Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Expo-Vente Urgences Grèce: déjà 15000 euros récoltés!

Vendredi le 20-05-2016

L'ULB organise jusqu'au 25 juin une exposition-vente exceptionnelle au cours de laquelle une centaine d'artistes proposent leurs oeuvres à la vente au profit de l'action de solidarité Urgences Grèce.

Merci à toutes celles et ceux qui nous ont déjà permis de récolter plus de 15000 euros lors du vernissage du 18 mai!

Il reste encore de nombreuses oeuvres à acquérir, à tous les prix (pas besoin d'être un richissime collectionneur:-), venez les découvrir à la Salle Allende jusqu'au 25 juin.

Consultez le catalogue: http://www.ulb.ac.be/culture/CATALOGUE/

> En pratique:

Du 19 mai au 25 juin 2016
Salle Allende, campus du Solbosch (bâtiment F1) - 22-24, av. Paul Héger, Ixelles
Catalogue des oeuvres - Achat uniquement par Bancontact

L'ULB, en collaboration avec de nombreux partenaires*, a lancé une grande campagne de soutien à la Grèce. L'action Urgences Grèce soutient différents projets visant à fournir de l'aide médicale, du matériel médical et des médicaments aux médecins et à la population grecs.

Université de printemps 2016 en santé publique

Vendredi le 13-05-2016

L'Ecole de santé publique de l'ULB en partenariat avec les autres Facultés du Pôle santé, lance sa quatrième édition de l'Université de printemps 2016 en santé publique qui se passera sur le campus Erasme à Bruxelles du 17 au 20 mai prochain.

Lieux d'échanges et de débats autour des pratiques et des connaissances, les trois premières éditions semblent avoir répondu à une attente tant des acteurs de terrain que des chercheurs. Elle est organisée entre autres dans le cadre d'un partenariat entre l'École de Santé Publique de l'ULB, le partenariat G3 et l'asbl Educa Santé. Elle sera également soutenue par le réseau des Universités sœurs de Besançon, Dakar, Tunis et Port au Prince.

La thématique abordée entre autres cette année est « Collaboration interprofessionnelle, prises en charge et partenariats en santé ».

7 modules sont proposés cette année qui sont détaillés dans le folder d'annonce en pièce jointe :

Module 1. La coopération interprofessionnelle, outil de qualité des soins ?
Module 2. Le patient : partenaire de santé ? Oui, mais comment faire ?
Module 3. Le Dossier Patient (informatisé) outil, de continuité des soins et de coopération
Module 4. L'activité physique comme outil de prévention et de remédiation pour la santé
Module 5. La santé globale et les maladies non transmissibles : analyses et stratégies aux niveaux international et local

Les modules sont destinés aux professionnels de santé en activité ainsi qu'aux décideurs, aux élus, à toutes les autres parties prenantes de programmes de santé publique et de secteurs qui ont un impact sur la santé des populations.
Les principales informations sont reprises en attaché.

Cette formation est ouverte à toutes les personnes concernées par les questions actuelles de santé publique et à tout acteur qui veut améliorer ses compétences dans le domaine de la santé publique.

Retrouvez toutes les informations sur ulb.ac.be/esp/univprintemps/

Un Master en Agroécologie interuniversitaire à la rentrée 2016

Vendredi le 13-05-2016

Circuits courts, production biologique, travail du sol sans labour, maraîchage en permaculture, agriculture urbaine, etc. Dans le domaine agroalimentaire, les nouvelles initiatives de transition ne cessent d'éclore. Le plus souvent, elles répondent aux associations et citoyens inquiets devant les crises planétaires (climat, biodiversité, énergie). Encore faut-il que les agriculteurs puissent être accompagnés par des professionnels disposant des compétences nécessaires pour concrétiser et crédibiliser les projets.

Le nouveau Master en Agroécologie interuniversitaire (ULg, ULB, Université Paris–Saclay, Agro Paris Tech), proposé dès la rentrée académique prochaine, tombe à propos. Son objectif: former des acteurs capables d'accompagner la transition agroécologique des systèmes de production alimentaire dans un contexte européen et tropical.

Ce modèle exige des approches interdisciplinaires qui permettront d'appréhender les systèmes de production et les systèmes alimentaires dans toute leur complexité. Ce changement est tel qu'il requiert qu'un nombre important d'acteurs tels que des conseillers techniques, des chercheurs, des enseignants soient formés pour accompagner cette transition agroécologique.

Le programme s'articule autour de 4 grands modules d'enseignement complété par des projets, des études de cas, des visites de terrain et des mises en situation permettant à l'étudiant d'être dans une posture active d'apprentissage. Le travail de fin d'études et le stage permettront à l'étudiant de découvrir de manière approfondie le monde professionnel de l'agroécologie. Enfin, un certain nombre de cours seront données en langue anglaise afin de plonger l'étudiant dans un contexte linguistique international favorable à son évolution professionnelle future.

Plus d'information:www.master-agroecologie.eu


Préserver la fertilité lors d'une chimio: traitement peu efficace ?

Préserver la fertilité des patientes devant suivre une chimiothérapie suite à un cancer est un enjeu de santé important. Actuellement, l'agoniste de la gonadolibérine (GnRHa) est le seul médicament étudié en clinique susceptible de protéger les ovaires de la gonadotoxicité de la chimiothérapie et de prévenir une future infertilité. Son efficacité pour prévenir l'altération de la fonction ovarienne est toutefois très controversée, et remise encore une fois en doute par une étude menée à l'ULB.

Isabelle Demeestere (Laboratoire de recherche en reproduction humaine, Hôpital Erasme) a suivi pendant deux ans ou plus 67 femmes traitées par chimiothérapie pour un lymphome, avec ou sans prise de GnRHa. Les résultats de l'étude remettent en doute l'efficacité de ce médicament : 19.4% des patientes du groupe GnRHa ont présenté une insuffisance ovarienne prématurée durant l'étude contre 25% dans le groupe contrôle, une différence plutôt faible. De plus, aucune différence entre les groupes n'a été observée en ce qui concerne les taux de grossesse spontanée ou la réserve ovarienne. Le médicament n'aurait donc qu'un impact limité sur ces patientes.

Il s'agit là de la première étude traitant de l'efficacité à long terme du GnRHa pour prévenir l'insuffisance ovarienne prématurée chez les jeunes femmes traitées pour un lymphome : l'étude souligne la nécessité de faire preuve de prudence dans la mise en œuvre des recommandations de préservation de la fertilité, qui doivent prendre en considération l'âge des patientes, le type de cancer et la gonadotoxicité du traitement.


Algorithmes : de New York à Bruxelles

Les algorithmes sont des « recettes » de calcul permettant de résoudre un problème bien défini à l'aide d'un ordinateur. Les structures de données organisent la représentation des données dans la mémoire d'un ordinateur de façon que leur traitement puisse se faire de manière efficace. Ces structures constituent la pierre angulaire de tout logiciel ou système d'exploitation moderne.

John Iacono, professeur à la Tandon Engineering School de l'Université de New York, a effectué un séjour d'un an en tant que Fulbright Research Scholar au sein du Service d'Algorithmique du Département d'Informatique géré par Stefan Langerman et Jean Cardinal (Faculté des Sciences). Il a particulièrement contribué à la compréhension des structures de données dites « adaptatives », dont les performances s'adaptent de manière optimale au comportement des utilisateurs.

Son séjour à l'ULB lui a permis de faire des progrès significatifs sur de nombreuses questions fondamentales, notamment sur l'optimalité des arbres de recherche, certaines familles de problèmes de complexité quadratique, et les modèles de calculs pour les architectures modernes. De nouvelles collaborations prometteuses ont aussi été initiées avec des doctorants.

En guise de conclusion, le 1er juin, il fera un exposé grand public de ses recherches récentes à 16h à la salle Solvay (Campus Plaine, bâtiment NO, 5ème niveau).


Propos sexistes : comment réagir ?

Les remarques ou les comportements sexistes envers les femmes sont au coeur de l'actualité. Face à ce harcèlement quotidien, elles doivent mettre en place des stratégies pour y faire face. Quelles sont ces stratégies ? Autrement dit, comment les femmes réagissent à des propos sexistes ? C'est le sujet de la thèse de Patricia Mélotte, Centre de Recherche en psychologie sociale et interculturelle (Faculté des sciences psychologiques et de l'éducation) et membre de STRIGES (Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l'égalité et la sexualité)de la Maison des sciences humaines.

La doctorante analyse les différentes émotions ressenties par les femmes, lorsqu'elles sont victimes de propos sexistes. Un autre facteur intervient lors de l'interaction avec les hommes : les femmes vont évaluer les avantages et les inconvénients des différentes stratégies de réponse. Pour comprendre ce processus, Patricia Mélotte est allée à la rencontre de femmes qui lui ont raconté leurs mésaventures sexistes. Elle a observé directement les interactions entre un homme, complice, tenant des propos sexistes vis-à-vis d'une femme.

Enfin, elle s'est basée sur un questionnaire réalisé par l'ASBL Garance (association contre les violences basées sur le genre), qui s'intéresse plus particulièrement aux réactions des femmes lors des harcèlements de rue.

Ce sont les résultats de cette enquête qu'elle présentera le 1er juin lors de la journée doctorale STRIGES.


Projet européen "GEM-STONES"

Nouveau projet financé par le fond européen Marie Sklodowska Curie, GEM-STONES est un projet de Doctorat Européen Conjoint focalisé sur la position de l'Union européenne face à la prolifération d'institutions internationales et l'accroissement de la complexité du système mondial.

Coordonné par l'Institut d'études européennes de l'ULB (IEE-ULB) pour 4 ans, le programme réunit 15 partenaires européens et est financé à hauteur de 3,89M€. GEM-STONES financera 15 bourses de doctorat réalisées en cotutelle par 2 universités et un mentor non-universitaire, partenaires du consortium. Les jeunes chercheurs se pencheront sur la question suivante : la complexité du système mondial due à la prolifération d'institutions internationales renforce-t-elle ou affaiblit-elle la capacité de l'UE à interagir avec le monde ?

La formation sera aussi appuyée par un stage de terrain auprès d'un des 6 partenaires non-universitaires du groupe. Le consortium organisera également des activités collectives entre chercheurs et la participation à plusieurs activités de diffusion de leurs recherches.


Inauguration du 1er centre public de procréation médicalement assistée du Maroc

Le premier centre public de procréation médicalement assistée (PMA) du Maroc a été mis en place dans le cadre d'un projet de coopération scientifique entre l'Université libre de Bruxelles, la faculté de médecine de l'Université de Rabat et l'Université de Liège (ULg) et avec l'appui de l'ARES et de la Coopération belge.

Il a été inauguré le 20 mai 2016 au Centre hospitalier universitaire Ibn Sina (Rabat) en présence de l'Ambassadeur de Belgique et des partenaires scientifiques du projet : les Prof. Yvon Englert et Rachid Bezad. Le personnel marocain a été formé dans les centres de FIV de l'ULB (Hopital Érasme) et de l'ULg (Hopital de la Citadelle), qui a également soutenu le projet. Avec ce nouveau centre, le cout de la prise en charge de l'infertilité est diminué de 50 % et l'enseignement des techniques de PMA est désormais possible au Maroc.

+ En savoir plus...

 

Nos dernières publications:

Hasquin Hervé
Meunier Florence
Morelli Anne
Wilkin Luc
d'Huart Thierry
Wiame Aline
Paquet Philippe
Goldschläger Alain
Lemaire Jacques Ch.
Cross William
Pilet Jean-Benoit

Clin d'oeil