Mercredi l 23-11-2016
La chimie au service du documentaire

Le film documentaire "La vie à venir" vient de sortir sur grand écran. Le film suit la vie de jumeaux grands prématurés dans le service de néonatalité de l'hôpital Erasme.

Pour montrer le ressenti des jumeaux dans le ventre de leur mère, le réalisateur Claudio Capanna a fait appel au Laboratoire de Chimie physique non linéaire de l'ULB (Faculté des Sciences). L'équipe d'Anne De Wit développe en effet des "jardins chimiques" : des "paysages" développés à partir de plusieurs réactions chimiques minérales colorées. Ce procédé a été utilisé pour la séquence d'introduction du film : une vision de liquide rouge et blanc plein de croissances complexes.

Une expérience hors du commun pour les chercheurs, désormais crédités au générique du documentaire avec leurs collègues d'Erasme et les autorités de l'ULB. Le film sera prochainement diffusé sur la RTBF et sur ARTE après son passage en salles.

Mercredi l 23-11-2016
Prix Eugène Yourassowsky 2016 pour des recherches sur les trypanosomes

Gilles Vanwalleghem recevra en novembre prochain le prix Eugene Yourassowsky pour son travail de thèse, effectué au laboratoire de Parasitologie moléculaire (Faculté des Sciences) sous la tutelle du Pr. Etienne Pays.

Défendue en 2012, la thèse de doctorat de Gilles Vanwalleghem a permis l'identification de trois canaux de transport du chlore chez Trypanosoma brucei, le parasite responsable de la maladie du sommeil. Un de ces canaux semble impliqué dans la destruction du parasite par la protéine humaine de l'immunité innée, ApoL1. Ces travaux ont conduit à une meilleure compréhension du mécanisme de mort cellulaire du parasite par cette protéine. Le travail du chercheur a également mis au jour une nouvelle fonction des adénylates cyclases du parasite : activées lors de la phagocytose, elles réduisent la réponse immunitaire innée de l'hôte. Ceci pourrait expliquer l'expansion de cette famille de protéines chez le parasite, afin d'échapper aux défenses immunitaires à leur encontre.

Décerné par le FNRS tous les quatre ans et dotée de 15.000€, le prix Eugene Yourassowsky récompense une thèse de doctorat réalisée dans le domaine de la microbiologie médicale et les maladies infectieuses. Gilles Vanwalleghem est actuellement chercheur à l'Université de Queensland en Australie.

Vendredi l 04-11-2016
La théorie de l'information explique comment l'activité d'une protéine liée à la maladie d'Alzheimer est régulée

L'activité des protéines dans les cellules, comme par exemple les kinases, est étroitement régulée pour s'assurer que ces enzymes agissent uniquement lorsque cela est nécessaire. Cette régulation est assurée par des sous-structures régulatrices (des domaines) qui inhibent l'activité enzymatique par le biais de liaisons à des régions spécifiques à l'intérieur de la protéine complète. Si une mutation perturbe ces liaisons, la kinase devient active au mauvais moment et au mauvais endroit, ce qui est lié à différentes maladies telles que le cancer.

Dans son nouvel article, Tom Lenaerts (Département d'Informatique, Faculté des Sciences) montre en collaboration avec les groupes de Nico Van Nuland (VIB et Vrije Universiteit Brusssel), Klaartje Houben (Utrecht Universiteit) et Markus Seeliger (Stony Brook University, School of Medicine) pour la première fois que le mécanisme chargé de contrôler l'activation de Fyn kinase dépend de la dynamique des chaînes latérales des résidus au sein du domaine SH2 de Fyn. Ils découvrent un réseau de communication à travers la structure de ce domaine en utilisant des techniques expérimentales et prédictives. Leurs résultats montrent que la théorie de l'information, qui est également utilisée pour comprendre comment la communication sans erreur est possible entre nos appareils technologiques, fournit un éclairage fondamental pour comprendre comment les protéines régulent leur activité.

Leur travail pluridisciplinaire donne un aperçu de la fonction d'une protéine qui a été récemment impliquée dans la maladie d'Alzheimer: Fyn interagit avec la protéine tau, qui est impliquée dans la maladie. La protéine a été identifiée comme une cible en aval importante pour le développement de médicaments ciblant la maladie d'Alzheimer : On a montré que l'inhibition de Fyn dans des souris atteintes de la maladie d'Alzheimer inverse les déficits de la mémoire chez ces souris. L'approche proposée dans ce nouvel article offre un moyen de modéliser, au sens mécanique du terme, des connaissances essentielles du système régulateur qui pourront potentiellement être exploitée dans le développement de médicaments visant à désactiver Fyn chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Dynamically coupled residues within the SH2 domain of FYN are key to unlock its activity

Jeudi l 27-10-2016
Specornoos 2ème au concours européen Ecotrophelia

Souvenez-vous, en avril, un groupe d'étudiants bioingénieurs de l'ULB gagnait, avec leur cornet de glace au spéculoos à base d'invendus de pain, la compétition nationale Ecotrophelia de développement d'un produit alimentaire éco-innovant.

Cette victoire leur a ouvert les portes de la finale européenne à Paris où ils viennent de se mesurer à 14 vainqueurs d'autres pays de l'Union Européenne. Le jury international a décerné le deuxième prix à notre équipe, derrière l'équipe française.

Nos étudiants constituent ainsi la première équipe belge à accéder au podium international de cette compétition annuelle qui existe depuis 2008.

Mercredi l 26-10-2016
Des étudiants de l'ULB à la COP22

La 22e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC) se tiendra à Marrakech du 6 au 17 novembre.

Lors des COP, les Parties à la Convention s'engagent à entériner des accords sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre causées par l'Homme, avec des objectifs communs mais différenciés. Les Etats évaluent, lors de ces conférences annuelles, l'évolution de leurs engagements et l'application de la Convention-cadre. Des sessions de négociations sont réalisées en amont de ces sommets.

Les Parties à la Convention examinent la mise en œuvre de la Convention et passent en revue les engagements des Parties et les instruments qui y sont connexes.

Aujourd'hui, la Convention compte 197 Parties (196 Etats et l'Union Européenne). La Palestine a été le dernier Etat à intégrer la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques en mars 2016.

Cinq étudiants de l'ULB sont envoyés par l'IGEAT à la COP22 pour suivre le déroulement de la conférence. Ils effectueront un travail de décryptage des rouages, analyseront les informations recueillies et les diffuseront via différents canaux (site internet, médias partenaires, réseaux sociaux, etc.).

Les étudiants ont été sélectionnés par les professeurs Edwin Zaccai et Etienne Hannon et ont été formés à l'analyse des négociations internationales sur le climat.

Les résultats de leurs analyses seront postés sur le site Inside COPs.