n° 13 13/08/2008

Sommaire

> À la une ...
> Enseignement
> Recherche
> International
> Valeurs et engagement
> Des nouvelles de l'Hôpital


Le coin presse

- Les communiqués
- Contacts presse


L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

Des recherches de l'ULB dans les plus prestigieuses des publications

nouveau, des chercheurs de l'Université libre de Bruxelles se distinguent en publiant les résultats de leurs recherches dans quelques-unes des revues les plus prestigieuses, telles Nature, PNAS ou en encore Cell Stem Cell.[suite]

Enseignement

Ba 1 en Médecine : 23 attestations en plus pour l'ULB
Mi-juillet, l'Exécutif de la Communauté française a pris la décision d'augmenter le nombre d'attestations permettant d'accéder aux études de médecine. Le nombre d'attestations disponibles à l'ULB passe ainsi de 97 à 120.[suite]

L'ULB renforce sa présence à Charleroi
Le 18 juillet dernier, le gouvernement francophone a adopté en première lecture un décret qui conforte la présence de l'Université libre de Bruxelles à Charleroi.[suite]

Les thèses défendues à l'ULB
Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours. [suite]


Recherche

Cellules souches transformées en cortex cérébral
Des chercheurs de l'IRIBHM (Faculté de Médecine) découvrent comment transformer des cellules souches en cortex cérébral. Leur recherche est publiée dans la revue Nature de ce 17 août. De nouvelles perspectives pour les maladies du cerveau s'ouvrent. [suite]

Les racines de la coopération
Un chercheur de l''Institut de recherches interdisciplinaires et de développements en intelligence artificielle (IRIDIA, Faculté des Sciences appliquées) montre pour la première fois que la diversité sociale garantit la coopération.[suite]

Cellules cardiaques : interrupteur moléculaire identifié
Une seconde équipe de chercheurs de l'IRIBHM (Faculté de Médecine) éclaire d'un jour nouveau la compréhension des mécanismes qui gouvernent la spécialisation cardiovasculaire lors du développement embryonnaire.[suite]

Thermodynamique à l'échelle moléculaire
Des chercheurs du Centre interdisciplinaire des phénomènes non-linéaires et des systèmes complexes (Faculté des Sciences) démontrent le rôle constructif de la deuxième loi de la thermodynamique jusqu'au niveau moléculaire.[suite]


International

Retour de la saison des 'rankings': très bonnes performances pour l'ULB et les universités belges
Chaque année depuis 2003, la Shanghai Jiao Tong University publie l'Academic Ranking of World Universities. L'édition 2008 de ce classement mondial des universités confirme la position de l'ULB en très bonne place, tout comme les autres universités belges. [suite]


Valeurs et engagement

Penser l'évolution
Les 25, 26 et 27 août prochains, se tiendra l'École d'été des séminaires Ilya Prigogine "Penser la science". Consacrée à la révolution darwinienne, l'École d'été "Penser l'évolution" se donne pour objectif de dresser l'état des lieux de notre compréhension de l'histoire des vivants et de ses enjeux philosophiques et sociaux.[suite]


Des nouvelles de l'Hôpital

La revue médicale rend hommage au prof. Vanherweghem
La Revue médicale de Bruxelles rend hommage au professeur Jean-Louis Vanherweghem en retraçant sa carrière de néphrologue et de directeur du Service de Néphrologie, dialyse et transplantation rénale à l'Hôpital Erasme.[suite]


La lettre rss

Le coup d'oeil

Radio Campus: désormais sur le 91.2! [Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Radio Campus: désormais sur le 91.2!
Depuis peu, Radio Campus émet sur le 91.2 FM. Fini donc le 107.2. Le basculement d'onde a eu lieu en direct le 30 juillet dernier à 13h. Ce changement de fréquence, attendu depuis des années, permet désormais à la radio de l'ULB de bénéficier d'une meilleure couverture sur la Région bruxelloise. Rappelons, si besoin est, que Radio Campus, née en 1980, rassemble aujourd'hui une centaine d'animateurs et diffuse près de cinquante émissions. Retrouvez également Radio Campus sur le web: http://radiocampus.ulb.ac.be

Hommage à Bronislaw Geremek
Figure emblématique de l'opposition anti-communiste polonaise, historien médiéviste et homme politique, Bronislaw Geremek, docteur honoris causa de l'ULB (1991) est mort accidentellement en Pologne le 13 juillet dernier. Bronislaw Geremek avait ouvert l'année académique 2007-2008 du Centre d'étude de la vie politique de l'ULB par une conférence intitulée "La Pologne et l'Europe, entre craintes et espérances". Pour lui rendre hommage, l'intégralité de la conférence qu'il a donnée à cette occasion est disponible sur le site web de l'Université. N'hésitez pas à y lien (attention, le téléchargement peut prendre plusieurs minutes).

2nd Solvay European Summer School
Fortes du succès rencontré par la première édition, l'ULB et la VUB organisent cette année encore la Solvay European Summer School (SESS). Durant une semaine, du 24 au 31 août une soixantaine d'étudiants étrangers suivront cours, conférences et ateliers sur le thème "European integration, a model for development?". Ces étudiants auront également l'occasion de participer aux activités sociales et d'échanges interculturels programmées au cours de cette deuxième SESS pour leur faire découvrir la Solvay Business School, Bruxelles et la Belgique. Plus d'infos.






À lire, à voir, à écouter

Argumentation et narration
Il est un fait établi que l'argumentation et la narration relèvent de deux registres de discours bien distincts. Cependant, les traditions philosophiques, linguistiques, psychologiques ou encore juridiques n'ont jamais manqué d'observer des liens, des interactions voire des rapprochements spectaculaires entre narration et argumentation. Sous la direction d'E. Danblon, E. de Jonge, E. Kissina et L. Nicolas, l'enquête publiée aux Éditions de l'Université de Bruxelles, "Argumentation et narration", montre que la puissance heuristique de la narration est un levier indispensable à toute pratique de l'argumentation. Mais elle montre également que, si les deux registres concourent ensemble à une rationalité pleinement incarnée, ils ne se confondent jamais totalement. Plus d'infos

Des Belges à l'épreuve de l'Exil
Michaël Amara, docteur en Histoire contemporaine de l'ULB, publie aux Éditions de l'Université de Bruxelles "Des Belges à l'épreuve de l'Exil. Les réfugiés de la Première Guerre mondiale. France, Grande-Bretagne, Pays-Bas". Cette étude de la "Belgique de l'extérieur" met en lumière une histoire méconnue - celle des communautés belges disséminées aux quatre coins de l'Europe occidentale pendant la Grande Guerre. Plus d'infos

L'Union européenne: la fin d'une crise?
Depuis le rejet de la ratification du traité constitutionnel par les référendums organisés en France et aux Pays-Bas, de nouveaux développements sont intervenus pour sortir l'Europe de la "crise" qu'elle a traversée. Ces développements ont notamment débouché sur la signature du traité de Lisbonne en décembre 2007. Mais l'Union européenne est-elle pour autant sortie de la "crise"? L'entrée en vigueur du nouveau traité, prévue pour janvier 2009, devra en tout cas surmonter l'écueil d'un nouveau non lors du référendum irlandais. Et au-delà de ce traité, de nombreuses interrogations demeurent, qu'il faut se garder de minimiser. Comment convient-il de situer cette phase dans son contexte de longue durée et dans le cadre international? Quelles en sont les origines et les raisons profondes? Quelle en est la nature exacte? Comment la dépasser? Ces questions sont au cœur de l'ouvrage collectif dirigé par Paul Magnette et Anne Weyembergh: "L'Union européenne: la fin d'une crise?", publié aux Éditions de l'Université de Bruxelles. Plus d'infos







Rédaction:
Sophie François (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

Des recherches de l'ULB dans les plus prestigieuses des publications

À nouveau, des chercheurs de l'Université libre de Bruxelles se distinguent en publiant les résultats de leurs recherches dans quelques-unes des revues les plus prestigieuses, telles Nature, PNAS ou en encore Cell Stem Cell.

Une de ces recherche, publiée dans la revue Nature, fait état des résultats de la recherche menée par Francisco C. Santos au sein de l'Institut de recherches interdisciplinaires et de développements en intelligence articicielle (IRIDIA, Faculté des Sciences appliquées). S'appuyant sur une modélisation informatique, le chercheur montre pour la première fois que la diversité sociale favorise de hauts niveaux de comportements altruistes.

Une seconde publication pour l'ULB dans Nature: une équipe de chercheurs de l'Institut de recherche interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire (IRIBHM, Faculté de Médecine), menée par Pierre Vanderhaeghen, découvre comment transformer des cellules souches en cortex cérébral, avec de nouvelles perspectives pour les maladies du cerveau.

Une deuxième équipe de l'IRIBHM publie, cette fois, dans la revue Cell Stem Cell. Les chercheurs, sous la direction du Dr. Cédric Blanpain, éclairent d'un jour nouveau la compréhension des mécanismes qui gouvernent la spécialisation cardiovasculaire lors du développement embryonnaire, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives d'applications médicales et pharmaceutiques.

Enfin, le docteur David Andrieux et le professeur Pierre Gaspard du Centre interdisciplinaire des phénomènes non-linéaires et des systèmes complexes (Faculté des Sciences) démontrent, dans la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences), le rôle constructif de la deuxième loi de la thermodynamique jusqu'au niveau moléculaire.

Plus de détails dans la rubrique "Recherche" ci-dessous.


Enseignement

Ba 1 en Médecine : 23 attestations en plus pour l'ULB

Mi-juillet, l'Exécutif de la Communauté française a pris la décision d'augmenter le nombre d'attestations permettant d'accéder aux études de médecine. Ainsi le nombre d'attestations disponibles en Communauté française passe de 420 à 520 pour cette année académique 2007-2008 et la suivante. Le nombre d'attestations disponibles à l'ULB passe ainsi de 97 à 120.

La Faculté de Médecine annonce donc la révision de plusieurs décisions prises lors de la délibération de juin du jury de Ba1:

- Les onze étudiants "reçus-collés" du mois de juin se voient octroyer une attestation de réussite leur permettant de poursuivre les études de médecine.

- L'inscription à la seconde session était possible jusqu'au 11 août pour tous les étudiants de BA1. Le nombre d'attestations restant disponibles pour la seconde session est de douze.

- Les treize étudiants proclamés réussis avec "60 crédits" et n'étant pas "reçus-collés" ont la possibilité de s'y inscrire et de passer cette seconde session. Ils peuvent aussi ne pas la présenter et conserver leur résultat de juin. Leur résultat sera alors maintenu.



L'ULB renforce sa présence à Charleroi

Le gouvernement francophone a adopté en première lecture le 18 juillet dernier un décret qui conforte la présence de l'Université libre de Bruxelles à Charleroi. L'ULB y proposera des formations articulées autour de deux axes:

- S'appuyant sur son Biopole de Charleroi, l'ULB, en partenariat avec l'Université de Mons, offrira un enseignement universitaire orienté vers la biologie moléculaire et développera, dans le cadre des fonds structurels européens, un programme de formation continuée en biotechnologies. Le Biopole ULB Charleroi dispose effectivement de plus de 500 chercheurs répartis dans des laboratoires universitaires sophistiqués (IBMM et IMI) et des centres de recherche (BioVallée). Il bénéficie de programmes d'excellence de la Région Wallonne (immunologie et génétique fonctionnelle), est soutenu par les fonds structurels européens pour la recherche, la valorisation et la formation (programme Hainaut-Biomed) et est le siège de la cellule opérationnelle du pôle wallon de compétitivité en biotechnologies (BioWin).

- En soutien à la vocation de Charleroi d'être la capitale sociale de la Wallonie, grâce à ce nouveau décret, l'ULB y développera un enseignement universitaire dans le domaine des sciences humaines et sociales, des sciences du travail et des sciences et technologies de l'information et de la communication.



Les thèses défendues à l'ULB

Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.

Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.

Faculté des Sciences sociales, politiques et économiques/Solvay Business School

- Sophie Stoffel, "Institutionnalisation du féminisme et représentation politique. Le cas du Chili depuis la fin des années 1980", le 28 août à 18h (campus du Solbosch, bât. H, auditoire H.1.308).

Faculté de Médecine

- Pierre Vereecken, "Contribution à l'étude du diagnostic et du pronostic du mélanome cutané: évaluation de la Galectine-3 comme biomarqueur.", le 21 août à 16h (campus Erasme, bât. F, auditoire Bordet).
- Christine Desmedt, "Multi-marker detection approach for improving breast cancer treatment tailoring.", le 27 août à 19h (campus Erasme, bât. F, auditoire Bordet).




Recherche

Cellules souches transformées en cortex cérébral

Menée par Pierre Vanderhaeghen, chercheur FNRS à l'Institut de recherche interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire (IRIBHM, Faculté de Médecine), une équipe de chercheurs européens ouvre de nouvelles et prometteuses perspectives sur le fonctionnement et les maladies du cortex cérébral : les chercheurs de l'ULB ont découvert comment transformer in vitro des cellules souches en neurones spécifiques du cortex cérébral. La découverte de cette "corticogenèse in vitro" est publiée dans la revue Nature du 17 août 2008.

Nicolas Gaspard, Aspirant FNRS à l'IRIBHM a tout d'abord découvert que les cellules souches embryonnaires (cellules multipotentes issues de l'embryon précoce) peuvent être transformées en neurones du cortex selon un mécanisme spontané étonnamment simple et efficace, récapitulant l'essentiel de la complexité du cortex cérébral mais au sein de boites de culture cellulaire. Ces neurones, bien que générés entièrement en dehors du cerveau, sont fonctionnels et ressemblent en tous points aux neurones corticaux natifs. Avec l'aide du Dr. Afsaneh Gaillard (Université de Poitiers et CNRS), les chercheurs ont ensuite greffé ces neurones dans des cerveaux de souris. De façon cruciale, les neurones ainsi greffés sont capables de se connecter avec le cerveau hôte pour former des circuits neuronaux spécifiques du cortex.

Cette "corticogenèse" in vitro constitue un outil novateur pour la recherche pharmaceutique et médicale : pour la première fois, les chercheurs donnent accès à une source illimitée et hautement fiable de neurones spécifiques du cortex qui peuvent être utilisés pour modéliser les maladies neurologiques et tester de nouveaux médicaments. Cette méthode constitue en outre une alternative à certaines expérimentations animales ou humaines. A plus long terme, les neurones ainsi générés artificiellement pourraient aussi être utilisés dans la perspective de thérapies de remplacement cellulaire (par greffes intra-cérébrales) de maladies touchant le cortex, notamment les accidents vasculaires cérébraux et les atteintes dégénératives ou traumatiques des neurones corticaux.



Les racines de la coopération

Trouver une solution à la " tragédie des biens communs " - un conflit bien connu entre intérêt individuel et bien commun - préoccupe les scientifiques de différents horizons depuis de nombreuses années. Réussir à comprendre les mécanismes sociaux qui jouent pour maintenir et développer la coopération sont en effet cruciaux pour de multiples secteurs tels que la biologie, l'écologie, l'économie, les sciences politiques, la sociologie, la psychologie… Chargé de recherche FNRS au sein de l'Institut de recherches interdisciplinaires et de développements en intelligence artificielle (IRIDIA) de la Faculté des sciences appliquées, Francisco C. Santos montre pour la première fois comment la diversité fournit une échappatoire à la " tragédie des biens communs " : il montre que la diversité sociale garantit la coopération.

S'appuyant sur une modélisation informatique, le chercheur a introduit la diversité via des réseaux sociaux réalistes : les individus occupent chacun un nœud du graphe, les liens entre les nœuds définissent les tailles des groupes et la structure sociale de la population. Il montre à travers cette représentation abstraite de la population que la diversité sociale favorise de hauts niveaux de comportement altruiste.

Les résultats de cette recherche menée en collaboration avec l'Université de Lisbonne ont été publiés dans la revue Nature du 10 juillet.



Cellules cardiaques : interrupteur moléculaire identifié

Emmenés par le Dr Cédric Blanpain, des chercheurs de l'Institut de recherche interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire (IRIBHM) ont réussi à mieux comprendre les mécanismes qui gouvernent la spécification cardiovasculaire lors du développement embryonnaire. Les résultats de leur recherche ont été publiés dans la revue Cell Stem Cell du 3 juillet. Les chercheurs de la Faculté de médecine ont identifié l'interrupteur moléculaire qui dirige la spécification des cellules cardiovasculaires : la protéine Mesp1. " Lorsque nous observons les cellules dans lesquelles Mesp1 a été exprimé, c'est simplement inimaginable. On a l'impression que toutes les cellules sont devenues des cellules cardiaques qui se contractent spontanément un peu partout dans notre boîte de Pétri ", commente le Dr Antoine Bondue, premier auteur de l'étude.

Cette recherche ouvre des perspectives prometteuses d'applications médicales et pharmaceutiques : la méthode présentée dans cette étude pourrait être adaptée à la production de cellules cardiaques à plus grande échelle, nécessaire pour traiter les patients souffrant de maladies cardiovasculaires ; mais elle pourrait aussi s'avérer très utile pour le criblage de nouveaux médicaments actifs sur les cellules cardiovasculaires ainsi que pour tester la toxicité cardiovasculaire des nouveaux médicaments développés. Rappelons que les maladies cardiovasculaires constituent aujourd'hui la première cause de mortalité dans les pays industrialisés.



Thermodynamique à l'échelle moléculaire

Le docteur David Andrieux et le professeur Pierre Gaspard (Prix Francqui 2006 en mécanique statistique) du Centre interdisciplinaire des phénomènes non-linéaires et des systèmes complexes - Faculté des sciences de l'ULB ont publié le 7 juillet dans la prestigieuse revue " Proceedings of the National Academy of Sciences ", PNAS un article sur la thermodynamique des processus de copolymérisation à l'échelle du nanomètre. Un exemple de tels processus est la réplication de l'ADN dans les cellules biologiques.

Les chercheurs de l'ULB ont appliqué les lois de la thermodynamique à l'échelle moléculaire pour découvrir théoriquement que la structure moléculaire des copolymères - comme l'ADN - peut être ordonnée lorsqu'ils sont synthétisés en dehors de l'équilibre thermodynamique alors qu'elle reste désordonnée à l'équilibre. Pour la 1re fois sans doute, l'émergence d'un tel ordre est découverte à l'échelle moléculaire sur base de la thermodynamique des processus irréversibles.

Ce résultat remarquable permet de comprendre en détail les origines thermodynamiques de l'ordre et de la directionnalité qui se manifestent jusqu'aux échelles moléculaires dans les êtres vivants et ceci en termes des lois physico-chimiques : les chercheurs ont établi un nouveau pont entre la physique, la chimie et la biologie.

Plus précisément, les travaux d'Andrieux et de Gaspard démontrent le rôle constructif de la deuxième loi de la thermodynamique jusqu'au niveau moléculaire. Ils ouvrent de nouvelles perspectives dans notre compréhension des origines de la vie et des mécanismes physico-chimiques de l'évolution darwinienne. De manière remarquable, la génération et le traitement de l'information par des entités biologiques apparaissent ainsi possibles même à l'échelle moléculaire, comme conséquence naturelle des lois physico-chimiques de la thermodynamique.




International

Retour de la saison des 'rankings': très bonnes performances pour l'ULB et les universités belges

Chaque année depuis 2003, la Shanghai Jiao Tong University publie l'Academic Ranking of World Universities. L'édition 2008 de ce classement mondial des universités confirme la position de l'ULB en très bonne place. Ainsi, comme en 2007, l'ULB se situe:

- dans le TOP 100 des universités européennes, dans la tranche 35-58, en compagnie des universités de Ghent, Leuven et Louvain (Antwerpen et Liège apparaissent un rien plus loin, dans la tranche 80-124), ou encore notamment d'Amsterdam, Genève, Paris VII, Rome I et Strasbourg I .

- dans le Top 500 mondial, dans la tranche 101-151, aux côtés, entre autres, des universités de Montréal, Nagoya, Tel Aviv, Chicago, Sao Paulo et la Mayo Clinic.

Rappelons que ces classements à grande échelle se fondent sur des méthodologies largement contestées, notamment par le recteur Philippe Vincke dans son discours de rentrée en 2007. Le classement opéré par la Shanghai Jiao Tong University repose sur les indicateurs suivants (très axés "recherche"): nombre d'anciens étudiants ou de personnels ayant eu un Prix Nobel ou une Médaille Fields, chercheurs les plus cités dans une série de domaines choisis, nombre d'articles publiés dans "Nature" ou "Science", citations d'articles dans "Science/Social Science Citation Index". Le dernier critère revient à diviser le score de ces indicateurs par le nombre d'équivalents temps plein académiques de l'institution.

Plus d'infos: www.arwu.org




Valeurs et engagement

Penser l'évolution

Il y a 150 ans, Charles Darwin publiait "L'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle" (1859).

Sa théorie constitue une révolution scientifique, car elle offre un cadre interprétatif cohérent à un très grand nombre d'observations, notamment dans les domaines de la paléontologie et de la systématique. Le paradigme sera ultérieurement renforcé par les apports de la biologie cellulaire, de la génétique, de la biologie moléculaire et, aujourd'hui, par le séquençage des génomes. Dès l'époque de Darwin, il pose d'autre part la question de son mode d'articulation avec nos conceptions de l'humain, des sociétés, des savoirs, des rapports à la nature et à la religion .

Que la révolution darwinienne interpelle encore, 150 ans après, témoigne de ce que la question est toujours ouverte, et même plus que jamais. Afin de souligner le caractère problématique du champ ouvert par cette révolution, l'École d'été des séminaires Ilya Prigogine "Penser la science" cherchera à "penser l'Évolution", non pas seulement l'évolution biologique. Elle a pour but de dresser l'état des lieux de notre compréhension de l'histoire des vivants et de ses enjeux philosophiques et sociaux.

Plus d'infos: http://www.ulb.ac.be/penser-la-science/




Des nouvelles de l'Hôpital

La revue médicale rend hommage au prof. Vanherweghem

La Revue médicale de Bruxelles (2008, Volume 29, n°1) rend hommage au professeur Jean-Louis Vanherweghem en retraçant sa carrière de néphrologue et de directeur du Service de Néphrologie, dialyse et transplantation rénale à l'Hôpital Erasme.

Auteur et co-auteur de près de 200 articles cliniques et de recherche expérimentale, Jean-Louis Vanherweghem a largement contribué à la connaissance de l'hémodynamique rénale, de la physiopathologie et des traitements substitutifs de l'urémie terminale. Sa notoriété a dépassé la sphère scientifique en 1992 pour avoir le premier établi le lien causal entre une fibrose rénale d'installation rapide et les acides aristolochiques (utilisés dans les cures d'amaigrissement).

Cette publication fait également le point sur les activités cliniques et de recherche en néphrologie à l'ULB, notamment dans le domaine de l'hémodialyse (C. Tielemans), les techniques d'épuration extra-rénale en insuffisance rénale aigüe (J.-L. Vincent et M. Piagnerelli), de la néphrologie pédiatrique (M. Hall, F. Janssen et co) et en matière de tolérance aux allogreffes (M. Goldman et V. Donckier).

La revue souligne également la longue et importante expérience de l'Hôpital Erasme en transplantations rénales - 2000 greffes entre 1965 et 2006 - et retrace le parcours médical d'un patient transplanté en 2007.

En rappelant les données épidémiologiques et notamment l'impact des maladies cardio-vasculaires et du diabète de type 2 sur l'insuffisance rénale chronique et face aux besoins de la recherche en toxicologie rénale, physiopathologie de la fibrose intersticielle rénale et hormonologie, les néphrologues de l'ULB mettent en exergue la nécessité de la mise en commun des compétences entre chercheurs et cliniciens et avec les généralistes et spécialistes d'autres disciplines pour freiner la progression de la détérioration fonctionnelle rénale (J. Nortier et co).







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication