Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

L'ULB, le plus grand pôle d'enseignement et de recherche dans le domaine des langues à Bruxelles dès la rentrée 2015

Jeudi le 02-07-2015

Dès la rentrée 2015, les études de traduction et d'interprétation précédemment organisées à la HEB (ISTI) et à la HEFF (Cooremans) seront intégrées à l'ULB au sein d'une nouvelle Faculté de Lettres, Traduction et Communication. Pas moins de 19 langues (en + du français langue étrangère) seront enseignées à l'ULB: de l'anglais au chinois, en passant par l'allemand, le néerlandais, l'italien, l'espagnol, le russe, l'arabe, le turc, l'hébreu, le tchèque, le portugais, le roumain, le grec, le polonais, le croate, le slovène, sans oublier le persan et le japonais.

C'est un véritable "Pôle européen des langues" que l'ULB met en place. Il s'appuiera sur une approche très variée, de la littérature à l'interprétation, en passant par la traduction, la linguistique et la philologie, en bonne résonance avec les autres disciplines universitaires.

La naissance de ce grand pôle des langues fait suite à la réforme du Paysage de l'enseignement supérieur et aux accords conclus juste avant l'été entre plusieurs acteurs bruxellois de ce secteur : l'ISTI (Haute École de Bruxelles), l'Institut Cooremans (Haute École Francisco Ferrer) et l'Université libre de Bruxelles. En rassemblant les ressources déjà existantes au sein de l'ULB et celles des catégories traduction et interprétation de ces deux hautes écoles, l'ULB deviendra la seule institution bruxelloise à proposer un cursus complet (Bachelier et Masters) en traduction et en interprétation.

Cette double intégration concerne plus d'une centaine d'enseignants et plus de mille étudiants. En suivant un cursus au sein d'une université complète, les futurs traducteurs et interprètes bénéficieront des ressources humaines, matérielles, et intellectuelles de l'ULB et de ses réseaux internationaux. En fin de parcours académique, les étudiants, y compris ceux qui sont actuellement en cours de cursus, se verront décerner un diplôme de l'ULB.

Concrètement, les étudiants peuvent s'inscrire dès à présent à l'ULB dans ces nouvelles filières universitaire : Bachelier en Traduction et Interprétation, Master en Traduction et Master en Interprétation.

Cette intégration sera l'occasion d'une réorganisation de facultés de l'ULB. La Faculté de Philosophie et Lettres et la Faculté des Sciences sociales et politiques feront place, dès la rentrée, à deux nouvelles facultés.

La Faculté de Lettres, Traduction et Communication comprendra trois départements :

- Langues et Lettres ;

- Traduction et Interprétation (ISTI-Cooremans) ;

- Sciences de l'Information et de la Communication.

La Faculté de Philosophie et Sciences sociales comprendra quatre départements :

- Philosophie, Éthique et Sciences des religions ;

- Science politique ;

- Sciences sociales et Sciences du travail ;

- Histoire, Arts et Archéologie.

4 Prix quinquennaux à l'ULB

Jeudi le 02-07-2015

Le FNRS a attribué les prestigieux Prix quinquennaux 2011-2015 et la recherche de l'ULB se distingue puisque 4 des 5 Prix vont à des chercheurs de notre Université. "Cela n'était encore jamais arrivé depuis le lancement de ces prix en 1959", souligne le magazine Daily Science...

Les lauréats sont :

  • Marc Henneaux, service de Physique théorique mathématique, Faculté des Sciences. Marc Henneaux a joué un rôle majeur dans la compréhension des symétries en théorie quantique des champs et en gravitation. Il a profondément contribué à la connaissance des propriétés quantiques des interactions fondamentales, à la théorie des trous noirs et à la structure des singularités de l'espace-temps, mettant au jour des symétries tout à fait inédites qui semblent régner dans un domaine situé à la limite de notre connaissance.
  • Axel Cleeremans, centre de recherche Cognition et Neurosciences, UNI, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation.Précurseur dans le domaine de la psychologie cognitive, Axel Cleeremans a apporté une contribution majeure à l'étude des mécanismes cognitifs impliqués dans les apprentissages avec et sans conscience, et, d'une manière plus générale, à notre compréhension des mécanismes de la conscience. Ses travaux ont également contribué, internationalement, au développement méthodologique de la psychologie expérimentale
  • Cédric Blanpain, IRIBHM, Faculté de Médecine. Cédric Blanpain est reconnu dans le monde entier comme l'un des meilleurs dans le domaine de la biologie des cellules souches grâce à son travail précurseur tant sur les cellules souches épidermiques que sur les cellules souches cancéreuses. Nous lui devons par ailleurs des découvertes relatives au développement, au maintien et à la réparation de divers organes (cœur, prostate, glandes mammaires).
  • Christos Sotiriou, laboratoire JC Heuson de recherche translationnelle en cancérologie mammaire, Faculté de Médecine.Christos Sotiriou est à l'origine de l'imagerie moléculaire du cancer du sein. Ses découvertes ont ouvert la voie aux concepts de traitement personnalisé dont bénéficient aujourd'hui les patientes atteintes de cette maladie. Ses travaux en faveur de la caractérisation moléculaire de cette forme de cancer ont considérablement fait progresser les connaissances et ont permis aux patientes de bénéficier de traitements à la fois moins agressifs et plus efficaces en fonction des tumeurs diagnostiquées.

Les Prix scientifiques quinquennaux du FNRS seront officiellement remis le 30 novembre au BOZAR.


Polarisation du débat sur le climat

Aux Etats-Unis, la question du changement climatique est l'objet d'un débat polarisé. D'un côté, les républicains qui contestent l'existence de ce phénomène physique ainsi que son origine humaine, et de l'autre, les démocrates qui veulent combattre ce changement climatique par des actions politiques. Mais retrouve-t-on cette même ambivalence dans le paysage politique européen ?

Le nouveau Courrier hebdomadaire du CRISP pose la question à travers une enquête réalisée entre autres par Edwin Zaccaï, CEDD (Centre d'Études du Développement Durable), IGEAT-Faculté des Sciences.

Pour répondre à cette question, les auteurs ont analysé en trois temps une cinquantaine de partis européens en vue du scrutin de mai 2014. Ils ont d'abord scruté les principaux partis en Belgique, ensuite les quatre pays comptant le plus grand nombre d'eurodéputés (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni) et enfin les partis des familles conservatrices, populistes et d'extrême droite.

Rares sont les partis européens mettant en doute l'existence du changement climatique mais nombreux sont ceux émettant des réserves quant aux politiques sur le climat pouvant freiner la croissance économique. Si elle n'est pas aussi claire qu'aux Etats-Unis, la polarisation du débat sur le climat au niveau européen existe bel est bien. Une recherche à découvrir dans le nouveau courrier hebdomadaire du CRISP.


Rafraichissez-vous au Jardin botanique Jean Massart

Rien de tel qu'une promenade (guidée ou libre) au frais et à l'ombre par ces temps caniculaires... Destinées à la recherche, à l'enseignement universitaire et à la vulgarisation scientifique, les collections vivantes du Jardin botanique Jean Massart comprennent près de 2000 espèces végétales.

Le Jardin des plantes médicinales et aromatiques, comptant 300 espèces, est l'un des plus riches de Belgique. Dans le Jardin évolutif, plus de 600 espèces de plantes à fleurs sont rassemblées par famille, suivant les grandes lignes de l'évolution, depuis les types primitifs (comme le Magnolia) jusqu'aux types les plus évolués (comme la marguerite).

Au Jardin des plantes cultivées, les plantes domestiquées par l'Homme, accompagnées de leurs ancêtres sauvages, sont classées selon leur utilisation. Dans le Verger sont cultivées diverses variétés anciennes de pommiers, poiriers, pruniers, pêchers et cerisiers. L'Arboretum comporte de nombreuses essences exotiques, parmi lesquelles dominent les conifères.

Le Jardin comporte une zone humide érigée en réserve naturelle et incorporée au réseau Natura 2000. Fougères, iris jaune, grande prêle, phragmite, menthe aquatique et bien d'autres plantes de notre région s'y développent à l'état spontané, bordant les sources et mares voisines des étangs du Rouge-Cloître.

Consultez les infos pratiques d'ouverture, ateliers, visites, etc du Jardin botanique Jean Massart.


Ouverture de la Digithèque Paul Hymans

Faisant suite à l'exposition en l'honneur de Paul Hymans, qui se tenait à l'ULB jusqu'au 30 juin 2015, à l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance, nous avons le plaisir de mettre aujourd'hui à votre disposition une partie de son œuvre, tombée dans le domaine public en 2011, dans la toute nouvelle Digithèque Paul Hymans !

Né le 23 mars 1865, dans une famille d'intellectuels bruxellois de confession protestante, Paul Hymans s'affirme rapidement comme une figure marquante du mouvement libéral de gauche. Docteur en droit de l'ULB et avocat au barreau de Bruxelles à 20 ans ; président du Conseil d'administration de l'ULB de 1934 à 1940, il se préoccupe très tôt du sort des plus défavorisés.

Paul Hymans fut un inlassable défenseur de la liberté de pensée, d'expression et de religion dans la sphère privée. Totalement engagé dans le mouvement libéral, il a toujours placé au-dessus des considérations partisanes, ce qu'il considérait comme l'intérêt supérieur de son pays et l'intérêt général de ses concitoyens. Il leur a consacré sa vie, de bout en bout, avec lucidité, courage et dévouement.

Cette Digithèque sera progressivement augmentée de nouvelles œuvres. Bonne découverte !


Midi de l'emploi avec InfOR-Emploi

Vous êtes en dernière année à l'ULB ou déjà diplômé(e) de l'ULB ? Vous êtes (ou vous serez bientôt) en recherche d'emploi ? Peut-être souhaitez-vous de bons conseils pour gagner en efficacité lors de votre prochaine (stratégie d') insertion professionnelle ?

InfOR-emploi ULB vous convie à assister en juillet à ses séances d'information, animée par des représentants d'ACTIRIS sur le thème « Pour un démarrage efficace dans la vie active ».

Intéressé(e)? Renseignements complets et inscription sur le site d'InfOR-emploi

Ve 3/07 – Lettres de motivation et C.V.

Lu 6/07 – LinkedIn : un outil pour votre recherche d'emploi

Ma 7/07 – Entretiens d'embauche et importance des langues


Plongée dans le monde du jeu

Qu'est-ce que le jeu et quelles sont ses pratiques ? C'est lors d'un colloque organisé à Cerisy en août 2013 par Nathalie Zaccaï-Reyners, GRAP (Groupe de Recherche sur l'Action Publique) et Laurent Mermet (AgroParisTech) que des chercheurs issus d'horizons divers ont échangé autour de cette notion floue et pourtant omniprésente qu'est « le jeu ». De cette réflexion est née Au prisme du jeu, un livre qui permet de prendre la mesure, au travers de ces contributions, de la richesse des usages du jeu, que l'on croise tant dans le registre du management en entreprise que dans les activités de loisirs.

Afin de faire droit à la pluralité de ces approches, les auteurs ont adopté trois partis pris.

D'abord, considérer que la diversité liée à la notion de jeu était plus une clef dans la réflexion qu'un obstacle. Ensuite, miser sur le haut niveau de réflexivité dont font preuve les nombreux utilisateurs des concepts et des méthodes du jeu. Enfin, ne pas articuler tous les points de vues en une cartographie unique du champ du jeu.

Au prisme du jeu développe donc une réflexion en différentes étapes allant de l'irréel au réel, du côté ludique du jeu jusqu'à l'épanouissement qu'il procure.

 

Nos dernières publications:

Vanacker Daniel
Laoureux Denis
De Smet François
Gosselin Frédéric
Corten Olivier
Dubuisson François
Futselaar Ralf
Lagrou Pieter
Michel Marc
Jaspart Alice

Clin d'oeil