Le mot du Doyen


Chères étudiantes,
Chers étudiants,

C’est avec joie que je vous accueille au sein de la Faculté de Droit et de Criminologie de l’ULB. Comme son nom l’indique, notre Faculté offre des formations dans deux domaines distincts: le droit et la criminologie.

La formation en droit que nous vous proposons est réputée et a récemment fait peau neuve pour s’adapter aux nouvelles exigences décrétales. Comme je vous l’expliquerai en détail ci-dessous, vous pourrez y suivre les cours de BA (= bachelier), de MA (= master) et de MAS (= master de spécialisation) – n’ayez pas peur de ce jargon, celui-ci vous deviendra familier en quelques jours ! Si vous devenez aussi « mordus » que vos professeurs ou certains de vos assistants, vous pourrez même poursuivre vos études en 3e cycle et préparer un doctorat.

La formation en criminologie, également de grande qualité, ne commence quant à elle qu’en MA (master) – mais elle peut être précédée d’un BA en droit, par exemple. Vous trouverez ci-après, dans le mot du président de l’École des sciences criminologiques Léon Cornil, M. Dominique De Fraene, toutes les explications nécessaires à ce sujet.

Voyons à présent de plus près comment se présente notre formation en droit.
Son premier cycle comporte trois années d’études et vous permet d’obtenir le grade de bachelier en droit (diplôme non professionnalisant, dit de transition).

Ce cycle poursuit trois objectifs principaux :
1) l’apprentissage d’une méthode d’étude universitaire (« apprendre à apprendre ») et de principes de méthodologie juridique;
2) l’acquisition de connaissances fondamentales en droit (fondements et histoire du droit, droit privé, droit public, droit pénal, droit social et droit de l’Union européenne);
3) l’apprentissage de deux langues (le néerlandais et l’anglais); d’abord des connaissances générales, puis la terminologie juridique néerlandaise et anglaise.

En BA1, nous avons maintenu une large palette de cours non juridiques, dans le but de vous permettre d’acquérir ou consolider une bonne culture générale et de vous ouvrir l’esprit à de nombreuses disciplines complémentaires à l’étude du droit : sociologie, économie, histoire, psychologie, philosophie. Dans les deux années suivantes du BA, vous bénéficierez d’une plus grande liberté dans la composition de votre programme individuel, tout en étant attentifs au système des prérequis et corequis.

Le deuxième cycle de la formation en droit comprend le master en droit, en deux ans, au terme duquel vous pourrez obtenir le grade de master en droit (diplôme professionnalisant, indispensable pour accéder à de nombreuses professions juridiques comme celles d'avocat ou de juge).

Dès votre inscription en MA, vous aurez à choisir entre les finalités "Droit économique et social", "Droit civil et pénal " et "Droit public et international". Vous aurez aussi la possibilité de partir en séjour Erasmus pour suivre dans une autre université une partie de votre cursus de la dernière année de votre MA. En outre, afin de vous permettre d'approfondir des matières qui suscitent particulièrement votre intérêt, vous serez amenés à choisir des cours à option dans une liste d'une centaine de cours (en approches critiques du droit, droit comparé, droit civil et économique, droit familial, droit social, droit pénal et procédure pénale, droit public et international, droit européen, droit fiscal…), en ce compris une bonne trentaine de cours juridiques en néerlandais ou en anglais.

Au cours de la seconde année du MA, vous devrez accomplir un travail de fin d’études (TFE) auquel vous serez préparés, l’année précédente, par un cours de méthodologie de la recherche et de la rédaction dans une branche donnée du droit. La possibilité de réaliser un stage d’initiation en milieu professionnel vous est également offerte par la Faculté.
Par ailleurs, après votre Master en droit, vous aurez l'opportunité de suivre l’un de nos Masters de spécialisation (MAS), cursus en un an de spécialisation qui font, eux aussi, partie du deuxième cycle (droit fiscal, social, international, européen et notariat).

Les études de troisième cycle comprennent les formations doctorales et les travaux relatifs à la préparation d’une thèse de doctorat.

Chers étudiants, futurs juristes ou criminologues, tout au long du chemin (studieux, parfois sinueux, mais aussi festif, et en tout cas, inoubliable et passionnant) que vous vous apprêtez à emprunter, vous pourrez découvrir des trésors: des savoirs et des outils de travail, des sujets de réflexion, d’admiration ou de contestation, des amitiés et d’autres riches expériences humaines et, tout au bout, des débouchés professionnels très variés et fort intéressants!

Le chemin ne sera pas aisé mais le premier ressort de votre réussite est en vous: votre motivation, votre participation active aux cours et exercices pratiques et votre étude progressive et quotidienne des notions enseignées. Nous ferons tout pour vous aider à réussir, mais sans votre indispensable concours, rien ne sera possible.
Bienvenue et bonne route dans notre Faculté – et au-delà!



Pr. Patrick Goffaux,
Doyen de la Faculté de Droit
et de Criminologie.