Faculté des Sciences - Projets européens de recherche



AMECRYS

AMECRYS est un projet de recherche financé par la commission européenne sous l’égide du programme Horizon 2020. Il s’inscrit dans le cadre des actions “Future and Emerging Technologies (FET-OPEN)” qui visent à promouvoir le lancement de programmes de recherche radicalement innovants dans le domaine des sciences et technologies. Parce que les méthodes actuelles basées sur les plateformes de chromatographie sont à la fois coûteuses et fastidieuses, le principal objectif du consortium AMECRYS est de révolutionner la manière dont les médicaments sont produits à travers une approche s’appuyant sur le développement de membranes spécifiquement conçues pour favoriser la cristallisation.


James Lutsko et son groupe de recherche du Centre Interdisciplinaire des Phénomènes Non-Linéaires et Systèmes Complexes de l’ULB participent à ce projet en apportant leur expertise dans le domaine de la théorie et de la simulation des processus de nucléation et de cristallisation.

En savoir plus...


BE-OI

Le projet Beyond EPICA – Oldest Ice (BE-OI) regroupe une communauté d'experts scientifiques et d'infrastructures consacrés à l'étude des calottes glaciaires fondée sur l'analyse de carottes de glace. Il constitue la base scientifique et technique d'un programme global, visant à extraire une carotte glaciaire vieille de 1,5 million d'années dans le cadre d'une étape de forage ultérieure du projet Beyond EPICA.

Ce forage pourrait fournir des archives uniques de la composition de l’air des précédentes époques glaciaires. Le projet contribue également à favoriser l'exploration future de l'Antarctique et promet de fournir aux scientifiques des informations précieuses sur le climat et les flux de carbone à travers le monde. Ces connaissances permettront enfin d'améliorer les diagnostics futurs concernant l'évolution du climat au moyen de données quantitatives fiables, et d'élaborer des stratégies plus ciblées visant à relever les défis sociétaux que représente le réchauffement climatique.

Les sites de recherche sont, notamment, sélectionnés sur base du travail de modélisation des calottes glaciaires effectué au Laboratoire de Glaciologie de l'ULB (Brice Van Liefferinge et Frank Pattyn).

En savoir plus...



C-CASCADES

Le projet de recherche ‘C-CASCADES – Carbon Cascades from Land to Ocean in the Anthropocene’, est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, Actions Marie Sklodowska-Curie, Innovative Training Network (ITN) ainsi que par la Confédération Suisse. Ce projet, coordonné par l’Université Libre de Bruxelles (Pierre Regnier, ‘Biogéochimie et Modélisation du Système Terre’), réunit un consortium de 13 instituts de recherche académiques et privés, répartis dans 8 pays.

Ce projet a le double mandat de mieux comprendre le rôle de l’interface continent-océan dans le cycle du carbone et la régulation du climat terrestre ainsi que de former une nouvelle génération de jeunes chercheurs à la pointe du domaine des ‘Sciences du Système Terre’. Dans cette optique, 15 jeunes doctorants venus du monde entier ont été engagés pour réaliser leurs travaux de recherche dans les meilleurs centres de recherche européens. En parallèle, un programme original et novateur de formation doctorale leur est proposé afin de leur donner les meilleurs outils pour aborder leur carrière future.

En savoir plus...




EU4HIVCURE

The EU4HIVCURE consortium – Accelerating HIV Cure in Europe - is supported by the H2020 Marie Sklodowska-Curie action of the European commission to allow Research and Innovation Staff Exchange (RISE).

This consortium is built upon dynamic collaborations between academic researchers and Infectious Diseases clinicians from 5 countries (Ireland, Belgium, France, Italy and Canada), including the Service of Molecular Virology of Carine Van Lint and the Service of Infectious Diseases of Stéphane De Wit from the CHU Saint-Pierre Hospital.


This collaborative project aims at supporting mobility of scientists between the different partner research groups for the development of novel strategies aimed at eliminating HIV-1 latent reservoirs in order to achieve an HIV/AIDS cure or remission.

En savoir plus...



EUNADICS-AV

European Natural Airborne Disaster Information and Coordination System for Aviation

The EUNADICS-AV consortium is led by EUMETNET (European National Meteorological Services) and consists of 14 participating organizations from 7 different countries. Under the umbrella of EUMETNET, 8 National Meteorological Services (Austria, Belgium, France, Finland, Iceland, Netherlands, Sweden, Switzerland) participate as third parties, covering five additional countries. Two participants are SMEs. The airborne natural hazards currently addressed by this project are Volcanic eruptions, Nuclear emission/releases (accident or wilful act), Forest fires and Sand Storms.

ULB will contribute with data products generated from observations of the IASI instrument (Infrared Atmospheric Sounding Interferometer) on-board the Metop satellite platform. In particular observations of volcanic ash, dust and volcanic SO2 will be exploited, for which the Atmospheric Spectroscopy Laboratory (part of the Chimie Quantique et Photophysique service) at the ULB has a well-known expertise. The work at the ULB will be performed under the supervision of Lieven Clarisse.

Read more...



EURO-CARES

European Curation of Astromaterials Returned from Exploration of Space (Vinciane Debaille, DGES)

The Eurocares aims at providing a roadmap for building a European Extra-terrestrial Sample Curation Facility (ESCF), dedicated to sample return missions, similar to the Hayabusa (JAXA) or Osiris-REX (NASA) missions. Extra-terrestrial samples are particularly fragile once arrived on Earth because of the dramatic change in ambient conditions (humidity, presence of oxygen, … compared to vacuum).

As such, this kind of facility must provide all the requirements for keeping the samples as pristine as possible, while allowing research on them, and further allocation to other scientists worldwide. On the other hand, while we now know that life never existed on the Moon, this might not be the case for Mars. As such, all the risks of dealing with possibly biogenic samples must be taken into account, but again without impairing research on those samples. Finally, public outreach around those samples and space missions must be enhanced.

Read more...



GLAM

Le consortium européen GLAM (Glass Laser Multiplexed Biosensors), tente de mettre au point une nouvelle méthode de diagnostic de cancers. Le système de détection proposé pourra être mis en oeuvre dans le cabinet du médecin et fournir en quelques instants des informations utiles au diagnostic ou au suivi du traitement.


Coordonné par le centre technologique LEITAT (Espagne), le projet GLAM réunit des expertises variées - physiciens, biologistes, ingénieurs, statisticiens, médecins - dans différents pays. Parmi eux, l'Unité d'optique non-linéaire théorique - Grégory Kozyreff: le laboratoire de la Faculté des Sciences va apporter un support théorique sur les aspects optiques du capteur pour optimiser sa sensibilité. Il va donc intervenir surtout dans la phase de conception et de démonstration expérimentale de ce projet de 4 ans qui devrait aboutir à l'élaboration d'un prototype testé en environnement clinique.

En savoir plus...




QA4ECV

Quality Assurance for Essential Climate Variables (The work at the ULB is performed under the supervision of Pierre Coheur, Quantum Chemistry and Atomic Physics)

Policy makers are increasingly relying on Earth Observation (EO) data to make decisions on mitigating and adapting to climate change. These decisions need to be 'evidence-based' and this requires complete confidence in EO-derived products. Although EO data is plentiful, it is rare to have reliable, traceable and understandable quality information. Users need an internationally acceptable Quality Assurance (QA) framework that establishes, and provides understandable traceable quality information for the data products used in Climate Services.

The Quality Assurance for ECVs (QA4ECV) project will develop a robust generic system for the Quality Assurance (QA) of satellite and in-situ algorithms and data records that can be applied to all Essential Climate Variables (ECVs) in a prototype for future sustainable services. The QA4ECV project will generate quality-assured multi-decadal Climate Data Records for 3 atmospheric (NO2, HCHO, and CO) and 3 land ECVs (albedo, LAI, and FAPAR), with full uncertainty metrics for every pixel ready for model ingestion. QA4ECV will engage with all stakeholders, including other ECV projects, governance bodies and end-users, developers of Climate Services and relevant projects.

Read more...


TRANSIT

TRANSIT (Transformative Social Innovation Theory) est un ambitieux projet de recherche voué à développer une théorie de l’innovation sociale transformative, qui prend en compte les dynamiques de prises de pouvoir et de changements dans la société.

Structurée autour de 4 thématiques (gouvernance, apprentissage social, financement et suivi), cette théorie en construction sera le fruit d’un processus dynamique et itératif fondé à la fois sur des apports théoriques existants (en particulier en matière de transition, d’institutionnalisation ou de mouvements sociaux) mais également sur une série de données empiriques finement analysées.

Le projet, co-financé par l’Union Européenne dans le cadre du 7ème Programme-Cadre sur la Recherche et l’Innovation (FP7) a démarré en janvier 2014 et se terminera en décembre 2017. Il est coordonné par le DRIFT (Dutch Research Institute for Transitions) et implique 12 centres de recherche issus d’Europe et d’Amérique latine répartis dans 6 groupes de travail ou work packages (WP). Le Centre d’Etudes du Développement Durable de l’ULB (Tom Bauler) est en charge de la coordination d’un de ces groupes de travail (WP5) qui porte sur la partie “méta-analyse” du projet.

En savoir plus...