page d'accueil   sommaire  page suivante   page précédente  

recherche  


Latin

Autour de César et du 'Bellum Gallicum'

Michel J.-H., Sterckx Cl., Denis J., Goga S., Tordeur P., Viré Gh.

Ces deux fascicules issus de l’Atelier de langues anciennes se présentent comme un plaidoyer pour César. Parce que l’auteur du Bellum Gallicum et son œuvre souffrent parfois d’un certain discrédit lié sans doute à l’idée – fausse – qu’il n’y est question que de batailles, de violence et de conquête, les auteurs ont souhaité nous rappeler que c’est César qui fait entrer nos régions dans l’histoire et que le Bellum Gallicum nous fournit, sur nos ancêtres et leur cadre de vie, un témoignage incom-parable par sa richesse et sa précision.
Le premier fascicule est consacré à l’histoire, tandis que le second traite de la langue et du style.

ULB-CeDoP - 1998 - n° 44, 71-135 pages
7,30 € (+ port 2,75 €)


Autour du vocabulaire latin

Viré Gh.

Ce fascicule se fonde, pour l’essentiel, sur les 3.500 mots repris dans le Lexique de base du latin de J.-H. Michel et M. Gester (Bruxelles, PUB, 1982).
Il ne s’agit pas d’un cours portant sur le vocabulaire, mais de la réunion en un ensemble cohérent et structuré de matériaux visant à faire ressortir quelques traits du vocabulaire latin, jusques et y compris le passage du latin au français.
Les points de vocabulaire abordés sont les suivants :
– la formation des mots : caractéristiques du vocabulaire latin, procédés de formation des mots, séries les plus productives illustrées dans le Lexique de base ;
– le sens des mots : l’évolution du sens des mots, les mots de sens proches, les "faux amis" ;
– du latin au français : les mots latins repris tels quels en français, les mots latins passés au français par la voie populaire et la voie savante ;
– l’héritage du latin : la permanence, en français, de suffixes et de préfixes empruntés au latin, les mots de sens proches, mais d’origine distincte...
Ce fascicule n’a pas été conçu pour être utilisé d’une manière unique : chacun y puise les informations qui l’intéressent ou les données les mieux adaptées aux besoins de ses élèves.
L’objectif est, avant tout, de faciliter l’acquisition d’un bagage solide dans le domaine du vocabulaire latin, tout en offrant des ouvertures en direction de la langue française courante.

ULB-CeDoP - 1996 - n° 45, 150 pages
5,25 € (+ port 1,75 €)


Le vocabulaire latin des institutions romaines, suivi des fragments de la loi des XII Tables

Michel J.-H.

Contrairement aux apparences, le titre de cet ouvrage n’est pas redondant, car il existe aussi un vocabulaire grec des institutions romaines. L’objectif de ce fascicule est d’offrir aux étudiants en langues et littératures classiques ou en histoire de l’antiquité, comme aux latinistes et aux historiens chevronnés, un répertoire commode des termes latins qui désignent les institutions romaines, publiques surtout, mais, dans une certaine mesure également, celles de la vie privée, spécialement en ce qui concerne les personnes et la famille. Entre autres sources, l’auteur a procédé au dépouillement des index de cinq auteurs latins : Tite-Live, pour la période royale et la République, Pline l’Ancien, Suétone et Aulu-Gelle, pour le Haut-Empire, et l’Histoire Auguste, pour le début du Bas-Empire.

ULB-CeDoP - 2001 - n° 68, 129 pages
5 € (+ port 1,75 €)

fichier pdf


Matériaux pour une lecture ethnographique de la 'Germanie' de Tacite

Michel J.-H.

Ce dossier en deux fascicules fournit les moyens de se forger une opinion personnelle et sa propre vision de la Germanie de Tacite. On trouvera ici des matériaux plutôt qu’un commentaire élaboré et chacun pourra enrichir la présente collection de faits de sa contribution particulière au hasard de ses lectures. Le but de J.-H. Michel est d’aider le philologue classique, l’historien de l’antiquité, voire les élèves de l’enseignement secondaire et les étudiants de l’université, à jeter un regard nouveau sur l’œuvre de Tacite.

ULB-CeDoP - 1994 - n° 43, 221 pages
8 € (+ port 1,75 €)