Retour vers les actualités

Zone humide

Composées de mares et marécages en relation avec les étangs du Rouge-Cloître, cette partie du jardin a pour objectif la conservation, à des fins didactiques et esthétiques, d'un biotope marécageux typique des fonds de vallées brabançonnes.

La végétation, composée d'espèces sauvages et indigènes, s'y est développée spontanément. On y trouve des plantes flottantes d'eau stagnante (lentilles d'eau), une roselière (phragmites, rubaniers, jonc des chaisiers…), des groupements typiques des sols marécageux (prêles des marais, lychnis fleurs de coucou…) ou encore des plantes d'eaux courantes peu profondes (véronique des ruisseaux…). Une source pétrifiante (habitat naturel prioritaire de la Directive européenne « Habitats ») complète cet ensemble remarquable, qui bénéficie du statut de protection « Natura 2000 ».

Zone humide