Master en Traduction


Ce Master assure une maitrise approfondie des deux langues de travail choisies par l’étudiant et de divers types de traduction. Il initie l’étudiant à divers domaines de spécialité et aux outils couramment utilisés dans le monde professionnel. La formation est relayée par un stage professionnel en traduction.


Cursus (120 crédits)

Le Master vise à privilégier le travail personnel de l’étudiant et à le confronter régulièrement aux réalités du monde professionnel, tant par les thématiques abordées et les travaux confiés dans le cadre des différents cours généraux et cours de traduction que par le stage professionnel en traduction.

La formation comporte :

  • un tronc commun ;

  • des options ;

  • un stage professionnel ;

  • un mémoire.


Description des options

  • L’option traduction multidisciplinaire prépare à l’exercice de la profession de traducteur à titre salarié ou indépendant et initie à la traduction juridique et administrative, économique et financière, scientifique et technique.

  • L’orientation traduction ès relations internationales prépare à un parcours professionnel à l’international - cours de traduction de l’anglais vers le français, quelle que soit la combinaison linguistique retenue, et maitrise passive de l’anglais oral.

  • L’option traduction et industries de la langue prépare aux nouveaux métiers de la traduction : adaptation audiovisuelle, localisation, terminotique.

  • L’option traduction littéraire prépare à la traduction de textes relevant de la littérature, de la culture et de divers domaines des sciences humaines.

Spécificités

Les étudiants du Master en Traduction de l’ULB peuvent choisir parmi un éventail de 9 langues et 4 options - traduction multidisciplinaire, traduction ès relations internationales, traduction et industries de la langue, traduction littéraire. Pour réaliser au mieux les différents volets du programme, les cours de traduction et d’initiation aux domaines de spécialité sont assurés par des traducteurs professionnels et des experts du domaine concerné.

Atouts professionnels

Au terme du cursus, le traducteur sera en mesure non seulement d’exercer l’un des divers métiers de la traduction, mais aussi de déployer ses compétences interculturelles et rédactionnelles au sein de nombreux secteurs d’activités. Selon son orientation, il peut travailler dans le domaine du multimédia, du sous-titrage et du surtitrage. Il peut aussi gérer des projets de traduction, être localisateur de sites web ou de jeux vidéo, terminologue. Il peut devenir traducteur littéraire, traducteur d’ouvrages d’art, de catalogues d’exposition, d’œuvres philosophiques. Il peut aussi se spécialiser en économie, finances, sciences, techniques, droit et administration.