Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Colloque "Arrêts sur images - Les représentations du juge à l'écran" disponible en vidéo

Vendredi le 24-04-2015

Les représentations du droit et de la justice que le cinéma véhicule commencent à intéresser les spécialistes. Dans le monde anglo-saxon, on discerne même un mouvement « Law & Films », tandis que, dans la tradition continentale, on recense de plus en plus de blogs et d'analyses consacrés au droit et à la justice dans les images, films, séries et documentaires.

Le Centre de droit public et le Centre de droit international de l'Université libre de Bruxelles ont décidé de consacrer les 13 et 14 mars derniers le dernier colloque de leur projet de recherche collective (ARC « Le juge, un acteur en mutation ») à la figure du juge et à ses diverses incarnations à l'écran.

L'intégralité des interventions est disponible en vidéo sur https://vimeo.com/album/3344567

Si le cinéma est friand du procès et de sa mise en scène, comme de l'enquête diligentée par les juges d'instruction, plus rares sont les études entreprises par les juristes et les théoriciens du droit pour cerner le rôle qu'y joue le personnage du juge.

Le juge d'instruction dans la tradition continentale, par exemple, est-il un officier de la vérité ou un contre-pouvoir ? Trouve-t-on encore des juges au sein des sociétés, parfois inquiétantes, que nous dépeignent les œuvres de science-fiction ? Qu'est-ce que les séries judiciaires américaines nous apprennent de la culture populaire aux États-Unis ? Pourquoi certaines juridictions éprouvent-elles le besoin de se filmer, quand d'autres s'y opposent catégoriquement ? Le juge représente-t-il, aux yeux du grand public, un gardien de l'ordre établi ou une figure héroïque indispensable ?

Voici quelques-unes des questions qui ont été traitées durant ces deux journées d'étude, de réflexion et de débats, résolument placées sous le signe de l'interdisciplinarité (13 et 14 mars 2015).

"D'avril en mai" : festival intime et curieux

Jeudi le 23-04-2015

Conçu et mis en oeuvre par les 60 étudiants du Master 2 de Gestion culturelle, le projet D'Avril En Mai. Quand les artistes chapardent le végétal invite le public, notamment voisin de l'Université, à découvrir les réalisations de plusieurs artistes contemporains inspirés par le monde végétal.

Du 30 avril au 3 mai, ce seront 4 jours d'expositions, de concerts, d'ateliers, de parcours, de rencontres avec des artistes et des oeuvres. 4 jours d'installations multiples dans la Maison des Arts de l'ULB. 4 jours d'effervescence pour les étudiants, inscrits dans un projet concret dont ils sont les auteurs, accompagnés du regard d'Isabelle Dumont, comédienne et metteuse en scène.

Consultez le programme en ligne sur https://avrilenmai.wordpress.com

Colloque international du centre METICES sur les migrations internationales

Mardi le 21-04-2015

Le Centre de recherche METICES de l'Université Libre de Bruxelles (ULB), l'Institut Wallon de l'Évaluation, de la Prospective et de la Statistique (IWEPS) et le Center for Comparative Immigration Studies (CCIS) de l'Université de Californie, San Diego, USA organisent un colloque international les 28 et 29 avril prochains sur le thème des migrations internationales.

Entre 1990 et 2013, le nombre de migrants dans le monde s'est accru de 50% passant de 154,2 millions à 231,5 millions. Au cours de cette même période, la migration féminine a augmenté presque au même rythme (48%), passant de 75,3 millions à environ 111,2 millions. Aujourd'hui, près d'un migrant sur deux est une femme (48%). Les mêmes données des Nations Unies indiquent que 42% des flux migratoires mondiaux se concentrent sur deux régions : l'Union européenne (22%) et les États-Unis d'Amérique (20%). Les thèmes qui seront abordés au cours de ce colloque qui se tiendra en français et en anglais porteront sur les thématiques suivantes : le rôle de l'ethnicité dans les politiques migratoires, les politiques d'asile, les migrations irrégulières, les migrations qualifiées et les représentations sociales et les attitudes à l'égard des migrant-e-s et de l'immigration.

En pratique: Les 28 et 29 avril 2015 - salle Dupréel au 1er étage de l'Institut de Sociologie sur le campus du Solbosch - 44 avenue Jeanne. L'accès au colloque est gratuit mais l'inscription est obligatoire en ligne. Consultez le programme.


L'évaluation de la recherche en question

L'évaluation de la recherche a connu des changements importants ces dernières années. Servi par l'extraordinaire développement des outils informatiques, le souhait d'"objectiver" autant que possible les qualités respectives de candidats ou d'équipes qui concourent pour un même financement a mené à la mise en place d'un certain nombre d'indicateurs de performance. L'évaluation de ces dispositifs produit des effets sur la recherche, ses orientations, ses résultats, ainsi que sur l'exercice même du métier de chercheur. Ces évolutions ont suscité des analyses et aussi des réactions en sens divers.

Dans le cadre des Séminaires Ilya Prigogine "Penser la science" à l'ULB, deux journées seront consacrées à ce thème. La première, qui aura lieu le samedi 9 mai 2015, tentera de réaliser un état des lieux. Elle donnera la parole à des spécialistes de l'étude de ces pratiques d'évaluation, ainsi qu'à des chercheurs et des représentants d'institutions.

Une seconde journée, qui se déroulera en octobre 2015, envisagera plus particulièrement des propositions alternatives par rapport à la situation actuelle.

> En pratique:
Le 9 mai 2015 de 9h à 18h30 dans la salle Dupréel (campus du Solbosch, bâtiment S)
L'entrée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.
Programme et inscription: penserlascience.ulb.ac.be
Contact: Marine.Lugen@ulb.ac.be


Tribunes de l'ULB "Maroc: liberté de la presse en trompe l'oeil"

Les Tribunes de l'ULB accueillent, le mercredi 29 avril prochain à 18h30, Ali Amar, journaliste et écrivain en résidence à Passa Porta dans le cadre du programme ICORN (International Cities of Refuge Network) sur le thème "Maroc: liberté de la presse en trompe l'oeil".

La tribune s'articulera autour des thèmes suivants:

  • le décalage entre l'image extérieure positive de la presse marocaine
  • l'existence de la presse privée (Rappel des conditions d'émergence d'un journalisme indépendant au Maroc suite au décès de Hassan II), mais qui a été progressivement "dévitalisée" (description des raisons de son affaiblissement progressif)
  • un marché médiatique qui semble très dynamique (importance des annonceurs), mais un modèle économique qui entrave le développement d'un journalisme indépendant, d'investigation...
  • l'arrivée d'Internet: développement des supports en ligne qui donne une impression de vitalité du secteur de l"information, mais avec des contenus peu professionnels (sensationnalisme, journalisme racoleur...)
  • un cadre légal qui a été libéralisé en 2002, mais qui nécessite des réformes qui tardent à se concrétiser.

> En pratique
La Tribune sera donnée le mercredi 29 avril prochain à 18h30 dans l'amphithéâtre UD.2.218A ("Petit Chavanne") (campus du Solbosch - bâtiment U) - ouvert à toutes et tous, entrée libre

Marie-Soleil Frère, maître de recherche du FNRS, chargée de cours à l'ULB, directrice du centre ReSIC (Recherche en Information et Communication) présentera l'orateur et animera le débat qui suivra.

Cette conférence est organisée en partenariat avec la Faculté de Philosophie et Lettres et la librairie Passa Porta.

Plus d'information: www.tribunesulb.be


Bernheim Joint Summer School "The Post-Soviet Area: Challenges and Complexities"

The 2015 Bernheim Joint Summer School that will take place from 28 June to 3 July is centred on the theme of 'The post­soviet area'.

The various sub­themes that will be covered include the crisis and conflicts in Eastern Europe and in the Caucasus, the Russian foreign policy, NATO and the European Union's foreign policy towards the post­soviet area and Central Asia's security challenges.

Over a period of one week, Master students and PHD researchers participate in a series of guest lectures, seminars and debates and in a simulation game delivered by academics, policy­makers, diplomats and civil servants for international organizations.

The summer school allows students to discover the complexities of this area with a particular focus on the EU-­Russia partnership in the light of the Ukrainian crisis. Students also benefit from a workshop which gives an insight into the use of political sciences tools to analyze specific questions raised during the week. To mark the end of the Joint Summer School, there will be a closing event to congratulate students for successfully completing the programme.

Complete and updated information on the joint summer school is available on Repi's website.

Jointly organized by the Université libre de Bruxelles, the University of Kent (Brussels' campus), the Groupe de Recherche et d'Information sur la Paix (GRIP), the Université catholique de Louvain and the Université de Genève, the Summer School will provide participants with the opportunity to engage with eminent researchers and specialists in these subjects. A different programme is offered every year, providing in-depth knowledge of a specific situation as well as a better understanding of issues pertaining more generally to peace, conflict and security.


Politiques antidiscriminatoires

« Les mesures de lutte contre la discrimination imposées par l'Union européenne sont-elles efficaces? », voilà la question que se sont posés plusieurs chercheurs européens dans le livre Politiques antidiscriminatoires qui vient de sortir. Si l'ouvrage s'interroge sur l'efficacité de législations européennes et nationales, sa portée dépasse le cadre strictement juridique.

Co-éditeur de cet ouvrage avec Julie Ringelheim et Ginette Herman (UCL), Andrea Rea - Groupe de recherche sur les relations ethniques, les Migrations et l'Egalité (GERME, Faculté des Sciences sociales et politiques ULB) - s'est particulièrement intéressé au cas de la Région de Bruxelles-Capitale. Selon lui, il faut distinguer l'aspect juridique, c'est-à-dire les instruments juridiques qui condamnent a posteriori les actes discriminatoires de ce qu'on appelle les actions positives, qui sont des mesures promouvant la diversité parmi le personnel de manière incitative.

Celles-ci dépendent des États et s'appliquent dans différents secteurs, par exemple dans l'emploi et l'éducation. « En Région de Bruxelles-Capitale, on trouve ces mesures d'action positive, mais elles sont plus effectives dans le secteur public que dans le secteur privé où la diversité est plus un discours d'intention qu'une politique effective d'embauche luttant contre la discrimination », déplore Andrea Rea .

Un travail de recherche qui s'inscrit dans la lignée de son étude des phénomènes migratoires, à lire dans Politiques antidiscriminatoires, éditions De Boeck.


Bone Therapeutics inaugure ses locaux de Gosselies

Bone Therapeutics inaugure aujourd'hui son nouveau siège, implanté dans le Biopark de Gosselies, en présence de Paul Magnette, Ministre-Président de la Wallonie, et de Jean-Claude Marcourt, Vice-président du gouvernement wallon.

L'ancienne spin-off de l'ULB, spécialisée dans l'étude et la mise au point de nouveaux traitements pour la réparation et la prévention des fractures osseuses, compte progressivement y transférer l'intégralité de ses activités opérationnelles. Les départements administratifs et de R&D s'y installeront dans les prochains jours, puis les activités de production suivront à partir de mi-2016.

Le nouveau bâtiment de 3000m², partagé avec la société Promethera BioSciences, s'inscrit dans le cadre d'un projet plus vaste, celui de la création de la Plateforme Wallonne de Thérapie Cellulaire (PWTC). La gestion de la plateforme sera assurée par trois sociétés de services : SISE (Société d'Infrastructures, de Services et d'Énergies), SCTS (Skeletal Cell Therapy Support) et HCTS (Hepatic Cell Therapy Support).

Cette inauguration intervient quelques semaines après l'entrée fructueuse de Bone Therapeutics sur les marchés boursiers.

 

Nos dernières publications:

Hottois Gilbert
Missa Jean-Noël
Perbal Laurence
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Wilmet Marc
Déom Jacques
Saygin Mehmet Alparslan
Couloubaritsis Lambros
Cartuyvels Yves
Guillain Christine
Vanhaesebrouck Karel
Périer-D'Ieteren Catheline
Mohrmann Ivo

Clin d'oeil