La coopération au développement à l'Ecole polytechnique de Bruxelles

Energétique, environnement et processus industriels

L’Ecole polytechnique de Bruxelles mène plusieurs projets visant à promouvoir l’accès des populations du Sud à l’énergie.

Dans le domaine des agrocarburants, l’Ecole polytechnique collabora avec l’ONG GERES, active au Mali et dont l’action vise à mettre en œuvre des filières qui associent la production locale d’agrocarburants à base de Jatropha Curcas (Huile Végétale Pure – HVP) et l’accès des populations à des services de proximité alimentés en HVP (mécanisation d’activités agricoles, recharge batterie). Dans le cadre de ce projet, le travail de l’Ecole concerne l’appui à la mise au point des futurs équipements des unités d’extraction d’huile. En outre, l'ULB est impliquée dans le développement de magasins de stockage des graines de Jatropha et dans l'analyse de l'évolution au cours du temps de la qualité de l'huile produite.

Dans le domaine du génie électrique, l’Ecole soutient la recherche et la formation à l’Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumedienne (Algérie). De nombreuses thématiques sont abordées : conduite et protection des réseaux électriques, méthodes d’optimisation, méthodes d’études de la stabilité des réseaux, intégration de production électrique renouvelable. Des formations continues en protection des réseaux électriques sont également organisées par l’Ecole auprès de la SONELGAZ (Algérie).

En collaboration l’Université de Lubumbashi (République Démocratique du Congo), l’Ecole mène un projet dont l’objectif est l’étude, le dimensionnement et l’utilisation sur le terrain de nouvelles mini centrales hydro-électriques robustes.


Dans le domaine de l’environnement, l’Ecole polytechnique étudie, au travers de modélisations et d’études sur le terrain, la pertinence de systèmes de captage River Bed Filtration pour la production d'eau potable dans certaines régions du globe. Dans ce cadre, l’Ecole collabore avec la COOPAGAL, la coopérative en charge de la production d’eau potable pour la ville de Camiri (département de Santa Cruz, Bolivie).

En collaboration avec la Yellow River Conservancy Commission (Chine), l’Ecole développe également des méthodes pour la gestion et la surveillance environnementale des fleuves alluviaux.


En collaboration avec l’Université Mohammed 1er d’Oujda (Maroc), l’Ecole participe, dans le cadre d’un projet PIC de la CUD, à l’amélioration de la sécurité du fonctionnement des installations à risques, par un soutien à la formation et à la recherche en maintenance industrielle dans cette Université.


Contacts :

Benoit Haut (production d’eau potable, agrocarburant)

Patrick Hendrick (hydroélectricité)

Pierre-Etienne Labeau (sécurisation des processus industriels)

Jean-Claude Maun (génie électrique)

Michel Verbanck (production d’eau potable, surveillance des fleuves alluviaux)


Sources de financements : Bureau des Relations Internationales de l’ULB, Commission Universitaire pour le Développement (CUD), Ministère algérien, Wallonie Bruxelles International (WBI), Coopération Technique Belge (CTB), Siemens SA