Le Conseil Des Relations Internationales (CDRI)

© M Van den Eeckhoudt

Son rôle

Le rôle du CDRI est d’accompagner les autorités de l’Université dans la définition de la politique générale de l’institution au niveau international.

Le CDRI est une commission du Conseil d’administration dotée d'un large droit d’initiative. Le recteur peut lui soumettre toute question sur laquelle il doit prendre position ou qui résulte d’une demande du Conseil d'administration de l’ULB.

Sa composition

Le CDRI est présidé par le recteur ou en son absence par le vice-recteur aux Relations internationales.

Il est composé de membres des différents corps de l’universitépdf, veillant à assurer une répartition équitable entre membres du corps académique de sciences humaines et de sciences exactes. Les membres du CDRI ne représentent toutefois pas leur « corps » ou facultés. Ils y siègent d’abord et avant tout en tant qu’experts.
Les membres de ce Conseil sont nommés pour deux ans.

Les groupes de travail du CDRI

Le Conseil des Relations internationales (CDRI) bénéficie du travail de trois «groupes de travail» : Pays industrialisés, Pays émergents et Pays en développement.

La participation aux travaux de ces groupes est ouverte à tous les chercheurs intéressés.

Chaque groupe se réunit trois fois par an et organise ses travaux en fonction de l’apport et des centres d’intérêt des différents membres, sans plan pré-établi.
Ces groupes nourrissent la stratégie internationale de l’Université de manière « bottom-up », étant entendu que le CDRI et le vice-recteur suscitent, quant à eux, des dynamiques « top-down ».

  • Le groupe « Pays industrialisés » travaille principalement sur les relations de l’ULB avec les pays européens (UE, AELE, Europe balkanique, Turquie) à l'exception de la Russie et des pays de la CEI et sur les autres pays de l’OCDE, c’est-à-dire USA, Canada, Japon, Corée du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande.
    Président : Cécile VAN DE LEEMPUT
    Coordination : Yvon Molinghen

  • Le groupe « Pays émergents » travaille sur les relations de l'ULB avec la Russie, les pays de la CEI et les pays comme la Chine, l’Inde, le Brésil, le Mexique et l’Afrique du Sud.
    Président: Marie-Paule DELPLANCKE
    Coordination : Jean-Louis MOORTGAT

  • Le groupe « Pays en développement » s’occupe en priorité des pays concernés par les programmes de la CCD - Commission Universitaire pour le Développement et de la DGD - Direction Générale pour le Développement.
    Président : Mondher EL JAZIRI
    Coordination : Gaëlle DUCARME

La structure de fonctionnement se voulant très souple, les groupes régionaux peuvent créer des commissions de travail sur un pays ou un groupe de pays voire sur une thématique.

Coordination du CDRI

Yvon Molinghen