Principaux projets de la faculté avec la Bolivie

Projet de recherche au développement subventionné par l’ARES :

Titre: Amélioration du Dépistage et du Suivi des Lésions Précancéreuses et Cancéreuses du Col de l’Utérus dans la Région de Cochabamba en Bolivie

Coordinatrice Nord: V. Fontaine, Fac. Pharmacie, ULB

Coordinatrice Sud: P. Rodriguez, Fac. Médecine, UMSS, Cochabamba, Bolivie

Co-promoteurs: Y. Englert Et M. Bossens, Fac. Médecine, ULB
P. Delvenne, Fac. Médecine, ULg
Carla Ascarrunz Mendivil, INCISO, Cochabamba, Bolivie

Résumé de l'intervention: La Bolivie est un pays avec une des plus hautes incidences pour le cancer du col de l'utérus. Cette situation est tragique surtout lorsqu'on sait que ce cancer est un cancer que l'on peut guérir avec plus de 99% de succès s'il est dépisté à temps, mais aussi parce que les outils de dépistage à l'heure actuelle ont une spécificité et une sensibilité excellente. Il existe donc une corrélation excellente entre la diminution de l'incidence de ce cancer et la couverture du dépistage des lésions précancéreuses et cancéreuses. Ce cancer est provoqué par une infection persistante avec un papillomavirus humain de haut-risque (HPV-HR). Le dépistage repose sur trois piliers: le dépistage visuel, le dépistage virologique par la détection des HPV-HR et le dépistage cytologique ou histologique. Afin d'améliorer le dépistage de ces lésions en Bolivie, nous avons entamé une collaboration avec l'UMSS pour développer dans un premier temps un laboratoire de dépistage virologique. Nous formons également le personnel soignant au dépistage visuel (VIA et colposcopie) et à la cryothérapie et nous essayons de sensibiliser la population à la possibilité d’un dépistage précoce et d’un traitement. Nous proposons et évaluons un dépistage primaire virologique avec auto-prélèvements. Un doctorant gynécologue a pour projet de recherche d’analyser l'évolution de la charge virale et l’expression des protéines virales des papillomavirus avant, pendant et après la grossesse et d’évaluer la nouvelle stratégie de dépistage dans différentes régions de la province Cochabamba. Un doctorant en Biologie Moléculaire a en charge d’adapter les protocoles d’analyses pour la conservation des échantillons, l’extraction de l’ADN viral des auto-prélèvements, la détection de l’ADN des HPV-HR et l’identification de leur génotype, et ce, en fonction des réalités socio-économiques et géographiques locales. Ce projet permettra de pérenniser les efforts entrepris et d’assurer des retombées locales dans l'amélioration du diagnostic et du traitement du cancer du col de l’utérus en Bolivie. Ce projet constitue en outre un projet pilote qui pourrait, en collaboration avec les autorités locales s'étendre à d'autres régions de la Bolivie.

Secrétariat

Localisation :

Campus Plaine
Bâtiment BC
Boulevard du Triomphe
accès 2
1050 Bruxelles

Informations :

+32 (0)2 650 53 39

> plus d'infos