n° 12 06/06/2008

Sommaire

> À la une ...
> Enseignement
> Recherche
> Prix et distinctions
> Événements


Le coin presse

- Les communiqués
- Contacts presse


L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

La Princesse Astrid à l'IBMM

a Princesse Astrid, accompagnée de représentants de la Fondation médicale Reine Elisabeth, a visité le Laboratoire d'embryologie moléculaire de l'IBMM, lauréat du Solvay Prize 2008. [suite]

Enseignement

Médecine et numerus clausus
La proclamation des BA1 de la Faculté de Médecine s'est déroulée le vendredi 27 juin dernier. Les 97 attestations ont toutes été distribuées. Cependant, une seconde session aura tout de même lieu afin de permettre aux étudiants candidats à la réorientation de compléter éventuellement les crédits octroyés. [suite]

Les thèses défendues à l'ULB
Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours. [suite]


Recherche

Bruxelles surveille les processionnaires
Le Laboratoire de lutte biologique et écologie spatiale de la Faculté des Sciences entame une recherche sur la processionnaire du chêne en Région bruxelloise. [suite]

Trams et bus: peu fluides
Des chercheurs de l'IGEAT (Faculté des Sciences) publient dans Brussels Studies une étude sous le titre "L'(in)efficacité des trams et bus à Bruxelles: une analyse géographique désagrégée". [suite]

Software allié de la phylogénie
Des chercheurs de l'ULB mettent au point une nouvelle méthode de calcul pour faire de la phylogénie plus rapidement. Leur logiciel "PhyloCoco" est utilisé à travers le monde. [suite]

Images du monde quantique
Les Instituts Solvay, en collaboration avec l'ULB et la VUB, organisent le 12 octobre prochain un événement grand public sur le thème "Images du monde quantique". Deux orateurs de prestige sont invités: le prix Nobel de physique Wolfgang Ketterle et le Professeur J.C. Séamus Davis, lauréat du Fritz London Memorial Prize. [suite]

FEDER: projets Clearzinc et Smartfilm
Nous terminons notre aperçu des portefeuilles de projets soutenus par les "Fonds structurels européens 2007-2013: ClearZinc et Smartfilm. [suite]


Prix et distinctions

Nominations, distinctions, prix et autres récompenses
Voici les nominations, distinctions, prix et autres récompenses reçus par l'ULB et ses membres qui nous sont parvenus. [suite]


Événements

Le grand Paris de Redouté
Le Master en Gestion culturelle de l'ULB s'associe au Centre Pierre-Joseph Redouté pour proposer, jusqu'au 14 septembre, une exposition à Saint-Hubert: "Le grand Paris de Redouté". [suite]


La lettre rss

Le coup d'oeil

Manneken-Pis… diplômé de la SBS! Habillé en toge aux couleurs de la Solvay Business School, le symbole de Bruxelles a reçu, le 27 juin dernier, un diplôme identique à celui remis aux étudiants du programme MBA. Les étudiants du MBA Solvay étaient en effet reçus à l'Hôtel de Ville de Bruxelles l'après-midi par le bourgmestre, Freddy Thielemans, avant d'aller offrir au ketje de Bruxelles, la toge qui lui incombe, un costume et aussi un chapeau orange et noir. Sans oublier, cerise sur le chapeau, un diplôme de la prestigieuse École de commerce... [Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Le plus grand scientifique belge
Le magazine belge de sciences EOS lance l'élection du plus grand scientifique belge. Le vote aura lieu via le web en septembre prochain mais d'ores et déjà, vous pouvez découvrir la "longlist" composée par les universités belges et la rédaction. Vous reconnaîtrez bien évidemment au passage les noms de quelques prestigieux professeurs de l'ULB, tels que Jules Bordet, Jean Brachet, Robert Brout, François Englert ou Ilya Prigogine. À partir de cette "longlist", un jury établira une "shortlist" de 10 finalistes: les internautes seront invités dès le 28 août à élire le plus grand scientifique belge parmi ces 10 finalistes. Découvrez le portrait des candidats dès le 3 juillet sur www.eosmagazine.eu

Mandats FNRS 2008-2009
Le Conseil d'administration du FRS-FNRS s'est réuni le 26 juin dernier. Vous trouverez ici toutes les candidatures retenues pour l'ULB (liste des mandats à partir du 1er octobre 2008, sous réserve de l'acceptation par le Gouvernement).

Rencontre étudiantes et citoyennes euro-méditerranéennes
Les premières Rencontres étudiantes euro-méditerranéennes de Peyresq "Peace, Citizenship, Multiculturality in Europe and in the Mediterranean" se dérouleront du 16 au 24 août prochains dans le village de Peyresq, dans les Alpes de Haute-Provence (France). Ces Rencontres sont organisées par la Chaire "Paix et Citoyenneté" du Pôle Bernheim (Université libre de Bruxelles, Belgique) et l'Union des anciens étudiants (ULB Alumni). Elles ont pour partenaires l'École de la Paix (Grenoble, France), la Fondation Bernheim (Belgique), le Connect Program (ONG Soliya, États-Unis), le Réseau euro-méditerranéen des universités (REMU) et Rives d'Europe. Les étudiants des universités d'Europe et de Méditerranée sont invités à partager leurs expériences et à dialoguer afin de construire ensemble leur projet pour la paix, la citoyenneté et la multiculturalité, en Europe et en Méditerranée!




Rédaction:
Sophie François (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

La Princesse Astrid à l'IBMM

Le 29 mai dernier, la Fondation médicale Reine Elisabeth (FMRE) remettait officiellement ses différents prix scientifiques. Parmi ceux-ci: le Solvay Prize, décerné cette année au professeur Eric Bellefroid et son équipe du Laboratoire d'embryologie moléculaire (IBMM, Faculté des Sciences). Les recherches menées par ce laboratoire tentent de mieux comprendre les évènements moléculaires ayant lieu lors des premières étapes de la formation du système nerveux au cours du développement embryonnaire.

La Princesse Astrid, présidente d'honneur de la FMRE, était à l'Institut de biologie et de médecine moléculaire (IBMM) ce 26 juin, afin de visiter le laboratoire primé en compagnie de représentants de la Fondation. Elle a ainsi rencontré les chercheurs du laboratoire dirigé par Eric Bellefroid.

Voir le photo-reportage de la visite de la Princesse Astrid à l'IBMM


Enseignement

Médecine et numerus clausus

Le 27 juin dernier s'est déroulée la proclamation des premières années de la Faculté de Médecine. En ce qui concerne les BA1, les 97 attestations donnant accès à la suite de la formation de médecine ont toutes été distribuées dès la 1ère session. La moitié a été obtenue par des étudiants bisseurs ayant déjà obtenu de bons résultats l'année précédente. Il est également à noter que, dès la première session, 11 étudiants ont obtenu la totalité des crédits associés à la 1ère année de bachelier mais ne pourront poursuivre ces études. Précisons toutefois qu'une seconde session aura bien lieu afin de permettre aux étudiants candidats à la réorientation d'acquérir la totalité des crédits associés au BA1. Le doyen de la Faculté de Médecine de l'ULB, Sylvain Meuris, réagit à cette situation et plaide pour l'abolition du numerus clausus tel qu'il est actuellement pensé.

Plus d'infos



Les thèses défendues à l'ULB

Nous vous présentons ici les dates de soutenances publiques de thèses de doctorats défendues à l'ULB dans les prochains jours.

Faculté des Sciences sociales, politiques et économiques/Solvay Business School

- Sophie Stoffel, "Institutionnalisation du féminisme et représentation politique. Le cas du Chili depuis la fin des années 1980". Le 28 août à 18h (campus du Solbosch, bât. H, local H.1.308).

Faculté des Sciences

- Laurence Rongy, "Influence of Marangoni and buoyancy convection on the propagation of reaction-diffusion fronts". Le 3 juillet à 17h (campus de la Plaine, bât. NO, salle Solvay).
- Géraldine Piessevaux, "Analyse génétique du cancer mammaire chez le rat : étude de lignée congéniques". Le 4 juillet à 16h (campus de Gosselies, IBMM, amphithéâtre J. Brachet).
- Kouao Jean Koffi, "Analyse des structures spatiales des données de distribution phytogéographique des Acanthaceae en Afrique Centrale". Le 4 juillet à 16h (campus du Solbosch, Institut de Botanique, bât. B, 2e étage).
- François Dabeux, "Synthèse d'analogues de l'adénosine-5'-triphosphate, agonistes potentiels du récepteur P2Y11". Le 4 juillet à 17h (campus du Solbosch, bât. H, local H.1.308).
- Gaëlle Wijmeersch, "Etude de la régulation transcriptionnelle du virus de la leucémie bovine: rôle des facteurs de transcription Sp1/Sp3 et de la méthylation de l'ADN". Le 10 juillet à 16h (campus de Gosselies, IBMM, amphithéâtre J. Brachet).
- Valérie Pierard, "Rôle de la méthylation de l'ADN et de la structure chromatienne dans la régulation transcriptionnelle du virus de la leucémie bovine". Le 11 juillet à 16h (campus de Gosselies, IBMM, amphithéâtre J. Brachet).
- Charlemagne Nguembou Kamgang, "Phylogénie, distribution, écologie et révision taxonomique du genre Bertiera (Rubiaceae) en Afrique". Le 11 juillet à 16h (campus du Solbosch, Institut de Botanique, bât. B, 2e étage).

Faculté des Sciences appliquées/École polytechnique

- Frédéric Debaste, "Modélisation de l'évaporation en milieu poreux : développement de modèles fondamentaux et appliqués". Le 11 juillet à 16h (campus du Solbosch, bât. U, local U.B.4.132).




Recherche

Bruxelles surveille les processionnaires

La processionnaire du chêne a ces dernières années atteint les alentours de villes européennes telles qu'Anvers, Genève, Londres ou Nancy tandis qu'elle a récemment développé des pullulations en Région flamande. Outre son impact sur la végétation, cet insecte menace aussi la santé publique: les chenilles libèrent des milliers de petits poils urticants qui contiennent des protéines à forte action allergène.

Si la région bruxelloise n'est actuellement touchée que de manière très limitée, elle se veut vigilante: en collaboration avec les gestionnaires publics concernés (principalement l'IBGE) et avec le soutien de l'IRSIB, le Laboratoire de lutte biologique et écologie spatiale (LUBIES) de l'ULB vient d'entamer une recherche visant à définir des stratégies de surveillance et de contrôle de la processionnaire adaptées aux zones urbaines et péri-urbaines. Dans un premier temps, les chercheurs de la Faculté des Sciences vont mesurer les risques d'une pénétration des processionnaires en région bruxelloise, en étudiant sur le plan historique et géographique, la dispersion de cet insecte. Ce modèle prédictif sera complété par des inventaires de présence réguliers réalisés à Bruxelles et en région flamande. À terme, la recherche permettra d'élaborer une méthodologie d'avertissement précoce et de lutte contre la processionnaire à l'intention des acteurs publics.

Démarrée en février 2008 sous la direction du professeur Jean-Claude Grégoire, cette recherche est conduite au sein de LUBIES par Nicolas Meurisse. Elle associe également le chercheur Marius Gilbert, spécialiste de la dynamique spatiale des organismes invasifs, et durera au minimum jusqu'en 2010.



Trams et bus: peu fluides

Xavier Courtois et Frédéric Dobruszkes, tous deux chercheurs à l'Institut de gestion de l'environnement et d'aménagement du territoire (IGEAT, Faculté des sciences) viennent de publier dans Brussels Studies les résultats de leur étude sur les conditions de circulation des bus et trams à Bruxelles. Les chercheurs ont disposé de données désagrégées de la STIB qui leur ont permis de calculer et cartographier trois indicateurs (vitesse commerciale, irrégularité, temps perdu) qui permettent de pointer les lieux problématiques. L'étude montre qu'aujourd'hui, moins d'un tiers des tronçons de lignes de tram affichent les performances de vitesse commerciale souhaitées par le nouveau contrat de gestion de la STIB; la situation des bus est encore moins bonne. Des lieux problématiques sont identifiés: fortement présents dans la 1e couronne urbaine (de Saint-Gilles à Schaerbeek via Ixelles), ils se rencontrent également dans des communes plus excentrées (avenue De Fré, chaussée d'Alsemberg, chaussée de Wavre). Il est à souligner que les sites propres ne sont pas toujours la solution: à l'avenue Louise ou à l'avenue Fonsny, les trams passent beaucoup de temps immobilisés aux feux de signalisation.

Les chercheurs mettent en évidence quatre facteurs principaux de l'inefficacité des transports en commun. Le premier facteur est la topologie peu favorable à la circulation des bus et des trams (tissus denses de voies étroites), combinée à un espace public qui donne la priorité à la circulation des voitures. Le deuxième facteur est la gestion des feux de signalisation. Le troisième facteur concerne les blocages politiques. Enfin, le dernier facteur relève des problèmes internes aux transports collectifs tels que l'encombrement de certaines infrastructures de transport ou l'obligation récente de monter à l'avant des bus.

Les résultats de cette recherche de l'ULB sont parus ce 27 juin sous le titre "L'(in)efficacité des trams et bus à Bruxelles : une analyse géographique désagrégée", sur le site de Brussels Studies.



Software allié de la phylogénie

La phylogénie ou l'étude de la formation et de l'évolution des organismes vivants en vue d'établir leur parenté ouvre d'intéressantes perspectives en recherche médicale, découverte de drogue, épidémiologie ou encore dynamique des populations. Allié de la phylogénie, l'informatique. Daniele Catanzaro, doctorant au sein du service "Graphes et optimisation mathématique" (GOM) de l'ULB (Faculté des sciences) a mis au point le logiciel PhyloCoco alors qu'il était chercheur au sein du Laboratoire de génétique de l'évolution (IBMM, Faculté des sciences). Avantage de ce logiciel, outil de la phylogénie? Sa rapidité. Les chercheurs peuvent entrer leurs données moléculaires (séquence d'ADN notamment) venant du dauphin ou de la souris par exemple et le logiciel reconstruit en un temps record l'arbre phylogénétique. Téléchargeable depuis le site d'Apple, le logiciel élaboré à l'ULB rencontre d'ores et déjà un succès certain auprès de dizaines de laboratoires à travers le monde.

Plus d'infos sur PhyloCoco



Images du monde quantique

La mécanique quantique - c'est-à-dire la théorie physique qui décrit le monde microscopique des molécules, atomes et constituants subatomiques - est un des fleurons intellectuels les plus remarquables de l'humanité. Développée au 20e siècle grâce notamment aux célèbres Conseils de physique Solvay, elle est au cœur de nombreuses applications qui ont bouleversé notre vie quotidienne (lasers, transistors, etc.). La fin du 20e siècle et le début du 21e siècle ont vu de nouvelles avancées spectaculaires dans la compréhension du monde quantique par les physiciens - on parle ainsi d'une nouvelle révolution quantique.

À l'occasion de leur 24e Conseil de physique, les Instituts Solvay organisent un événement grand public, en collaboration avec l'ULB et la VUB, sur le thème "Images du monde quantique", au cours duquel deux scientifiques exceptionnels feront des exposés de vulgarisation destinés à expliquer cette nouvelle révolution: le professeur Wolfgang Ketterle (MIT, USA), qui a obtenu le prix Nobel de physique en 2001 pour ses travaux sur la mécanique quantique (condensats de Bose-Einstein) et le Professeur J.C. Séamus Davis (Université de Cornell, USA) qui a obtenu en 2005 le "Fritz London Memorial Prize" pour ses travaux sur les supraconducteurs. Les exposés seront suivis d'une session "questions-réponses" à laquelle participera un panel de scientifiques parmi lesquels figureront plusieurs prix Nobel.

Cet événement aura lieu au studio 4 du bâtiment Flagey le dimanche 12 octobre 2008 à partir de 15 h.
Participation gratuite mais inscription sur le site de la conférence



FEDER: projets Clearzinc et Smartfilm

ClearZinc

Le projet ClearZinc vise le développement d'un nouveau système de traitement contre la corrosion de l'acier sans lui appliquer de couche de zinc: la solution innovante proposée combine un traitement de surface à base d'oxydes protecteurs avec des réservoirs à inhibiteurs de corrosion incorporés dans le traitement et dans un revêtement organique hautement réticulé. Coordonné par l'UMH, le projet ClearZinc réunit les compétences de plusieurs centres de recherche et universités, parmi lesquelles une équipe de la Faculté des sciences de l'ULB: le service de Chimie analytique et chimie des interfaces (CHANI) évaluera les potentialités d'auto-cicatrisation des couches, en collaboration avec la FPMs, par des études électrochimiques classiques et locales. Reconnu internationalement comme spécialiste de l'étude de surfaces métalliques modèles, le laboratoire que dirige Claudine Buess-Herman pourra, dans ce projet ClearZinc, mettre à profit son expertise de l'électrochimie et étendre ses compétences aux surfaces métalliques usuelles telles que l'acier.

Smartfilm

Dans le domaine des énergies renouvelables, les technologies photovoltaïques, qui visent à convertir l'énergie solaire en électricité, restent sous exploitées en raison notamment de trop faibles rendements comparés à leurs coûts de fabrication. Le projet Smartfilm vise à créer une rupture technologique grâce à l'utilisation de nouveaux semi-conducteurs organiques et à un design innovant des couches externes des dispositifs. Les rendements de ces nouveaux composants devraient être significativement plus élevés pour atteindre des valeurs proches de celles des dispositifs classiques au silicium amorphe. La stratégie du projet est fondée d'une part, sur l'amélioration du cœur photosensible responsable de la transformation lumière - électricité et d'autre part, sur l'optimisation du piégeage de la lumière en agissant sur la texturation du revêtement. Ces recherches reposent sur l'utilisation de matériaux à faible coût de production (polymères) et le développement de procédés de mise en œuvre facilement industrialisables. Le projet Smartfilm réunit plusieurs équipes de recherche (Materia Nova, ULB et UMH). Le laboratoire de Chimie des Polymères du professeur Yves Geerts (Faculté des Sciences de l'ULB) apportera notamment ses compétences en semi-conducteurs organiques, synthèse et texturation des films minces.




Prix et distinctions

Nominations, distinctions, prix et autres récompenses

Roland Pochet au Board d'Euroscience

Professeur au Laboratoire d'histologie, de neuroanatomie et de neuropathologie, Roland Pochet a été élu au Board d'Euroscience pour la période 2008-2010. Seuls trois Belges font actuellement partie de ce Board: Marie-Josée Simoen, Roland Pochet et Philippe Busquin (membre coopté). Pour rappel Euroscience est une organisation de terrain qui a pour objectif de représenter le point de vue des scientifiques actifs européens, ainsi que celui des personnes s'intéressant à l'impact de la science et de la technologie sur la vie quotidienne des citoyens en Europe. Fondée en 1997, Euroscience compte aujourd'hui à travers toute l'Europe géographique plus de 2100 membres individuels, et des membres associés tels des institutions soutenant les objectifs d'Euroscience, comme le CERN, l'ESA, etc. Euroscience est également à l'initiative d'une plateforme médiatique: ESOF dont les prochaines rencontres auront lieu à Barcelone en 2008 et à Turin en 2010.
Plus d'infos sur Euroscience et sur ESOF

Le Centre de droit public de l'ULB récompensé

Le colloque virtuel "Le Droit public existe-t-il?" du Centre de droit public de l'ULB vient de se voir décerner le Prix Wernaers du FNRS. Ce Prix récompense des initiatives originales en matière de communication des connaissances vers les étudiants et/ou les professeurs et chercheurs...
Visiter le site Le droit public existe-t-il?

Hervé Hasquin, président du Centre pour l'égalité des chances

Le professeur Hervé Hasquin, ancien recteur (1982-1986) et président (1986-1995) de l'Université, a été désigné fin juin président du Conseil d'administration du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme pour un mandat de six ans.




Événements

Le grand Paris de Redouté

Le Master en Gestion culturelle de l'ULB (Faculté de Philosophie et lettres) et le Centre Pierre-Joseph Redouté de Saint-Hubert s'associent pour proposer, du 29 juin au 14 septembre, l'exposition "Le grand Paris de Redouté".

Entre science et vie quotidienne, plantes de toutes contrées et ambiance parisienne, cette expo vous emmènera sur les lieux et les institutions fréquentés par l'illustrateur botaniste Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), dont la carrière prend son essor au siècle des Lumières et se poursuit jusqu'au règne de Louis-Philippe. De cabinets scientifiques en roseraies, du Jardin botanique aux ateliers du Louvre, c'est à travers un Paris raffiné, suave et végétal que vous découvrirez les lieux d'inspiration, d'étude et de création du Raphaël des fleurs. La balade vous conduira de lieux intimes en salons d'apparats, d'espaces de vie en ateliers de travail, depuis ses débuts au Théâtre italien jusqu'à sa nomination comme peintre de l'impératrice Joséphine.

À voir jusqu'au 14 septembre, au Centre Pierre-Joseph Redouté (11 rue Redouté à 6870 Saint-Hubert).
En savoir plus







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication