Deux étudiants lauréats d'un concours IBM

Le concours "Master The Mainframe (BENELUX)" est organisé par IBM et est ouvert à tous les étudiants des universités belges, hollandaises et luxembourgeoises. "Master The Mainframe" se déroule chaque année et a comme but d'introduire les étudiants aux compétences informatiques utilisées dans l'industrie et plus spécifiquement à la technologie des mainframes (ordinateurs centraux). Cette technologie est vieille d'une cinquantaine d'années mais elle se trouve toujours derrière la quasi-totalité des transactions commerciales.

Le concours s'est déroulé en trois phases, réparties sur trois mois (octobre - décembre). Chacune d'elles a été constituée d'une dizaine de défis concernant des aspects différents des mainframes, de la programmation à l'administration des systèmes. La première partie a été dessinée pour servir comme une introduction aux mainframes, qui sont essentiellement des ordinateurs très puissants, capables de gérer des milliers de transactions par seconde. Les participants se sont connectés via l'internet à un véritable mainframe, situé aux États-Unis. La deuxième et la troisième partie ont présenté des problèmes progressivement de plus en plus compliqués. Les participants ont travaillé avec différents langages de programmation (C, Java, COBOL, Assembleur) pour développer des applications et configurer différents systèmes d'opération. La troisième partie comprenait la réalisation d'un projet de programmation lié aux mainframes. Cette année, les participants ont dû créer une application capable de se connecter à distance à une base de données, extraire des informations concernant l'activité économique des différents pays et créer automatiquement un rapport présentant ces informations sous forme de tableaux et de graphes. Ce projet a été noté par une équipe de juges et les scores obtenus ont été combinés avec les résultats des différents défis pour déterminer les gagnants.

Theo Rigas et Tistan Vanspouwen, deux étudiants en Informatique à la Faculté des Sciences de l'ULB, se sont placés respectivement aux 1ère et 3ème places du concours. Ils ont reçu leur prix ce 4 février en présence des représentants d'IBM et des autorités de la Faculté des Sciences.


Expédition autour des Orcades du Sud

Une équipe internationale de 25 scientifiques - dont Bruno Danis et Camille Moreau du Laboratoire de Biologie Marine de la Faculté des Sciences de l'ULB - a embarqué début février à bord du navire de recherche James Clark Ross (opéré par le British Antarctic Survey) pour cartographier et explorer durant un mois les fonds marins autour des Orcades du Sud - un archipel situé au nord de la Péninsule Antarctique.

Les îles Orcades constituent une aire protégée et sont une zone de grande biodiversité mais on possède peu d'informations sur les espèces vivant en profondeur et sur le plancher océanique. Les scientifiques vont utiliser une série d'engins de récolte ainsi que des caméras pour répertorier les organismes de cet écosystème très particulier et peut-être avoir la possibilité de découvrir des animaux qui n'ont encore jamais été recensés ou décrits auparavant.

Pour en savoir plus sur les objectifs de cette mission et suivre l'expédition, rendez-vous sur la page du projet : https://www.bas.ac.uk/project/so-anteco/ ou sur le blog du Laboratoire de Biologie Marine de l'ULB : http://biomar.ulb.ac.be/


Solvay Awards de la Faculté des Sciences

Chaque année, le groupe Solvay décerne des Prix, dénommés «Solvay Awards» à des diplômés scientifiques clôturant un deuxième cycle universitaire (Master) ou un troisième cycle (Thèse de Doctorat) par un travail de grande qualité réalisé au sein des Facultés des Sciences ou de l'Ecole polytechnique de l'Université libre de Bruxelles ou de la Vrije Universiteit te Brussel.

Les travaux sont présentés oralement devant un jury scientifique composé de représentants de Solvay, et d'un membre du corps académique de chacune des deux Universités (ULB/VUB), habituellement durant le mois d'avril ou mai. Le montant des Prix attribués aux lauréats est fixé à 3.000€ pour les thèses de doctorat et de 1.500€ pour les Mémoires et Travaux de fin d'études.

Cette année, 13 diplômés de la Faculté des Sciences ont été récompensés. Découvrez une présentation de leur travail sur http://www.ulb.ac.be/facs/sciences/solvayawards.html


Publication Science - L'alphabet de l'ARN

Emmenés par François Fuks (Laboratoire d'Epigénétique du Cancer et ULB-Cancer Research Center, U-CRC), les chercheurs de l'ULB (dont Véronique Kruys et Cyril Gueydan du Laboratoire de Biologie moléculaire du Gène, Faculté des Sciences) lèvent pour la première fois le voile sur le rôle joué par une des "lettres" de l'ARN : hmC ou l'hydroxyméthylation.

Loin d'être uniquement une molécule intermédiaire entre l'ADN et les protéines, l'ARN semble en effet comporter son propre "alphabet", tout aussi important que celui de l'ADN. Par des études sur la mouche du vinaigre, les chercheurs ont ainsi découvert qu'hmC favorise la traduction des ARN en protéines. Ils ont également démontré qu'hmC est essentielle au développement, son absence provoquant la mort des drosophiles. Enfin, ils ont aussi établi la cartographie épigénétique complète de la marque hmC.

Publiée ce vendredi 15 janvier dans la prestigieuse revue scientifique Science, cette étude s'inscrit dans un champ de recherche en plein essor : les modifications épigénétiques de l'ARN sont susceptibles d'expliquer plusieurs grands mystères dans l'étude du vivant mais également d'améliorer notre compréhension de maladies telles que le cancer.


1000 espèces d'insectes recensées au Jardin Massart

C'est une étude de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique qui révèle ces chiffres. En moins d'un an, plus de 1 000 espèces d'insectes et d'araignées ont été répertoriées sur les5 hectares du Jardin botanique Jean Massart. Outre certaines familles d'insectes herbivores représentées par un nombre particulièrement élevé d'espèces différentes, les biologistes ont recensé dans le Jardin Massart un cinquième de toutes les espèces de longicornes et de charançon existant en Belgique. Pour les syrphidés c'est plus d'un quart de toutes les espèces belges et pour les coccinelles presque un tiers.

«Une telle richesse entomologique est exceptionnelle à Bruxelles et même en Belgique et mérite donc d'être bien protégée» affirme Alain Drumont, entomologiste à l'IRSNB. «En répétant cette étude d'année en année les biologistes pourront analyser l'évolution de la qualité du site». Le Jardin Massart, situé sur la commune bruxelloise d'Auderghem en lisière de la forêt de Soignes, a été créé en 1922 par le botaniste Jean Massart et comprend une très grande variété d'espèces animales et végétales indigènes ou exotiques.

Envie de découvrir cette biodiversité exceptionnelle au cœur de Bruxelles? Le Jardin Botanique Jean Massart propose des visites guidées et des ateliers tout au long de l'année.

 

Clin d'oeil

A vos agendas !

  • Les activités de l'Expérimentarium de Physique