Naissance du soleil

Processus de captures de neutrons, les processus s et r sont responsables de l'origine de près de la totalité des éléments plus lourds que le Fer dans l'Univers. En s'appuyant sur ces deux processus, des chercheurs européens - dont ceux de l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique, Faculté des Sciences ULB - et australiens ont réussi à expliquer de façon cohérente les derniers événements qui auraient pollué le Système Solaire avant sa naissance: lors de la phase prénatale, le processus r aurait contaminé la nébuleuse solaire quelque 100 millions d'années avant son isolation, alors que le processus s l'aurait enrichie quelque 10-30 millions d'années avant son isolation.

Les chercheurs de l'ULB - emmenés par Stéphane Goriely, IAA -, et d'universités allemande, australiennes, britannique et hongroise éclairent ainsi les circonstances qui ont donné naissance à notre Soleil. Après l'ingestion des éléments lourds par les processus s et r, la nébuleuse solaire est rentrée dans une phase d'incubation pendant laquelle le nuage moléculaire pré-solaire s'est formé et s'est effondré sur lui-même pour donner naissance à notre Soleil. Cette période d'incubation ne peut dès lors pas avoir duré plus de 30 millions d'années.

Ces résultats sont publiés dans la revue Science du 8 août.


Antarctica, the next generation

La station Princesse Elisabeth en Antarctique accueille des dizaines de scientifiques, parmi lesquels le Laboratoire de Glaciologie de la Faculté des Sciences.

Lauréat de l'Inbev-Baillet Latour Antarctica Fellowship 2012, post-doctorant du Laboratoire de Glaciologie, Reinhard Drews y a mené son projet de recherche visant à mieux comprendre la manière dont la désintégration des plateformes de glace flottante en Antarctique pourrait contribuer à l'augmentation de la fonte des glaciers intérieurs, avec pour conséquence une hausse du niveau des océans.

Il interviendra lors de la conférence Antarctica-the next generation au Palais des Académies, le 17 septembre. A cette occasion sera décerné le prestigieux Inbev-Baillet Latour Antarctica Fellowship 2014. La conférence est gratuite; elle est l'occasion de découvrir des résultats de recherches menées à la station Princesse Elisabeth. Voici le programme.


Voyage vers la lune. Expo au CCS de l'ULB

Le Centre de culture scientifique (CCS) de l'ULB accueille du 24 juin 2014 au 5 avril 2015, à Parentville, l'exposition "Vers la Lune avec Tania".

Depuis que les êtres humains lèvent les yeux vers le ciel, la Lune intrigue, questionne ou fascine. Cette exposition sera donc un voyage rêvé vers la Lune avec Tania, astronaute européenne. Elle vous emmènera depuis les plus anciennes traces que nos aïeux ont gravées sur des os jusqu'aux futures stations lunaires permanentes, en passant par les mythes et légendes, les observations astronomiques et les premiers pas d'un homme dans la poussière lunaire en 1969.

En complément de l'exposition, découvrez l'ouvrage collectif "Éclats de Lune - Entre science et imaginaire". Dans ce recueil non exhaustif, des universitaires et des experts, spécialistes des divers domaines, présentent les multiples réponses apportées par l'humanité aux mystères de notre satellite.

Soutenue par le Service public de Wallonie DGO6, l'exposition est le fruit d'une collaboration entre la Maison de la Science, le Centre de culture scientifique de Parentville, l'Euro Space Center de Transinne, l'Université de Liège et l'Université libre de Bruxelles.

Plus d'informationsur www.expolune.be

 

Clin d'oeil

A vos agendas !

  • Les activités de l'Expérimentarium de Physique