CCS et ULB

L'ULB à Charleroi

Début des années 1990, la Compagnie Solvay ferme l'usine mère de Couillet et veut se dessaisir du Domaine de Parentville. Faut-il rappeler qu'Ernest Solvay n'était pas seulement un grand capitaine d'entreprise ? En effet, autodidacte amoureux de la science, il fonda les Instituts Internationaux de Physique et de Chimie. Grâce à eux, s'organisent à Bruxelles, dès 1911, des congrès scientifiques qui, aujourd'hui encore, sont considérés comme la référence et le modèle des rencontres internationales de scientifiques. Les Congrès Solvay réunirent Albert Einstein, Marie Curie, Niels Bohr, pour ne citer qu'eux. Il n'est donc pas étonnant que la Compagnie Solvay, fidèle à l'esprit de son fondateur, propose à l'Université libre de Bruxelles de reprendre ce domaine, avec pour mission d'y développer des activités de recherche et de vulgarisation scientifique. C'est ainsi qu'a débuté la grande aventure de l'ULB à Charleroi.

Le Centre de Culture Scientifique

Dès 1993, le site de Parentville héberge ce qui sera bientôt le Musée des Sciences et des Techniques de Parentville.
Pour porter le musée, une asbl est fondée en 1994; elle inscrit dans ses statuts la mission de promotion et de diffusion de la culture scientifique. Pour affirmer clairement cette mission, l'asbl prendra son nom actuel en 2003.
Cette affirmation signifie que les sciences sont une composante essentielle de la culture, même si elles sont trop souvent ignorées, de l'acception usuelle de cette activité humaine.
Le pari est ainsi fait d'offrir au public non seulement un éclairage scientifique sur les problématiques d'actualité, mais aussi de lui donner largement accès aux réponses que les sciences cherchent à apporter aux questions que l'humanité se posent sur elle-même et sur la nature.
Le Centre se veut accessible à tous, sans distinction d'âge et de formation préalable.

La Ville de Charleroi est en plein essor et parmi ces changements, l’offre universitaire proposée au centre-ville est l’une des priorités qu’elle s’est fixée. Dès lors, il était évident pour l’ULB de faire partie de cette aventure et d’intégrer le tout nouveau campus des Sciences, des Arts et des Métiers de la Ville-Haute à Charleroi sous le nom de Centre universitaire Zénobe Gramme dont la première rentrée académique a eu lieu en 2015. Un pôle d'excellence en formation, en enseignement et en recherche scientifique s’est alors créé de commun accord avec la Province de Hainaut, l'Université Libre de Bruxelles (ULB), l'Université de Mons (UMONS) et la Ville de Charleroi. Le Centre de Culture Scientifique rejoindra quant lui ces partenaires d’ici 2022.