Évaluation des enseignements

Foire aux questions — Étudiant.e.s

Mon avis sera-t-il pris en compte ?

Oui ! Chaque questionnaire rempli est comptabilisé.

Tous les résultats et commentaires sont recensés dans un rapport qui est envoyé au(x) titulaire(s) du cours, aux autres enseignant.e.s et à la commission pédagogique facultaire. La commission pédagogique, qui est composée pour moitié d’étudiant.e.s, analyse ces données et émet un « avis périodique » qui informe l’enseignant.e de difficultés éventuelles, ou au contraire, d’une situation positive.

Plus d'informations sur ce que devient l'enquête en ligne

En cas d’évaluation négative, que se passe-t-il pour l’enseignant.e ?

La grande majorité des enseignant.e.s sont très attentif.ve.s aux résultats de ces enquêtes.

La grande majorité des évaluations sont également positives.

Le cas le plus fréquent est lorsque l’appréciation est globalement positive, mais que les étudiant.e.s pointent des améliorations qui doivent être apportées au dispositif d’enseignement ou à la prestation de l’enseignant.e. Les nouveaux questionnaires et rapports permettent à l’enseignant.e de mieux cibler quelles améliorations il peut apporter (clarté des consignes d’examen, support de cours, disponibilité, etc.)

Plus rarement, les étudiant.e.s pointent une difficulté plus importante. Suivant le cas, sa fréquence ou son importance, la commission pédagogique facultaire peut prendre différentes initiatives pour résoudre le problème. Elle peut notamment organiser une concertation entre l’enseignant.e et quelques étudiant.e.s pour identifier les difficultés et dégager les actions prioritaires pour l’enseignant.e.

Si les problèmes persistent à plus long terme, les autorités de la faculté en sont informées par la commission pédagogique. Les résultats des cinq dernières années sont par ailleurs analysés lorsque l’enseignant.e demande une promotion ou un renouvellement.

Puis-je être sûr que mon anonymat est garanti ?

Oui. L’application d’enquête en ligne ne conserve aucun lien entre l’étudiant.e et ses réponses. Elle permet uniquement de savoir si un étudiant.e a rempli un questionnaire ou non, dans un autre fichier que celui qui contient les réponses. C’est la raison pour laquelle il n’est pas possible de modifier vos réponses une fois celles-ci validées pour un cours.

Certains de mes cours apparaissent mais ne peuvent pas être évalués ?

La campagne « de printemps » (enquête du mois de février) ne porte que sur les enseignements complètement terminés au premier quadrimestre, tandis que la campagne « d'été » (enquête du mois de juin) porte sur les enseignements qui se sont déroulés au second quadrimestre ou tout au long de l'année.

N.B. Les stages et mémoires ne sont actuellement pas évalués par le nouveau dispositif.

Le questionnaire ne me permet pas de signaler un problème, que faire ?

Vous pouvez soit ajouter un commentaire libre à la fin du questionnaire, soit contacter un représentant étudiant.e de votre commission pédagogique facultaire.

Est-ce que ma participation est obligatoire ?

Oui. La charte pédagogique de l’ULB précise dans son chapitre 4§6 : « L’étudiant.e participe activement aux démarches d’évaluation des enseignements. » De surcroît, vous faites profiter de votre avis les étudiant.e.s qui vous suivront.

À quoi sert le quorum ?

Pour que les résultats soient statistiquement valides, il faut qu’un certain pourcentage d’étudiant.e.s participe à l’enquête. Lorsque le quorum n’est pas atteint, les résultats ne peuvent pas être pris en compte par les commissions pédagogiques : c’est la raison pour laquelle la participation de chacun est essentielle.

Pourquoi ne puis-je pas mettre une appréciation neutre ?

Afin de vous forcer à faire un choix. Une appréciation neutre ne contient pas d’informations qui permettent d’améliorer l’enseignement.

Contact