Flow and Fracture from North America to Europe and Beyond: Reflections, Refractions and Diffrations within the Ecopoetic Avant-Garde

L'écocritique et les "Environmental Humanities" ont connu un essor prodigieux depuis le début des années 1990. Néanmoins, en dépit de cette explosion au sein des sciences humaines, l'avant-garde écopoétique et les formes les plus radicales d'écriture éco-expérimentale restent le parent pauvre dans les études consacrées aux textes liant l'humain et l'écologique. En particulier, l'acte de "traduction impure" que constituent tout texte écopoétique et les procédés qui le sous-tendent restent largement incompris, de même que les mouvements de flux et de fracture entre l'esthétique et l'éthique écologiques. De plus, les praticiens d'une écopoétique radicale sont encore peu étudiés en tant que membres d'une avant-garde contemporaine transnationale à part entière.

Harriet Tarlo (Grande-Bretagne), Mari-Lou Rowley (Canada) et Jonathan Skinner (Etats-Unis) seront les trois figures de proue qui animeront et inspireront ce séminaire, ouvert à toutes les formes d'écriture écopoétique alternative et expérimentale, de la "L=A=N=G=U=A=G=E poetry" et du vers brut à la poésie sonore et digitale. La soirée de poésie du 4 décembre enrichira ces 2 journées de colloque.

Pour connaître le programme détaillé, consultez le site du séminaire.

> En pratique : Le colloque ainsi la soirée de poésie se dérouleront, en anglais, les jeudi 4 et vendredi 5 décembre 2014, à la Maison des Arts de l'ULB [avenue Jeanne, 56 à 1050 Bruxelles].

Inscription souhaitée pour le vendredi 28 novembre 2014 [via le formulaire téléchargeable en document attaché ou en ligne - Frais d'inscription (paiement sur place) : gratuit pour les orateurs, les étudiants de l'ULB, du CEPULB et de l'UCR / 40 euros pour les 2 jours + la soirée / 30 euros pour les 2 jours uniquement / 25 euros pour 1 jour + la soirée /15 euros pour 1 jour

Renseignements : Vanessa Demeuldre

Organisation: Franca Bellarsi [ULB, Département de Langues et lettres] & Chad Weidner [UCR Utrecht University, Middelburg]

Document attaché

Expo: Science et archéologie dans la Grotte de Han

A l'occasion de l'année de l'archéologie en Région Wallonne, la filière d'histoire de l'art et d'archéologie de la Faculté de Philosophie et Lettres et ULB Culture présentent une exposition autour des objets issus des fouilles dans la grotte de Han-sur-Lesse.

Cette exposition permettra de mieux connaitre les différentes disciplines techniques et scientifiques qui aident les archéologues à interpréter les résultats des fouilles, et montrera comment les sciences exactes contribuent à la compréhension des objets.

Les fouilles subaquatiques de Han-sur-Lesse ont permis d'exhumer des objets, datant pour l'essentiel du Néolithique et de l'âge du bronze final: objets de métal (bronze), armes, outils et parures, céramiques fragmentées, haches en jadéite, bois rituels, matériel osseux (humain et animaux), objets en bois de cerf,etc.

L'exposition présentera des entretiens exclusifs filmés de scientifiques et de spécialistes des différents métiers qui participent à l'interprétation des sites de fouille et à la compréhension des objets, ainsi que le film de Philippe Axell (Le mystère de la Lesse souterraine, 1993) sur les fouilles subaquatiques à Han-sur-Lesse.

> Informations pratiques:
Dates: du 14 novembre au 20 décembre 2014 - Vernissage le 13 novembre 2014 à 18h - Fermé le 20 novembre 2014
Heures d'ouverture: Lu-Ma 12hLieu: ULB - Salle Allende - Campus du Solbosch (bât F1) - 22-24, avenue Paul Héger -1050 Bruxelles
Visites guidées et informations : CReA-Patrimoine - crea@ulb.ac.be - 02.650.28.66 - http://crea.ulb.ac.be

Commissaire de l'exposition: Pr. Eugène Warmenbol, Faculté de Philosophie et Lettres-Histoire de l'art et archéologie.
Avec la participation du CreA-Patrimoine et du Centre des Technologies au service de l'Enseignement (CTE) - l'ULB et du Service Public de Wallonie (SPW) et avec le concours de la S.A. des Grottes de Han et de Rochefort.

Chaire Théodore Verhaegen 2014-2015

La Chaire Théodore Verhaegen fut créée, à l'occasiondu 150e anniversaire de la fondation du Grand Orient de Belgique, en 1983, dans le but de mieux faire connaître la franc-maçonnerie. Cette chaire d'études maçonniques organise chaque année des conférences prestigieuses proposant à la communauté universitaire et au grand public des communications scientifiques, dans une perspective résolument internationale. Elle aborde ainsi la franc-maçonnerie dans ses aspects historiques, sociologiques, anthropologiques, artistiques et philosophiques.

Le Professeur d'histoire contemporaine Sylvain Wagnon de l'Université de Montpellier II, titulaire de la Chaire Verhaegen 2014-2015, proposera six leçons en novembre et décembre autour du thème : « De Condorcet à Decroly, la franc-maçonnerie, l'éducation et l'enseignement(XIXe-XXe siècle) ». Ces leçons seront données dans le cadre du cours Histoire de la franc-maçonnerie du Pr. Jean-Philippe Schreiber.

La première leçon, intitulée « La franc-maçonnerie et la protection de l'enfance au XIXe siècle, entre libéralisme et question sociale » aura lieu le 5 novembre prochain.

Pour connaître les sujets et l'agenda des leçons suivantes, n'hésitez pas à consulter les pages de notre site facultaire dédiées à la Chaire Verhaegen

Informations pratiques : Toutes les leçons se dérouleront le mercredi de 18h à 19h30, au CIERL [17, avenue Franklin D. Roosevelt à 1050 Bruxelles] – Contact : Carmen Louis [Tel. : 02 650 3578]

5e édition des « Jeunes Chercheurs dans la cité »

Depuis 2008, le festival transfrontalier et interuniversitaire de conférences de vulgarisation destinées au grand public, « Jeunes Chercheurs dans la Cité », se déroule chaque année. Une trentaine de doctorants du nord de la France (Université Charles de Gaulle Lille 3 et Université d'Artois) et de la Belgique francophone (ULB, UCL et UNamur) viennent parler de littérature, d'art, de mémoire, d'identité, d'histoire, d'éducation, de pouvoir, de religion, d'archéologie...

Intégralement mis sur pied par des doctorants belges et français, cette manifestation permet à de « jeunes chercheurs » en Sciences Humaines et Sociales et au grand public de se rencontrer afin que la recherche profite à tous et ne reste pas confinée dans les enceintes universitaires. L'ensemble des conférences et débats a donc lieu dans la ville, en dehors de l'université, dans des lieux dédiés à la culture, la transmission ou la médiation publique.

La 5e édition du festival se tient du 03 octobre au 23 novembre 2014, durant six week-ends consacrés à l'échange entre doctorants et grand public. Les conférenciers ont été regroupés en trinômes thématiques, composés de doctorants belges et français.

> Les thèmes abordés à Bruxelles lors de cette édition 2014 :

- Vendredi 7 novembre au BIP : Géopolitique et médias actuels

- Samedi 8 novembre aux Halles de Schaerbeek : Figurations en mutations

- Dimanche 9 novembre au Coudenberg : Etudes des cités d'antan

- Vendredi 14 novembre à la Maison du Livre : Mises en mots, remises en formes

- Samedi 15 novembre au Botanique : Mémoires d'Afrique

- Dimanche 16 novembre aux MRAH : Cultes et divinités des civilisations anciennes

- Vendredi 21, samedi 22 et dimanche 23 novembre à la Maison Pelgrims : Histoires de goûts, Regards sur la société des Lumières et Arts d'Eglise.

La mise en place de ce projet vise à promouvoir la recherche à travers des territoires pluriels, des publics multiples et des sujets propices à la découverte et aux débats de société.

> Consultez ici le programme complet. Toutes les conférences sont entièrement gratuites.

> Informations pratiques :

Horaires : les vendredis de 18h à 20h – les samedis de 18h à 20h – les dimanches de 10h à 12h30 [Drinks offerts les vendredis et samedis – brunchs offerts les dimanches] - Lieux: Voir le calendrier bruxellois en supra.

> Contacts: jeuneschercheursdanslacite@gmail.com - Facebook - site web JCC


Troisième édition de lectures publiques de textes de Philosophie

Le Cercle culturel philosophie de l'ULB [CPhi], avec le soutien du département de Philosophie, éthique et sciences des religions, organise sa troisième édition de lectures publiques de textes de philosophiques

Le concept reste identique : 3 soirées consacrées à la (re)découverte de textes de nature philosophique de manière originale, inédite et interactive. Lors de chaque soirée, seront à l'honneur, un texte, un comédien chargé de la lecture live du texte, un professeur invité et un public interactif et motivé

Au programme des deux dernières soirées :

Lundi 24 novembre à 20H30:« De la nature et de la dignité de l'amour » de Guillaume de Saint-Thierry, lu par la comédienne Pauline Berger et commenté par la professeure Odile Gilon suivi d'une discussion avec tous les auditeurs

Lundi 1er décembre à 20H30: « La montagne magique » de Thomas Mann, lu par le comédien Thomas Midrez et commenté par le professeur Benoît Timmermans, suivi d'une discussion avec tous les auditeurs et d'un drink de clôture.

> Entrée libre et gratuite – Ouvert à toute personne curieuse et intéressée

> Lieu : ULB - Campus du Solbosch – Bâtiment A - Salle AZ1.101

> Contact : Florence Thiebaut [florence.thiebaut@ulb.ac.be ou c.philosophie@gmail.com]


Colloque : Femmes mystiques d'Orient et d'Occident : éros et puissance créatrice

Les femmes mystiques d'Orient et d'Occident donnent à voir une multiplicité d'expériences au travers de traditions et courants religieux. Elles démontrent par leur conquête spirituelle que l'être peut transfigurer le réel, accomplir un acte créateur, nouveau.

Ce colloque mettra l'accent sur la mystique féminine qui, à contrario de celle des hommes, semble se distinguer par une mystique de l'amour, de l'érotisme, où la relation à Dieu est vécue comme une relation amoureuse. Les trois religions monothéistes sont le cadre à partir duquel sera abordée cette mystique.

Ces femmes ne tendent pas à prouver l'existence de Dieu. Elles vivent l'Expérience intime, personnelle, qui échappe aux institutions mettant, en lumière un aspect créatif immense, reconstituant un langage poétique. Ces femmes mystiques parlent d'un Dieu sensible au corps : étroite rencontre entre une expérience de ravissement amoureux et une expérience d'union divine menant à la création.

> Programme complet sur : www.issuu.com/ccomarkhayam

Informations pratiques : le colloque aura lieu le lundi 24 novembre, à 9h00, à la Maison d'Erasme [rue du Chapitre, 31 à 1070 Bruxelles]

Inscription obligatoire avant le 20/11 - P.A.F: 10 euros (Lunch compris) - Compte IBAN: BE89 2100 6832 0485

Contact: Centre Culturel Omar Khayam [02/513.20.43 - info@ccok.be]

Organisation du CIERL (Faculté de Philosophie et Lettres -ULB) et du Centre culturel Omar Khayam

Document attaché


Nuit du savoir sur Bruxelles

Le Brussels Studies Institute (BSI), plateforme de collaboration entre les universités bruxelloises, organise la troisième édition de la Nuit du Savoir sur Bruxelles, le 21 novembre prochain de 19h à 2h au Kaaitheater (20 place Sainctelette, 1000 Bruxelles).

La soirée réunit quelques dizaines de chercheurs et penseurs qui partageront leur connaissance sur Bruxelles avec le public. Cette troisième édition s'articule autour du thème du développement durable de la ville.

Présentations sagaces et discussions animées à propos de sujets controversés sont émaillées de brefs numéros d'artistes. Outre l'événement sur la grande scène, vous avez amplement l'occasion de poursuivre le débat avec les intervenants.

> Achetez vos billets (5 euros) sur le site du Kaaitheater

> Retrouvez toutes les infos et le programme sur la page Facebook du BSI


Massacre de Thiaroye

Le 1er décembre 1944, une rébellion de tirailleurs sénégalais était sévèrement réprimée par les autorités militaires françaises. 70 années plus tard, les nouvelles connaissances historiographiques ont permis de déterminer la spoliation des soldes dont ont été victimes les ex-prisonniers de guerre. Leurs revendications légitimes ont entraîné un massacre dont il est difficile de connaître le nombre exact de morts alors que le Ministère de la Défense en France reconnaît aujourd'hui qu'ils ne sont pas enterrés au cimetière militaire de Thiaroye.

Chargée de recherches du FNRS auprès des centres Philixte et Mondes modernes et contemporains, en Faculté de Philosophie et Lettres, Sabrina Parent s'est intéressée au massacre de Thiaroye à travers la littérature et la production artistique. Sa recherche, récemment publiée sous le titre Cultural Representations of Massacre: Reinterpretations of the Mutiny of Senegal s'appuie sur sept œuvres – deux poèmes, un roman, deux pièces de théâtre, un film, et un film d'animation -. « Ce sont des œuvres majoritairement d'artistes sénégalais, en français, produites entre 1944 et 2004, et regroupables en trois périodes: immédiatement après le massacre, dans les années '80, et à l'occasion du soixantième anniversaire de l'événement », souligne Sabrina Parent. « L'interprétation des faits change selon l'époque. Ainsi, en 1944, Senghor tente de susciter l'indignation des Français en montrant que la revendication de ces tirailleurs sénégalais était juste et la répression, indigne des idéaux prônés par la France. Dans les années '80, à l'occasion des 20 ans d'indépendance du Sénégal, la réécriture des événements est un moyen de critiquer le colonialisme, mais aussi l'emprise néo-coloniale française sur le pays. Dans les années 2000, en revanche, une fois l'étape de deuil passée, l'objectif est de promouvoir une meilleure compréhension entre anciens peuples colonisés et colonisateurs... Mais tous ces documents reviennent toujours à une même question: la participation africaine à la IIe guerre mondiale puisque ces soldats sénégalais ne réclamaient rien d'autre qui leur était dû (arriérés de solde, primes de démobilisation, etc.), bref, un droit identique à celui des soldats français aux côtés desquels ils avaient combattu ».

Du 27 au 29 novembre, à Lorient (France), l'ULB et l'Université de Bretagne-Sud organisent le colloque Massacres et répressions dans le monde colonial: Archives et fictions au service de l'historiographie et du discours officiel?


Elections facultaires

Cette année, les élections des représentants des étudiants et du corps scientifique au Conseil Facultaire de la Faculté de Philosophie et Lettres se dérouleront les 3 et 4 décembre 2014.

Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des documents relatifs à ces élections:

- la déclaration d'adhésion au principe du libre examen

- le calendrier électoral

- le règlement électoral facultaire et les règles transitoires 2014-2015

- le formulaire de dépôt de candidature corps étudiant

- le formulaire de dépôt de candidature corps scientifique

- le formulaire de procuration

> Contact: M. Bruno Bernard (Email : Bruno.Bernard@ulb.ac.be).