n° 19 21/11/2008

Sommaire

> À la une ...
> Enseignement
> Recherche
> International
> Culture et vie sur les campus
> Valeurs et engagement


Le coin presse

- Les communiqués
- Contacts presse


S'informer au quotidien?

- Esprit libre, le magazine de l'ULB
- La Une du site Web de l'ULB

L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

Station Princesse Elisabeth: 1ère expédition belge

es chercheurs partent pour la 1ère expédition sur la Station Princesse Elisabeth. Parmi eux, 3 chercheurs du Laboratoire de glaciologie de la Faculté des Sciences de l'ULB. [suite]

Enseignement

'Brussels for Europe': des Master Classes sur Bruxelles
Le 5 novembre dernier a débuté la première édition des Master classes "Brussels for Europe" organisés par la VUB et l'ULB. Au cours de cette formation, 28 fonctionnaires européens recevront une information approfondie relative à la dynamique urbaine bruxelloise. [suite]

Collège de France à Bruxelles: 'L'Europe, laboratoire de la mondialisation du droit'
Le professeur Mireille Delmas-Marty inaugure la Chaire 2008-2009 du Collège de France à Bruxelles. La leçon inaugurale de son cours "L'Europe, laboratoire de la mondialisation du droit" portera sur "Le grand désordre juridique du monde". Le 16 décembre au Palais des Académies. [suite]


Recherche

Skywin: nouveaux projets labellisés
De nouveaux projets de recherche viennent d'être labellisés au sein du pôle de compétitivité wallon Skywin, dédié à l'aéronautique et à l'aérospatial. Parmi ceux-ci, Micro Lub et E_COM auxquels participe le service Aéro-thermo-mécanique (ATM) de la Faculté des Sciences appliquées de l'ULB. [suite]

Wagralim: contre la sarcopénie
Le projet Geramino vient d'être labellisé au sein du pôle de compétitivité wallon Wagralim. Parmi les partenaires de ce projet qui s'attaque à la sarcopénie, deux équipes de l'Institut des sciences de la motricité de l'ULB. [suite]

Nouvelles ARC: 'Évolution des marchés' et 'ATMOS'
Nous poursuivons notre présentation des ARC, Actions de Recherche Concertée, qui ont démarré au 1er octobre, avec les projets "Évolution des marchés, concurrence et politique économique: théorie et évidence" et "Atoms, Molecules and Atmospheres - From quantum Hamiltonians to satellite missions (ATMOS)". [suite]

Chercheurs: la relève
De nouveaux chargés de cours à titre définitif ont été nommés en cette rentrée académique. Nous allons à la rencontre de trois d'entre eux: Laurence Brogniez, Faculté de Philosophie et lettres; Anne Courtois, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation; François Foret, Faculté des Sciences sociales et politiques/SBS-EM. [suite]

Physiologie humaine virtuelle
Le Laboratoire d'Anatomie, biomécanique et organogénèse (LABO) de la Faculté de Médecine participe au projet européen VPH NoE - Virtual Physiological Human Network of Excellence. [suite]

Académie de médecine: mémoires primés
Parmi les mémoires couronnés cette année par l'Académie royale de médecine de Belgique figurent ceux de Valérie Gangji, chef de clinique adjointe à l'Hôpital Erasme, et de Jean-Noël Missa, co-directeur du Centre de recherche interdisciplinaire en bioéthique. [suite]

Les thèses défendues à l'ULB
Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.[suite]


International

Assemblée générale du réseau UNICA
Les 16, 17 et 18 octobre derniers s'est tenue l'Assemblée générale du réseau UNICA. À noter, l'arrivée d'un nouveau membre, l'Universidade de Lisboa. Ce qui porte à 42 le nombre d'universités formant le Réseau des universités des capitales de l'Europe. [suite]

Premiers résultats de la mission royale en Inde
Comme annoncé précédemment, le recteur de l'ULB, accompagné des vice-recteurs Serge Jaumain (relations internationales) et François Reniers (recherche & développement) et des professeurs Mario Telo, André Nayer, Pierre Gaspard et Marek Hudon ont participé à la visite d'État du Roi Albert II et de la Reine Paola en Inde du 2 au 12 novembre. [suite]

Les relations Europe-Asie au cœur des discussions
Ces 24, 25 et 26 novembre, l'activité de l'Institut d'études européennes de l'ULB se concentrera sur les relations entre l'Union européenne et l'Asie lors, d'une part, de la 11e conférence annuelle sur les relations Union européenne-Japon et, d'autre part, lors de la conférence finale du projet EU-NESCA. [suite]


Culture et vie sur les campus

Cultures d'Europe: 'La psychanalyse est-elle juive ou chrétienne?', avec Slavoj Žižek
Le philosophe et psychanalyste slovène Slavoj Žižek est le prochain invité du cycle de conférences "Cultures d'Europe". Il interviendra, le 4 décembre prochain, sur le thème de: "La psychanalyse est-elle juive ou chrétienne?". [suite]

Jef Lambeaux, sculpteur: une rétrospective
L'Hôtel de Ville de Saint-Gilles accueille du 28 novembre au 21 décembre une exposition rétrospective consacrée au sculpteur belge Jef Lambeaux. Cette expo et le catalogue scientifique qui l'accompagne ont été conçus par les professeurs et chercheurs du Service d'art contemporain de l'ULB. [suite]


Valeurs et engagement

Docteurs Honoris Causa des Facultés
Les Facultés de l'ULB remettront leurs insignes de Docteur Honoris Causa le 9 décembre prochain. En voici la liste. [suite]

Face au sida, les étudiants de l'ULB se mobilisent!
Des cercles étudiants se mobilisent pour la prévention du sida et organisent deux après-midi de sensibilisation sur le campus du Solbosch, les 25 novembre et 1er décembre, en collaboration avec la Plate-forme Prévention Sida et le centre de planning familial Aimer à l'ULB. [suite]


La lettre rss

Le coup d'oeil

BELISSIMA: Trois chercheurs du Laboratoire de glaciologie de la Faculté des Sciences de l'ULB participent à la première expédition sur la Station Princesse Elisabeth. [Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Charleroi: le ministre Magnette en visite
L'ULB et ses partenaires de l'Académie universitaire Wallonie-Bruxelles ont mobilisé, sur l'Aéropole de Charleroi, les fonds structurels européens pour renforcer la recherche, l'innovation et la formation dans le secteur biomédical. Paul Magnette, ministre fédéral du Développement durable, de l'Énergie, du Climat et de la Protection des consommateurs, et plusieurs acteurs politiques et socio-économiques de Charleroi sont venus se rendre compte sur place de cette "success story" et découvrir la nouvelle activité de formation continue qui démarrera dans les prochaines semaines sur l'Aéropole, sous la houlette d'Arnaud Termonia, ancien chercheur de l'IBMM et de BioVallée, étroitement associé à la création de la spin-off DNAVision et nouvellement nommé directeur de la formation sur le Biopole ULB. L'Université entend poursuivre son déploiement sur le site carolorégien et pour ce faire a mis en place une task force "ULB-Gosselies" pilotée par Michel Goldman, conseiller spécial du Recteur et du Président pour l'implantation de l'ULB sur l'Aéropole de Charleroi: cette task force permet une approche intégrée des activités de communication, de formation et de valorisation de la recherche sur le site.

Pour davantage de géographie en Communauté française
Plusieurs personnalités de l'ULB font partie du collectif qui a signé la Carte blanche parue ce 13 novembre 2008 dans Le Soir. Celui-ci s'inquiète de la pénurie de professeurs de géographie en Communauté française de Belgique. Avec une seule période par semaine dans l'enseignement officiel, cette discipline scolaire est la plus mal lotie de toutes, ce qui n'attire pas de nouveaux enseignants. Un triste constat confirmé ce vendredi 25 octobre, à l'ULB, lors d'une table ronde sur l'état de l'enseignement de la géographie en Belgique. Selon le collectif, cette matière forme à la citoyenneté et doit retrouver sa place au sein du cursus scolaire. Pour ce faire, il plaide pour une revalorisation de l'image de l'enseignement dans le grand public et de meilleures conditions de travail pour les professeurs de géographie, afin de les motiver à s'engager dans la voie didactique. Lire la carte blanche

Ranking THES
En octobre dernier, le Times Higher Education Supplement publiait les résultats de son classement annuel des universités (réalisé par QS). Dans le TOP 500 mondial, l'ULB est classée 183e (154e en 2007); l'UCL 116e (123e en 2007); l'UGent 136e (124e en 2007); la KUL 72e (61e en 2007); l'UA 195e (187e en 2007). L'ULB augmente son score en "peer review" (63 en 2008; 56 en 2007), "employer review" (62; 52) et "international staff" (50; 43) et garde un chiffre exceptionnellement performant en "international students" (96 sur 100). En revanche, le "student/staff ratio" de l'ULB descend drastiquement passant de 57 (en 2007) à 19 (en 2008), l'UCL et l'ULg se situant au même niveau (respectivement 19 et 17). Les critères ayant des pondérations différentes, le score global de l'ULB est passé 61 (en 2007) à 56,9 sur 100 (en 2008).

Un ulbiste à la tête du MEG
Boris Wastiau prendra les rennes du Musée d'ethnographie de Genève (MEG) dès le mois de février prochain. Le nouveau directeur du MEG est un ancien de l'ULB, diplômé en sciences sociales et anthropologie, avec une formation mixte d'africaniste et d'américaniste. Il est ensuite parti poursuivre son cursus et obtenir un doctorat en anthropologie de l'art à Noriwch, au Royaume-Uni. Boris Wastiau travaille déjà pour le MEG, depuis 2007, comme conservateur des départements Afrique et Amériques.

Décès d'Igor Swingedau, Prix Louis Schmidt en 1972
Le peintre et graveur Igor Swingedau s'est éteint le 28 octobre dernier. Né à Bruxelles en 1939, l'artiste s'était rattaché dès la fin des années 50 au courant du réalisme magique, proposant dans sa peinture des vues oniriques, minérales et assez austères qui le rapprochaient de Claude Lyr, son professeur à l'Académie des beaux-arts. Lors des décennies suivantes, Igor Swingedau se concentra davantage sur son œuvre de graveur, devenant à son tour professeur à l'Académie. Cependant, c'est bien pour sa peinture intitulée " Sortilèges de l'aube " qu'il remporta le prix Louis Schmidt en 1972. Créé en 1949, ce prix rend hommage au bourgmestre d'Etterbeek, décédé en captivité à Breslau et victime de l'oppression nazie. A partir de 1988, il a été attribué en association avec l'Université libre de Bruxelles, dont Louis Schmidt fut administrateur.

Réduction des déchets: l'ULB s'engage
A l'occasion de la semaine européenne de réduction des déchets, du 24 au 28 novembre, l'ULB s'engage concrètement dans le sens de la réduction des déchets papier. Un vade-mecum donnant les clés pour optimiser la mise en page des documents imprimés sera mis à disposition des agents, parallèlement à une campagne de sensibilisation à l'utilisation du recto/verso sur les imprimantes. Le même vade-mecum sera mis à la disposition du corps académique afin d'avoir les outils pour réduire les quantités de papier imprimés à l'occasion des distributions de polycopiés. Concernant les étudiants, un « défi papier » va être mis en place. Il s'agit d'établir dans un premier temps un état des lieux des consommations de papier par les étudiants, puis des pistes pour la réduction de ces quantités de papier. Plus d'infos






Colloques et conférences

Jeunes chercheurs dans la cité
"Jeunes chercheurs dans la cité", projet initié par le Collège doctoral européen Lille-nord-Pas-de-Calais, a pour objectif de renforcer le lien entre les doctorants chercheurs et la cité. Dans ce contexte, il s'agit pour deux doctorants d'un même champ disciplinaire, l'un belge (ULB) l'autre français, de faire équipe pour présenter ensemble deux conférences dans la ville, l'une à Lille, l'autre à Bruxelles, auprès d'un public non universitaire. Le but de cette rencontre est autant de faire connaître ce qu'est la recherche universitaire en sciences humaines que de confronter le doctorant à la réalité pratique de ses recherches. Les deux prochaines rencontres à Bruxelles auront lieu le 22 novembre (thème: l'esthétique - "À la source de la création: contemplation ou défiguration?") et le 29 novembre (thème: l'histoire - "Du familistère Godin à l'hôtel Bellevue, à chacun son logement!"), de 15h30 à 17h30 au Centre culturel de Schaerbeek (rue de Locht 91-93 à 1030 Bruxelles). Plus d'infos

175 ans d'études des religions à l'ULB
L'étude du fait religieux est à l'ordre du jour de l'ULB depuis ses origines (1834), même si elle n'a inscrit un cours d'histoire des religions à son programme qu'en 1884. Cela fait donc, cette année, 175 ans que l'ULB étudie le phénomène religieux. Afin de fêter cet anniversaire, le Centre interdisciplinaire d'étude des religions et de la laïcité (CIERL) organise à l'ULB un colloque international ces 4 et 5 décembre. L'objectif de ce colloque, sur lequel nous reviendrons dans la prochaine Lettre de l'ULB, est de reconstituer l'histoire de l'étude des religions à l'ULB depuis ses origines, en l'insérant dans la progressive institutionnalisation des sciences religieuses et l'évolution des théories en la matière. Plus d'infos sur le site du CIERL.






Pour la bonne cause

Petit-déjeuner Oxfam à l'ULB
Le samedi 22 novembre 2008, Oxfam-Magasins du monde vous invite à prendre un petit déjeuner sympa et orignal. Organisée par Radio Campus ULB et la médiathèque de l'ULB, cette rencontre matinale sera l'occasion de découvrir et de goûter les saveurs des différents produits issus du commerce équitable, qui se veut plus juste envers les paysans. Au menu : thé, cacao, jus de fruits, sucre de cannes, muesli, confitures, pâtes à tartiner, miel, barritas, chocolats… En pratique: samedi 22 novembre 2008 de 9h30 à 11h30 à la Médiathèque de l'ULB (bât U, avenue Héger, 1000 Bruxelles). PAF: 4€ adultes et 2.5€ enfants.






À lire, à voir, à écouter

Quelques nouveautés aux EUB
Parmi les nouveautés du mois de novembre parues aux Éditions de l'Université de Bruxelles, citons: "Le théâtre royal du Parc. Histoire d'un lieu de sociabilité bruxellois (de 1782 à nos jours)" de Cécile Vanderpelen-Diagre; "Topographie du sacré. L'emprise religieuse sur l'espace" édité par Alain Dierkens et Anne Morelli; et "Population, commerce et religion au siècle des Lumières" par Hervé Hasquin. À noter également, l'ouvrage de J-J. Droesbeke, C. Lecremier, D. Tabutin et C. Vermandele: "Réussite ou échec à l'université". Retrouvez tous les ouvrages publiés aux Éditions de l'Université de Bruxelles

"Voyage au bout de la Belgique", Prix du livre politique
Trois professeurs d'économie de l'ULB - Benoît Bayenet, Henri Capron et Philippe Liégeois - viennent de recevoir le Prix du livre politique; ce prix est octroyé chaque année par le Parlement de la Communauté française. Il récompense cette fois leur ouvrage intitulé "L'espace Wallonie-Bruxelles, voyage au bout de la Belgique". Dans ce livre, les trois auteurs présentent un état des lieux de l'évolution des structures fédérales belges et envisagent différents scénarios quant à l'avenir du pays, allant du fédéralisme coopératif à la scission pure et simple. Ils s'interrogent plus particulièrement sur la nécessité d'un renforcement des liens entre Bruxelles et la Wallonie. En pratique: Benoît Bayenet, Henri Capron, Philippe Liégeois, "L'espace Wallonie-Bruxelles, voyage au bout de la Belgique", Éditions De Boek, 2007.

Froud, Stouf, Darwin & les autres, aux PUB
A l’occasion du 200e anniversaire de Darwin, personnage central de la science contemporaine, les Presses Universitaires de Bruxelles vous offrent, du 3 au 28 novembre 2008, - 12% sur une large sélection de titres parus aux Editions Belin, Albin Michel, Dunod, La Découverte, Le Pommier, Odile Jacod, P.U.F et Seuil. Mais ce n’est pas tout! Entre le 28 novembre et le 23 décembre, vous recevrez également 15% de remise sur la sélection "Livres Cadeaux". De quoi se faire plaisir à l’approche des fêtes! Et le mardi 9 décembre de 12h à 14h, Stéphane Liberski et Frédéric Jannin viendront dédicacer leur dernier album intitulé "Froud et Stouf: les gens adorent", paru aux éditions Luc Pire. Plus d'infos







Rédaction:
Sophie François (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

Station Princesse Elisabeth: 1ère expédition belge

Cinq chercheurs - dont 3 sont issus du Laboratoire de glaciologie de l'ULB (Jean-Louis Tison, Denis Samyn et Frank Pattyn) - partent cette semaine pour la première expédition scientifique sur la Station Princesse Elisabeth en Antarctique. Objectif de l'expédition intitulée BELISSIMA (BELgian Ice Sheet-Shelf Ice Measurements in Antarctica)? Clarifier le fonctionnement et le rôle dynamiques des lignes d'ancrage de la glace. Un recul de cette ligne d'ancrage a en effet été noté à plusieurs endroits, en lien avec l'accélération du mouvement des glaciers. Ce recul peut mettre en péril la stabilité de la calotte glaciaire et ainsi augmenter le niveau marin par l'apport direct de la glace, située en amont, vers l'océan. Bien plus, au vu du réchauffement actuel global, ce recul des lignes d'ancrage peut être qualifié d'inquiétant.

Les chercheurs vont, grâce à un radar, visualiser les structures internes dans la glace; ce qui leur permettra de déterminer les conditions de cette stabilité. Ensuite, ils pourront reconstruire par modélisation l'histoire dynamique de la zone étudiée sur les 10.000 dernières années. Un forage dans la glace est également prévu à cette ligne d'ancrage: il permettra d'analyser la structure, les inclusions de la glace marine formée dans la zone de contact avec l'océan et l'effet de ces inclusions sur la stabilité de la zone. L'équipe belge sera rejointe sur le terrain par un chercheur de l'Université de Washington (USA) et un de l'Université d'Aberysthwyth (GB).

Soutenue par la Politique scientifique fédérale, l'expédition qui durera un mois - du 20 novembre au 21 décembre - peut être suivie via le blog http://ulbonice.blogspot.com.


Enseignement

'Brussels for Europe': des Master Classes sur Bruxelles

Il y a 50 ans précisément, les institutions européennes s'installaient à Bruxelles. Cependant, leur intégration dans le tissu urbain ne peut pas encore être vraiment considérée comme un réel succès. Ceci est dû en partie aux Bruxellois, qui perçoivent ces institutions comme une espèce de "Moloch" européen, mais aussi au fait que de nombreux collaborateurs internationaux ont encore trop peu de contact avec la ville. Et pourtant, l'avenir de Bruxelles ainsi que son développement sont étroitement liés à l'Union européenne.

Afin de renforcer leur connaissance de Bruxelles mais aussi de susciter leur curiosité à l'égard de la ville, l'ULB et la VUB organisent depuis le début de ce mois novembre une série de master classes spécifiquement destinées au personnel des institutions européennes. Conçu avec l'appui du gouvernement bruxellois, ce nouveau programme d'éducation et de formation se compose d'une dizaine de modules comprenant conférences, rencontres avec les institutions bruxelloises, visites culturelles… répartis sur trois mois. Cette première édition aura lieu en anglais mais sera suivie au printemps prochain d'une session dispensée en français. Cette initiative, qui sera rééditée chaque année, rencontre déjà - soulignons-le - un franc succès: plus de 80 candidats pour une trentaine de places disponibles.

En plus des conférences axées sur les aspects géographiques, politiques, sociaux et historiques de Bruxelles, les participants auront également l'opportunité de prendre part à des visites guidées telles que celles du Parlement bruxellois, de Molenbeek, Cureghem, Tour & Taxis, du Logis Floréal ou encore de la Cité moderne.

Cette formation a débuté le mercredi 5 novembre dernier avec les premières leçons dispensées par Eric Corijn, professeur de géographie sociale et culturelle à la VUB, et son collègue de l'ULB, Christian Vandermotten, professeur de géographie économique et politique. Au programme de ces leçons: l'impact de la globalisation sur le développement des grandes capitales, et de la position de Bruxelles au sein du réseau des villes et régions européennes.



Collège de France à Bruxelles: 'L'Europe, laboratoire de la mondialisation du droit'

L'année dernière, l'ULB signait une convention avec le Collège de France visant à créer à Bruxelles une chaire d'accueil de professeurs du Collège, en association avec les autres universités de la Communauté française de Belgique.

La Chaire bruxelloise du Collège de France entame cette année sa deuxième saison avec le cours du professeur Mireille Delmas-Marty intitulé "L'Europe, laboratoire de la mondialisation du droit". Titulaire depuis 2002 de la chaire "Études juridiques comparatives et internationalisation du droit" au sein du Collège de France, elle donnera au Palais des Académies de Bruxelles une série de quatre conférences.

La leçon inaugurale se tiendra le 16 décembre prochain (à 16h) et portera sur "Le grand désordre juridique du monde". La deuxième leçon, intitulée "Repenser l'humanisme juridique" aura lieu le lendemain (à 14h). La juriste française reviendra en mai 2009 donner ses deux derniers cours: "Renouveler le formalisme juridique" (le 28 à 11h) et "Inventer la gouvernance avec et par-delà les États" (le 28 à 14h).

Plus d'infos sur le site de l'Académie




Recherche

Skywin: nouveaux projets labellisés

Mené par la PME Tecnolub de Recht, le projet de recherche Micro Lub - entendez Micro-lubrification - réunit, au sein du pôle Skywin, des PME et des universités, y compris une université québecoise. Objectif? Développer une nouvelle génération de systèmes de micro-lubrification pour les machines-outils, et plus particulièrement pour l'usinage de matériaux composites et d'assemblages "empilés". Sous la houlette de Patrick Hendrick, le service Aéro-thermo-mécanique (ATM) de la Faculté des Sciences appliquées figure parmi les partenaires de cette recherche: le laboratoire de l'ULB participe au développement des modèles et des outils de simulation des écoulements lubrifiants, aux essais des sous-composants servant à la validation de ces modèles ainsi qu'à la définition des composants et du système complet et également à la spécification des essais des systèmes instrumentés complets.

Autre projet Skywin auquel contribue le service ATM de l'ULB: E_COM (Engine COMposites). Mené par Techspace Aero, ce projet est orienté vers le développement et les essais de plusieurs composants en matériaux composites pour les turboréacteurs d'avions civils et leurs bancs d'essai. Il fait suite aux développements importants qui ont eu lieu pour Techspace Aero auprès de ses donneurs d'ordre suite aux premiers résultats obtenus dans le projet APC, également soutenu par le pôle wallon Skywin. Le service ATM de l'ULB est en charge des essais et des analyses d'essais sur de nouvelles pompes de lubrification et des réservoirs d'huile en matériaux composites et plus particulièrement, il se concentre sur les essais en conditions de fonctionnement difficiles et de cyclage complet.



Wagralim: contre la sarcopénie

Le vieillissement au delà de 50 ans s'accompagne d'une réduction graduelle de la masse musculaire squelettique (sarcopénie) dont les séquelles contribuent à une fragilité, une baisse d'indépendance fonctionnelle de l'individu initialement sain. Labellisé au sein du pôle Wagralim, le projet de recherche Geramino ambitionne de commercialiser un complément alimentaire visant à réduire la sarcopénie ou fonte musculaire, tout en répondant aux directives européennes concernant la définition des compléments alimentaires et les allégations en matière de santé.

La société Hedelab est chargée de produire le complément alimentaire spécifique tandis que plusieurs équipes universitaires, parmi lesquelles deux laboratoires de l'Institut des sciences de la motricité de l'ULB (le Laboratoire de biologie appliquée - prof. Jacques Duchateau; et l'Unité de recherche en biométrie et nutrition appliquée à l'exercice - prof. Alain Carpentier et Jacques Poortmans), sont impliquées dans la vérification des allégations de santé. Les chercheurs de l'ULB vont étudier en particulier la fatigabilité musculaire. Ils vont également analyser l'hypothèse selon laquelle un entraînement physique régulier potentialise l'effet anabolique induit par les acides aminés.



Nouvelles ARC: 'Évolution des marchés' et 'ATMOS'

Nous poursuivons notre présentation des ARC, Actions de Recherche Concertée, qui ont démarré au 1er octobre, avec les projets "Évolution des marchés, concurrence et politique économique: théorie et évidence" et "Atoms, Molecules and Atmospheres - From quantum Hamiltonians to satellite missions (ATMOS)".

Évolution des marchés

Le cadre théorique qui sert de fondation aux politiques de concurrence ignore les conflits potentiels au sein des entreprises, les distorsions liées aux structures de contrôle et souvent il considère les marchés comme donnés et non pas comme créés. Toutefois, tout comme les entreprises, les marchés sont créés par des entrepreneurs (ou par l'État); de plus, la profitabilité et l'efficacité des entreprises et des marchés dépendent de leurs organisations et du degré de concurrence entre leurs entrepreneurs.
Coordonné par ECARES (European Center for Advanced Research in Economics and Statistics) - prof. Patrick Legros -, l'ARC "Évolution des marchés, concurrence et politique économique: théorie et évidence" a pour objectif de partir de cette vision plus riche des entreprises et des marchés pour comprendre leur formation et leur évolution. Les chercheurs issus de la Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management et de l'Institut d'études européennes empruntent à différents cadres d'analyse: théorie des jeux, théorie des contrats, économie de la connaissance, économétrie et droit. Un deuxième objectif est d'utiliser les leçons de cette analyse pour la politique de concurrence, à la fois en générant des recommandations et en évaluant les propositions existantes. Ce projet contribue à l'émergence à l'ULB d'un pôle en politique de la concurrence et de la réglementation.

ATMOS

L'ARC "Atoms, Molecules and Atmospheres - From quantum Hamiltonians to satellite missions (ATMOS)" vise à la compréhension des processus chimiques contrôlant l'évolution du cosmos, à l'échelle quantique et moléculaire. Des recherches basées sur l'interaction matière-lumière sont menées à l'aide de méthodes de laboratoire et de sondage par distance. Le projet concerne les atmosphères stellaires et planétaires, dont en particulier celle de la Terre, ainsi que le milieu interstellaire et les comètes.
Coordonné par le Service de chimie quantique et photophysique de la Faculté des Sciences - prof. Michel Herman -, le projet ATMOS se veut multidisciplinaire; il repose sur les domaines de recherche de spectroscopie instrumentale, spectroscopie théorique, calculs quantiques selon des formalismes dépendants et indépendants du temps, sondage à distance et missions satellitaires. Le projet se concentre sur trois thèmes de recherche: les atomes et petites molécules dans les atmosphères stellaires et dans le milieu interstellaire; les petites molécules dans les atmosphères planétaires; les agrégats et molécules de grande taille dans l'espace.



Chercheurs: la relève

De nouveaux chargés de cours à titre définitif ont été nommés en cette rentrée académique. Parmi ceux-ci, Laurence Brogniez, Faculté de Philosophie et lettres; Anne Courtois, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation; François Foret, Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels School of Economics and Management (SBS-EM-. Découvrez le portrait plus étoffé de ces nouveaux chercheurs sur le site de l'ULB.

Laurence Brogniez étudie les rapports texte-image et plus particulièrement, sa recherche porte sur les peintres écrivains: elle s'intéresse aux écrits de ces artistes à la double pratique - tels Rops, Ensor, Michaux, Alechinsky… -, à leur diffusion, à leur réception… Ses travaux ont donné lieu, notamment, à la création d'une base de données consacrée aux peintres écrivains (www.pictoriana.be), un colloque et, à paraître à l'automne 2008, un livre intitulé "Écrit(ure)s de peintres belges". Autre thème de recherche pour Laurence Brogniez: femmes et critique, afin de cerner l'influence des femmes sur la perception de l'art. "J'aime la recherche sur le terrain: trouver des manuscrits en bibliothèque, aller à la source, rencontrer d'autres chercheurs… La recherche est pour moi un véritable terreau pour l'enseignement que je veux ouvert: j'ai par exemple pour habitude d'intégrer des activités culturelles dans mon programme", souligne Laurence Brogniez.

"Clinicienne chercheuse ou chercheuse clinicienne, voilà comment je me définis", annonce d'entrée de jeu Anne Courtois. Anne Courtois a tout au long de sa carrière associé étroitement pratique clinique, recherche et enseignement, "trois pôles qui se complètent mutuellement: la consultation est un peu un laboratoire en situation naturelle", insiste-t-elle. Ses recherches portent sur trois volets complémentaires: le développement de l'enfant/l'adolescent dans les nouvelles configurations familiales, les arrêts de développement et les perspectives de traitement. Nommée chargée de cours en 2008, elle a pour message que "l'étudiant est acteur de son savoir et que ce savoir doit se construire tout au long de sa formation mais aussi de sa trajectoire professionnelle. C'est d'ailleurs ce qui est passionnant dans le métier de clinicienne chercheuse ou chercheuse clinicienne", souligne-t-elle.

Après une thèse à La Sorbonne (Paris), un passage par Strasbourg, puis par l'Écosse, François Foret est arrivé en Belgique. Ses recherches à l'ULB portent aujourd'hui sur la question de l'identité et le rapport entre culture et politique. Il s'interroge notamment sur la confrontation entre la sphère des idées et la sphère politique, sur comment faire coïncider l'ordre politique souhaitable avec l'ordre politique réel. Il tente en particulier de comprendre comment les discours politiques sont reçus dans le monde social en étudiant la communication politique, la symbolique politique et la symbolique matérielle. Le chercheur s'intéresse aussi à la relation entre politique et religion, il étudie l'influence du religieux dans l'évolution des identités nationales, un sujet médiatisé ces derniers temps, lors du débat sur l'héritage chrétien de l'Europe. François Foret insiste: "Je ne veux pas mener une recherche purement esthétique ou spéculative mais garder une prise directe avec la réalité du terrain, sans pour autant être prisonnier de l'utilité immédiate".



Physiologie humaine virtuelle

Soutenu par le 7e programme-cadre de l'Union européenne, le projet VPH NoE a pour objectif de développer un réseau d'excellence pour les chercheurs qui étudient et décrivent la physiologie humaine grâce à des modèles virtuels. Réunissant quelque 13 institutions parmi lesquelles l'ULB avec le Laboratoire d'Anatomie, biomécanique et organogénèse (LABO) de la Faculté de Médecine, VPH NoE a pour but de favoriser des projets de recherche interdisciplinaires et inter-institutionnels, de développer une boîte à outils accessible aux membres du réseau, de mettre sur pied des modules de formation, de favoriser des activités de dissémination de la recherche, ou encore de créer un comité d'experts réunissant des acteurs du monde industriel, clinique et scientifique. Sous la conduite de Serge Van Sint Jan, le LABO de l'ULB participe directement au développement d'une infrastructure technologique et informatique et est co-leader des activités de dissémination du projet.

Plus d'infos: http://www.vph-noe.eu



Académie de médecine: mémoires primés

L'ostéonécrose est une malade osseuse rare qui conduit à une perte de fonction articulaire, elle-même responsable d'un handicap fonctionnel important. Docteur en médecine de l'ULB, aujourd'hui chef de clinique adjointe à l'Hôpital Erasme, Valérie Gangji étudie depuis plusieurs années cette maladie qui touche une population jeune. Les recherches récentes dans le domaine de la physiopathogénie montrent que l'ostéonécrose pourrait être liée à des anomalies dans la prolifération et l'activité des cellules souches mésenchymateuses et des cellules de la lignée ostéoblastique. Ces découvertes ouvrent la porte à de nouveaux traitements. Valérie Gangji a démontré dans une étude pilote que l'implantation de moelle dans la zone de nécrose permettait d'améliorer la symptomatologie des patients et de ralentir la progression de la maladie. La chercheuse a ensuite développé un nouveau produit de thérapie cellulaire actuellement testé. Le mémoire de Valérie Gangji a reçu le Prix Suzanne et Liliane Chermanne décerné par l'Académie royale de médecine de Belgique.

Docteur en médecine et docteur en philosophie de l'ULB, Jean-Noël Missa s'est intéressé à la naissance de la psychiatrie biologique. Il démontre que l'empirisme thérapeutique constitue le moteur principal de la psychiatrie biologique du 20e siècle. C'est en tentant de mieux comprendre le mode d'action des traitements psychopharmacologiques qu'apparurent les premiers éléments d'une pathophysiologie de la maladie mentale. Jean-Noël Missa souligne que le modèle médical a fonctionné à l'envers: paradoxalement, ce sont les traitements qui ont permis d'accomplir des progrès dans la connaissance des bases biologiques de la maladie mentale. Chargé de cours à l'ULB, co-directeur du Centre de recherche interdisciplinaire en bioéthique, Jean-Noël Missa a vu son mémoire sur le sujet couronné par la Médaille de l'Académie dans le cadre du Prix Frans Jonckheere - Histoire de la médecine.



Les thèses défendues à l'ULB

Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.

Faculté des Sciences

- Benoit Vanhollebeke, "The trypanosome lytic factor of human serum: a trojan horse." Le 1er décembre à 16h30 (campus de Gosselies, IBMM, amphithéâtre J. Brachet)
- Emmanuel d'Ieteren, "L'intégration de l'environnement dans les processus de développement touristique: contributions et limites de l'application de l'évaluation environnementale stratégique au secteur du tourisme en Région wallonne." Le 1er décembre à 16h30 (campus du Solbosch, bât. S, niv. 1, salle Baugniet)
- Laurence Gillot, "La mise en valeur des sites archéologiques: un rapprochement entre Archéologie, Tourisme et Développement. Le cas de la Syrie." Le 2 décembre à 10h (campus du Solbosch, bât. U, local UA2.114)

Faculté de Médecine

- Benoit Rondelet, "Médiation humorale de l'hypertension artérielle pulmonaire dans un modèle de shunt aorto-pulmonaire chez le porcelet en croissance." Le 25 novembre à 18h (campus Erasme, bât. F, auditoire Bordet)

École de Santé publique

- Hermann Ouedraogo, "Anémie chez les jeunes enfants: situation et stratégies de prévention en milieu rural au Burkina-Faso." Le 24 novembre à 18h (campus Erasme, École de Santé publique, auditoire Sand)

Institut de Pharmacie

- Marie Tre-Hardy, "Étude de Synergies Médicamenteuses dans le Traitement d'Infections liées à des Biofilms dans la Mucoviscidose." Le 28 novembre à 17h (campus de la Plaine, Forum D)

Faculté des Sciences appliquées/École polytechnique

- Marion Sausse, "Theoretical and experimental study of electrostatic forces applied to micromanipulations: influence of surface topography - Étude théorique et expérimentale des forces électrostatiques appliquées à la micromanipulation: influence de l’état de surface." Le 28 novembre à 14h30 (campus du Solbosch, bât. U, local UA2.118)
- Philippe Nemery de Bellevaux, "On the use of multicriteria ranking methods in sorting problems." Le 29 novembre à 10h (campus du Solbosch, bât. U, local UB5.132)

Toutes les soutenances publiques de thèses à l'ULB:
http://www.academiewb.be/soutenances.html




International

Assemblée générale du réseau UNICA

Les 16, 17 et 18 octobre derniers s'est tenue à Prague, à l'invitation de l'Univerzita Karlova v Praze, l'Assemblée générale du réseau UNICA. Ce Réseau des universités des capitales européennes, créé en 1990 sur une initiative de l'ULB, rassemble aujourd'hui plus de quarante universités, ce qui représente quelque 1.500.000 étudiants. Notre Université y était représentée par le président du Conseil d'administration, Jean-Louis Vanherweghem.

L'Assemblée générale d'UNICA a marqué son accord sur l'entrée d'un nouveau membre, l'Universidade de Lisboa. Trois faits marquants peuvent également être pointés:
- les liens du réseau avec l'Association des Maires des Capitales européennes ("Union of Capital's of the European Union");
- la volonté politique de développer des diplômes conjoints et des Masters UNICA en Histoire de l'Europe ou Études européennes;
- une initiative du président, soutenue par la Cyprus Research Promotion Foundation, "UNICA Entrepreneurship Competition for Students and Young Researchers", visant à promouvoir la culture entrepreneuriale parmi la jeune génération. Le concours débutera en 2009 et récompensera deux lauréats respectivement par un prix de 20.000 et de 10.000 euros.

Le programme comprenait également un séminaire sur les relations entre les hôpitaux académiques et les universités auquel participait D. Gordon, président de l'Association des Facultés de Médecine d'Europe, ainsi qu'une session consacrée aux universités de recherche et au projet d'European Institute of Innovation and Technology de l'Union Européenne.



Premiers résultats de la mission royale en Inde

Comme annoncé précédemment, le recteur de l'ULB, Philippe Vincke, accompagné des vice-recteurs Serge Jaumain (relations internationales) et François Reniers (recherche & développement) et des professeurs Mario Telo, André Nayer, Pierre Gaspard et Marek Hudon ont participé à la visite d'État du Roi Albert II et de la Reine Paola en Inde du 2 au 12 novembre.

Les premiers résultats de cette visite ne se sont pas fait attendre. On retiendra notamment la signature d'une convention avec, d'une part, la Jawaharlal Nehru University (JNU), considérée comme la meilleure université indienne et, d'autre part, avec l'Indian Institute of Management d'Ahmedabad en microfinance. Des signatures déjà suivies d'effets puisque du 24 au 26 novembre l'Institut d'études européennes (IEE) de l'ULB accueillera deux professeurs de la JNU, tandis que le vice-chancelier de la JNU, l'économiste B.B. Bhattacharya, a été invité par l'IEE et la Solvay Brussels Schools of Economics and Management (SBS-EM) à prononcer une conférence à l'ULB dans les premiers mois de 2009.

L'IEE a par ailleurs proposé que les doctorants indiens de la JNU puissent poser leur candidature dans le cadre des deux écoles doctorales internationales et multidisciplinaires promues par l'Institut. Le développement des activités dans le domaine de la microfinance se traduira également par plusieurs invitations réciproques.

Enfin, le séminaire d'André Nayer "Decent work & Competitiveness. Soft Labour Law vs Hard Business Law?" devrait déboucher sur l'organisation d'un colloque à Bruxelles destiné spécifiquement aux entreprises qui commercent avec l'Inde afin de leur permettre de se familiariser avec les conditions de travail et les lois sociales de ce pays. Il s'agit là de premières initiatives qui permettront à notre Université de renforcer singulièrement ses liens avec le monde académique indien.



Les relations Europe-Asie au cœur des discussions

Ces 24, 25 et 26 novembre, l'activité de l'Institut d'études européennes (IEE) de l'ULB se concentrera sur les relations entre l'Union européenne et l'Asie lors, d'une part, de la 11e conférence annuelle sur les relations Union européenne-Japon et, d'autre part, lors de la conférence finale du projet EU-NESCA.

"Japan, Europe & East Asia: Strategic Partnerships and Regional Integration"

Ces 24 et 25 novembre, l'IEE et l'International Christian University de Tokyo organisent à Bruxelles la 11e conférence annuelle international axée sur les relations entre l'Europe, le Japon et l'Asie de l'Est. L'objectif de ces conférences est de renforcer les liens entre les communautés académiques, étudiantes et politiques japonaises et européennes. Ce colloque - qui accueillera de nombreuses personnalités académiques - se composera de différentes séances axées sur des thèmes tels que l'économie, la sécurité, les questions transnationales, le contexte régional et la coopération interrégionale…

"The EU and East Asia within an Evolving Global Order: Ideas, Actors and Processes"

Durant trois ans, le projet de recherche EU-NESCA, financé dans le cadre du 6e programme-cadre de l'Union européenne, a eu pour but d'étendre et d'approfondir le dialogue et la coopération entre centres de recherches spécialisés en relations Europe-Asie. Ce projet rassemble quatre institutions européennes (dont l'IEE) et six universités asiatiques dont la Fudan University, avec laquelle l'ULB a signé une convention de partenariat privilégié.

Les deux activités se dérouleront au Palais d'Egmont (place du Petit Sablon 6 à 1000 Bruxelles).
Infos et inscriptions (obligatoires): http://iee-criteria.eu/




Culture et vie sur les campus

Cultures d'Europe: 'La psychanalyse est-elle juive ou chrétienne?', avec Slavoj Žižek

Né en 1949 à Ljubljana en Slovénie, philosophe et psychanalyste de notoriété mondial, Slavoj Žižek obtient son doctorat en philosophie à l'Université de Ljubljana avant d'obtenir un doctorat de psychologie à l'Université de Paris VIII. Il est actuellement responsable de recherche à l'Institut d'études sociales de Ljubjana. Considéré comme une star de la "pop philosophie", il confronte les travaux de Jacques Lacan à la philosophie pour penser les événements planétaires et la culture populaire.

Cet analyste sans pareil des aspects culturels et sociaux de la vie quotidienne dans les démocraties occidentales n'a pas peur des controverses. Auteur prolifique, il écrit de nombreux articles dans la presse ainsi que des livres qui défrayent la chronique. Citons parmi ses ouvrages les plus récents: "Plaidoyer en faveur de l'intolérance" qui émet l'idée qu'une forte dose d'intolérance est nécessaire pour élaborer une critique pertinente de l'ordre présent des choses; "Bienvenue dans le désert du réel" analyse les investissements pulsionnels et idéologiques qui ont façonné notre nouvel ordre mondial après le 11 septembre; ou encore "Que veut l'Europe?: Réflexions sur une nécessaire réappropriation" qui revient sur l'énigme de ce que veut l'Europe unie.

Slavoj Žižek, est régulièrement invité dans les universités du monde, particulièrement aux États-Unis. Il sera le 4 décembre l'invité de "Cultures d'Europe" pour une conférence intitulée: "La psychanalyse est-elle juive ou chrétienne?".

En pratique: le 4 décembre à 20h à l'auditoire P-E Janson (avenue F.D. Roosevelt 48 à 1050 Bruxelles).
Plus d'infos: http://www.ulb.ac.be/culture-europe/culture-europe.html



Jef Lambeaux, sculpteur: une rétrospective

L'Hôtel de Ville de Saint-Gilles accueille du 28 novembre au 21 décembre une exposition rétrospective consacrée au sculpteur belge Jef Lambeaux. Cette expo et le catalogue scientifique qui l'accompagne ont été conçus par les professeurs et chercheurs du Service d'art contemporain de l'ULB.

Cette exposition sera l'occasion de (re-)découvrir certaines œuvres de cet artiste né à Anvers en 1852 et connu pour les différentes polémiques dont il fut le centre, notamment lors de l'expo universelle à Liège en 1905 où "Le Faune Mordu" - pourtant présenté aux expositions universelles de Bruxelles (1897) et de Paris (1900) quelques années plus tôt - avait dû être recouvert d'un voile. Autre œuvre majeure du sculpteur: "Les Passions humaines", un bas relief de marbre qui a été intégré dans le pavillon de Victor Horta du Parc du Cinquantenaire, qui lui a valu de recevoir une médaille d'honneur lors de l'exposition universelle à Paris en 1900.

Un catalogue scientifique, rédigé par les professeurs et chercheurs du Service d'art contemporain, accompagne cette exposition.




Valeurs et engagement

Docteurs Honoris Causa des Facultés

Les Facultés de l'ULB remettront leurs insignes de Docteur Honoris Causa (DHC) le 9 décembre prochain. En voici la liste.

- Faculté de Philosophie et lettres: Jean Bauberot, Groupe Sociétés, religions, laïcité - École pratique des hautes études (Paris, France)
- Faculté de Droit: Leila Saadé, École doctorale de droit et des sciences politiques, administratives et économiques - Université libanaise (Beyrouth, Liban)
- Faculté des Sciences: Michel G. Mayor, Département d'Astronomie - Université de Genève (Suisse)
- Faculté de Médecine: Pierre Chambon, Collège de France (Paris) et Faculté de Médecine - Université Louis Pasteur (Strasbourg, France)
- Faculté des Sciences appliquées: Ian A. Walmsley, Department of Atomic and Laser Physics - Oxford University (Royaume-Uni) et Insitute of Optics University of Rochester (New York, USA)
- Faculté des Sciences sociales et politiques/Solvay Brussels Schools of Economics and Management: Jonathan Morduch, NYU Wagner Graduate School of Public Service and Department of Economics - New York University (USA)
- Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation: Catherine Chabert, Institut de psychologie - Université Paris Descartes (France)
- École de Santé publique: Michael Marmot, Department of Epidemiology and Public Health - University College of London (Royaume-Uni)
- Institut d'études européennes: Vivien Ann Schmidt, Department of International Relations - Boston University (USA)

Le 9 décembre à 17h à l'auditoire P-E Janson (avenue F.D. Roosevelt 48 à 1050 Bruxelles).
Retrouvez plus d'informations sur la séance solennelle de remise des insignes de Docteur Honoris Causa des Facultés, et des conférences qui seront données par les nouveaux DHC, dans la prochaine Lettre de l'ULB.



Face au sida, les étudiants de l'ULB se mobilisent!

Suite à une initiative de la Plate-Forme Prévention Sida, les délégués sociaux des cercles étudiants de l'ULB, le Cercle Psycho, le Cercle Impro-vocation, le Cercle homosexuel étudiant, le Cercle des étudiants arabo-européens et le centre de planning familial Aimer à l'ULB organisent, , avec le soutien de l'ACE et de la Commission culturelle, deux après-midi de sensibilisation et de prévention du sida. L'ensemble des activités organisées sont ouvertes à tous et totalement gratuites.

L'après-midi du 25 novembre débutera par une animation des étudiants du Cercle Impro-vocation au Foyer culturel (12h, campus du Solbosch, bât. F1). La sensibilisation continuera ensuite, de 13h à 17h, autour des différents stands d'informations et de jeux sur la thématique du sida. Enfin, cette première journée se terminera par la projection du film "Les nuits fauves" de Cyril Collard (à 18h30 à l'auditoire H1.309) qui sera suivi d'un débat animé par Aimer à l'ULB.

Le 1er décembre, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, se déroulera une après-midi de solidarité envers les personnes séropositives. Dès 14h, les étudiants seront invités à venir customiser un t-shirt aux couleurs de la solidarité au Foyer culturel. À 17h30, un rendez-vous sera organisé devant les P.U.B. pour un grand départ pour la Marche de Solidarité à la Place de la Monnaie.







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication