Les études et les débouchés à l'ULB

L'objectif du système de notation ECTS

En plus des résultats chiffrés, une échelle de notation ECTS a été mise au point. Les notes ECTS représentent un complément d’information sur les notes attribuées à l’étudiant ; l’échelle de notation ECTS ne se substitue en aucun cas au système de notation en vigueur au niveau local. Les décisions concernant la manière d’appliquer cette échelle de notation aux systèmes institutionnels relèvent toujours de la compétence des établissements d’enseignement supérieur concernés.

Elle se traduit comme suit :

Note ECTS

Pourcentage d'étudiants admis
qui devraient obtenir la note

Définition

A

10%

EXCELLENT : résultat remarquable, avec seulement quelques insuffisances mineures.

B

25%

TRES BIEN : résultat supérieur à la moyenne, malgré un certain nombre d'insuffisances.

C

30%

BIEN : travail généralement bon, malgré un certain nombre d'insuffisances notables.

D

25%

SATISFAISANT : travail honnête, mais comportant des lacunes importantes.

E

10%

PASSABLE : le résultat satisfait aux critères minimaux.

F

-

INSUFFISANT : un travail supplémentaire considérable est nécessaire.

L'objectif de cette notation n'est pas de classer un étudiant au sein de sa propre promotion mais bien de situer ses résultats par rapport aux performances réalisées par ses pairs au cours de plusieurs années précédentes. Le système prévoit donc que des statistiques soient établies afin de dégager des seuils correspondants aux notes A, B, C, D et E.

A correspond aux résultats des étudiants se situant parmi les 10% les meilleurs, B, les 25 % suivants, etc. Les étudiants dont la note est supérieure au seuil B, verront donc leur note accompagnée d'un B sur le supplément au diplôme.