Ingénieur civil physicien

"Le concepteur à la frontière entre fondements physiques et applications technologiques"

Compétences

Grâce à une connaissance approfondie des fondements physiques et à des compétences avancées de modélisation, l'ingénieur physicien conçoit des solutions innovantes dans des contextes très variés allant de la recherche scientifique fondamentale aux applications industrielles de haute technologie, et ce dans des domaines aussi divers que l'ingénierie nucléaire, l'ingénierie médicale, l'ingénierie quantique, la physique des lasers et la photonique. Ce profil requiert de fortes compétences en physique au niveau microscopique, impliquant l'étude du monde quantique et de ses applications en physique atomique, moléculaire, nucléaire et de l'état solide ainsi que dans le domaine de l'optique.


Formation

La formation d'ingénieur civil physicien repose sur la compréhension en profondeur des phénomènes physiques qui sont à la base des technologies de pointe. Les mathématiques appliquées constituent un second axe essentiel de la formation. En 1ère année du Master, des cours d'introduction à la physique atomique et nucléaire côtoient des cours plus appliqués comme la physique des lasers, l'acoustique ou la physique des réacteurs nucléaires. Un projet est également réalisé dans une entreprise ou un laboratoire. La 2ème année du Master offre aux étudiants un choix entre 4 options (physique de la matière, photonique, ingénierie nucléaire, radioprotection et imagerie biomédicale) auxquelles s'ajoute un stage en entreprise et/ou des cours choisis librement. Le mémoire de fin d'études permet de plus une initiation à la recherche expérimentale ou théorique dans des domaines très variés. La formation en génie nucléaire est une spécificité de l'ULB très demandée en Belgique comme à l'étranger.