Demande de documentation

Vous désirez recevoir une brochure d'information à votre domicile ? Cliquez ici !

Questions fréquentes - Étudier à l'ULB

Le français n'est pas ma langue maternelle, est-il possible de suivre des cours de français à l'ULB?

L'ULB propose à ses étudiants, dont le français n'est pas la langue maternelle, de suivre des cours de perfectionnement; avant la rentrée ou pendant l'année académique. Plus d'infos sur cette page: www.ulb.be/enseignements/cours-francais/index.html


Si vous n'êtes pas étudiant à l'Université libre de Bruxelles, nous vous invitons à prendre contact avec nos partenaires : l'EPFC ou la F9 Languages.

En dehors de mon cursus principal, je voudrais suivre des cours de langues. Est-ce possible à l'ULB?

En tant qu'étudiant régulièrement inscrit, l'ULB vous propose de suivre, en collaboration avec la F9 Languages, des cours de français, d'anglais ou de néerlandais dans le cadre du Plan Langues.


Pour d'autres langues, ou si vous n'êtes pas inscrit à l'ULB, nous vous invitons à prendre contact avec l'EPFC.

Je voudrais suivre une formation de courte durée. Est-ce possible à l'ULB?

L'ULB ne propose que des formations de plein exercice, s'étendant sur toute une année académique (de septembre à juin). Pour tout type de formations, de plus ou moins longue durée, nous vous invitons à prendre contact avec :

Je voudrais suivre quelques cours, sans m'inscrire dans une année d'études complète. Est-ce possible?

Oui, c'est effectivement possible. L'ULB organise deux possibilités pour ne suivre que quelques cours :

  • Auditeur libre : pour un forfait fixe, vous pouvez suivre bon nombre de cours universitaires. Ce système ne vous permet pas de passer les examens liés aux matières suivies. Les cours ne pourront donc être validés. Vous ne recevrez ni attestation de fréquentation, ni tout autre justificatif. Vous trouverez plus d'informations sur le statut d'auditeur libre à cette adresse :
    www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/auditeur-libre.html.

  • Cours isolés : vous pouvez suivre un maximum de 15 crédits par année académique. Dans ce cas, vous pouvez passer les examens, et en cas de réussite, valider la matière et donc les crédits. Cependant, les crédits validés ne sont pas cumulables pour obtenir le diplôme correspondant. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet à cette adresse :
    www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/cours-isoles.html.

Je voudrais entreprendre (ou continuer) des études universitaires, mais je travaille. Il m'est donc impossible de me rendre aux cours pendant la journée. Que me propose l'ULB ?

L'ULB propose quelques Masters en horaire décalé (à partir de 18h) ou en horaire aménagé (à partir de 16h et parfois le mercredi après-midi). La liste de ces formations est disponible à cette adresse :
www.ulb.ac.be/ma-horaire-amenage/.


Si vous pouvez justifier votre absence (emploi, séjour à l'étranger, maladie...), vous pouvez également envisager le Jury de la Communauté française. Bon nombre d'années d'études diplomantes (Bachelier ou Master) sont accessibles par ce biais. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter cette page :
www.ulb.be/enseignements/inscriptions/jury-cfb.html.

Comment se déroule concrètement la rentrée universitaire ?

Juste avant la reprise effective des cours (voir le calendrier academique), l'ULB organise une Journée d'accueil pour les nouveaux étudiants. Vous en trouverez la date et le programme sur la page suivante :
www.ulb.be/jane


La présence à cette journée n'est pas obligatoire, mais s'avère très utile pour l'intégration des étudiants. Ils pourront y obtenir bon nombre d'informations indispensables pour les études: horaires, lieux importants (secrétariats, bibliothèques, restaurants...), comment s'orienter sur les campus (visites guidées), des démonstrations des différentes services (culture, sport...), les cercles étudiants (folkloriques, culturels, politiques, régionaux...).

Faut-il beaucoup travailler pour réussir ?

La méthode d'apprentissage à l'Université est fort différente de celle appliquée dans l'enseignement secondaire. Il arrive que de bons élèves dans l'enseignement secondaire ne réussissent pas aisément leurs études universitaires, et l'inverse existe aussi. Il y a une adaptation qui doit s'opérer.


Les études universitaires nécessitent de pouvoir utiliser de nouvelles méthodes de travail, d'étudier des matières souvent abondantes, de faire preuve d'esprit d'analyse et de synthèse. Il vaut mieux un travail régulier tout au long de l'année, qu'un travail à la hâte à la veille des examens.


Les cours préparatoires dispensés à l'ULB vous donnent un avant-goût des études universitaires, et vous fournissent quelques éléments clés qui vous seront très utiles pour votre future étude.
Plus d'informations : http://www.ulbruxelles.be/enseignements/cours-preparatoires/


Par ailleurs, plusieurs dispositifs d'aide et de soutien sont disponibles: guidances, coaching, méthodologie, Université virtuelle... N'hésitez pas à demander toute l'information utile à votre secrétariat facultaire.

Faut-il être premier de classe pour réussir ?

Même s'il ne s'agit pas de se reposer sur ses lauriers, il ne faut pas nécessairement être premier de classe pour réussir. L'ULB ne pratique pas le système de "concours" (sauf en Bachelier de médecine et de sciences dentaires).


La règle générale veut qu'un étudiant qui n'a pas de cote en dessous de 10/20 passe systématiquement au bloc supérieur. Cependant, renseignez-vous auprès de votre secrétariat facultaire afin de prendre connaissance d'éventuelles dispositions particulières.

Est-ce que le mythe du professeur qui annonce, en début d'année : "Regardez votre voisin de gauche, et votre voisin de droite. Dites-vous que l'année prochaine, un seul d'entre vous passera à l'année supérieure.", est vrai ?

L'objectif de notre enseignement est de fournir aux étudiants, une solide formation universitaire... et pas de les conduire à l'échec. Cela dit, l'adaptation en première année est effectivement difficile pour certains étudiants. Si vous constatez que vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à demander de l'aide, vous ne serez pas le premier étudiant, ni le dernier, à en ressentir le besoin.


Les personnes de référence pour la remise à niveau sont reprises dans le Guide de l'étudiant que vous recevez en début d'année. De plus, l'ULB a mis en place un dispositif d'aide qui permet d'aborder les problèmes liés à la méthode de travail, mais aussi de refaire des séances d'exercices dans des domaines particuliers. Consultez, pour plus d'informations, la page " Réussir... dispositifs d'aide à l'ULB ".

Est-on bien encadré ? Les cours sont-ils dispensés dans de grands auditoires ?

Certains cours de théorie se donnent de manière ex-cathedra dans de grands auditoires. D'autres, dans des sections qui comptent moins d'étudiants, se donnent face à de plus petits groupes. Les travaux pratiques eux se donnent toujours par petits groupes, dans des laboratoires ou salles de séminaires.


Quelle que soit la taille de l'auditoire, quel que soit le nombre d'étudiants présents, il ne faut jamais hésiter à poser des questions, ou à demander de l'aide au professeur ou à son assistant.

La présence aux cours est-elle obligatoire ?

La présence aux cours théoriques ne fait pas l'objet de contrôle, mais reste tout de même vivement conseillée. Elle permet d'enregistrer la matière et rend l'apprentissage moins ardu. Elle permet également d'identifier les points sur lesquels le professeur insiste, d'entendre les nouveaux exemples mis en avant, de se rendre compte directement d'éventuelles lacunes ou incompréhensions pour ainsi rectifier le tir avant l'examen. De plus, il est toujours plus aisé d'étudier dans ses propres notes que dans celles d'un autre étudiant.


En revanche, la présence aux laboratoires et aux travaux pratiques est exigée et contrôlée.