Colloque international : HABEMUS GENDER ! Déconstruction d'une riposte religieuse

Ces derniers mois, les mobilisations françaises contre l'ouverture du mariage et de l'adoption aux unions de même sexe ont défrayé la chronique, tant en France qu'à l'étranger. Celles-ci ont révélé l'existence d'un mouvement sans précédent : Ces opposants ne refusent pas seulement le droit de se marier ou de devenir parents aux couples homosexuels, mais dénoncent aussi ce qu'ils appellent l'« idéologie » ou la « théorie du gender », à savoir l'idée que l'identité sexuelle n'est pas seulement biologique, mais est le résultat d'une construction culturelle et sociale.

Si l'opposition à cette idéologie a pris des allures spectaculaires dans l'Hexagone, on la retrouve aujourd'hui dans un grand nombre de pays, prenant des formes diverses selon les contextes nationaux. Ce discours est particulièrement présent également au sein de l'Église catholique qui, des communautés locales aux plus hautes instances de la hiérarchie vaticane, dénonce avec chaque fois plus de véhémence les méfaits supposés du « gender ».

Le colloque international Habemus gender ! Déconstruction d'une riposte religieuse se donne pour but d'étudier la genèse et les fondements du discours sur l'« idéologie/théorie du gender », ainsi que les différents domaines dans lesquels il se manifeste. Les travaux auront pour objectif de retracer les canaux et les mécanismes de diffusion de ce discours ainsi que les stratégies dans lesquelles il s'inscrit, dans un contexte tant national que supra ou transnational. Enfin, il s'agira d'explorer les conditions dans lesquelles ce discours fonctionne et les raisons de son succès dans certaines sociétés ou institutions internationales [>> Programme complet sur le site du colloque]

> Retrouvez l'interview de Valérie Piette et David Paternotte, les organisateurs du colloque, dans le dernier numéro d'Esprit Libre, qui vient juste de paraître: http://www.ulb.ac.be//espritlibre/Esprit_libre_32/

Informations pratiques : les jeudi 15 et vendredi 16 mai au CIERL [Avenue Roosevelt, 17à 1050 Bruxelles] - Droit d'entrée: 15 € pour les 2 jours / 10 € pour 1 jour - Gratuit pour les étudiants et chômeurs - Séance plénière du 15 mai à 18h00: entrée gratuite pour tous - Inscription obligatoire : ideologiedugender@gmail.com .

Le colloque se tiendra en français et en anglais sans traduction.

Document attaché

Découverte de peintures murales péruviennes

Des peintures murales polychromes viennent d'être découvertes dans le site de Pachacamac, sur la Côte Centrale du Pérou, par l'équipe du Projet Ychsma, dirigée par Peter Eeckhout (Centre de Recherche en Archéologie et Patrimoine, Faculté de Philosophie et Lettres de l'ULB) et Milton Luján Dávila.

Des offrandes précieuses couvraient le sol des pièces et des couloirs du sanctuaire. Ces objets et matériaux divers, provenant de différentes régions des Andes, témoigneraient de la de la pratique du pèlerinage à longue distance dont le site faisait l'objet sous l'Empire inca. Il pourrait s'agir d'une offrande massive faite à l'occasion de l'abandon rituel du temple, suite à la conquête espagnole en 1533.

L'équipe a également fouillé plusieurs tombes et chambres funéraires, dans lesquelles ont été découvertes les peintures murales. Aucune peinture murale n'avait plus été découverte à Pachacamac depuis 1938. Le site est candidat à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le Projet Ychsma bénéficie du soutien du Centre de Recherches Archéologie et Patrimoine de l'ULB, de la Fondation ULB et du Fonds National de la Recherche Scientifique.

Les 25 ans de l'Archéologie en Wallonie se fêtent aussi à l'ULB !!!

Le traitement de conservation-restauration et la mise en valeur patrimoniale des métaux archéologiques sont des questions particulièrement complexes. Le développement de l'archéologie, notamment préventive, oblige les administrateurs en charge des fouilles à gérer une quantité de plus en plus grande de matériel.

Plateforme de dialogue au meilleur niveau international, le colloque « La préservation des objets archéologiques métalliques. Des premiers soins à la conservation durable» a donc une double ambition. D'un point de vue scientifique, il entend poser une réflexion globale sur le traitement des métaux archéologiques, depuis la fouille, en passant par le prélèvement et l'analyse, jusqu'au traitement de restauration et à la conservation préventive ou la présentation muséale. Le traitement conjoint de ces problématiques est de nature à enrichir les pratiques de chaque discipline sur base d'un dialogue interdisciplinaire. D'autre part, du point de vue méthodologique, le colloque vise à stimuler la pratique de l'intervention concertée de manière à rassembler les gestes techniques dans ce qui serait un protocole de traitement global, bien défini, du sol à la vitrine de musée.

> Programme complet des 2 journées de colloque

En marge du colloque, plusieurs évènements seront également proposés aux participants :

- Le vernissage de l'exposition des photographies de Guy Focant « Les métiers de l'Archéologie » et déjeuner sur le campus [jeudi 08.05.14 de 12h30-13h45]

- La visite de l'Atelier de restauration de la Fédération des Archéologues de Wallonie et de Bruxelles (FAW) et drink [jeudi 08.05.14 de 17h30]

- Déjeuner [vendredi 09.05.14 de 13h00-13h45]

- Le vernissage de l'exposition « Trésor ? / Trésor ! Archéologie au cœur de l'Europe » au Musée royal de Mariemont. [Départ à 17h30 et retour en car depuis l'ULB].

En pratique: le colloque bilingue [anglais-français] se déroulera les jeudi 8 et vendredi 9 mai 2014, à la Salle Dupréel – Campus Solbosch [Avenue Jeanne 44 - 1050 Bruxelles] - Inscription gratuite mais obligatoire, avant le vendredi 02 mai, via le formulaire en ligne - Contact : Pr. Sébastien Clerbois.

Organisation conjointe de l'Université libre de Bruxelles (CReA-Patrimoine), la Fédération des Archéologues de Wallonie et de Bruxelles (FAW), la direction de l'Archéologie du Service public de Wallonie (Département du Patrimoine-DGO4)

Document attaché

Chaire Perelman avec Étienne Balibar

Etienne Balibar, professeur émérite de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense et professeur à l'Université de Californie - Irvine a été nommé titulaire de la Chaire Perelman pour l'année 2013-14. À ce titre, l'ULB l'accueille pour une série de leçons sur le thème Juger, Posséder, Sanctionner (Généalogie des individualismes modernes).

La séance inaugurale aura lieu le mardi 22 avril 2014 de 16h à 18h (ULB, Solbosch, bât. S, Salle Dupréel). Un cocktail clôturera l'événement. Six cours sont ensuite prévus jusqu'à la fin du mois d'avril. Ils sont ouverts au grand public et gratuits.

Mercredi 23/4/2014 de 10h à 12h (Solbosch H 1308): l'idée de l'individualisme possessif et l'aporie de la distinction personnes/choses.

Jeudi 24/4/2014 de 14h à 16h (Solbosch, R42.4.502) et lundi 28/4/2014 de 16h à 18h (Solbosch, AW1.121): les individualismes « possessif » et « réflexif » (autour de Locke, de ses alternatives et de ses renversements)

Mardi 29/4/2014 de 10h à 12h (Solbosch, UB2.147) et mardi 29/4/2014 de 16h à 18h (Solbosch, AW1.126): les individualismes « possessif » et « normatif » (autour de Hegel, mais avec des références inévitables à Hobbes, Kant, Freud, Kelsen)

Mercredi 30/4/2014 de 10h à 12h (Solbosch H 1308): la thèse de Foucault sur le renversement du rapport entre « norme » et « loi ».

> Renseignements : ddefosse@admin.ulb.ac.be ou sur phi.ulb.ac.be


Exposition des travaux multidisciplinaires de nos étudiants en Infocom

Les étudiants de la troisième année du bachelier en Information et communication de notre Faculté ont réalisé cette année une série de projets d'information et de communication autour du thème « L'alimentation ». Un thème général décliné en 16 sous-thèmes particuliers comme, par exemple, les circuits courts, l'alimentation light, les crises alimentaires, les émissions télévisées, les cantines scolaires, l'alimentation bio, l'hygiène, les régimes alimentaires, etc. Sur chacun de ces sujets, un groupe de 9 étudiants a préparé à la fois un dossier journalistique d'information et une action de communication (campagne de sensibilisation).

Cette expérience de pédagogie par projet, organisée pour la cinquième fois cette année, permet aux étudiants de mobiliser leurs compétences acquises et de développer des compétences nouvelles tout en s'exerçant à la pratique de leur futur métier, soit l'information, soit la communication. La motivation et l'enthousiasme manifestés par les étudiants et les enseignants de la filière autour du projet, tout au long de l'année académique, rendent cette voie pédagogique prometteuse et enrichissante.

En pratique : le vendredi 25 avril 2013, de 12 h à 17 h, en Salle Dupréel (Campus du Solbosch, bâtiment S, Avenue Jeanne, 44) - Entrée libre - Ouvert à tous et toutes.


Séminaire public préalable à la soutenance de thèse en cotutelle

Le séminaire public préalable à la soutenance de thèse de Thomas HOELBEEK, en cotutelle avec la Vrije Universiteit Brussel, aura lieu le mercredi 23 avril 2014, de 11h00 à 13h00, en la salle AZ.4.103 [50, avenue F.D. Roosevelt – 1050 Bruxelles].

Monsieur HOELBEEK présentera en français les recherches qu'il a menées dans le cadre de sa thèse de doctorat en Langues et lettres, intitulée « The spatial expressions containing French travers and Italian traverso. A functional semantic description from a diachronic perspective ».


Rencontre avec l'écrivaine polonaise Grazyna Plebanek

Notre équipe d'enseignants et de chercheurs polonais vous invite à rencontrer l'écrivaine polonaise de renom, Grażyna Plebanek, le mardi 29 avril 2014, à 19h00, à la Maison des Arts de l'ULB. Les extraits présentés, en français et en polonais, lors de la rencontre sont tirés de son sixième ouvrage inédit, "Bokserka". La discussion avec l'auteure sera suivie d'un drink.

Grażyna Plebanek est l'auteure des « Liaisons illégales » et des « Jeunes Filles de Portofino ». Elle a également publié « La Boîte à épingles », « Mademoiselle P. » et récemment un volume d'essai « Les filles de bandit ». Après des études à l'Université de Varsovie, elle fut journaliste pour l'Agence Reuter et le journal « Gazeta Wyborcza ». Feuilletoniste, elle publia également des articles pour la presse polonaise et étrangère comme le mensuel culturel « Lampa », « Newsweek », « Elle », « Pogranicza » et « Trendy ». Originaire de Varsovie, après avoir habité cinq ans à Stockholm, Madame Plebanek vit et écrit à Bruxelles depuis 2005. Elle fait partie d'un groupe d'artistes internationaux dont les portraits, réalisés par le photographe belge Stephan Vanfleteren, sont réunis dans une exposition inaugurée à Bruxelles en 2009 et installée pour une durée de dix ans.

Organisée par Dorota Walczak, Petra James et Meta Klinar, enseignantes de la filière slaves de la Faculté de Philosophie et Lettres.

Avec le soutien du Service Culturel de l'Ambassade de la République de Pologne à Bruxelles

Document attaché


Cycle Cinéma roumain à la Cinematek

La plus ample rétrospective du cinéma roumain jamais organisée au Benelux aura lieu tout le mois d'avril à la Cinémathèque royale de Belgique, pour célébrer les 100 ans du 7ème art roumain, qui a trusté les prix des grands festivals européens ces dernières années.

Les modernes Cristian Mungiu (Palme d'or 2007) ou Corneliu Porumboiu, mais aussi les grands noms, parfois méconnus, du film roumain figurent dans la séléction: Lucian Pintilie, Jean Georgescu, Liviu Ciulei, Elisabeta Bostan, Dan Pita, Andrei Blaier – pour rappeler seulement les anciens. Cette sélection a été réalisée par Dominique Nasta, professeure de cinéma au sein de notre Faculté et spécialiste du cinéma roumain.

Le mois roumain s'ouvre donc le jeudi 3 avril, à 19h00, à la Cinematek, avec la conférence du Pr Nasta intitulée Le cinéma roumain de A à Z: Radiographies d'un phénomène, suivie par le film de Lucian Pintilie « La reconstitution » (1969).

> Programmation complète du cycle et informations pratiques sur le site de la Cinematek

Organisation par la Cinémathèque royale de Belgique et l'Institut culturel roumain , réalisée avec le concours du Centre National de la Cinématographie Roumanie et des Archives du Film Roumain.


L'exploitation des Archives Chaïm Perelman: une opportunité pour la recherche interdisciplinaire

L'exploitation des Archives Chaïm Perelman: une opportunité pour la recherche interdisciplinairL'Université libre de Bruxelles possède un important fonds d'archives, témoin précieux de l'activité scientifique du philosophe et logicien belge Chaïm Perelman, éminent professeur de notre institution. Ce fonds, versé par Fela Perelman aux Archives de l'ULB à la suite du décès de son époux, est constitué d'un vaste ensemble documentaire capable de mettre en lumière la genèse et les évolutions de l'œuvre de ce penseur. Il était crucial que ces archives, presque vingt-neuf ans après la mort de leur producteur, prennent place à l'intérieur d'un programme scientifique et technique d'envergure.

Il s'agit tout d'abord, pour le versant technique, d'élaborer des solutions de conservation et de valorisation en vue d'une diffusion (large et efficace) de ce fonds d'archives. Partant, le gros du travail vise simultanément l'inventaire et la numérisation d'une partie des pièces, et leur mise à disposition par le biais de la base de données Pallas, l'outil institutionnel des Archives de l'ULB. Au plan scientifique, les retombées attendues touchent à l'édition de textes ou d'échanges remarquables, ainsi qu'à la préparation d'une biographie intellectuelle de Perelman.
Au terme du projet, les Archives et Bibliothèques espèrent offrir une interface numérique d'envergure permettant à la communauté scientifique un accès direct au contenu des archives; ouvrant ainsi le champ à une recherche inédite. Le lancement de ce site dédié à Chaïm Perelman est prévu dans le courant de l'année 2015. Pour plus d'information sur le projet, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site web des Archives & Bibliothèques de l'ULB.