation Philippe Wiener - Maurice Anspach accueillera James Crawford, directeur du Lauterpacht Centre for International Law de l'université de Cambridge. L'exposé de ce professeur et spécialiste du droit international portera sur les différents internationaux impliquant des acteurs non-étatiques. En pratique: "Judicial Settlement of International Disputes Involving No-State Actors", le 12 mai à 17h, à la Fondation universitaire (11, rue d'Egmont à 1000 Bruxelles). Infos et inscriptions

Université et politique
Dans le prolongement de leur action de sensibilisation à la recherche scientifique dans les médias et auprès des candidats aux élections régionales et européennes, les corps scientifiques de l'ULB, de l'UCL et de l'ULg organisent une conférence sur les liens entre l'université et la politique le mardi 12 mai à 20h à l'ULB (campus du Solbosch, bâtiment H, auditoire H.1308). Cette conférence "Université et politique" rassemblera quatre représentants des partis francophones qui sont à la fois professeurs d'université et candidats aux élections régionales/européennes: Paul Magnette (ministre PS, professeur en Science politique à l'ULB et candidat aux élections régionales), Eric Remacle (Ecolo, professeur en Science politique à l'ULB et candidat aux élections régionales), Francis Delpérée (sénateur CDH, professeur en Droit à l'UCL et candidat aux élections régionales et européennes) et Jacques Brotchi (sénateur MR, professeur en Neurochirurgie à l'ULB et candidat aux élections régionales). Le débat sera modéré par le politologue Pierre Vercauteren (FUCaM). Plus d'infos

Collège de France à Bruxelles
Le professeur Jean-Pierre Changeux revient dans le cadre des cours du Collège de France à Bruxelles. Il y donnera les trois dernières leçons de son cours: "Des protéines allostériques à la communication neuronale". Neurobiologiste de renom, le professeur Changeux est aujourd'hui professeur honoraire du Collège de France et de l'Institut Pasteur. En pratique : le 12 mai, de 14h à 15h et le 13 mais, de 11h à 12h et de 14h à 15h, au Palais des Académies (1, rue Ducale à 1000 Bruxelles)

Les réformes de l'administration vues d'en bas
Depuis une vingtaine d'années, des réformes fondamentales de l'administration témoignent de la volonté de rendre les structures de l'État plus performantes et plus orientées vers le citoyen-usager. C'est ce qu'on appelle le "New Public Management": l'application aux modes de gestion de l'action publique et des ressources humaines, de méthodes et d'approches souvent issues du privé. Le CERAP (le Centre d'Études et de Recherches en Administration publique) organise les 14 et 15 mai prochain un colloque ayant pour ambition de comprendre ces réformes vues d'en bas, car si ces transformations laissent des traces profondes dans les organigrammes, sur les structures formelles, comment ceux qui sont sur le terrain les ressentent-ils? Plus d'infos - Programme et inscriptions. Et dans l'Esprit Libre d'avril, page 14, rencontre avec Luc Wilkin, Président du CERAP et du Colloque et Benoît Bernard, co-président de l'événement.

Aux marges de la littérature arabe contemporaine
La littérature arabe, malgré sa vitalité et sa créativité, reste mal connue du public occidental et souvent peu distribuée dans les circuits de librairie. Le département Langues et Littératures de l'ULB organise les 15 et 16 mai prochain un colloque qui entend explorer une partie de cette littérature sous un angle inédit: la marginalité. Des intervenants de nombreux pays discuteront de ce thème et ce, à différents niveaux: marginalité dans les sujets traités, chez les auteurs ou dans la littérature elle-même. En pratique: les 15 et 16 mai 2009 à partir de 9h sur le campus du Solbosch, auditoire AY2.107. Inscriptions et programme: vanessa.demeuldre@ulb.ac.be - 02 650 24 36. PAF: 10 euros/jour, gratuit pour les étudiants.






Culture et expos

Expo photos: Aujourd'hui, c'est demain
Écrit par le docteur Eric Sariban (Hôpital universitaire des Enfants Reine Fabiola) et illustré par le photographe Gaël Turine, "Aujourd'hui, c'est Demain" (paru aux éditions Delpire, Paris) est un ouvrage qui raconte le parcours de 25 patients guéris d'un cancer traité pendant leur enfance. À travers leur guérison, ces jeunes gens aujourd'hui encore adolescents ou déjà adultes, font un "pied de nez" à cette redoutable maladie et les scènes de leur vie quotidienne capturées par l'objectif du photographe Gaël Turine sont le témoin de leurs victoires. "Aujourd'hui, c'est demain", c'est aussi ces photographies que nous livre Gaël Turine dans une exposition à voir sur les grilles du Parc royal à Bruxelles, du 7 mai au 18 juin 2009.






Pour la bonne cause

Art against AIDS
L'asbl the Comrads, dont l'un des membres fondateurs est un étudiant de médecine de l'ULB, organise les 15 et 16 mai un évènement arty pour récolter des fonds à destination d'une association sud africaine active localement dans la prévention, l'aide et les soins aux victimes du sida. Le concept est simple: Arts against Aids expose des photographes contemporains qui vendront leurs œuvres et offriront une partie de leurs gains à l'association. Les bénéfices obtenus via les sponsors et la vente au bar lui seront également reversés. En pratique: le 15 mai de 18h à 23h30; le 16 mai de 15h à 23h30 au Cercle des Voyageurs, Rue des Grands Carmes 18 à Bruxelles. Plus d'info






À lire, à voir, à écouter

Les Lumières contre elles-mêmes?
Le Collectif LUCIA publie "Les Lumières contre elles-mêmes? Avatars de la modernité", un ouvrage sur l'héritage des Lumières et les questions que celui-ci pose à la modernité (démocratie, diversité, multiculturalisme, religion, croyances, crise des valeurs…). Avec les contributions de: Yannis Thanassekos, Emmanuelle Danblon, Claude Javeau, Bernard Dan et Marc Abramowicz, Jean-Christophe de Biseau, Pierre van der Dungen, Anne-Marie Roviello, Jean-Philippe Schreiber, Guy Haarscher. Plus d'infos

Digithèque des EUB: 64 nouveaux ouvrages
La Digithèque de l'Éditions de l'Université de Bruxelles (EUB) propose 64 nouveaux ouvrages en en PDF. C'est l'octroi d'un Fonds d'encouragement à la recherche aux Bibliothèques, pour la numérisation des têtes de série "Problèmes d'histoire du Christianisme", "Problèmes d'histoire des religions" et "Études sur le XVIIIe siècle", publiées par les EUB, qui a permis de donner accès à tous à ces 64 ouvrages. Ceux-ci sont, pour la première fois dans la Digithèque, disponibles au format "PDF texte sous image", c'est-à-dire qu'il est possible d'y chercher dans le texte intégral, tout en profitant de la mise en page originale des livres. Ces séries seront progressivement complétées par les volumes plus récents. Rendez-vous donc sur la Digithèque des Editions de l'Université de Bruxelles.







Rédaction:
Sophie François (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

LHC: les physiciens belges prêts

Les physiciens de l'ULB et de la VUB, regroupés avec l'Université d'Anvers au sein de l'Institut interuniversitaire pour les hautes énergies (IIHE), inaugurent ce vendredi 8 mai leur supercalculateur pour l'analyse des données de l'expérience CMS auprès du grand collisionneur de hadrons du CERN, le LHC.

Avec ce supercalculateur installé au Centre de calcul commun aux deux universités bruxelloises, les chercheurs belges se sont dotés d'un outil de pointe pour tenter de percer les mystères de la physique à la très haute énergie qui sera accessible au LHC. Imaginez une pile de CD-Rom d'une vingtaine de kilomètres de haut par année: cela correspond au flot énorme de données que les expériences du CERN produiront! Dans ce flot de données seront cachés les indices de cette nouvelle physique qui fascinent les chercheurs et les tiennent en haleine depuis plus de 10 ans!

Pour traiter ces données, les supercalculateurs de quelque 40 pays dans le monde entier ont été interconnectés par une technologie nouvelle, le "GRID": elle forme un réseau partagé de ressources de calcul intensif à l'échelle mondiale. La grille de calcul préfigure les hypercalculateurs de l'avenir. On assiste aujourd'hui à une révolution semblable à celle du World-Wide Web (également inventé au CERN) dans le domaine de la recherche scientifique où les besoins en calcul intensif augmentent sans cesse.

Le supercalculateur belge pour la physique des particules est un partenariat des universités belges ULB, VUB, UA, UCL, UGent et UMH.


Enseignement

Philo et Lettres remet ses prix facultaires

La Faculté de Philosophie et Lettres remet officiellement, ce jeudi 7 mai, ses prix facultaires à quatre étudiants qui se sont particulièrement distingués au cours de l'année académique 2007-2008: le prix Suzanne Tassier, les prix Marguerite Bervoets et le prix Berthe Rantz.

Décerné chaque année, le prix Suzanne Tassier (en l'honneur de feu Suzanne Tassier, professeur à l'ULB) récompense un diplômé ayant terminé ses études dans le groupe Histoire et ayant présenté le mémoire jugé le meilleur dans le domaine de l'histoire moderne et contemporaine, à condition que ce travail ait reçu une cote minimum de 80 %. Ce prix est décerné, pour l'année 2007-2008, à Charlotte Castadot pour son mémoire intitulé "Le procès du Major Ntuyahaga: un procès pour l'histoire?" (dir.: Pieter Lagrou).

Institués en souvenir de Marguerite Bervoets (licenciée en Philosophie et Lettres de l'ULB, résistante au cours de la seconde guerre mondiale, décapitée par les Allemands à Wolfenbütel), les prix Marguerite Bervoets sont attribués chaque année aux deux étudiants (l'un en BA1, l'autre en BA2) qui, de l'avis des jurys, auront le plus brillamment réussi leurs examens en première session. Ils sont décernés cette année à Marie-Astrid Buelens (BA1 en Histoire) et Luc Wanlin (BA2 en Langues et littératures anciennes).

Dernier prix facultaire: le prix Berthe Rantz, décerné une année sur deux à l'ULB, alternativement avec la VUB, récompense un étudiant de BA inscrit en Langues et littératures anciennes, orientation "classique", ayant obtenu les meilleures notes additionnées pour les cours d'"introduction au grec ancien", de "langue grecque I" et de "lecture de textes grecs". Octroyé pour la première fois à l'ULB en 1984, il sera remis cette année à Laure Alleman (étudiante en BA1).



Étudier les sciences de l'éducation à l'ULB: quelques nouveautés

À partir de la rentrée prochaine (2009-2010), à l'ULB, le Master en sciences de l'éducation fait peau neuve.

Le programme de première année a été aménagé pour donner une place encore plus importante aux problématiques de l'enseignement. De plus, un stage a été prévu pour permettre aux enseignants en activité de partager une réflexion sur leurs pratiques et aux étudiants sans expérience professionnelle d'associer une activité de terrain aux apports des cours.

La deuxième année du programme est organisée autour de deux modules: le premier, intitulé "Pratiques enseignantes", s'adresse plus particulièrement aux enseignants en exercice (instituteurs, régents) qui souhaitent se perfectionner dans l'exercice de leur métier, enrichir leurs connaissances et acquérir un diplôme universitaire de haut niveau.

Le second, intitulé "Éducation, formation et coopération au développement", s'adresse aux personnes qui souhaitent acquérir une formation - de type polyvalent - valorisable dans le cadre de différentes fonctions liées à l'éducation ou à la formation des adultes, en contexte scolaire ou non scolaire, en Belgique ou dans le cadre de la coopération au développement.

Le Master en sciences de l'éducation est ouvert aux titulaires d'un premier cycle en sciences psychologiques et de l'éducation, aux titulaires d'un premier cycle en sciences humaines, ainsi que - moyennant un programme préparatoire adapté - aux personnes qui possèdent un des diplômes suivants: instituteur(trice) maternel(le), primaire, régent(e), éducateur(trice) spécialisé(e), assistant(e) social(e), logopède, assistant(e) en psychologie, agrégé(e) de l'enseignement secondaire supérieur (quelle que soit la discipline).

Ces études sont accessibles aux personnes qui exercent une activité professionnelle : les horaires sont globalement aménagés en ce sens et un encadrement spécifique est prévu.

Plus d'infos: francoise.robin@ulb.ac.be ou chcaffie@ulb.ac.be ou 02 650 54 62 (secrétariat).




Recherche

Mathias Dewatripont promu à l'American Academy of Arts and Sciences

Mathias Dewatripont, professeur d'économie à l'ULB et vice-président de la Solvay Brussels School of Economics and Management, vient d'être élu membre honoraire de l'American Academy of Arts and Sciences. Déjà Lauréat du Prix Francqui et de la médaille Jahnsson, Mathias Dewatripont ajoute une nouvelle distinction prestigieuse à sa brillante carrière.

Membre d'Ecares (European Center for Advanced Research in Economics and Statistics) et de l'Econometric Society, son domaine de prédilection est la théorie des contrats. Ce sujet a d'ailleurs fait l'objet d'un livre co-écrit avec Patrick Bolton (Contract Theory - The MIT Press) et reconnu comme l'un des meilleurs ouvrages en la matière.

Depuis plus de 200 ans, l'American Academy of Arts and Sciences distingue l'excellence dans de nombreux domaines, et compte parmi ses membres un nombre considérable de nobélisés ou de Prix Pulitzer. Le potentiel et la renommée de l'Académie résident donc dans ce vivier d'experts qui contribue à l'avancement des recherches sur les problématiques et les besoins de la société.

On peut compter parmi les personnalités fraîchement élues au coté de Mathias Dewatripont, Mario Capecchi (prix Nobel de médecine 2007), le pathologiste Peter Nowell, Terence Tao (Médaille Fields), Nelson Mandela (DHC de l'ULB), et dans un registre plus people, le chanteur Bono, l'écrivain Thomas Pynchon, la chorégraphe Pina Bausch et le réalisateur Wong Kar Wai.

Plus d'infos: http://www.amacad.org/news/new2009.aspx



Sommeil: du soir ou du matin

Deux processus entrent en jeu pour maintenir la qualité de notre éveil et de nos performances cognitives au cours d'une journée normale. D'une part, notre propension au sommeil augmente progressivement au cours de la journée, pour ensuite se dissiper au cours de la nuit, ce que l'on appelle le processus homéostatique. D'autre part, notre niveau d'alerte est régulé par un rythme circadien par lequel notre signal d'éveil augmente au cours de la journée pour diminuer à nouveau en début de nuit. C'est l'opposition entre ces deux mécanismes (homéostatique et circadien) qui nous permet de garder notre niveau de performance dans diverses tâches cognitives au cours du déroulement d'une journée normale de travail.

Pour mieux comprendre les bases cérébrales de ces mécanismes de régulation et la manière dont ils interagissent, des chercheurs de l'ULg (Christina Schmidt) et de l'ULB (Philippe Peigneux, Unité de recherches en neuropsychologie et neuroimagerie fonctionnelle de la Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation) ont tiré parti des différences de rythme entre chronotypes "du matin" et "du soir". En effet, les sujets "du matin" qui se couchent et se réveillent naturellement tôt sont généralement plus performants le matin, tandis que les sujets "du soir" qui éprouvent de grandes difficultés à se coucher avant que la nuit ne soit bien avancée et se lèvent tard quand cela leur est possible se sentent au mieux de leur forme dans la soirée. Les chercheurs ont enregistré par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle l'activité cérébrale de ces chronotypes lors d'une tâche d'attention visuelle au cours de deux séances ayant lieu 1h30 et 10h30 après leur réveil, tout en préservant leur rythme naturel d'éveil et de sommeil.

Les résultats ne montrent pas de différence de performance ou d'activité cérébrale entre chronotypes en réponse à la tâche attentionnelle après 1h30 passé à l'éveil, quand la pression de sommeil est peu élevée. Par contre, sous des conditions de pression de sommeil plus élevée, après 10h30 passées à l'éveil, la performance attentionnelle s'améliore chez les chronotypes du soir qui deviennent meilleurs que les chronotypes du matin. Ces résultats suggèrent que ces réponses cérébrales pourraient être dues à des différences dans la manière dont les chronotypes "du matin" et "du soir" réagissent à la pression de sommeil accumulée au cours de la journée: les sujets "du matin" souffriraient plus fortement que ceux "du soir" de l'impact de la pression de sommeil accumulée au cours de la journée.

Cette étude de neuroimagerie fonctionnelle a été publiée ce 24 avril dans la revue Science.



Adressage cellulaire

Les protéines sont ciblées vers des compartiments internes de la cellule grâce à des signaux d'adressage spécifique qu'elles exposent à leur surface. Le dysfonctionnement de ces systèmes d'adressage est à l'origine de nombreuses pathologies. Identifier ces signaux et décortiquer les mécanismes moléculaires de leur reconnaissance représentent donc un axe majeur de recherche en biologie cellulaire.

Il y a quelques années, le Laboratoire de physiologie moléculaire de la cellule de la Faculté des Sciences de l'ULB (prof. Bruno André) a montré le rôle-clef que joue l'ubiquitine dans cet adressage: l'ubiquitine est le signal déclenchant l'internalisation par endocytose de protéines membranaires de surface. L'ubiquitine est une petite protéine servant de marque chimique dans de très nombreux mécanismes de régulation cellulaire. Son rôle ubiquiste est si important que les trois scientifiques qui l'ont découverte ont reçu en 2004 le prix Nobel de Chimie.

Ce 4 mai, Elsa Lauwers (chargé de recherche au FNRS), Christophe Jacob et Bruno André ont publié dans le Journal of Cell Biology une nouvelle étude montrant que le signal qui cible les protéines membranaires à l'intérieur des lysosomes (où elles sont dégradées) correspond à une courte chaine spécifique d'ubiquitines.

Tout porte à croire que ces conclusions de chercheurs de l'Institut de biologie et de médecine moléculaires (Biopark Charleroi Brussels South) tirées à partir d'expériences menées sur la levure sont extrapolables aux très nombreuses protéines membranaires (récepteurs, canaux,..) des cellules humaines. En comprenant mieux le dysfonctionnement des systèmes d'adressage, les chercheurs aident à mieux comprendre les mécanismes de différentes maladies.



Binge drinking: cerveau attaqué

Le binge drinking ("biture-express") consiste en une absorption rapide de grandes quantités d'alcool, avec pour objectif affiché d'arriver aussi vite que possible à un état d'ébriété avancé. Des études montrent que 40 à 60% des jeunes adultes européens peuvent actuellement être considérés comme binge drinkers. Des jeunes qui ne sont pas considérés comme alcooliques puisque l'alcoolisme se caractérise par une absorption quotidienne de grandes quantités d'alcool. Or, ces jeunes se limitent à une ou deux consommations intensives d'alcool par semaine, pour le "divertissement".

Si de nombreuses études scientifiques avaient déjà démontré les effets négatifs du binge drinking sur la santé mentale et psychologique de ces buveurs occasionnels, aucune étude ne s'était intéressée aux dommages éventuels causés au cerveau. Des chercheurs de l'UCL (Pierre Maurage) et de l'ULB (Salvatore Campanella, Laboratoire de psychologie médicale, alcoologie et toxicomanie de la Faculté de Médecine) viennent d'y remédier. Ils ont étudié l'activité cérébrale de deux groupes d'étudiants pilotes: sur une période de neuf mois, le premier groupe s'engageait à ne pas boire tandis que le deuxième participait activement à la vie nocturne étudiante, incluant une ou plusieurs soirées alcoolisées par semaine. À la fin du test, les étudiants du 2e groupe présentaient un ralentissement marqué de leur activité cérébrale, démontrant clairement qu'une consommation d'alcool excessive, même espacée, conduit rapidement à des effets durables sur le fonctionnement du cerveau. Les perturbations observées chez les binge drinkers sont analogues, bien que moins marquées, à celles observées dans l'alcoolisme chronique. Le binge drinking conduit donc beaucoup plus rapidement qu'on ne le pensait à une "souffrance" durable des cellules cérébrales.

Cette étude est la première à démontrer que le binge drinking n'est pas un mode de consommation inoffensif mais qu'il conduit au contraire rapidement à des effets marqués sur le fonctionnement cérébral.



7e PCRD: BetaImage

Il y a aujourd'hui plus de 180 millions de diabétiques dans le monde. Ce nombre pourrait doubler d'ici 2030. Les deux formes principales de diabète - type 1 et type 2 - présentent toutes deux une diminution des cellules béta, qui joue un rôle prépondérant dans le développement de la maladie.

Soutenu par l'Union européenne (7e PCRD), le projet BetaImage a pour objectif d'évaluer la perte des cellules béta dans le diabète. Il compte parmi ses partenaires le Laboratoire de médecine expérimentale, dirigé par le professeur Decio L. Eizirik.

En détectant plus tôt cette diminution, les chercheurs espèrent augmenter leur compréhension de la maladie et de son développement préclinique. Ils souhaitent mettre au point des biomarqueurs afin de prévenir cette destruction des cellules béta. La masse des cellules béta est difficile à quantifier in vivo parce qu'elle représente moins de 2% de la masse pancréatique et qu'elle est constituée en minces îlots de Langerhans. Les chercheurs de la Faculté de Médecine de l'ULB travaillent à découvrir de nouvelles cibles des cellules béta qui permettront de définir des stratégies innovantes pour l'imagerie in vivo. Pour atteindre ce but, ils vont utiliser des analyses par micropuces ADN et comparer par screening l'expression des gènes de cellules béta "contrôle" et "enflammées". Il s'agit là d'une approche déjà utilisée par les équipes de Decio L. Eizirik, Serge Goldman et Isabelle Salmon (Hôpital Erasme) dans le cadre du projet Keymarker soutenu par le pôle de compétitivité Biowin. La nouvelle ciblée identifiée dans le projet Keymarker est actuellement testée en imagerie pré-clinique.



Leucémie: pronostic affiné

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est la plus fréquente des leucémies qui touchent le monde occidental; elle demeure jusqu'à présent incurable. Une des principales caractéristiques de cette pathologie réside dans son hétérogénéité au niveau clinique: environ la moitié des patients présente une évolution rapide de la maladie tandis que l'autre moitié connaît une évolution plus lente pouvant durer une vingtaine d'années. Bien que les dernières avancées permettent de "classer" les patients en différents groupes selon leur pronostic, les raisons sous-jacentes de cette différence d'évolution restent encore inconnues. Au cours des dernières années, de nombreux biomarqueurs ont été proposés pour pronostiquer l'évolution de la maladie. Parmi-ceux-ci, l'expression anormale de la protéine ZAP70 dans les lymphocytes B: en 2007, le Laboratoire d'hématologie expérimentale de l'Institut Jules Bordet-ULB a mis au point une technique par PCR en temps réel afin de mesurer plus précisément ce marqueur.

Grâce au soutien du Télévie et du fond FRIA (FNRS), les chercheurs viennent de lever un voile sur les différences génétiques entre patients "à risque" et patients "à évolution lente". Ces différences résideraient dans la capacité des cellules à pouvoir interagir avec leur microenvironnement. Ces résultats obtenus par Basile Stamatopoulos (chercheur ULB), Laurence Lagneaux (maître de recherche FNRS) et leurs collègues ont été publiés dans la revue officielle de la Société européenne d'hématologie, Haematologica, d'avril. Ils soulignent l'importance du microenvironnement des cellules leucémiques et son rôle dans l'agressivité de la maladie.

Prochaine étape pour les thérapies futures: cibler et empêcher les interactions entre cellules leucémiques et leur microenvironnement protecteur afin de mettre au point des traitements plus efficaces.



Basse fréquence et consolidation osseuse

Les effets biologiques des champs électromagnétiques (CEM) présentent un intérêt socio-économique croissant suscité par la pollution éventuelle de l'environnement produit par les lignes à haute tension et de la téléphonie mobile. Depuis plusieurs années, le Laboratoire de recherche en orthopédie traumatologique (LROT) de la Faculté de Médecine de l'ULB (prof. Maurice Hinsenkamp) a entrepris d'étudier les effets des champs EM de basses fréquences dans un but thérapeutique: consolidation des pseudarthroses, des fractures et stabilisation des ostéonécroses. Les chercheurs possèdent aujourd'hui un modèle in vitro de culture de kératinocytes humains qui leur a permis de confirmer l'effet d'un courant pulsé de basse fréquence et de faible amplitude.

Cet effet se manifeste par une accélération de la différenciation cellulaire, que les chercheurs avaient déjà mise en évidence sur des modèles osseux plus difficiles et plus longs à mettre en œuvre. Les nouvelles techniques d'analyse de l'ARN messager permettent une étude qualitative et quantitative de l´expression de 38.500 gènes (la presque totalité du génome humain). Ces analyses permettent l´approche simultanée de l´ensemble des réactions cellulaires, là où les analyses spécifiques et limitées n'ont permis de progresser que très lentement en apportant des résultats parcellaires.

L'identification des gènes activés par les champs EM doit aboutir à une meilleure compréhension des mécanismes récepteurs de la cellule. Ces résultats doivent permettre de mieux définir sur une base objective les seuils de toxicité éventuelle des champs électromagnétiques en évitant d´imposer des normes inutilement contraignantes. De nouvelles indications thérapeutiques peuvent également être mieux précisées offrant un meilleur pourcentage de réponses positives au traitement.

Le LROT présentera les résultats de ses dernières études le 13 mai prochain, lors d'une journée intitulée "Environnement électrique basse fréquence: effets sur la santé? Résultats de 4 années de recherches du Belgian BioElectroMagnetic Group".



Wallons-Bruxellois: au-delà des clichés

Que pensent les Wallons des Bruxellois? Et réciproquement, comment les Bruxellois perçoivent-ils les Wallons? Un sondage réalisé par le Centre d'étude de la vie politique de l'ULB (Cevipol, Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management) donne un éclairage intéressant. Sur les 900 Wallons sondés, 46,1% considèrent les Bruxellois comme prétentieux et 26,3% comme égoïstes alors que 69,5% les qualifient d'ouverts sur le monde et 67,5% de sympathiques. Quant aux 880 Bruxellois sondés, ils sont 28,8% à considérer les Wallons résignés et 25,1% paresseux. Autre pourcentage: 86,6% des Bruxellois trouvent les Wallons sympathiques, 58,6% travailleurs et 56,1% intelligents...

À quelques semaines des élections, quelles sont les aspirations politiques des Bruxellois et des Wallons? Là aussi, le sondage du Cevipol nous apporte un éclairage: tant Wallons que Bruxellois placent en priorité numéro un l'enseignement, suivi des transports plus efficaces et d'une fiscalité diminuée pour les Wallons; d'un accroissement de l'aide aux demandeurs d'emploi et de transports en communs plus efficaces pour les Bruxellois. Enfin, épinglons la vision d'avenir divergente entre Bruxellois et Wallons: alors que 48,6% des Wallons disent souhaiter unir leur destinée avec les Bruxellois, ils ne sont que 25,1% à s'exprimer en ce sens dans la capitale tandis que 37,3% des Bruxellois sondés opteraient pour un district européen.

Réalisé pour Le Soir et la RTBF, ce sondage du Cevipol a été présenté et débattu ce 5 mai dans les colonnes du quotidien et sur les ondes ertébéennes.



Les thèses défendues à l'ULB

Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.

Faculté de Philosophie et Lettres
- Madeleine Somte, "Le nom et le pronom en ngam, langue sara du Tchad et de Centrafrique." Le 6 mai à 13h (campus du Solbosch, bât. A, local AW1.126)
- Thomas Brisart, "Un art citoyen. Recherches sur l'orientalisation des artisanats en Grèce proto-archaïque." Le 8 mai à 15h (campus du Solbosch, salle de la Bibliothèque du CIERL)
- Geneviève Tellier, "Léopold II et le marché de l'art américain. Histoire d'une vente singulière (1909)." Le 9 mai à 10h (campus du Solbosch, bât. H, local H1.308)
- Amy Tector, "Wounded Warriors: the Representation of Disabled Soldiers in Canadian Fiction of the First World War." Le 14 mai à 15h (campus du Solbosch, bât. A, local AW1.121)

Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation
- Julie Bertels, "Influence de la valence émotionnelle de stimuli auditifs sur l'orientation de l'attention." Le 11 mai à 10h (campus du Solbosch, bât. A, local AW1.124)
- Ingrid Hoonhorst, "La perception du voisement en français : investigations comportementales et électrophysiologiques du processus de spécialisation phonologique." Le 15 mai à 14h (campus du Solbosch, bât. A, local AW1.121)

Faculté des Sciences
- Gilles Van Hamme, "Classes sociales et géographie des comportements politiques en Europe occidentale." Le 8 mai à 14h (campus de la Plaine, bât. S, local SB3.112)
- Nathan Goldman, "Quantum transport and phase transitions in lattices subjected to external gauge fields." Le 11 mai à 18h (campus de la Plaine, bât. N/O, niv. 5, salle Solvay)
- Yann-Aël Le Borgne, "Learning in Wireless Sensor Networks for Energy-Efficient Environmental Monitoring." Le 14 mai à 17h (campus de la Plaine, Forum D)
- Miriam Calao, "Role of IkB kinase (IKK) complex post-translational modifications in NF-kB signaling and therapeutic applications for the treatment of HIV-1 infection." Le 20 mai à 16h30 (campus de Gosselies, IBMM, auditoire J. Brachet)

Faculté de Médecine
- Zhen Wang, "Adjunctive Therapies in a Clinical Relevant Ovine Model of Septic Shock." Le 12 mai à 17h30 (campus Erasme, bât. F, auditoire Claude)
- David Weiss, "Analysis of genomewide expression profiles of thyroid tumors and of their in vitro models." Le 18 mai à 18h (campus Erasme, bât. F, auditoire F2.104)
- Basile Stamatopoulos, "Leucémie Lymphoïde Chronique: Pronostic, Biologie et Traitement." Le 19 mai à 18h, bât. F, auditoire Bordet)

Toutes les thèses défendues à l'ULB: http://www.academiewb.be/soutenances.html




International

Cinq PIC pour l'ULB

La Commission universitaire pour le développement (CUD) est chargée, au sein du CIUF (Conseil interuniversitaire de la Communauté française de Belgique), de la mise en œuvre de la politique de coopération universitaire au développement.

Elle finance ainsi notamment des Projets interuniversitaires ciblés (PIC), à savoir des projets de coopération universitaire alliant recherche stratégique et transfert des connaissances au profit des populations locales des pays du Sud. Réalisés dans les pays en développement, ils développent autour d'une problématique locale des actions ciblées de recherche, d'enseignement et de services à la société.

Pour l'année 2009, et dans le cadre de ces PIC, cinq projets de notre Université ont été sélectionnés. Il s'agit de projets présentés par les professeurs:
- Philippe Donnen (Faculté de Médecine): "Appui à la création d'une unité de référence en matière de recherche et de formation dans le domaine de la nutrition, de la santé et la survie du nouveau né et du jeune enfant pour renforcer la réduction de la morbidité et de la mortalité néonatale et infantile au Burkina Faso". Partenaires: Université de Liège, Université Polytechnique de Bobo Dioulasso - Institut Supérieur des Sciences de la Santé (Burkina Faso)
- Françoise Janssen (Faculté de Médecine): " Prise en charge des pathologies uronéphrologiques et des malformations urogénitales chez les enfants des moins de 6 ans à Ho Chi Minh Ville Vietnam". Partenaires: Université catholique de Louvain, Hôpital Nhi Dong2-Grall (Ho Chi Minh Ville, Vietnam)
- Yvon Englert (Faculté de Médecine): "Développement, implémentation et évaluation d'un programme de prise en charge accessible au plus grand nombre des problèmes de stérilité du couple dans le secteur public au Maghreb: projet pilote et transfert des technologies (PSSP)". Partenaires: Université de Liège, Faculté de Médecine de Rabat, Centre Hospitalier Universitaire Ibn Sina , Centre National de Santé Reproductrice (Maroc)
- Jan Bogaert (Faculté des Sciences): "Appui à l'organisation d'un master en amenagement forestier pour le renforcement des capacités des chercheurs congolais en vue de la relance socio-économique de la République Démocratique du Congo - AFORCO". Partenaires: Université catholique de Louvain et Musée d'Afrique Centrale, Université de Kisangani (RDC)
- Mondher El Jaziri (Faculté des Sciences): "Diagnostic et contrôle des agents pathogènes bactériens de pré-et post-récolte du riz et de la pomme de terre à Madagascar". Partenaires: Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux, Université d'Antananarivo (Madagascar)



310.000 euros consacrés par l'ULB à l'accueil à l'ULB et au séjour à l'étranger de chercheurs et professeurs

Le Bureau des relations internationales et de la coopération (BRIC) a examiné les demandes de crédits pour les chaires internationales "IN", "OUT" et "Coopération", émanant des Facultés, Écoles et Instituts.

Les chaires internationales "IN" font partie d'un ensemble d'outils destiné à stimuler et renforcer les partenariats privilégiés qui s'inscrivent dans la politique de développement stratégique de l'Université: University of California, Berkeley (USA), University of Oxford (Royaume-Uni), Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (France), Université de Montréal (Canada), Université Fudan, Shanghai (Chine), University of British Columbia, Vancouver (Canada).
12 chaires internationales "IN" ont été accordées:
- au professeur Julian V. Roberts, du Centre de Criminologie de l'Université d'Oxford, accueilli par Philippe Mary (Faculté de Droit);
- au professeur Hélène Trudeau, de la Faculté de Droit de l'Université de Montréal, accueillie par Joanne Poirier et Marc Pallemaerts (Faculté des Sciences);
- au professeur Michel Fortmann, du Département de Science politique de l'Université de Montréal, accueilli par Eric Remacle (Faculté des Sciences sociales et politiques/SBS-EM);
- au professeur Mona-José Gagnon, du Département de Sociologie de l'Université de Montréal, accueillie par Corinne Gobin (Faculté des Sciences sociales et politiques/SBS-EM);
- au professeur Jean-François Cottier, directeur du Centre d'études médiévales de l'Université de Montréal, accueilli par Alain Dierkens (Faculté de Philosophie et Lettres);
- au professeur Dominique Meunier, du Département de communication de l'Université de Montréal, accueilli par François Lambotte et François Heinderyckx (Faculté de Philosophie et Lettres);
- au professeur Yuexia Wang, de l'Institute of Modern Physics de la Fudan University, accueillie par Marc Hou (Faculté des Sciences);
- au professeur John Michaël Pearson, du Laboratoire de physique nucléaire de l'Université de Montréal, accueilli par Nicolas Chamel (Faculté des Sciences);
- au professeur Chad Sinclair, du Department of Materials Engineering de la University of British Columbia, accueilli par Stéphane Godet (Faculté des Sciences appliquées);
- au professeur Stéphane Régnier, de l'Institut des systèmes intelligents et de robotique de l'Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, accueilli par Pierre Lambert (Faculté des Sciences appliquées);
- au professeur Keith R. Walley, de la Faculty of Medicine de la University of British Columbia, accueilli par Jean-Louis Vincent (Faculté de Médecine - Hôpital Erasme);
- au professeur Isabelle Peretz, du Département de psychologie de l'Université de Montréal, accueillie par Régine Kolinsky (Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation).

En outre, pour la première fois cette année et dans un esprit "one shot", le Bureau des relations internationales et de la coopération (BRIC) a mis à disposition des crédits destinés à l'envoi de professeurs de l'ULB dans le cadre d'une chaire internationale "OUT" dans les trois nouveaux partenaires privilégiés (Berkeley, Oxford et Paris VI).
2 chaires internationales "OUT" ont été accordées:
- au professeur Philippe De Doncker (Faculté des Sciences appliquées), qui se rendra à l'Université Pierre et Marie Curie - Paris VI dans le service L2E du professeur Marc Hélier;
- au professeur François Forêt (Faculté des Sciences politiques et sociales/SBS-EM), qui se rendra à l'Université d'Oxford au European Studies Centre du St Antony's College chez le professeur Kalypso Nicolaidis.

La chaire Coopération est destinée à un chercheur d'une université partenaire du Sud quelque soit la discipline concernée.
1 chaire Coopération "IN" a été éccordée:
- au professeur Abdessamad Dialmy, de l'Université Mohamed V - Agdal de Rabat, accueilli par Firouzeh Nahavandy (Faculté des Sciences politiques et sociales/SBS-EM).



Nouvel accord de coopération avec le Sud

Ce 5 mai, 13 universités de pays en développement ont signé officiellement avec les universités francophones de Belgique un accord de coopération institutionnelle d'une durée de quatre ans, couvant la période 2009-2012.

La signature de ces 13 conventions-cadres marque le démarrage officiel de la troisième phase d'un vaste programme de coopération universitaire institutionnelle qui couvre aujourd'hui 11 pays, pour un investissement global de plus de 25 millions d'euros sur quatre ans et coordonné par la Commission de coopération universitaire pour le développement (CUD) des universités francophones belges.

Universités partenaires: Université de Kinshasa (RDC) - Université de Lubumbashi (RDC) - Université national du Rwanda - Université du Burundi - Université Mohammed Ier (Maroc) - Université d'Abomey-Calavi (Bénin) - Université de Ouagadougou (Burkina Faso) - Université agronomique de Hanoï (Vietnam) - Université Pham Ngoc Thach (Vietnam) - Institut de Technologie du Cambodge - Universidad nacional San Antonio Abad del Cusco (Pérou) - Universidad Mayor de San Simon (Bolivie) - Université d'État d'Haïti.




Culture et vie sur les campus

Réfléchissons les couleurs

Le Printemps des Musées 2009 sera haut en couleurs. Les 16 et 17 mai prochains, 10 musées du Réseau des Musées de l'ULB participeront au Printemps des musées 2009 placé cette année sous le thème "Couleurs". Pour l'occasion, le Réseau déploiera une palette d'activités qui allient divertissement et connaissance. Car percevoir une couleur ne signifie pas pour autant la comprendre...

Comment la lumière est-elle couleur? Que révèlent les coloris parfois surprenants du monde animal? Pourquoi le bleu est-il si rare dans la flore? Quels sont les pigments utilisés par les artistes? Les teintes des remèdes ont-elles une signification? Quelles sont les couleurs de la mort?

Les Musées de l'ULB vous invitent à découvrir les dessous des couleurs… Réfléchissez-y!

Musées participants:
- À Bruxelles: le Centre de recherches et d'études technologiques des Arts plastiques, l'Experimentarium, le Jardin botanique Jean Massart, le Musée d'anatomie et d'embryologie humaine, le Musée de la Médecine, le Musée des plantes médicinales et de la pharmacie, le Musée de zoologie et d'anthropologie et la Salle Allende
- En Wallonie: le Centre de culture scientifique (Parentville) et l'Écomusée du Viroin (Treignes)







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication