In memoriam Louis DOUTRELEAU

1909-2005

 

Photo 150 dpi

Source: http://www.sources-chretiennes.mom.fr/index.php?pageid=manuscrits_anciens

 

Discours prononcé durant l'Assemblée Générale de l'AIP réunie à Ann Arbor le 4 août 2007

Speech delivered during the General Assembly of the AIP gathered in Ann Arbor on August 4th, 2007

par - by: Marie DREW-BEAR

 

C'est avec beaucoup d'émotion que j'évoque devant vous le souvenir du R. P. Louis Doutreleau, qui fut membre de l'AIP, mais aussi pour moi un grand ami dans la ville de Lyon, siège de la Collection "Sources Chrétiennes", dont il a été l'un des collaborateurs auquel on doit le plus grand nombre d'ouvrages. Il naquit à Arles, cité particulièrement riche en vestiges romains, qui lui ont certainement donné le goût de l'Antiquité, à proximité de la Camargue et du delta du Rhône, ce grand fleuve qu'il a aimé avant d'affectionner les rives du Nil. C'est grâce à son entrée dans l'ordre des Jésuites qu'il lui a été donné de découvrir l'Égypte et la papyrologie. En effet, il a vécu de nombreuses années au Caire comme enseignant au Collège de la Sainte Famille. Son esprit toujours en éveil fit qu'il s'intéressa très vite aux importantes découvertes papyrologiques et plus spécialement à celle des manuscrits de Toura en 1941, qui fit de lui un papyrologue. À partir de 1955 il leur consacra plusieurs articles, fruit de longues journées de labeur au Musée du Caire sur ces précieux documents si jalousement gardés, ainsi qu'en témoigne le récit plein d'humour qu'il donne dans ses "Petites histoires d'un papyrologue" (Bulletin des Amis de "Sources Chrétiennes" 84/85, 2001/2002).

C'est en 1962 qu'il publia dans la Collection "Sources Chrétiennes", en trois volumes, une oeuvre de Didyme l'Aveugle, La prophétie de Zacharie, d'après un papyrus de Toura. Du même auteur, en collaboration avec P. Nautin, il publia les Commentaires sur la Genèse (deux volumes) en 1976/1978, puis son Traité du Saint Esprit en 1992. Il faut y ajouter d'autres publications savantes de Didyme dans la collection Papyrologische Texte und Abhandlungen.

À la fois très modeste et rigoureux dans la pratique d'éditeur de textes patristiques, soutenu par une énergie opiniâtre, il publia en dix volumes et en collaboration avec le Père Adelin Rousseau, de l'Abbaye d'Orval, le traité Contre les Hérésies d'Irénée de Lyon. Il ne faut pas non plus oublier Origène, dont il édita, dès la naissances des "Sources Chrétiennes" en 1943, les Homélies sur la Genèse et auquel il consacra les dernières années de ses activités avec les Homélies sur les Nombres en trois volumes. Aussi mérita-t-il amplement la joie qu'il éprouva à se voir conférer le doctorat honoris causa de l'Université de Louvain, puis de Cologne.

Par-delà ses remarquables compétences scientifiques, je voudrais aussi souligner son grand amour de la vie, tel qu'il m'est apparu notamment lors de mon premier congrès de papyrologie à Marbourg, auquel il participa également: après la vive satisfaction qu'il avait éprouvée en visitant l'Abbaye de Fulda, il avait tenu à finir la journée en dégustant un bon repas et un bon cigare.

Quelques mois encore avant sa disparition, à près de 96 ans, il demeurait en contact avec le monde grâce à son cher ordinateur. Il quitta cette terre le 1er avril 2005, la veille du décès de Jean-Paul II: comment ne pas imaginer que son infatigable esprit curieux souhaitait découvrir quel accueil était réservé à un Pape dans l'au-delà?

 

Nécrologies - Obituaries