Rapport 2007-2008 de la Doyenne et du Vice-doyen

Ce rapport, présenté au Conseil facultaire du 10 avril 2008, rappelle les principaux événements qui ont marqué la vie facultaire depuis avril 2007.

Nous avons célébré en octobre les membres de la Faculté qui l'ont quittée au terme de leur carrière; il s'agit de nos collègues, Paul Haesaerts, Françoise Hanocq, Alain Herbosch, Anne-Marie Simon, Shoshana Wodak, membres du corps académique, ainsi que de Mmes Jacqueline Bastianelli, Anette Deschutter, Michelle Heim, Sonia Wellens et MM. Raoul Van Nerum, Willy Wauters, membres du PATGS.

En février dernier, Mme Marie-Christine Lenain a remplacé Mme Elizabeth Olivares au poste de responsable de l’administration facultaire. Mme Lenain a rapidement pris une place importante en faculté et elle se consacre avec beaucoup d’efficacité à l’organisation et la gestion du secrétariat facultaire. Nous remercions vivement Mme Olivarez pour le dévouement avec lequel elle a assumé la fonction d’adjointe pendant presque trois ans.

Encadrement

L’augmentation du nombre d’étudiants en sciences humaines crée un besoin d’encadrement qu’il faut satisfaire prioritairement, au détriment des autres facultés. Ainsi, la Faculté des sciences n’a obtenu que le remplacement de 8 ETPs dans le corps académique alors qu’elle en libérait un peu plus de 11.

Depuis l’année dernière, la tendance à répartir les assistants entre les facultés en fonction du nombre pondéré d’étudiants subsidiables (NPES) s’affirme. Ainsi, il était illusoire d’espérer cette année d’obtenir plus d’ETPs que ce que la Faculté libérait. Dans le but de préparer la demande de la Faculté pour le « pot commun » assistants, le bureau facultaire a demandé aux départements des informations détaillées concernant les charges d’enseignement et il a effectué un travail d’analyse fouillée des données fournies. Ceci nous a permis d’effectuer les arbitrages appropriés entre les besoins d’encadrement des départements et de motiver de manière précise et efficace la demande de remplacement des 15,5 ETPs libérés. Finalement, ce sont 15 postes d’assistant qui ont été attribués à la Faculté. Tant que le nombre d’étudiants en sciences n’augmentera pas significativement, la situation de l’encadrement par le corps scientifique restera tendue et il apparaît donc fondamental de poursuivre le chantier d’analyse des charges d’enseignement. C’est pourquoi une réunion des responsables de la coordination pédagoqique des Départements sera organisée dans les prochains mois afin d’optimiser l’utilisation des ressources disponibles en matière d’assistant.

Enseignement

La mise en place du cycle complet de Bachelor est à présent réalisée et les premiers diplômés ont été proclamés.

Dans le cadre des enseignements "Recherche et communication scientifique" au programme de BA de toutes les sections de la Faculté des sciences, l’activité remarquable "Sciences nomades", a été mise en place avec l'aide d'Inforsciences et vise à renforcer les initiatives prises par la Faculté en vue d'assurer la diffusion des sciences et susciter les vocations scientifiques parmi les étudiants du secondaire. Ces expositions se révèlent une réussite tant pour ceux de nos étudiants qui y participent, que pour ceux du secondaire.

La mise en place des programmes de Master a débuté cette année. La Faculté propose à présent 14 Masters et le programme d’un 15ème , en statistique - orientation biostatistique, est en cours de réalisation.

Pour encourager la mobilité des étudiants, il avait été décidé que tous les étudiants devraient compter au moins 15 ECTS acquis à l'extérieur de l'ULB. Cette contrainte a été prise en compte dans les programmes et des accords avec toutes les universités de la Communauté française Wallonie – Bruxelles ainsi qu’avec des universités proches ont été signés afin de rendre cette mobilité possible.

Une liste d’enseignements transversaux à été établie pour l’ensemble des programmes à finalité spécialisée afin d’offrir aux étudiants une préparation générale à la vie professionnelle et au monde de l’entreprise.

En analysant les programmes de Master, on constate une explosion du nombre de cours offerts par la Faculté, créant une surcharge évidente des corps académique et scientifique. Puisqu’on ne peut espérer une augmentation des cadres, il faudra que la Faculté analyse la question pour réduire l’offre d’enseignement.

Pour la première fois cette année, toutes les prises d'avis pédagogiques périodiques ont été réalisées par internet. L’année prochaine, la photo des enseignants devrait apparaître sur les formulaires

L’expérience d’utilisation du logiciel SCIENTIA pour concevoir les horaires et attribuer les réservations de locaux d’enseignement progresse et devrait être généralisée à toute les facultés l’année prochaine. On peut espérer que cela permettra une meilleure utilisation des locaux dans l’Université.

Rayonnement scientifique

La vitalité de la Faculté sur le plan scientifique est attestée par tous les indicateurs habituels. Par exemple,

  • nos équipes scientifiques participent à plus d'une vingtaine d'écoles doctorales thématiques et dans de nombreux cas les coordonnent,

  • au cours de l’année 2007, nos membres ont obtenus des crédits de recherche pour plus de 20 millions d’euros, soit presque un tiers du montant total pour l’Université.

L'excellence dont nos collègues font preuve s'inscrit dans la durée et plusieurs d'entre eux ont vu leur activité reconnue par des prix et distinctions scientifiques remarquables; on doit ainsi mettre en exergue

  • M. Jean-Louis Deneubourg, qui a été élu membre de l’Académie royale de Belgique,

  • Mme Geneviève Dupont à laquelle a été décerné le prix « Léon et Henri Frédéricq » de l’Académie royale de Belgique,

  • M. Michel Herman qui a été nommé titulaire de la Chaire Francqui au titre belge à l'Université d’Anvers,

  • M. Pierre Meerts à qui a été décerné un prix Socrate,

  • M. Jean-Louis Tison dont l’équipe participe au projet européen EPICA (European Project for ice coring in Antartica) qui vient de recevoir le prix Descartes de la Commission européenne.

De plus, deux mathématiciens, ayant fait leurs études et commencé leur carrière académique à l’ULB se sont vu décerné des prix très prestigieux. Pierre Deligne a reçu le prix Wolf et Jacques Tits a reçu le prix Abel.

Corps académique

La Faculté a procédé à l'engagement de trois nouveaux membres du corps académique : Madame Sabrina Bousbata au Département de biologie moléculaire, MM. Farid Dahdouh-Gebas au Département de biologie des organismes, Yannick De Decker au Département de Chimie.

A tous, nous adressons nos plus sincères souhaits de bienvenue et nous sommes sûrs qu'ils contribueront avec dynamisme au développement de la Faculté.

Au chapitre des promotions, M. Thierry Visart de Bocarmé a été promu au concours de Premiers assistants en deuxième filière, au Département de Chimie. Trois nouveaux Chercheurs qualifiés ont été nommés au FNRS; il s'agit de MM. Nicolas Chamel, Thomas Gilbert et Axel Kleinschmidt (Physique).

Enfin, notre collègue Michel Milinkovitch a été promu au titre de professeur ordinaire, Bruno André, Jacques Liévin, Thierry Massart, Bernard Mühlerr et Nathalie Verbruggen ont été promus au titre de professeur, Luc André a été promu au titre Professeur ordinaire C et Olivier Markovitch a été promu au titre de Chargé de cours.

A toutes et à tous, nous adressons nos plus sincères félicitations.

Crédits facultaires

Le crédit facultaire pour 2008, qui se monte à 598.050 Euros, a légèrement diminué par rapport aux années précédentes. Il faut noter que l'ULB s'est inscrite dans un processus de redistribution des crédits facultaires. Après une période de « phasing out » de sept ans, ceux-ci seront attribués au prorata du nombre pondéré d’étudiants subsidiables (NPES). Ainsi , en 2011, le crédit la Faculté sera réduit d’environ un tiers ce qui nécessitera bien évidemment une révision de sa répartition.

De la somme de 598.050 Euros attribuée cette année, 54.144 Euros ont été attribués au titre de crédits extraordinaires didactiques et 43.484 Euros comme crédits extraordinaires de recherche; la Faculté a également distribué 141.640 Euros comme crédit « matériel élèves » et 177.282 Euros comme « crédit chercheurs », ce qui représente 225 Euros par chercheur.

Les groupes de recherche de la Faculté ont également obtenu des financements pour un montant de 99.802 Euros pour soutenir des projets d'innovation pédagogique et 226.857 Euros dans le cadre des FER.

Infrastructures

L'Université mène depuis l'année dernière une réflexion à propos de l'aménagement et la rénovation de ses locaux. Dans ce cadre, deux terrains sur le campus de la Plaine, totalisant 9,4 Ha, ont été vendus début 2007. Depuis, un groupe de travail, dont Daniele Carati fait partie, a été désigné dans le but de proposer un plan de rénovation (et éventuellement de construction) des campus du Solbosh et de la Plaine en adéquation avec les fonds disponibles à cet effet.

Le projet de construire un bâtiment à la Plaine pour regrouper les équipes de chercheurs des Facultés de sciences et sciences appliquées autour du thème des technologies de l’information progresse. Une solution pour reloger l’équipe de Pierre Meerts et le laboratoire d’enseignement de Monder El Jaziri dans le bâtiment BC à la Plaine est à l’étude et devra être finalisée rapidement puisqu’ils doivent quitter le jardin Massart pour fin 2008. Il faudra aussi trouver de nouveaux locaux pour le Département de géographie puisqu’il est établi sur une des parcelles vendues de la Plaine. Idéalement, ces locaux devraient être situés au Solbosh pour le rapprocher de l’IGEAT avec lequel il collabore étroitement. Finalement, la nécessité de trouver des nouveaux locaux pour les équipes situées dans la Villa Capouillet se fait de plus en plus forte vu la dégradation croissante du bâtiment.

Conclusions

Plusieurs collègues consacrent une part importante de leur temps au service de la collectivité. Cette année, Mme Véronique Halloin et M. François Reniers assument toujours leur charge de vice-recteur, l'une en tant que Vice-rectrice pour la recherche et le développement et l'autre en tant que Vice-recteur pour la politique académique et la promotion de la réussite. M. Thierry Massart est conseiller du Président et du Recteur pour l'informatique. Mme Cécile Moucheron et M. Yves Roggeman sont tous deux conseillers du Recteur, l’une pour les pour les relations avec l'enseignement secondaire et l'enseignement supérieur et l’autre pour les relations avec l’enseignement supérieur seulement. Yves Roggeman continue à assumer sa charge de secrétaire de l'Académie Wallonie-Bruxelles. Yves Geerts a remplacé Marc Henneaux au poste de conseiller du Recteur pour la recherche en sciences exactes. Enfin, notre collègue Daniele Carati continue son mandat, pour suivre en concertation avec M. Jean-Claude Maun, de la Faculté des sciences appliquées, le dossier de rénovation des campus du Solbosh et de la Plaine.

C'est avec plaisir, également, que nous évoquons les collègues qui donnent leur temps au service de la Faculté, en participant aux nombreuses commissions que nous sommes amenés à mettre sur pied, ces temps de réforme de programmes étant particulièrement propices de ce point de vue. Les Présidents de département occupent évidemment une position privilégiée, eux qui ne sont jamais si éloignés du Décanat qu'un coup de téléphone ou un courriel ne puisse rapidement les atteindre.

Nous ne pourrions oublier les membres du Bureau facultaire, eux qui nous aident chaque semaine, en toute confiance, à prendre des décisions qui ne sont pas toujours faciles.

Il nous faut, pour conclure, remercier l'AScBr, toujours soucieuse de maintenir le contact avec la Faculté et dont les membres soutiennent avec une bonne humeur constante les activités festives de la Faculté.

Enfin, nous tenons à adresser tous nos remerciements aux membres du secrétariat facultaire pour l'ambiance chaleureuse qui y règne et pour la gentillesse avec laquelle ils répondent à nos mille et uns appels à l'aide.