Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Journée d'étude: "Les politiques migratoires face aux défis identitaires et sécuritaires"

Mardi l 06-12-2016

Le vendredi 9 décembre prochain, le Germe (Group for Research on Ethnic Relations, Migration & Equality) de l'ULB organise une journée d'étude sur le thème des politiques migratoires.

Les politiques migratoires et d'asile connaissent un tournant restrictif qui se caractérise par une orientation plus instrumentale et sécuritaire. La dimension instrumentale s'opère par un accroissement d'une sélection de candidats selon leurs origines (compatibles ou non) et leur compétence (recherchée ou non). La dimension sécuritaire s'est accrue en vue de prévenir la migration irrégulière et le terrorisme. Elle est marquée par un accroissement des dispositifs de sécurité aux frontières physiques, mais aussi aux frontières délocalisées.

Ces nouvelles politiques sont traversées de contradictions et ambivalences profondes que cette journée d'étude interdisciplinaire entend questionner.

En pratique: le 9 décembre 2016 de 9h à 17h, salle Henri Janne (bât S, 15e étage, Campus du Solbosch, Avenue Jeanne 44 à 1050 Bruxelles) - entrée libre - inscription obligatoire par email à germe@ulb.ac.be. Consultez en ligne les infos détaillées et le programme.

Cette journée fait partir du projet G3 'Gérer les migrations face aux défis identitaires et sécuritaires', qui rassemble des chercheurs de l'ULB, de l'Université de Montréal et de l'Université de Genève.

Du CETA aux citoyens: l'avenir des partenariats commerciaux de l'UE

Mardi l 06-12-2016

De par la multiplication et la diversification des échanges mondiaux dans les vingt dernières années, l'orientation de la politique commerciale de l'Union Européenne est devenue un pilier majeur de sa stratégie pour la croissance et l'emploi. Première puissance marchande du monde, l'UE s'est fixée en 2015 de nouveaux objectifs dans la négociation d'accords commerciaux. L'enjeu est de s'imposer en leader sur le terrain de jeu économique et géopolitique mondial mais également de convaincre les citoyens que les standards européens en matière de régulation des marchés et de protection sociale ne seront pas nivellés par le bas. Quel est le rôle effectif des Etats-membres dans les négociations d'accords mixtes comme l'Accord économique et commercial global (CETA)?

Quelle légitimité dans l'intervention des Parlements nationaux et plus encore régionaux? Quel futur pour la démocratie participative et l'opinion du citoyen? Autant de questions auxquelles répondront Paul Magnette, ministre-président de la Wallonie et ancien directeur de l'Institut d'Études européennes de l'ULB et Sylvie Goulard, eurodéputée française le mercredi 7 décembre 2016 à 18h.

Le débat sera mené en présence de Pierre Defraigne, directeur exécutif du Centre Madariaga, et modéré par Pierre Benazet, correspondant Radio France à Bruxelles.

> En pratique: Du CETA aux citoyens: l'avenir des partenariats commerciaux de l'UE - le 7 décembre 2016 à 18h - Campus du Solbosch, bâtiment U, auditoire UD2.218A - entrée libre mais inscription obligatoire sur www.iee-ulb.eu/fr/events. En partenariat avec l'Institut d'Études européennes et l'Université Saint-Louis. En savoir plus: ulb.ac.be/debats

Forum Éthique de la Fondation Universitaire: Les femmes ont-elles leur place dans le monde académique? La voie ardue du doctorat au rectorat.

Jeudi l 01-12-2016

La prochaine édition du Forum Éthique de la Fondation Universitaire, le 8 décembre 2016, aura comme sujet la place des femmes dans le monde académique: "Is Academia a place for women? The strenuous road from Ph. D. student to rector."

Aux niveaux des bacheliers et des masters, les femmes sont à présent plus nombreuses que les hommes. À partir du doctorat, leur nombre diminue toutefois graduellement et atteint un niveau dramatiquement bas au niveau des professeurs ordinaires. Tant en Europe qu'en Amérique du Nord, le déséquilibre entre les genres se situe surtout en haut de l'échelle. La préoccupation des autorités universitaires et leur désir de changement sont réels, mais un pur engagement de principe ne suffit pas. Des plans d'action concrets sont donc mis en place par diverses universités.

L'objectif de ce Forum est d'analyser la situation actuelle dans une perspective comparative, d'identifier les causes possibles de l'inégalité et d'évaluer de façon critique les remèdes proposés. Les questions suivantes seront posées : les universités discriminent-elles, malgré leurs meilleures intentions? Le lieu de travail académique attire-t-il moins les femmes que les hommes? Si oui, pourquoi? Le problème se résoudra-t-il avec le temps? Si non, pourquoi pas?

Le but est de stimuler la réflexion sur les questions cruciales suivantes : pourquoi les femmes sont-elles sous-représentées au sommet de la carrière académique? Pourquoi cela a-t-il de l'importance? Que pouvons-nous faire sur ce plan?

> En pratique: le 8 décembre 2016 (de 14h à 18h) - Fondation Universitaire, Rue Egmont 11, 1000 Bruxelles - Information, programme et inscription: www.ethicalforum.be.


La duplication de l'ADN en équations

Plus de cinquante ans se sont écoulés depuis la découverte de l'ADN et de son rôle dans le codage de l'information génétique. Cependant, la cinétique et la thermodynamique des processus de traitement de l'information dans la réplication de l'ADN, sa transcription et sa traduction restent mal comprises.

Dans un travail publié dans la revue Physical Review Letters, Pierre Gaspard (Service de Physique des Systèmes Complexes et Mécanique Statistique, Faculté des Sciences & Centre Interdisciplinaire des Phénomènes Non-Linéaires et des Systèmes Complexes) démontre qu'il est possible de traduire ces mécanismes fondamentaux du vivant en équations mathématiques, solubles grâce à des méthodes de la théorie des fractales. Les résultats ainsi obtenus permettent de comprendre en détail comment les polymérases ou les ribosomes se déplacent le long des brins d'ADN ou d'ARN mais aussi de déterminer à quelles fréquences ces machines moléculaires effectuent des erreurs de réplication, de transcription ou de traduction.

À la croisée de la biologie moléculaire, de la chimie, de la physique et des mathématiques, ces résultats montrent comment ces erreurs contribuent, d'une part, à la thermodynamique des processus de copolymérisation et, d'autre part, à la dérive génétique dans l'évolution darwinienne.


Résistance et prise de conscience

Les printemps arabes, les indignés, occupy, nuit debout, ZAD... Les résistances citoyennes se multiplient à travers le monde. Les 14 et 15 décembre, la conférence internationale « Resistance : Between Theories and the Field » aura pour but de faire avancer notre compréhension de ce phénomène et de faciliter le dialogue entre académiques et militants/activistes.

Jérôme Pelenc, chargé de recherches FNRS - Centre d'Etude du Développement Durable (DGES), Faculté des Sciences - apportera un ancrage local à la conférence. Il présentera la résistance citoyenne qui s'organise depuis plusieurs années contre le projet de méga-prison à Haren au nord de Bruxelles.

Un des buts de son travail est de montrer que cette lutte n'est pas réductible à un phénomène de NIMBY (Not in my Backyard), une étiquette peu valorisante souvent accolée aux mouvements locaux d'opposition aux grands projets d'aménagement déclarés par les autorités « d'utilité publique ».

En plus de présenter brièvement la lutte, lors de la conférence deux objectifs seront visés:

-montrer les effets « re-politisants » des conflits d'aménagement et les apprentissages (effets « capacitants ») qui sont réalisés aux niveaux tant individuel que collectif par les opposants, augmentant ainsi leur « pouvoir d'agir ».

-replacer cette lutte dans le cadre des résistances contre les « grands projets inutiles imposés » et plus largement dans le mouvement global de la justice environnementale.

Pour le chercheur, replacer les conflits localisés à l'échelle mondiale permet de montrer que ces résistances ne sont pas isolées et participent à la naissance d'un mouvement social décentralisé qui prend peu à peu conscience de lui-même. Pour lui, les chercheurs ont un rôle à jouer dans cette prise de conscience.


AMECRYS : Cristallisation membranaire

Aujourd'hui, la purification et la séparation des protéines pour la fabrication des produits biopharmaceutiques s'effectuent par chromatographie. Un système coûteux avec une grande empreinte environnementale. Le projet européen AMECRYS développe un nouveau système moins coûteux, moins polluant et plus efficace basé sur la cristallisation membranaire.

Pierre Gaspard et James Lutsko Service de Physique des Systèmes Complexes et Mécanique Statistique, Faculté des Sciences – participent à la conception de ce cristallisateur. James Lutsko connaît particulièrement ce domaine de recherche, puisqu'il travaille aussi sur la cristallisation en collaboration avec la VUB et l'Agence Spatiale Européenne.

À travers leur recherche fondamentale, basée sur l'étude mathématique et la simulation informatique, les chercheurs ont pour but de mieux comprendre ce mode de séparation des protéines par la cristallisation.

Ce projet est mené en collaboration avec d'autres universités européennes mais aussi avec des industriels.


Diabète de type 1: régénérer les cellules bêta

Le diabète, en particulier le diabète de type 1, se caractérise par une perte progressive des cellules bêta pancréatiques productrices d'insuline. Une fois ces cellules détruites, les patients ont besoin d'injections d'insuline et mesures de glycémie quotidiennes. Des chercheurs de l'Inserm, en collaboration avec l'ULB Center for Diabetes Research (dirigé par Decio L. Eizirik, Faculté de Médecine) et des chercheurs allemands et danois, viennent cependant de faire une découverte qui pourrait changer la donne.

Dans un article publié dans la revue Cell, les scientifiques expliquent que le neurotransmetteur GABA peut induire la transformation de cellules alpha (d'autres cellules du pancréas, produisant l'hormone glucagon) en cellules bêta pleinement fonctionnelles. Les chercheurs ont observé ce phénomène dans des modèles cellulaires humains, de rat et de souris et sont même parvenus à corriger un diabète induit chimiquement in vivo chez la souris.

Cette découverte représente un espoir et une avancée importante dans la recherche de nouvelles thérapies plus performantes, en particulier pour les patients atteints de diabète de type 1.


Des villes à la campagne: nouveau projet européen

Soutenu par le très sélectif programme européen HERA, le nouveau projet de recherche MODSCAPES étudie les "paysages ruraux modernistes". Au cours du 20e siècle, de nombreux États européens – tous régimes politiques confondus - imaginent, adoptent et mettent en oeuvre des projets de développement et de colonisation agricoles de grande échelle visant à moderniser leurs campagnes et à développer leur production agricole. Une refonte des paysages, accompagnée par la construction de villages et villes nouvelles : près de 1000 rien que sur le pourtour méditerranéen.

Sous la coordination de HABITER, le centre d'études en développement, territoire et paysage (Faculté d'Architecture La Cambre-Horta), 5 universités et 3 partenaires associés vont étudier ce phénomène à travers l'Europe, en se penchant sur leur rôle dans la constitution des États-Nations et de l'identité européenne. Ils aborderont aussi les défis spécifiques de ces paysages, qui entrent en résonance avec des problématiques actuelles comme l'urbanisation et la consommation de sol, les politiques migratoires ou le rôle de l'État dans les politiques sociales.

Les chercheurs vont réaliser un travail de documentation sur ces projets de grande échelle, mesurer l'impact sur les territoires et les communautés concernés, recueillir les témoignages des habitants actuels et de l'époque, rencontrer des acteurs de terrain, et enfin explorer les dynamiques d'évolution passées et des scénarios de développement futurs pour ces paysages si particuliers.

 

Nos dernières publications:

Smets Paul-F.
Morelli Anne
Grimmeau Jean-Pierre
Wayens Benjamin
De Greef Vanessa
Decharneux Baudouin
Kostera Thomas
Preyat Fabrice
Groenen Marc
Coman Ramona
Crespy Amandine
Louault Frédéric
Pilet Jean-Benoît
Van Haute Emilie
Morin Jean-Frédéric

Clin d'oeil