n° 23 05/02/2009

Sommaire

> À la une ...
> Enseignement
> Recherche
> Culture et vie sur les campus


Le coin presse

- Les communiqués
- Contacts presse


S'informer au quotidien?

- Esprit libre, le magazine de l'ULB
- La Une du site Web de l'ULB

L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

L'Académie lance le Collège Belgique

e 20 janvier dernier était inaugurée la première rentrée académique du nouveau Collège Belgique, sous le parrainage prestigieux du Collège de France. Les cours-conférences, dispensés à Bruxelles et à Namur, seront ouverts gratuitement à toutes et tous, dans une optique résolument citoyenne. [suite]

Enseignement

Un MC en nanotechnologies, résolument tourné vers la recherche
Nano-physique, nano-chimie, nano-électronique, nano-matériaux, nano-biotechnologies: les technologies de l'infiniment petit attirent les jeunes ingénieurs. Depuis cette année, les trois Académies universitaires leurs offrent la possibilité de se spécialiser dans cette technologie de pointe. [suite]


Recherche

Brains back to Brussels
11 chercheurs post-doc reviennent cette année à l'ULB grâce au programme "Brains back to Brussels". À épingler: l'appel à financement 2009 se termine prochainement. [suite]

Nouvelle spin-off: Endo Tools Therapeutics
Une collaboration entre ingénieurs et médecins soutenue par la Région wallonne aboutit à la création de la spin-off "Endo Tools Therapeutics SA"(ETT). [suite]

Prospective Research: santé, emploi et diversité
Suite et fin de notre présentation des projets de recherche qui démarrent à l'ULB avec le soutien du programme "Prospective Research for Brussels" de la Région de Bruxelles-capitale. Il y est question de santé, d'emploi et de diversité. [suite]

Télévie: réponses immunes anti-tumorales
À l'occasion de la journée mondiale contre le cancer de ce 4 février, nous entamons une présentation de différents projets de recherche menés à l'ULB avec le soutien du Télévie. Premier de cette série: un projet autour des réponses immunes anti-tumorales piloté par le Laboratoire de physiologie animale (IBMM) de la Faculté des Sciences. [suite]

Mobilité et sécurité à Bruxelles
Dans le cadre des États généraux de Bruxelles, la revue électronique "Brussels Studies" publie deux notes de synthèse relatives aux questions de jeunesse et de zone métropolitaine. Des chercheurs de l'ULB ont participé à ces études. [suite]

Les thèses défendues à l'ULB
Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours. [suite]


Culture et vie sur les campus

La Faculté de Médecine sous l'Occupation
Le Musée de la Médecine de l'ULB propose depuis ce 20 janvier une exposition consacrée à une page méconnue de l'histoire de notre pays: celle de la Faculté de Médecine, de ses étudiants et professeurs, de notre Université sous l'Occupation. [suite]


La lettre rss

Le coup d'oeil

Le 22 janvier, la Filière Cinéma du Master en Arts du Spectacle de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'ULB a rendu un nouvel hommage aux frères Dardenne. [Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Les Dardenne honorés
Le 22 janvier, la Filière Cinéma du Master en Arts du Spectacle de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'ULB a rendu un nouvel hommage aux frères Dardenne, à l'occasion de l'obtention du prestigieux Prix du Meilleur Scénario pour "Le Silence de Lorna" au dernier Festival International du Film de Cannes. Fidèle à l'esprit des célébrations précédentes, l'hommage comprenait également la projection de petits films réalisés par les étudiants. Jacqueline Aubenas, professeur honoraire, a présenté à cette occasion son livre consacré aux frères, ouvrage paru en septembre 2008 et auquel ont collaboré plusieurs membres de notre Maison.

Esprit libre février: dossier "astronomie"
Qu’il s’agisse de la vie et de la mort des étoiles isolées ou binaires, de nucléosynthèse ou de dynamique galactique, les sujets de recherche ne manquent pas au sein de l’Institut d’astronomie et d’astrophysique de l’ULB. Le magazine Esprit libre, dans son numéro de février, vous propose un voyage à travers les étoiles pour tenter de percer leurs mystères en cette année international de l’astronomie. Dans ce numéro également: Obama, un oppidum mis au jour, les partenariats public-privé, Darwin, la transplantation, l’écologie de Jean Massart, les passions de José Moraïs… Esprit libre






Colloques et conférences

Autobiographies d’enfants cachés
Du 6 février au 28 mars 2009, la Chaire des identités juives de l'Institut d’Etudes du Judaïsme (ULB) organisera un cycle pluridisciplinaire (littérature, psychologie, psychanalyse, linguistique appliquée, histoire) d’exposés et de conférences sur le thème “Autobiographies d’enfants cachés”. Adolphe Nysenholc (ULB) introduira le cycle académique avec la conférence de Philippe Lejeune (Université Paris XIII), auteur de Georges Perec autobiographe qui aura pour thème “W ou le souvenir d'enfance de Georges Perec”. En pratique: le vendredi 6 février à 12h à l’Institut d’Études du Judaïsme (av. Roosevelt 17, 1050 Bruxelles). Inscription au cycle › 25 euros (à verser sur le compte 310-1518513-64 de l’Institut d’Etudes du Judaïsme-ULB). Infos: 02 650 33 48 ou iej@ulb.ac.be

Mobilité quotidienne et vieillissement
Le 10 février, l’anthropologue Amélie Daems (ULB) et le sociologue Greg Nijs (ULB) parleront de "l’expérience des déplacements quotidiens à mesure des processus de vieillissement", dans le cadre du cycle de séminaires sur le thème "penser les vieillesses". Pour la quatrième année, le Groupe de recherche "Ages, temps de vie, vieillissements" et le Centre de diffusion de la culture sanitaire proposent une diversité d’approches et de thématiques, afin de démontrer que le vieillissement n’est pas "un" et qu’il mérite plus qu’une médiatisation simpliste. Au programme: des regards croisés, du sociologue à l'anthropologue, en passant par le politiste, le psychologue ou le philosophe… En pratique: mardi 10 février 2009 à 16h à salle Henri Janne (Campus du Solbosch, bât. S. niv. 15). Plus d'infos

L'apprentissage des pratiques militantes en Russie
Du 16 au 19 février, Carine Clément, sociologue française installée en Russie depuis quinze ans, donnera 4 leçons dans le cadre de la chaire Liebman et une conférence sur le thème de l'apprentissage des pratiques militantes en Russie. Responsable de l'institut de l'action collective (IKD) à Moscou et militante des droits sociaux, Cécile Clément parcourt la Russie pour défendre le droit au logement, les ouvriers et les travailleurs migrants confrontés au racisme et à l'exploitation. Plus d'infos

Les comptes satellites des transports en 2000
Les comptes satellites des transports (CST) présentent la dépense totale de transport pour la Belgique en 2000. Les CST apportent un complément d'information au cadre central de la comptabilité nationale pour les activités de transport, qui y sont partiellement représentées. Pour ce faire, ils comptabilisent notamment les dépenses de transport pour compte propre, particulièrement importantes pour le mode routier. Ils fournissent également une estimation des dépenses des administrations pour l'activité transport (entretiens et investissements en infrastructures, polices des transports, subsides,...). Par ailleurs, les CST évaluent les taxes et redevances qui sont liées aux transports et qui génèrent des recettes publiques. Les CST étudient six modes de transport : le transport routier, le transport en commun public local, le transport ferroviaire, le transport fluvial, le transport maritime et le transport aérien. Pour chacun de ces modes, la dépense totale est présentée pour chaque secteur institutionnel (ménages, entreprises, administrations publiques) et pour le reste du monde. La dépense totale est décomposée en grands postes : la dépense courante, la dépense en capital brute et la consommation de capital fixe. La dépense totale correspond à la somme de la dépense courante et de la dépense en capital brute, déduction faite de la consommation de capital fixe. Les dépenses sont également réparties selon la finalité de la dépense de transport, à savoir le transport de personnes, le transport de marchandises ou les infrastructures de transport. En pratique: le mercredi 18 février à 14h00 au CIEM (campus du Solbosch, bât. C, niv. 5). Plus d'infos

La promenade au tournant des XVIIIème et XIXème
Se déplacer d'un lieu à un autre pour le plaisir est un comportement qui se développe en Europe surtout à partir du siècle des Lumières. Plusieurs chercheurs, en France et en Angleterre, ont récemment montré l'intérêt d'étudier la pratique de la promenade dans une perspective historique en le replaçant dans le contexte du développement des loisirs, de l'essor de nouveaux modes de sociabilité, de la réalisation d'importants aménagements urbains ou de l'évolution du rapport à la nature. C'est à la promenade qu'est consacré ces 19 et 20 février un colloque organisé par l'ULB et dont l'objectif est d'explorer l'histoire de la pratique de la promenade en Belgique au tournant des XVIIIème et XIXème siècles en la comparant avec la situation dans d'autres pays européens (Angleterre, France, Italie). Plus d'infos






À lire, à voir, à écouter

Aujourd'hui, c'est demain
Alicia, Erbeto, Florence, Tarik…, 25 personnes se racontent. Peu d'entre eux parlent de maladie et pourtant tous ont eu un cancer pendant leur enfance. Chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, rechute… dur parcours pour ces enfants mais aujourd'hui ils sont guéris ! Le docteur Eric Sariban (HUDERF) et le photographe Gael Turine signent "Aujourd'hui, c'est demain", un livre émouvant qui réunit photos et témoignages pleins d'espoir de ces 25 enfants guéris, devenus adultes. Présentation du livre publié aux Editions Delpire, chez Filigranes (39-40 avenue des Arts à 1040 Bruxelles), ce jeudi 5 février de 18h30 à 20h. Exposition des photos du livre à la Galerie "Fait et Cause" à Paris, du 4 février au 6 avril. En savoir plus: http://www.cestdemain.eu







Rédaction:
Sophie François (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

L'Académie lance le Collège Belgique

Le Collège Belgique, fruit d'une collaboration entre les trois Académies royales, vient d'inaugurer sa première rentrée académique le 20 janvier dernier, avec le parrainage prestigieux du Collège de France.

Hervé Hasquin, Secrétaire perpétuel de l'Académie, a souligné la volonté de travailler dans une perspective interdisciplinaire et novatrice (repenser les matières, les aborder autrement, sans tabou ni exclusive). Les cours-conférences dispensés à Bruxelles et à Namur sont ouverts gratuitement à toutes et tous, public cultivé, esprit curieux, monde universitaire et enseignant, l'Académie se voulant citoyenne.

Pour la séance de rentrée, le Collège Belgique a fait appel au professeur Michel Zink, du Collège de France, spécialiste de littérature médiévale. Avec émotion et humour, M. Zink a offert un bel exemple d'un enseignement rigoureux mais à la portée de tous. Revisitant le mythe du Graal, depuis Chrétien de Troyes en s'écartant des lectures traditionnelles axées sur le religieux et l'épopée arthurienne, Michel Zink propose une vision résolument moderne: le Graal revient à ceux qui font preuve d'une capacité d'attention à l'autre et d'écoute.

Lors de cette séance de rentrée académique, le Président du Collège Belgique, Jean-Marie André, a exposé les grands thèmes du programme du Collège pour 2009. Celui-ci peut être consulté sur le site de l'Académie.


Enseignement

Un MC en nanotechnologies, résolument tourné vers la recherche

Nano-physique, nano-chimie, nano-électronique, nano-matériaux, nano-biotechnologies: les technologies de l'infiniment petit attirent les jeunes ingénieurs. Depuis cette année, les trois Académies universitaires leur offrent la possibilité de se spécialiser dans cette technologie de pointe dans le cadre d'un Master complémentaire (MC) organisé conjointement par l'ULB, l'UMH, les FPMs, l'UCL, les FUNDP et l'ULg.

La spécificité de ce MC réside dans le fait qu'il propose une formation pluridisciplinaire des nanotechnologies. Ainsi, outre mettre l'accent sur les différentes approches utilisées dans le domaine (connaissance des phénomènes fondamentaux à l'échelle nanoscopique, nano-fabrication ou synthèse de nanostructures, caractérisation des nanostructures, modélisation et simulation numérique à l'échelle nanoscopique), il sensibilise aussi les étudiants aux impacts sociétaux des nanotechnologies (éthique, impacts sur l'environnement et la santé, impacts socio-économiques).

Autre spécificité de ce programme: il est résolument tourné vers la recherche. Le mémoire (27 ECTS sur 30) consiste ainsi en un travail de recherche à réaliser dans un laboratoire de l'une des six institutions organisant le Master, ces laboratoires étant regroupés au sein du réseau wallon des nanotechnologies (NanoWal). Par sa composante de formation à et par la recherche, ce MC prépare donc aussi les étudiants à la formation doctorale. La plupart des enseignants impliqués dans le Master sont membres de l'école doctorale thématique MAIN (Science et Ingénierie des Matériaux, des Interfaces et des Nanostructures) qui pourra accueillir les étudiants désireux de réaliser une thèse de doctorat.

Plus d'infos sur ce MC en Nanotechnologies




Recherche

Brains back to Brussels

Le ministre bruxellois de la Recherche scientifique Benoît Cerexhe était à l'ULB ce mardi afin de présenter le programme "Brains back to Brussels": 13 bourses ont été octroyées à des chercheurs post-doc revenus de l'étranger. L'objectif de Brains back to Brussels est de faire venir ou revenir en Région bruxelloise des chercheurs de qualité partis mener leur carrière à l'étranger et de contribuer ainsi à la qualité des recherches menées dans les universités bruxelloises, en y intégrant en particulier l'expérience acquise à l'étranger et les réseaux internationaux développés.

L'ULB a brillamment participé à ce programme puisqu'après sélection, elle a obtenu 11 bourses, soit 11 chercheurs post-doc dont nous vous présentons les projets de recherche dans cette [intra]lettre et les suivantes.

Parmi ceux-ci, "Greenhouse gases and global climate: past, present and future", mené par Pierre Regnier en Faculté des Sciences. Jusqu'alors professeur à l'Université d'Utrecht (Pays-Bas) après un doctorat en océanographie à l'ULB, un post-doctorat à l'Université de Cork (Irlande) et quatre années passées comme chercheur et ensuite comme expert scientifique au sein du Danish Hydraulic Institute, Pierre Regnier est de retour à l'ULB. Sa recherche s'inscrit dans le domaine des sciences du climat et de l'environnement: elle se concentre sur la quantification des grands cycles biogéochimiques qui régissent les échanges de matière à la surface terrestre, plus particulièrement le méthane et le dioxyde de carbone. Le but du projet est d'améliorer la compréhension des causes et des effets de la chimie et de la biologie marines sur les émissions globales de ces gaz à effet de serre.



Nouvelle spin-off: Endo Tools Therapeutics

L'Université libre de Bruxelles compte désormais un spin-off supplémentaire: la société anonyme Endo Tools Therapeutics (ETT) vient d'être créée. Basée à Nivelles, cette spin-off a vu le jour grâce à une association fructueuse entre médecins et ingénieurs, issus respectivement du Service de gastro-entérologie de l'Hôpital Erasme (Jacques Devière) et du Service BEAMS (Biomécanique et instrumentation) de la Faculté des Sciences appliquées de l'ULB (Alain Delchambre).

Ces dernières années, les deux services ont développé en étroite collaboration du matériel révolutionnaire en endoscopie digestive, grâce au programme First spin-off de la Région wallonne, qui aboutit aujourd'hui à la création de Endo Tools Therapeutics SA. Les chercheurs de l'ULB ont réussi à accroître le potentiel de chirurgie par endoscopie intraluminale (accès par les voies naturelles), en améliorant les possibilités thérapeutiques des outils déjà existants. Ils ont en particulier mis au point une station de chirurgie endoscopique permettant de travailler "à deux mains" dans la cavité gastrique en passant par l'œsophage.

Créée avec la participation du fonds d'investissement de l'ULB, Theodorus II et le soutien de l'Interface ULB-Département Recherche, Endo Tools Therapeutics SA offrira des services de recherche et développement et d'implantation clinique. Nicolas Cauche, ingénieur civil mécanicien (ULB-2002) a piloté les recherches préliminaires dans le cadre du programme First Spin-off et a été nommé administrateur délégué de ETT SA.



Prospective Research: santé, emploi et diversité

L'Unité politiques et services à l'enfance de l'École de Santé publique (Perrine Humblet, Gaelle Amerijckx) lance, dans le cadre du programme "Prospective Research for Brussels", une analyse du bien-être et de ses déterminants chez les enfants de moins de six ans. L'apport de cette recherche réside dans le choix des jeunes enfants et dans la mobilisation du bien-être comme concept multidimensionnel dont les déterminants ne se limitent pas au cercle familial et incluent les différentes dimensions de l'environnement social réceptif à l'enfance. L'étude porte sur des enfants vivant en contexte urbain dans des zones de revitalisation des quartiers. Les chercheurs de l'École de Santé publique réaliseront des parallèles avec d'autres grandes villes européennes au travers de collaborations avec diverses équipes de recherche.

Autre sujet de recherche mené grâce à ce programme: l'analyse des déterminants du chômage urbain. Menée par le DULBEA (Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management - Robert Plasman, Marion Englert), cette étude vise à analyser le déséquilibre en Région de Bruxelles-Capitale entre l'importante richesse économique produite et le chômage élevé, vecteur important de pauvreté à Bruxelles; et à fournir des pistes de rééquilibrage par le biais de création d'emplois qui répondent à certaines spécificités. L'étude n'entend donc pas se focaliser sur la nécessité de formation des personnes moins qualifiées afin de répondre à certains besoins de l'économie mais bien examiner l'approche inverse et complémentaire qui consisterait à exploiter le savoir-faire actuel des personnes disponibles dans un souci de satisfaction des (nouveaux) besoins de la ville, de cohésion sociale et de développement durable. La recherche comporte trois grandes parties: partant d'un niveau assez global de comparaison des caractéristiques des villes entre elles, la situation de la Région de Bruxelles-Capitale et le profil des demandeurs d'emploi seront analysés en détails pour enfin aboutir à des recommandations sur les politiques d'emploi susceptibles de réconcilier l'activité économique de la ville et de ses habitants.

Enfin, dernier projet de cette présentation, celui que coordonne le centre METICES de la Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management (Pierre Desmarez, Alexandre Tandé). Intitulée "Promouvoir la 'diversité' dans l'emploi en Région de Bruxelles-Capitale", la recherche s'intéresse à la notion de diversité qui rencontre un réel succès en Région de Bruxelles-Capitale. Parmi les nouvelles professions qui revendiquent une intervention dans ce domaine, les chercheurs s'intéresseront d'abord à celles qui reposent sur l'expertise et le conseil. Ils vont interroger ces "nouveaux métiers" de la diversité - consultants, chargés de la diversité internes aux organisations… - et tenter de répondre en adoptant un regard plus englobant, propre à l'analyse des politiques publiques, à la question "peut-on identifier un secteur de la diversité en Région de Bruxelles-Capitale?". Enfin, en situant l'analyse sur un plan plus idéologique, les chercheurs se demanderont quelles visions du monde, quelles solutions et recommandations mais aussi quelles valeurs se trouvent réunies dans ce paradigme de diversité. Au plan opérationnel, cette recherche a un triple objectif: recentrer les savoirs et savoir-faire bruxellois en produisant un état des lieux des actions conduites, des difficultés rencontrées et des solutions trouvées; évaluer les politiques de diversité en Région de Bruxelles-Capitale (pertinence, efficience et efficacité); diffuser ces savoirs et ces savoir-faire bruxellois ainsi que les nouveaux résultats obtenus au cours de la recherche.



Télévie: réponses immunes anti-tumorales

Le Laboratoire de physiologie animale de la Faculté des Sciences mène, avec le soutien du Télévie, un projet intitulé "Rôle du stress métabolique et des cytokines environnantes dans le développement des réponses immunes anti-tumorales".

Bien qu'il semble maintenant établi que les tumeurs agissent sur les cellules du système immunitaire en modifiant leur environnement (sécrétion de cytokines et modification des facteurs "énergétiques", pouvant entraîner un appauvrissement local en oxygène et en glucose), l'impact de ces changements sur le déroulement des réponses immunes est encore peu documenté à ce jour. En effet, les données actuellement disponibles quant aux conditions d'activation et différenciation des lymphocytes T ne tiennent pas souvent compte des conditions particulières rencontrées par ces cellules au sein des tumeurs.

Le but du travail réalisé au sein du Laboratoire de physiologie animale (IBMM) est d'évaluer le rôle joué par certains facteurs modifiés par l'environnement tumoral dans le déroulement des réponses immunitaires. En particulier, sous la coordination de Fabienne Andris, les chercheurs étudient l'implication de l'AMPK (AMP-activated Kinase, un acteur clé de l'homéostasie cellulaire en situations métaboliquement "défavorables") dans l'activation des réponses immunitaires. Mené principalement par Alice Mayer, boursière Télévie, ce travail vise à déterminer si l'AMPK favorise la survie ainsi que la stimulation des lymphocytes T en situations hypoxiques et si son activation participe bien à l'accumulation de lymphocytes T capables de lutter efficacement contre le développement de tumeurs.



Mobilité et sécurité à Bruxelles

La Région de Bruxelles-Capitale présente la population la plus jeune du pays: les moins de 25 ans représentent 30,7 % de la population bruxelloise. Ces jeunes se caractérisent par la diversité de leurs origines: un enfant âgé de 0 à 14 ans sur cinq est de nationalité étrangère. Les jeunes subissent particulièrement les effets de la dualisation socio-économique et de la ségrégation urbaine, surtout les jeunes Bruxellois des classes populaires qui cumulent faibles revenus, faible niveau scolaire et descendants de migrants. En 2007, le taux d'emploi des jeunes Bruxellois de 15-24 ans est inférieur à celui de la Belgique; le chômage des jeunes de moins de 25 ans y atteint 31,9 %. Plus d'un Bruxellois sur quatre quitte l'école prématurément. L'association entre "jeunes" et "criminalité" est très présente à Bruxelles et plus encore, le lien entre "minorité ethnique" et "délinquance". Ces constats sont pointés par des chercheurs de l'ULB et de la VUB, à l'occasion des États généraux de Bruxelles: Andrea Réa, directeur du Groupe d'étude sur l'ethnicité, le racisme, les migrations et l'exclusion (GERME - Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management) et Carla Nagels, professeur à l'École des Sciences criminologiques de la Faculté de Droit suggèrent quelques pistes politiques autour de cinq grands axes: des instruments pour l'évaluation des politiques publiques; égaliser le marché de l'emploi; sortir du discours présentant la jeunesse bruxelloise comme menaçante; dépasser les clivages institutionnels; promouvoir la place politique et symbolique des jeunes Bruxellois.

Autre thème de réflexion de ces États généraux de Bruxelles: le développement politique et institutionnel de la zone métropolitaine de Bruxelles. Des chercheurs de l'ULB (Johanne Poirier, Faculté de Droit), de l'UCL, de l'Université d'Anvers et des FUSL posent différents constats liés aux frontières de la métropole bruxelloise, à sa gestion et à son financement. Les chercheurs notent que si une gestion plus efficace des affaires urbaines et économiques invite à envisager une "communauté urbaine" ou une "zone métropolitaine", le concept soulève de nombreuses interrogations: outre la question de la faisabilité politique, se posent notamment des questions de statut, de fonctions d'acteurs, de compétences, de pouvoirs, de financement et de mode de gouvernance. Les auteurs de la note esquissent plusieurs scénarios pour le développement politique et institutionnel de la zone métropolitaine de Bruxelles, inspirés de nos voisins: l'accord de coopération, à l'instar des relations entre Berlin et le Brandebourg; les associations de fait; la concertation communale à l'instar de la communauté urbaine du pays de Charleroi, Val de Sambre et Sud Hainaut; un modèle inspiré de la communauté urbaine française ou encore la création d'une entité politique d'un nouveau type regroupant communes, provinces et régions. Les chercheurs le rappellent, "différents scénarios peuvent être envisagés, du plus souple au plus formel, en fonction des besoins identifiés et surtout de la volonté des acteurs".

Conférence-débat sur ces deux sujets, "jeunesse" et "zone métropolitaine", le 9 février à 19h45 à l'Erasmushogeschool (campus Dansaert, rue des Six Jetons 70 à 1000 Bruxelles).

Plus d'infos: http://www.etatsgenerauxdebruxelles.be



Les thèses défendues à l'ULB

Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.

Faculté de Philosophie et Lettres
- Fleur Courtois, "Arts de la ruse. Pour une expérimentation tactique des sciences humaines à partir de Michel de Certeau." Le 16 février à 10h (campus du Solbosch, salle de la bibliothèque du CIERL, av. F.D. Roosevelt 17 à 1050 Bruxelles)

Faculté de Médecine
- Julie Désir, "Étude génétique de maladies rares chez des patients issus de mariages consanguins." Le 6 février à 17h (campus Erasme, bât. F, local F2.304, auditoire Bordet)




Culture et vie sur les campus

La Faculté de Médecine sous l'Occupation

Du 20 janvier au 27 mars, le Musée de la Médecine de l'ULB propose une exposition consacrée à "La Faculté de Médecine de l'Université libre de Bruxelles sous l'Occupation". Si la mobilisation universitaire, et en particulier celle de notre Université, pour défendre des idées de tolérance et de liberté, a déjà fait l'objet de différents travaux, l'engagement particulier du corps médical de la Faculté et, à plus forte raison, celui de la future génération de médecins - les étudiants d'alors - n'avait encore jamais fait l'objet d'une étude spécifique.

À travers un corpus iconographique original (Archives de l'ULB et documents privés), complété par un travail documentaire important et par l'étude des archives non encore répertoriées de la Faculté de Médecine, a émergé la trame d'une chronique poignante d'une des pages les plus sombres du 20e siècle. Abondamment illustré par un patrimoine d'époque (illustrations, affiches, matériel médical, uniformes de résistants, photographies…), le parcours chronologique de l'exposition traverse les étapes marquantes de la Faculté de Médecine de l'ULB entre 1939 et 1945.

En pratique: du 20 janvier au 27 mars, du lundi au vendredi de 13h à 16h, au Musée de la Médecine sur le campus Erasme. Infos: 02 555 34 31, museemed@erasme.ulb.ac.be.







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication