Retour vers les actualités

Plantes envahissantes

Depuis des siècles, l'homme favorise le déplacement des espèces végétales que ce soit volontairement, comme dans le cas des espèces cultivées alimentaires ou ornementales, ou fortuitement lors du transport accidentel de graines exotiques accompagnant des denrées commerciales.

Ces déplacements ont pu se faire sur des distances géographiques considérables, dépassant les capacités de dispersion naturelle des espèces au-delà des montagnes et des océans. Le phénomène d'introduction d'espèces exotiques s'amplifie à mesure que les échanges commerciaux et les transports qui en résultent s'intensifient.

Une partie seulement des espèces ainsi introduites parvient à s'installer dans ce nouvel environnement. Toutefois, quelques unes d'entre elles se développent de manière explosive : on les appelle parfois espèces invasives. Elles parviennent dès lors à modifier considérablement la structure et le fonctionnement des écosystèmes qu'elles envahissent au détriment de la flore et de la faune locale.

Après la destruction des habitats naturels, les espèces exotiques envahissantes constituent la cause la plus importante de perte de biodiversité observée à l'échelle planétaire. La Belgique n'est pas épargnée par le phénomène.

Polemonium (Polémoine)