7ème Edition de la Brussels Summer School of Mathematics

Chaque année au mois d'août, des doctorants du Département de Mathématique de l'ULB organisent durant une semaine la Brussels Summer School of Mathematics (BSSM). Leur objectif ? Montrer la beauté et la diversité des mathématiques à l'aide d'exposés menés par des mathématiciens de renommée internationale et de jeunes chercheurs.

La BSSM traite une grande diversité de sujets mathématiques. Sans être réservée aux seuls spécialistes ni être un exercice de vulgarisation, elle se place à l'intersection de ces deux formes de communication scientifique fondamentales en présentant au public intéressé une introduction à la recherche mathématique.

Durant l'après-midi du 6 août, une projection exclusive du film d'Olivier Peyon avec Cédric Villani, médaille Fields 2010, "Comment j'ai détesté les maths" sera également proposée (http://www.cjdlm-lefilm.com/).

Le programme entier est disponible sous
http://bssm.ulb.ac.be/fr/program.html.
Les inscriptions se font en ligne.

Trypanosomes: la course aux armements

Responsable de la maladie du sommeil, le trypanosome est un parasite africain qui entretient des relations particulières avec l'homme. A la tête du Laboratoire de Parasitologie moléculaire, IBMM, Faculté des Sciences, Etienne Pays étudie ce parasite surprenant depuis de nombreuses années. Il a contribué avec son équipe, à plusieurs avancées, aujourd'hui résumées dans un article publié dans Nature Reviews Microbiology.

Les ancêtres de l'homme ont élaboré un système sophistiqué d'immunité particulière contre ce pathogène, impliquant la protéine APOL1. Les chercheurs ont également montré que deux clones de trypanosomes ont réussi à éviter cette immunité par des mécanismes différents et infectent donc aujourd'hui l'homme, en causant la maladie du sommeil. Enfin, en Afrique de l'ouest, l'homme a muté le gène de l'APOL1 pour résister à un de ces deux clones mais ces mutations de l'APOL1 sont associées à une maladie des reins. Ces différentes recherches ont bien sûr généré des perspectives nouvelles de lutte contre les trypanosomes.

À la rencontre des abeilles sauvages. Comment les accueillir, les observer et les protéger ?

Les passionné(e)s des abeilles et de la biodiversité peuvent se réjouir... Une brochure réalisée par Nicolas Vereecken (professeur assistant à la Faculté des Sciences de l'ULB, groupe "Agroécologie & Pollinisation") et Michael Terzo (collaborateur scientifique à l'UMons) sur l'accueil des abeilles sauvages dans les lieux publics et privés vient de voir le jour.



Cette brochure arrive à point nommé pour répondre à une demande croissante du grand public pour contrer le déclin de nos pollinisateurs sauvages: Comment construire un nichoir pour les abeilles sauvages ? Quelles espèces puis-je trouver dans mon jardin ? Combien y a-t-il d'abeilles sauvages en Belgique ? Quelles plantes puis-je installer pour favoriser les abeilles sauvages ? Le monde des abeilles sauvages nous livre ici tous ses secrets.

L'an dernier, l'ULB, en collaboration avec l'association bruxelloise Apis Bruoc Sella ainsi que les Universités de Mons et de Gand, installait un village d'abeilles sauvages sur le campus de la Plaine de l'Université afin d'apporter un soutien à ces insectes pollinisateurs essentiels. Aujourd'hui, cette nouvelle brochure lève le voile sur le monde fascinant des abeilles sauvages, en nous invitant à les découvrir, les accueillir chez nous, sur notre balcon, dans nos parcs et jardins. Elle apporte des réponses concrètes sur les plantes à fleurs et les aménagements spécifiques qui permettront de fournir le gîte et le couvert aux abeilles sauvages de nos régions. Une façon de participer dès maintenant à la protection de cette biodiversité dont nous dépendons toutes et tous.

L'édition de cette brochure s'inscrit dans le cadre du projet "Villages d'abeilles" initié par l'association bruxelloise Apis Bruoc Sella et financé par la Loterie Nationale, mais aussi dans la lignée du "Plan abeilles" du Service Public Fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement.

> En pratique
Cette brochure est disponible gratuitement en français et en néerlandais au format PDF via les sites
www.jedonnevieamaplanete.be et www.info-abeilles.be (du Service public fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement)

L'édition papier de cette brochure est également disponible gratuitement sur demande auprès de la Coordination environnementale de l'ULB: 02 650 38 17 – environnement@ulb.ac.be


Deux mois en Arctique

Chercheur en postdoctorat au Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences, Célia Sapart vient de partir à bord du brise-glace ODEN pour deux mois de traversée de l'océan Arctique. A bord, quelque 80 chercheurs internationaux qui tentent de comprendre d'où vient l'excès de méthane mesuré dans les zones peu profondes de l'océan Arctique.

Célia Sapart tient un journal de bord de ce voyage entre les glaces: suivez-la sur le blog Arctic Ocean Experience 2014.

photo CJ Sapart


Chaires Francqui

Sur proposition de la Faculté des Sciences, le Conseil académique du 30 juin 2014 a désigné Laurent Keller en qualité de titulaire de la Chaire Francqui au titre étranger. Biologiste de l'évolution et expert du comportement des insectes sociaux et des fourmis en particulier, il est professeur d'écologie évolutive à l'Université de Lausanne.

Par ailleurs, suivant la proposition de la Faculté de Droit et de Criminologie, le Conseil a désigné Damien Vandermeersch, Avocat général près la Cour de Cassation, dont il est le porte-parole auprès de la presse, en qualité de titulaire pour la Chaire Francqui au titre belge. Ce dernier a longtemps exercé la fonction de juge d'instruction, notamment au moment des grands procès sur le génocide au Rwanda.

Le programme de leurs exposés sera ultérieurement diffusé via les canaux de communication habituels de l'Université.


Gaia: photo d'Alexandra

Mis sur orbite fin 2013, le satellite Gaia fournit d'ores et déjà d'étonnants clichés. Sur la photo ici, on observe une étoile brillante (à gauche) et l'astéroïde (54) Alexandra. Cette photo (cliquez dessus pour l'agrandir) a été obtenue selon la technique de "Photo finish" (crédit : ESA/Gaia/DPAC/Airbus DS).

Des chercheurs de l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique de la Faculté des Sciences participent à cette belle aventure qui devrait aboutir à une cartographie actualisée de notre Galaxie d'ici 2020 environ.


Le sentier des abeilles est ouvert tout l'été, pour les petits et les grands !

Partez à la découverte du rôle essentiel des abeilles dans la nature, découvrez et renouez le lien ancestral qui relie l'Homme à l'Abeille... C'est ce que vous propose le Sentier des Abeilles, au Jardin botanique Jean Massart de l'ULB.

Une balade spéciale familles y est organisée le dimanche 15 juin à partir de 10h.

Le Sentier des Abeilles, c'est visiter des ruches en toute sécurité, découvrir grâce à la ruchette vitrée la vie des abeilles au cœur de la colonie, retrouver dans le jardin les différentes abeilles butinant toutes sortes de fleurs, observer les abeilles sauvages dans leurs différents habitats, apprendre à reconnaitre nos abeilles sauvages locales, et aider à les accueillir dans nos jardins.

Avec de nombreuses illustrations, des textes simples et clairs, le Sentier des Abeilles s'adresse à tout public. Son accès est libre durant les heures d'ouverture du Jardin Massart. Il peut être visité seul ou en famille, en groupe ou avec sa classe. > Informations complémentaires, horaires et tarifs.


L'ULB et l'Université d'Edimbourg honorent simultanément leurs prix Nobel

Ce samedi 28 juin se déroulera à Edimbourg un événement particulièrement rare: la remise de Doctorats Honoris Causa croisés aux deux prix Nobel de Physique.

Lors de la cérémonie de proclamation des nouveaux diplômés en physique de l'Université d'Edimbourg, le Recteur de l'ULB, le Professeur Didier Viviers remettra au Professeur Peter Higgs (Université d'Edimbourg et prix Nobel de Physique 2013), les insignes de Docteur Honoris Causa de l'ULB tandis que le Vice Chancellor de l'Université d'Edimbourg, le professeur Timothy O'Shea décernera au Professeur François Englert (ULB et Prix Nobel de Physique 2013) le même titre au nom de sa propre université.

Le Prix Nobel de Physique avait été attribué l'an dernier au Belge François Englert, Université libre de Bruxelles, et au Britannique Peter Higgs, Université d'Édimbourg. Avec le défunt Robert Brout (Université libre de Bruxelles également), ils ont proposé en 1964 un mécanisme théorique qui joue un rôle essentiel dans notre compréhension de l'univers. Le boson de Brout-Englert-Higgs impliqué par leurs théories a attendu près de cinquante ans avant d'être découvert par les collaborations CMS et ATLAS au grand collisionneur de hadrons, le LHC du CERN à Genève.

La présence à Edimbourg du Recteur de l'ULB sera aussi l'occasion de signer un nouvel accord de partenariat entre l'ULB et la prestigieuse université écossaise en vue de renforcer leurs collaborations académiques et scientifiques.

À ce jour, les collaborations entre l'ULB et l'Université d'Eddimbourg se sont surtout développées dans les disciplines suivantes : Histoire, phonologie, physique des solides, physique nucléaire, sciences appliquées et langues. Par ailleurs, les deux institutions avaient déjà un accord d'échange d'étudiants dans le cadre du programme Erasmus.

 

Clin d'oeil

A vos agendas !

  • Les activités de l'Expérimentarium de Physique

Stages scientifiques

Eté 2014:

Les fous du labo via ULBSport

Le corps humain est une machine fantastique à la Scientothèque

Cap Sciences - Stages scientifiques de vacances