Évaluation des enseignements

L’ULB, dans un souci permanent d’amélioration de la qualité de ses enseignements, procède depuis 40 ans à des évaluations régulières de ceux-ci ; notamment via des enquêtes systématiques auprès des étudiant.e.s. La Charte pédagogique de l'ULB adoptée en juin 2012 réaffirme l'engagement de l'ULB – de ses enseignant.e.s et de ses étudiant.e.s – dans l'évaluation des enseignements.

Le processus d’évaluation des enseignements par les étudiant.e.s a été réformé en 2014 en vue de :

garantir aux enseignant.e.s et aux étudiant.e.s une rétroaction régulière et plus précise permettant d’améliorer les enseignements dans un climat positif,

harmoniser les pratiques de prise d’avis tout en laissant une flexibilité suffisante pour faire face aux spécificités de chacune des facultés,

clarifier les attentes de l’ULB concernant la mission d’enseignement et à permettre aux enseignant.e.s de mieux valoriser leur investissement en la matière.

Cette réforme, traduite dans le règlement-cadre organisant l'évaluation institutionnelle des enseignements et des enseignant.e.spdf est le fruit d’un travail de réflexion avec l’ensemble des parties prenantes et est accompagnée par la Conférence des Commissions Pédagogiques (CoCoPé), commission institutionnelle permanente. Le nouveau dispositif a fait l’objet de tests préalables au cours de l'année académique 2012-2013 et a été progressivement appliqué à toutes les facultés. Depuis l'année académique 2015-2016, toutes les facultés sont intégrées dans ce nouveau système.

Évaluation institutionnelle des enseignements

L’évaluation institutionnelle concerne de manière systématique tous les programmes de bacheliers et masters. Deux campagnes par an sont organisées ; la campagne de printemps pour les enseignements du premier quadrimestre et la campagne d’été pour les enseignements du deuxième quadrimestre et de l’année complète. Elles ont lieu à la fin de chaque période d’enseignement, après les examens. Les avis des étudiant.e.s sont collectés via un système informatique harmonisé qui permet de proposer des questionnaires différents en fonction des activités organisées dans chaque unité d’enseignement.

Chaque campagne d’évaluation est organisée en quatre étapes :

Les enseignant.e.s vérifient les informations propres à leur enseignement.

Les étudiant.e.s participent à l’enquête en ligne. Chaque étudiant.e remplit un avis pour chaque unité d’enseignement de son programme. Le questionnaire comprend quatre rubriques : l’organisation, c’est-à-dire le dispositif mis en place par le(s) titulaire(s), le déroulement, l’évaluation, et les prestations de chaque enseignant.e.

Les résultats de l’enquête sont transmis aux commissions pédagogiques facultaires, composées de huit étudiant.e.s, de quatre assistant.e.s et quatre professeur.e.s. La commission rédige un avis qui traduit son analyse contextualisée des réponses des étudiant.e.s.

Les résultats de l’enquête et l’avis de la commission pour chaque unité d’enseignement sont transmis aux enseignant.e.s. Dès lors, chaque enseignant.e peut tenir compte de l’avis des étudiant.e.s dans l’amélioration de ses enseignements avec, s’il/elle le souhaite, l’appui des conseillers pédagogiques du service PRAC-TICE ou de sa faculté.

Un accompagnement des enseignant.e.s est proposé par PRAC-TICE notamment via les formations et les entretiens individuels proposés par PRAC-TICE afin de soutenir l'amélioration des pratiques enseignantes.

Rapport individuel de circonstance

Lors d’une demande de promotion ou de renouvellement, chaque enseignant.e. introduit un dossier présentant notamment son activité de recherche et d’enseignement. La réforme définit la procédure d’évaluation des prestations d’enseignement.

L’enseignant.e. dépose auprès de sa faculté un « dossier d’enseignement » dans lequel il peut consigner tout document utile concernant ses pratiques et démarches personnelles dans le domaine de l’enseignement (cf. Note carrièrepdf).

Sur base des résultats des évaluations institutionnelles des cinq dernières années, la commission pédagogique facultaire élabore un « avis de circonstance » à destination de la commission spéciale. Cette dernière, ayant par ailleurs reçu un rapport de la commission scientifique facultaire, statuera alors sur la demande de promotion ou de renouvellement.

Enquêtes auto-administrées

Les enseignant.e.s qui le souhaitent se voient offrir un support pédagogique et matériel pour interroger les étudiant.e.s de manière spécifique. Des questionnaires sont élaborés avec l’aide d’un conseiller pédagogique, et les résultats sont analysés en privé avec l’enseignant.e. L’enseignant.e est seul dépositaire des résultats, mais il pourra, s’il le souhaite, les faire apparaître dans son dossier d’enseignement.

Accompagnement des enseignant.e.s

Lire les résultats de ses enseignements n’est pas toujours simple. Il peut arriver que l'on se sente heurté ou découragé par certains commentaires, ou simplement perplexe par rapport aux mesures concrètes à mettre en place. Souvent, ces résultats amènent de nombreuses questions : comment interpréter ces données, et notamment en extraire une vision globale pertinente ? Quelles modalités de mon cours pourrais-je améliorer en priorité ? Qu'est-ce qu'il convient de ne pas modifier ? Quels objectifs me fixer suite à ces résultats ? Que mettre en œuvre pour les atteindre ?

Afin d’accompagner les enseignant.e.s dans cette réflexion, PRAC-TICE propose deux activités spécialement liées à l’évaluation des enseignements par les étudiant.e.s :

A la demande, une analyse de vos résultats avec un.e conseiller.e pédagogique. Contact : practice@admin.ulb.ac.be

Des formations notamment sur l'analyse des résultats de l’évaluation des enseignements par les étudiant.e.s. Pour s'inscrire cliquez ici.

Contact