n° 2 14/02/2008

Sommaire

> À la une ...
> Enseignement
> Recherche
> International
> Prix et distinctions
> Vie sur les campus
> Valeurs et engagement


Le coin presse

- Les communiqués
- Contacts presse


L'agenda de l'ULB

- Culture
- Sport
- Congrès et Colloques
- Autres événements


Vous recherchez un ancien article ? Tapez un mot clé :

 

À la une ...

L'Université: un acteur de la coopération

u 25 février au 7 mars, le campus du Solbosch se parera des couleurs du Sud à l'occasion de la 6e édition de Campus Plein Sud. Journée phare de cette quinzaine: la première Journée de la coopération.[suite]

Enseignement

Des projets innovants pour une école en mouvement
Le deuxième Forum des innovations en éducation, consacré aux pratiques innovantes dans l'enseignement secondaire, se tiendra le 27 février prochain. Ambition: valoriser les initiatives de terrain qui améliorent le fonctionnement de l'école.[suite]


Recherche

Matinée des Chercheurs
Le 26 février se tient au Solbosch la Matinée des chercheurs, une occasion unique de découvrir "un métier, une passion", celui de la recherche en sciences appliquées.[suite]

Mars: un océan magmatique de 100 millions d'années
Vinciane Debaille, du Département des Sciences de la terre et de l'environnement, évalue la longévité d'un océan magmatique sur Mars à environ 100 millions d'années.[suite]

PAI: de la structure aux maladies
Nous poursuivons notre aperçu des Pôles d'attraction interuniversitaire (PAI) coordonnés par l'ULB, avec celui que pilote l'IRIBHM, autour des récepteurs couplés aux protéines G.[suite]


International

Trois PIC pour l'ULB
Pour l'année 2008, la CUD a sélectionné trois Projets interuniversitaires ciblés proposés par l'ULB. Elle permettra également à 44 étudiants de l'ULB de partir dans un pays en développement dans le cadre d'un stage professionnel ou un mémoire de fin d'études.[suite]


Prix et distinctions

Nominations, distinctions, prix et autres récompenses
Voici les nominations, distinctions, prix et autres récompenses reçus par l'ULB et ses membres qui nous sont parvenus.[suite]


Vie sur les campus

Une semaine pour la Colombie
À l'occasion du triste anniversaire des 6 ans de l'enlèvement d'Ingrid Betancourt, une Semaine pour la Colombie est organisée sur le campus du Solbosch à l'ULB.[suite]


Valeurs et engagement

L'Islam et les lumières
Le Cercle du Libre examen, le Cercle des étudiants arabo-européens et le Collectif des 100 Valeurs organisent ce 15 février à l'ULB une conférence-débat sur le thème de "L'Islam et les lumières".[suite]


Le coup d'oeil

L'ULB se mobilise pour la Colombie [Cliquer sur l'image pour l'agrandir]



En quelques lignes

Salon SIEP à Namur
Le salon du Service d'information sur les études et les professions (SIEP) se tiendra les 15 et 16 février au Palais des expositions à Namur. Une occasion pour le public d'obtenir toute l'information sur les études, les formations et les professions. L'ULB fera partie des universités représentées lors de cet événement.



Colloques et conférences

Chaire Francqui: Merci à toi, modèle
Les prochains cours que donnera le professeur Serge Brédart (ULg), accueilli par l'ULB et la Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation en qualité de titulaire de la Chaire Francqui au titre belge 2007-2008, auront lieu: le jeudi 14 de 14h à 16h, au local H1301 ("Merci quand même modèle: ce qui n'aurait pas dû se passer"), le mardi 19, de 12h à 14h, au local H1302 ("La dénomination des personnes familières"), le jeudi 21, de 14h à 16h, au local H1301 ("La reconnaissance d'une personne particulière: soi") et le mardi 26, de 12h à 14h, au local H1302 ("Reconnaître les personnes autrement: le nom, la voix, le corps…").

Si tu aimes les maths, fais les maths !
Comme chaque année, l'Unité de recherche pour l'enseignement des mathématiques (UREM) de l'ULB organise une conférence sur la carrière de mathématicien. Quatre diplômés en mathématiques aux parcours professionnels différents viendront partager leur expérience et expliquer quels sont les débouchés et carrières possibles après des études en mathématiques. Cette conférence est ouverte aux élèves de 5e et 6e années de l'enseignement secondaire, aux étudiants des Hautes écoles et universités, ainsi qu'aux chercheurs et professeurs. "Études de mathématiques : carrières, débouchés": le vendredi 15 février de 14h à 17h30 au campus de la Plaine (auditoire E, Forum). Plus d'infos

Sexualité, genre et société
La sexualité, les composantes liées au comportement, à ses caractéristiques sociales ou médicales, joue un rôle important dans notre vie en société, dans nos relations avec les autres et avec nous-mêmes. Organisée en trois modules, la formation " Sexualité, genre et société " développée par le Service de formation continue de l'ULB a pour objectif d'introduire et d'approfondir la sexualité dans ses dimensions sociologiques, historiques, sur la question du genre, juridique et psychologique. Le cycle de formation débutera le 18 mars. Au préalable, trois séances inaugurales permettront à tous les intéressés de se faire une idée du contenu de la formation. Date et lieu: les 16 et 23 février et 15 mars, de 10h à 12h30. Plus d'infos

Nocifs, les réseaux sans fil?
Ces dernières années, les technologies sans fil se multiplient: gsm, wi-fi, bluetooth… Mais ces réseaux sans-fils sont-ils nocifs? Telle est la question qui sera débattue lors d'une conférence-débat organisée, ce 20 février à l'ULB, par le Département de Mathématiques de la Faculté des Sciences, en collaboration avec le CPPT (Comité pour la prévention et la protection au travail, ULB). Y interviendront Paul Lannoye, docteur en sciences physiques, député européen honoraire et administrateur du GRAPPE (Groupe de réflexion et d'action pour une politique écologique), et Martin Zizi, professeur à la VUB. "Les réseaux sans fils sont-ils nocifs?": le 20 février à 20h, sur le campus du Solbosch (bât. H, local H2215). PAF: 2 EUR (étudiants) - 3 EUR (autres). Infos: 02 650 58 46, rhinnion@ulb.ac.be

Autour de Pierre Naville
Le Centre de recherche METICES-TEF de l'ULB et e Centre d'Histoire sociale du XXe siècle (CNR - Université Paris I) organisent une journée "Autour de Pierre Naville", le 22 février à l'ULB. Cette journée n'est pas centrée directement sur l'œuvre du sociologue français mais vise à débattre de ce qu'il est en de quelques thèmes qu'il avait naguère abordés, notamment avec le sociologue Edgar Morin et l'éditeur Maurice Nadeau. Le 22 février, à partir de 10h, sur le campus du Solbosch (salle Dupréel, bât. S, niv. 2). Contacts et inscriptions: 02 650 31 83, tef@ulb.ac.be. Plus d'infos

Travailler dans une ONG?
La Cellule emploi (Cerep) de l'ULB organise une conférence intitulée "Et pourquoi pas une expérience au sein d'une ONG?". L'objectif de cette conférence est, d'une part, de mettre en évidence les difficultés rencontrées par les chercheurs d'emploi et de suggérer des conseils et des astuces pour mener à bien la méthodologie de recherche dans ce secteur. D'autre part, les orateurs exposeront leur point de vue professionnel au sujet des qualités et des compétences souhaitées pour y travailler, et ce en faisant part de leur propre expérience. Avec la participation de: Gianni Rufini (représentant d'un réseau d'ONG), Jean Schmets (Coopération technique belge) et Daniel Arnoldussem (Association pour la promotion de l'éducation et de la formation à l'étranger). Le 25 février, de 8h45 à 12h, à la salle Dupréel (campus du Solbosch, bât. S, niv. 2). Plus d'infos

Gestion des plaintes et médiation dans les services publics
De plus en plus, nous voyons apparaître les termes de "bonne administration" et "bonne gouvernance publique" au premier plan de nombreux discours, de gestionnaire ou d'hommes politiques. Dès lors, il semblait essentiel de mettre en évidence le rôle catalyseur et de levier du changement organisationnel que pourraient constituer la médiation et la gestion des plaintes dans les services publics. La question de l'utilité de ces dernières dans le cadre d'une démarche qualité sera débattue, le 27 février prochain, lors d'une journée d'étude organisée notamment par l'ULB et la Solvay Business School. Le 27 février au Bedford Congress Center (rue du Midi 135 à 1000 Bruxelles). Plus d'infos



Culture

Bruxelles, comme vous ne l'avez jamais regardée
Le processus d'urbanisation des villes a mis longtemps à inclure d'autres acteurs que ceux qui charrient l'activité économique ou qui gèrent la cité et l'État : les habitants ont souvent été spectateurs de leur ville et de son évolution urbanistique. Depuis quelques décennies néanmoins, les choses évoluent : le citoyen, jusque-là parent trop éloigné de la gestion publique de la Ville en est devenu un acteur potentiel important. Reste que pour qu'il puisse s'impliquer, le Bruxellois doit pouvoir comprendre l'évolution de sa ville. L'exposition présentée jusqu'au 30 mars aux Halles St-Géry propose à chacun des lectures inédites de l'urbanisme bruxellois, qui peuvent aider à en posséder les clés. Ce projet de recherche a été mené sous la direction de Jean Puissant par le Centre interdisciplinaire de recherche sur l'histoire de Bruxelles (CIRHIBRU) avec le concours de l'Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire (IGEAT) de l'Université libre de Bruxelles. Christian Dessouroux en a assuré les recherches et la rédaction du livre-catalogue qui l'accompagne : cartographie nouvelle, documents iconographiques originaux, photographies aériennes d'époques différentes que l'on s'amuse à superposer aiguisent un regard renouvelé sur l'histoire de notre capitale.

Un fou noir au pays des hommes en blanc
Le Cercle Salvador Allende (CSA) invite Pie Tshibanda à l'ULB. Sur le campus d'Erasme, l'acteur congolais viendra présenter, le 19 février 2008 à 20h, son spectacle "Un fou noir au pays des blancs". Le CSA, créé par des étudiants en médecine de l'ULB, a pour but de sensibiliser le public sur les problèmes socio-économiques et leur incidence sur la santé publique. Le spectacle de Pie Tshibanda a été, dans ce sens, choisi pour insister sur le respect de "l'autre différent" et sur la richesse de la diversité culturelle. L'argent récolté lors de cette soirée servira à appuyer un projet humanitaire. Plus d'infos




Rédaction:
Sophie François (communication générale)
Nathalie Gobbe (communication recherche)

Développement et mise en page:
Cellule Web



 

À la une ...

L'Université: un acteur de la coopération

Longtemps considérée comme une activité annexe s'inscrivant dans la troisième mission de l'Université, la coopération au développement constitue aujourd'hui l'un des grands axes de la politique internationale de l'Université. Plus qu'une simple action de solidarité à l'égard du Sud, elle s'est imposée au cours des dernières années comme une activité académique et scientifique à part entière qui profite pleinement à nos activités d'enseignement et de recherche, notamment via les échanges étudiants et les études de terrain.

C'est pourquoi le recteur de l'ULB a choisi d'organiser une première Journée de la coopération, le mercredi 27 février. Par cette importante manifestation, l'Université souhaite souligner le travail de l'ensemble des chercheurs engagés dans ce domaine. L'objectif est également d'informer les membres du personnel académique et scientifique, ainsi que les étudiants, sur les nombreuses possibilités offertes et les encourager à répondre aux appels d'offres.

Au programme de cette journée: des stands d'information, la présentation des projets de recherche en coopération au développement menés à l'ULB, un repas du Sud dans les restaurants universitaires, une conférence de Louis Michel, commissaire européen au Développement et à l'Aide humanitaire: "L'Université: un acteur de la coopération" (à 16h, à la salle Dupréel, bât. S, niv. 2).

Cette première Journée de la coopération prend place dans le cadre de la campagne interuniversitaire Campus Plein Sud. Objectif de cette sixième édition: sensibiliser la communauté universitaire à la coopération et au développement dans le contexte des relations d'interdépendances Nord/Sud. Pour ce faire, animations, débats, conférences, spectacles, ciné-clubs et concerts vous seront proposés du 27 février au 7 mars.

Plus d'infos sur:
- la Journée de la coopération: http://www.ulb.ac.be/cooperation/journee.pdf
- la quinzaine Campus Plein Sud: http://www.campuspleinsud.org


Enseignement

Des projets innovants pour une école en mouvement

Après le succès de la première édition, Schola ULB organise le 2e Forum des innovations en éducation, qui se tiendra le 27 février prochain. Consacré aux pratiques innovantes dans l'enseignement secondaire, ce grand rendez-vous du monde de l'éducation a pour ambition d'en valoriser la face positive: celle des initiatives de terrain qui améliore le fonctionnement de l'école.

Seule initiative du genre en Communauté française, ce forum mettre à l'honneur les projets des professionnels de l'éducation (chefs d'établissement, enseignants, éducateurs, associations partenaires de l'école…) qui se mobilisent pour lutter contre l'échec scolaire, le décrochage, l'inégalité des chances ou la perte de sens de l'école pour les élèves. Dans l'ombre, ces acteurs déploient des trésors d'imagination pour faire l'école autrement: tutorat, échange culturel, mini-entreprise, préparation à la vie professionnelle, radio d'école, éducation à la citoyenneté et à la différence… Autant d'activités enrichissantes qui, souvent, restent isolées et mal connues.

Ce Forum des innovations en éducation permettra aux participants de rencontrer, tout au long de la journée, les responsables de projets autour de stands d'information, d'échanger leurs idées lors d'ateliers thématiques ou encore de participer à des conférences-débats animés par des spécialistes européens.

Moment fort de la journée: la cérémonie de remise des Trophées de l'innovation en éducation. Ces récompenses, attribuées par un jury de professionnels, seront distribuées par des personnalité du monde politique, éducatif, culturel, économique ou sportif: les ministres Marie Arena et Fadela Laanan, le président de l'Université Jean-Louis Vanherweghem, Eddy Merckx, Fabienne Vande Meerssche, Eric Domb…

Infos et inscriptions: http://www.schola-ulb.be




Recherche

Matinée des Chercheurs

Le 26 février prochain (10h-14h), plusieurs dizaines de chercheurs de la Faculté des Sciences appliquées et de l'École interfacultaire des bioingénieurs de l'ULB, ainsi que de la Solvay Business School, accueillent les étudiants au Solbosch (salle Dupréel) à l'occasion de la Matinée des chercheurs 2008.

Objectifs de cette matinée organisée conjointement avec la FPMs? Présenter leurs recherches. Partager leur passion. Mais aussi expliquer aux étudiants ce qu'est la recherche en sciences appliquées, ainsi que les opportunités de carrière dans ce domaine.

Pour les plus jeunes chercheurs, la matinée sera l'occasion de présenter pour la première fois leurs recherches entamées depuis peu, tandis que les plus expérimentés d'entre eux pourront transmettre les résultats les plus probants de leurs recherches qui touchent à des domaines aussi variés que le biomédical (images de synthèse, intervention chirurgicale assistée par ordinateur, analyse de la parole, EEG), la microélectronique, la robotique (intelligence artificielle), la métrologie nucléaire, les réseaux de télécommunications sans fils, la vibro-acoustique (application aux avions notamment), l'électrochimie et le traitement des matériaux, la théorie de l'information quantique, les procédés de productions chimiques, biologiques et pharmaceutiques industriels, etc.

La recherche constitue en elle-même un métier mais elle est également et souvent un tremplin pour les doctorants avant de rejoindre le privé. De nombreuses thèses sont d'ailleurs réalisées en collaboration industrielle: illustration de cette réussite, José Castillo, ingénieur civil chimiste, fondateur de la start-up Artélis (incubateur Solvay) viendra partager son expérience via un exposé, à 11h.

Programme complet sur http://mdc.corsci.be



Mars: un océan magmatique de 100 millions d'années

À l'issue de son séjour post-doctoral à Houston, Vinciane Debaille, actuellement chargée de recherche FNRS au Département des Sciences de la terre et de l'environnement de l'ULB, signe en premier auteur, un article dans Nature dans lequel elle estime la longévité d'un océan magmatique sur Mars à environ 100 millions d'années. Découverte surprenante : les précédentes études estimaient cette durée à environ 30 millions d'années au maximum.

On s'imagine souvent que sur Terre, la croûte "solide" flotte sur un manteau fondu. C'est pourtant faux: le manteau est en fait bien solide, visqueux mais solide, tel un morceau de plasticine. Cependant, aux premiers stades de formation des planètes terrestres, l'énergie libérée a permis au manteau d'être entièrement fondu. Cette étape est très importante: elle détermine l'évolution chimique du manteau.

Sur Terre, les premiers stades de formation de la planète sont difficiles à observer car ils ont été effacés au cours du temps par les processus géologiques. Par contre, sur Mars, ils ont été préservés grâce à l'absence de tectonique des plaques. Les météorites martiennes permettent aux chercheurs d'échantillonner le manteau martien, comme ils le feraient sur Terre. Parmi la quarantaine de météorites martiennes répertoriées à ce jour, Vinciane Debaille et ses collègues ont utilisé la catégorie des shergottites: les chercheurs ont conclu que la mise en place et la solidification de l'océan magmatique, telles qu'observées via la signature isotopique des shergottites, seraient liées à deux évènements majeurs: le plus vieux vers 35 millions d'années après la formation du système solaire, le plus jeune à environ 100 à 110 millions d'années après la formation du système solaire. Ce dernier événement semble correspondre à la fin de la solidification de l'océan magmatique sur Mars.

Cette découverte présente un double intérêt pour les chercheurs. D'une part, elle permet de mieux comprendre comment et quand les planètes se sont formées. Elle met en particulier une échelle de temps sur la formation des roches solides sur Mars et sur Terre. D'autre part, elle démontre la présence d'une atmosphère primitive sur Mars, aujourd'hui disparue. Le fait que l'océan magmatique ait perduré aussi longtemps sur Mars implique en effet qu'un mécanisme extérieur a agi pour ralentir la solidification des portions liquides: la présence d'une atmosphère primitive a pu jouer ce rôle, bien que sur Mars, elle ait ensuite disparu.

En savoir plus: http://www.lpi.usra.edu/features/earth_mars_formation/



PAI: de la structure aux maladies

Constituant la plus grande famille de récepteurs membranaires et les cibles de près de la moitié des molécules utilisées en thérapeutique, les récepteurs couplés aux protéines G intéressent, on s'en doute, les scientifiques. Sous la direction de Marc Parmentier, l'Institut de recherche interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire (IRIBHM) de la Faculté de Médecine coordonne un PAI qui leur est consacré: les chercheurs combinent leurs compétences pour tenter de mieux comprendre les fonctions des récepteurs couplés aux protéines G.

Les partenaires du programme étudient en parallèle des récepteurs de mammifères, d'insectes et de levures, en s'attachant d'une part à des aspects généraux partagés par tous les récepteurs, et d'autre part à la fonction de récepteurs spécifiques. Des modèles tridimensionnels sont construits sur ordinateur, permettant d'étudier comment les ligands se lient à ces récepteurs et les activent. Ces modèles peuvent ensuite être utilisés pour le développement de petites molécules agonistes ou antagonistes. Les chercheurs s'intéressent également à la structure dimérique de ces récepteurs et à son influence sur leur pharmacologie, ainsi qu'aux évènements intracellaires (cascades de signalisation) qui font suite à leur activation. Le rôle de récepteurs spécifiques dans la physiologie de l'homme et de la souris, des insectes et des levures, sont étudiés, ainsi que leur implication en pathologie humaine. L'évolution de cette grande famille de gènes est également analysée par des outils bioinformatiques, avec un accent particulier sur les récepteurs olfactifs.

Coordonné par l'IRIBHM (ULB), le PAI réunit des équipes de la KUL, de l'ULg et de l'Université de Barcelone.




International

Trois PIC pour l'ULB

La Commission universitaire pour le développement (CUD) est chargée, au sein du CIUF (Conseil interuniversitaire de la Communauté française de Belgique), de la mise en œuvre de la politique de coopération universitaire au développement.

Elle finance ainsi notamment des Projets interuniversitaires ciblés (PIC), à savoir des projets de coopération universitaire alliant recherche stratégique et transfert des connaissances au profit des populations locales des pays du Sud. Réalisés dans les pays en développement, ils développent autour d'une problématique locale des actions ciblées de recherche, d'enseignement et de services à la société.

Pour l'année 2008, et dans le cadre de ces PIC, trois projets de l'ULB ont été sélectionnés (sur les 6 présentés par l'ULB). Il s'agit de projets présentés par les professeurs:

- Valérie Piette: "Valorisation de la mémoire filmée de la période coloniale: renforcement des capacités pédagogiques en sciences humaines; mise en place d'un réseau interuniversitaire sur la mémoire de l'Afrique centrale." (Burundi - RDC- Rwanda)
- Philippe Hennart: "Prise en charge de la malaria dans le contexte de malnutrition protéino-énergétique au Kivu." (RDC)
- Alain Jacquet: "Création d'un pôle de compétence en biologie moléculaire et biotechnologie à l'Université de Boumerdès." (Algérie)

Par ailleurs, 44 étudiants de l'ULB (sur les 136 bourses disponibles, soit 32%) partiront dans un pays en développement, dans le cadre d'un stage professionnel ou un mémoire de fin d'études, durant l'année 2008 et ceci grâce au programme "Bourses de voyage" également financé par la CUD.




Prix et distinctions

Nominations, distinctions, prix et autres récompenses

Jacques Brotchi, Mensch de l'année

Jacques Brotchi, professeur honoraire de l'ULB et neurochirurgien internationalement reconnu, se verra remettre le 24 avril prochain le prix du "Mensch de l'année". Créé en 1998 par le Centre communautaire laïc juif (CCLJ), ce prix récompense de manière honorifique une personnalité appartenant à la communauté juive de Belgique - au sens large - ayant contribué de manière significative au développement de ladite communauté et ayant privilégié dans son action la dimension humaine ("Mensch" signifie en yiddish "Homme" au sens de "personne d'exception au comportement exemplaire).

Plus d'infos: http://www.cclj.be/




Vie sur les campus

Une semaine pour la Colombie

Le 23 février prochain, cela fera 6 ans exactement qu'Ingrid Betancourt a été enlevée par la guérilla colombienne des FARC. La libération récente de Consuelo Gonzalez et de Clara Rojas, séquestrées dans la jungle colombienne depuis plusieurs années, a été accueillie avec bonheur et soulagement.

Afin qu'Ingrid Betancourt et les autres otages du conflit ne tombent pas dans l'oubli, des étudiants de l'ULB, sensibles à la question des droits de l'homme en Colombie et plus particulièrement au sort des séquestrés et de leurs familles, ont décidé de s'unir en plate-forme. Celle-ci, composée d'une dizaine de cercles et soutenue notamment par la FICIB (Fédération internationale des comités Ingrid Betancourt), organise une "Semaine pour la Colombie" sur le campus du Solbosch.

Cette semaine de sensibilisation accueillera à cette occasion diverses activités entre le 18 et le 22 février (ciné-clubs, conférences, dîner colombien, stands d'information, exposition…) et se clôturera par un grand concert de soutien à l'accord humanitaire au Janson le 22 février.

Rappelons que l'Université a manifesté, dans une motion adoptée au Conseil d'administration le 21 janvier dernier, son inquiétude concernant le sort physique et moral des otages encore détenus par les Forces armées révolutionnaires colombiennes. Elle encourage les parties en présence à œuvrer pour la paix dont la première concrétisation serait la libération de tous les séquestrés. Dans ce cadre, l'ULB a décidé de soutenir les actions qui se tiendront sur ses campus dans la cadre de la " Semaine pour la Colombie ", du 18 au 22 février.

Plus d'infos: http://www.semainepourlacolombie.be/




Valeurs et engagement

L'Islam et les lumières

Le Cercle du Libre examen, le Cercle des étudiants arabo-européens et le Collectif des 100 Valeurs, avec l'appui du Pôle Bernheim pour la Paix et la Citoyenneté, organisent ce 15 février à l'ULB une conférence-débat sur le thème de "L'Islam et les lumières".

Autour de la table: Malek Chebel (anthropologue, philosophe et islamologue algérien, auteur notamment de "L'Islam et la Raison"), Tariq Ramadan (islamologue controversé, auteur de nombreux ouvrages sur l'Islam et l'Occident), Youssef Seddik (philosophe et anthropologue tunisien, dont certains essais ont suscité de vives polémiques dans les milieux musulmans conservateurs, tels que "Le Coran, nouvelle lecture, nouvelle traduction") et Simone Susskind (modératrice).

Le vendredi 15 février, à 20h, à l'auditoire P-E Janson (avenue F.D. Roosevelt 48 à 1050 Bruxelles). P.A.F.: 3 EUR (étudiants), 5 EUR (autres).

Plus d'infos: http://www.ulb.ac.be/valeurs/







ULB - Département des relations extérieures - Service de communication