activités de formation

 

 

AccueilJournées d'étudeactivités de formationEnseignements
Traitements 
Prévention 
Etudiants 
Formation 
Recherche 

 

Programme des activités de formation du SSM-ULB 2017-2018

Des cliniciens expérimentés appartenant aux équipes des trois sièges constituant le SSM - ULB assurent des activités de formation.

La palette des approches offertes en supervision et dans les formations est le reflet de la spécificité de notre travail clinique.  Celui-ci tire profit de l’expertise de cliniciens de formations (psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux, logopèdes, autres) et d’orientations thérapeutiques différentes (analytique, systémique, thérapie du développement, ...). Les abords cliniques sont multiples : individuel, en couple, en famille, en groupe. 

Pour tout renseignement, conditions financières et prise de rendez-vous: par téléphone au 02 650 59 79, par fax : 02 650 53 89, ou par courriel: formations@ssmulb.be

 

Programme de l'année académique 2017-2018 :

 

La supervision clinique

Public concerné :
Les supervisions concernent les psychothérapeutes qui souhaitent perfectionner leur travail clinique, en relation avec des patients qu’ils reçoivent individuellement ou en groupe.
Toute personne travaillant dans le secteur de la santé mentale ou le secteur socio-éducatif, et soucieuse de questionner sa pratique peut également bénéficier de ce type d’approche.

Objectifs :
La supervision peut porter selon les cas sur :

  • l’intégration de la dimension psychologique dans les interventions professionnelles,
  • le maniement des premières rencontres professionnelles,
  • l’évaluation en termes de diagnostic psychopathologique, de fonctionnement psychique et familial,
  • l’accompagnement de suivi thérapeutique : psychothérapeutique, psychiatrique, psychosocial, ou selon des approches rééducatives.

Modalités :
La supervision peut être individuelle ou groupale. Un groupe peut être constitué par des collègues désireux de réfléchir ensemble à leur pratique. Nous proposons aussi des groupes constitués par nos soins, en fonction des demandes et des intérêts des personnes qui nous sollicitent. Les supervisions d'équipes et d'institutions se tiennent soit sur le lieu de travail (Bruxelles ou Brabant wallon) ou selon les cas, au sein du SSM-ULB.


Tarifs :

supervision individuelle : 30 euros par séance.

supervision de groupe : offre adaptée.

Retour au programme 2017/2018

Formation dans le secteur socio-éducatif

Public concerné :
Au vu de l’évolution de la population, de nombreuses institutions à visée sociale ou socio-éducative (maisons d’accueil d’urgence, maisons de jeunes, écoles de devoirs, etc.) se trouvent confrontées à des personnes en souffrance psychique voire psychiatrique. Des questions touchant à la compréhension de la psychopathologie se posent.  En outre, l’impact sur les pratiques des intervenants est considérable et interroge l’aide à apporter aux usagers.

Objectifs : 
Nous offrons, à la lumière des besoins spécifiques de chaque institution, des programmes de formation incluant des apports théoriques et des espaces d’échanges avec les intervenants sur base de leur pratique. Le but est de dégager des espaces de réflexions et des pistes d’actions concrètes sur le terrain.

Modalités :
Les formations peuvent s’étendre sur plusieurs jours. Elles regroupent des formateurs de professions variées (psychiatre, travailleur social, psychologue, etc.) et d’orientations psychothérapeutiques différentes (systémique, psychanalytique, etc.), impliqués dans le travail avec les enfants, adolescents ou adultes.

Tarif :  offre adaptée.

 

 

Supervision croisée en clinique infanto-juvénile

Public concerné :
Tout intervenant psychosocial, travaillant en ambulatoire ou en institution, désireux d’avoir une compréhension pluridimensionnelle des problématiques de l’enfant et de l’adolescent.

Objectifs : 
Dans un cadre de référence  systémique, psychodynamique, développementale et pédopsychiatrique,  la supervision vise la lecture intégrative des situations cliniques amenées par les participants. Pour ce faire, le travail de réflexion sera soutenu par deux superviseuses (psychologue clinicienne et pédopsychiatre) et portera sur les aspects individuels et familiaux dans leurs différentes dimensions, afin d’envisager l’intervention et la prise en charge les mieux adaptées.

Modalités et tarif:
Supervision en groupe fermé de minimum 4, maximum 8 participants.
Le troisième mercredi du mois de 9h30 à 11h30, de septembre 2017 à juin 2018, hors congés scolaires (10 séances).
Lieu : Psycho-Belliard-Plaine.
Coût : 500€.


Superviseuses :
Anne Verheyden- psychologue clinicienne et psychothérapeute analytique ou  Catherine Choque – psychologue clinicienne et psychothérapeute systémicienne,  et Dr Sophie Matagne - pédopsychiatre et psychothérapeute systémicienne.

Un contact préalable avec une des superviseuses est demandé (averheyden@ssmulb.be ou smatagne@smulb.be)


 
Retour au programme 2017/2018

 

Sensibilisation à la clinique du passage par l’acte sexuel transgressif

Public concerné :
Cette formation s’adresse à tout intervenant du milieu de la santé et du milieu judiciaire, intéressé par les questions soulevées par le passage à l’acte sexuel, par l’aide contrainte et par les enjeux thérapeutiques avec les auteurs d’infractions à caractère sexuel (AICS).

Objectifs : 
Cette sensibilisation vise à partager notre expérience, à transmettre un regard clinique sur cette problématique du recours à l’acte sexuel transgressif et témoigner des processus spécifiques à l’œuvre en proposant des outils de travail sur lesquels nous nous appuyons au quotidien en tant qu’unité spécialisée.


Modalités et tarif :
280€ pour l’ensemble du module (rencontre préalable avec les formateurs).
Le groupe, une fois constitué, se
retrouvera le mardi de 10h à 12h00 les 26/09, 24/10, 28/11/17, 30/01, 27/02, 27/03, 29/05/18  à Psycho-Belliard-Plaine.


Formateurs :
 
F. Clamagirand, G. Deleuze, E. Guzman, L. Jacques, S. Servranckx, M. Fossion et M. Van der Straeten.

Programme :

26 septembre  : Punir et soigner. Quand la justice impose le soin. 

  • Introduction au module : présentations, attentes et questions.
  • Articulation Justice-Santé et circulation des informations.
  • Les attentes de la société.

24 octobre : Quand la demande émane d'un tiers. 

  • L’aide sous contrainte perçue en parallèle avec d’autres champs d’intervention : enfants, personnes âgées, personnes précarisées.
  • Repérer les enjeux de la clinique sous contrainte.
  • S’appuyer sur le travail réalisé en amont par les intervenants de première ligne.
  • Permettre l’appropriation progressive d’une demande : un préalable ou un objectif thérapeutique ?

28 novembre : Intrication et étayage : comment le sujet s’expérimente au travers des différents espaces thérapeutiques ?

  • Fonctionnement dynamique de la personnalité au travers des entretiens : dimensions psychiques sous-jacentes à la non-reconnaissance des faits, de leur violence et du vécu de la victime.
  • Quelques repères théoriques : Ciavaldini, Balier, Winnicott, Roussillon.

30 janvier : Les éprouvés du thérapeute : obstacle ou levier dans la thérapie individuelle ?

  • La relation interpersonnelle : répétition et création.
  • Eveil au monde interne et à une forme de plaisir de penser.
  • Repères psychodynamiques et références théoriques ; Balestrière, Benedetti.

27 février : Thérapie de groupe : carnet de voyage

  • Le potentiel d’expérimentation relationnelle et de transformation du groupe.
  • La mise en forme des affects : symbiose, confrontation et manque.
  • La place des thérapeutes au sein du groupe : tenir, soutenir et réguler.
  • Références théoriques : Ferenczi, Kaës.

27 mars : N’y a-t-il que les patients qui clivent ou dénient ? Les enjeux thérapeutiques au sein des institutions.

  • Les obstacles rencontrés. 
  • Comment s’appuyer sur les différents espaces et utiliser les collègues pour relancer le processus thérapeutique ?
  • Références théoriques : Käes, Bayle, Dejours.


29 mai : Séance de clôture   

 

Formation aux méthodes projectives en clinique infanto-juvénile

Public concerné :
Tout psychologue clinicien, ayant une pratique en clinique infanto-juvénile, désireux d’intégrer le bilan projectif dans la démarche diagnostique.

Objectifs : 
Dans un cadre de référence théorique psychanalytique, la formation vise l’évaluation et la compréhension du fonctionnement psychique de l’enfant et de l’adolescent à travers les tests projectifs classiques (Rorschach, CAT, TAT). Pour ce faire, le service propose une année intensive de formation, consacrée à l'appropriation des outils, au développement de la démarche d’analyse (formelle et dynamique) et à la synthèse intégrative.
En outre, l’approfondissement développemental et psychopathologique peut être travaillé à partir de protocoles issus de la pratique, en supervision individuelle ou groupale.


Modalités et tarif : 
780€ pour les 13 séances de formation les jeudis matin de 9h30 à 12h30, toutes les 3 semaines, d'octobre 2017 à juin 2018, hors congés scolaires.

Lieu:

Psycho-Belliard-Plaine, bld du Triomphe, accès 2 à 1050 Bruxelles.

Formatrice:
Anne Verheyden, psychologue clinicienne.

 

Possibilité de supervision individuelle ou groupale :
Le jeudi,
  heure et périodicité à définir. Un contact préalable avec la formatrice est demandé (averheyden@ssmulb.be).

Tarif : 30€ pour les supervisions individuelles
et 20€/personne pour les supervisions groupales.

 

Retour au programme 2017/2018

 

Sensibilisation au psychodrame psychanalytique individuel

Public concerné :
La sensibilisation s'adresse à tout analyste ou psychothérapeute analytique formé ou en formation.


Objectifs  : 
Le psychodrame psychanalytique individuel met à la disposition d’un patient un groupe de 3 à 6 acteurs thérapeutes afin de lui permettre de jouer des scènes sous la direction d’un meneur de jeu. Cet aménagement du cadre de la cure psychanalytique a été conçu pour répondre aux difficultés spécifiques de certains patients: troubles majeurs de la symbolisation, situations traumatiques irreprésentables, fonctionnement psychique rigide.

Modalités : 
Implique, dans le cadre d’un stage bénévole, une participation hebdomadaire de deux années aux psychodrames en cours, tous les jeudis de 16h30 à 20h15 à Psycho-Belliard-Plaine (sauf périodes de congés scolaires).

Personne de contact :
Christophe du Bled, coordinateur de l’équipe du psychodrame psychanalytique individuel : tél : 02/ 503 15 56.

 

Retour au programme 2017/2018

 

Formation en psychologie projective – Utilisation et interprétation du TAT dans une visée diagnostique adulte

Public concerné :
Tout psychologue clinicien amené à utiliser des tests projectifs auprès d’adultes dans sa pratique professionnelle.

Objectifs : 
Etude du fonctionnement psychique à travers l’analyse des protocoles de TAT adultes dans la perspective d’une évaluation diagnostique en termes psychodynamiques.

Programme :

  • Les épreuves projectives dans le cadre de l’examen psychologique : caractéristiques de la situation projective, spécificités des épreuves thématiques.
  • Le TAT : présentation, étude du matériel du test, consignes, modalités et passation, prérequis.
  • Méthode d’analyse des récits TAT (sur base de la méthode interprétative de Vica Shentoub, Ecole deParis).
  • Etudes de cas cliniques, interprétation des protocoles de rédaction de compte-rendu.

Modalités : 
360€ pour 6 séances en groupe de 3h, de février à mai 2018 à Psycho-Belliard-Plaine.

Formatrice : 
Isabelle Vandecasteele, psychologue clinicienne.

 

Retour au programme 2017/2018

 

 

 


Copyright (c) 2017