Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

L'Université hospitalière au cœur d'Esprit libre

Mercredi l 27-03-2019

Pour son numéro de printemps, le magazine Esprit libre vous propose un focus sur la politique d'accueil de notre institution. Elle a obtenu le label « Université hospitalière », fruit de ses engagements, de ses recherches et de ses initiatives en faveur des réfugiés.

Ce numéro varié vous présente également l'éclosion d'Usquare au cœur de la ville. Côté recherche, vous découvrirez le projet Sincity (ou comment penser la participation au travers d'un projet de réaménagement), la recherche SCREENED concernant les perturbateurs endocriniens, et le projet ERC d'Estaban Gurzov sur le diabète.

Esprit libre revient par ailleurs sur l'événement « Religions dans la Cité qui a fait salle comble en février. Cette édition est aussi l'occasion de rappeler le travail exigeant et la personnalité bienveillante de Marc Wilmet, qui nous a quitté en novembre dernier. Elle vous invitera enfin à prendre un peu de hauteur avec le satellite Metop-C, qui dévoile l'excès d'ammoniac dans notre atmosphère terrestre.

Le magazine Esprit Libre est à lire en ligne ou à télécharger en format PDF.

Les voitures de société en chiffres

Lundi l 25-03-2019

En collaboration avec ses collègues de la VUB et de l'USLB, Xavier May – chercheur à l'IGEAT, Faculté des Sciences – publie une note de synthèse sur la présence des voitures de société en Belgique dans la revue Brussels Studies.

En 2016, la Belgique comptait environ 650 000 voitures de société sur les 5 700 000 voitures en circulation. On peut estimer qu'environ 100 000 voitures de société entrent, sortent ou circulent en Région bruxelloise chaque jour.

Avantage pour alléger la fiscalité du travail pour les uns, coupable idéal de la pollution et de l'encombrement automobile pour les autres : les chercheurs ont tenté d'objectiver la problématique. Une de leurs conclusions est que le régime actuel des voitures de société représente un manque à gagner fiscal estimé à 2,3 milliards d'euros pour l'année 2016. Un montant qui croît chaque année avec l'augmentation du nombre de voitures de société. Le régime des voitures de société constitue donc un choix politique majeur.

Les auteurs notent également que le régime des voitures de société bénéficie essentiellement aux ménages avec les revenus les plus élevés. Ils montrent aussi que les voitures de société engendrent un surcroit d'usages de l'automobile lors des déplacements domicile-travail, tant via le choix modal (plus d'usagers de la voiture) qu'au travers des distances parcourues. L'impact sur la congestion est bien évidemment délicat à estimer précisément, mais il est certainement significatif. Enfin, les auteurs montrent que la proportion très élevée de voitures équipées de moteurs diesel est plus dommageable pour la qualité de l'air et la santé humaine par kilomètre parcouru.

Horizon Recherche ULB: Brexit or not?

Mercredi l 20-03-2019

Horizon Recherche ULB est en ligne. Alors que la date officielle de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne est toujours fixée au 29 mars, notre dossier fait le point sur le brouillard qui entoure le Brexit, ainsi que ses conséquences, notamment économiques. Une analyse originale des cartoons évoquant le Brexit complète ce sujet "à la une".

Découvrez aussi une vidéo sur les poussières collectées en Antarctique, une étude sur l'invasion de moustiques dans l'hémisphère nord, ainsi que les résultats et un webodcumentaire sur l'alimentation durable et le magasin coopératif BEES coop de Scharbeek. Sans oublier quelques passages de nos chercheurs dans les médias.

Bonne lecture!

Journée Mondiale de Sensibilisation à l'Autisme le 31 mars: Opération chaussettes bleues

Lundi l 18-03-2019

La cinquième édition de l'Opération Chaussettes Bleues sera un événement à la fois festif, ludique, familial, artistique et informatif, en vue non seulement de sensibiliser et éclairer le public sur la problématique de l'autisme et sa complexité (1 personne sur 68 est directement touchée) mais aussi de favoriser l'inclusion et de mettre en valeur les talents des personnes autistes dans l'esprit du « mieux vivre ensemble » et du respect de la différence.

Au programme:

Au cours de cette journée, tant les personnes directement concernées que leur entourage sans oublier le public pourront obtenir des réponses aux questions qu'elles se posent sur l'autisme et/ou les troubles associés et sur ses conséquences au niveau familial, psychologique, professionnel ou sociétal. Le public pourra découvrir les talents extraordinaires des personnes autistes mais également se mettre dans la peau d'un autiste en pénétrant son univers. Plusieurs stands regrouperont différentes associations et différents intervenants du monde de l'autisme.

Des conférences et workshops seront également organisés.

Conférences:

  • 13h: Mikhail KISSINE, professeur, ACTE (ULB), « Acquisition du langage dans l'autisme ; enjeux et défis »
  • 15h: Josef SCHOVANEC, philosophe et écrivain, « L'Art du monde autrement »
  • 17h: Hugo HORIOT, écrivain et conférencier, « Autisme et emplois : de l'intérêt de la neuro-diversité face au défi du numérique »

Workshops:

  • 11h30: GAMP, Inforautisme avec la participation de Pyramid-PECS France sur le thème de l'accompagnement et des bonnes pratiques conseillées par le KCE et l'OMS, et notamment l'accompagnement des enfants autistes au Canada
  • 13h30: Autisme en Action : Présentation du livre de Jean Philippe PIAT (personne autiste et accompagnant) « Guide de survie de la personne autiste »
  • 15h30: PASSWERK sur le thème de l'emploi des personnes autistes en entreprise
  • 17h30: ACTE ULB sur l'état de leur recherche

Des chaussettes bleues:

Comme dans les quatre éditions précédentes (2015, 2016, 2017 et 2018), des cordes à linge seront tendues un peu partout pour que le public puisse y accrocher des centaines de chaussettes bleues (la couleur de l'autisme), symbolisant la présence de milliers de personnes autistes dans la société.

Activités ludiques et artistiques:

Dans un élan de solidarité, à la rencontre de la différence, dans un esprit de bienveillance et de respect, l'Opération Chaussettes Bleues se veut aussi le symbole de la fête et de l'expression artistique.

Au rang des activités créatives, le public explorera l'UNIVERS des personnes autistes hors des sentiers battus, grâce à l'exposition de photos, de dessins, d'écritures, intitulée « Un petit pas pour l'autiste, un grand pas pour l'Humanité ».

Le Cirque HISTRION offrira un spectacle permanent et original.
L'ASBL LAPIN BLEU invitera le public à participer à la création d'une oeuvre monumentale sur le thème du « Mieux vivre ensemble ».

Tout au long de l'après-midi, plusieurs concerts auront lieu :

  • 12h: La talentueuse chanteuse, auteur, compositeur bruxelloise Lilée
  • 14h30: L'exceptionnel artiste, chanteur compositeur et interprète Lou Bouland
  • 17h30: Le dynamique et sympathique groupe Innov8te
  • 18h: Une jam session clôturera l'événement, tous les talents sont invités à monter sur scène

Mapathon interuniversitaire: soutenons l'aide humanitaire à l'aide de meilleures cartes !

Lundi l 18-03-2019

Plusieurs universités à Bruxelles, en Flandres et en Wallonie ouvrent leurs portes toute la journée pour une grande opération volontaire de cartographie collective.

L'an passé, plus de 350 personnes ont participé à cet événement. Soyez encore plus nombreux cette année à participer pour numériser des cartes. Cela facilitera le travail de terrain des ONG humanitaires telles que Médecins Sans Frontières dans des régions en crise. Dans le passé nous avons contribué, par exemple, à améliorer la cartographie du Nord-Ouest du Nigéria afin de lutter contre l'épidémie de méningite qui menace les populations.

> Informations pratiques:

  • Le 27 mars de 18h à 21h
  • Campus de la Plaine, Bâtiment NO
  • Informations: Moritz Lennert moritz.lennert@ulb.ac.be
  • Réservation
  • Plus d'informations: cngeographie.be

Jeudi l 28-03-2019
Le droit contre la cyberattaque

En 2007, l'Estonie se dit victime d'une cyberattaque orchestrée par son voisin russe. À l'époque, le Premier ministre estonien assimile cette opération à du terrorisme. À l'avenir, ces attaques informatiques pourraient-elles être suffisamment graves que pour être perçues comme des actes de guerre ? Si aucun précédent n'existe, Olivier Corten Centre de droit international - Faculté de Droit et de Criminologie, s'interroge sur la manière dont le droit international pourrait gérer ce type de conflit.

Dans le livre « Cyberattaques et droit international », il contribue à cette réflexion à travers un chapitre. Il y pose notamment la question de la possibilité pour un pays d'invoquer la légitime défense, cyber ou non, pour répondre à une attaque informatique. Cette recherche s'inscrit dans ses travaux sur le thème de l'interdiction du recours à la force.

Jeudi l 28-03-2019
Nouvel ordre mondial : la Chine vue par l'Afrique et l'Amérique latine

Nombreux sont les pays en développement qui voient la Chine comme la puissance d'un nouvel ordre international. Le modèle économique chinois est souvent perçu comme différent de ceux instaurés par les puissances occidentales. Pourtant si les normes imposées par la Chine peuvent être différentes, les processus et les stratégies utilisées pour les instaurer sont très proches de celles de l'occident.

C'est ce que démontrent Sophie WintgensF.N.R.S.- Centre d'étude de la vie politiqueCEVIPOL-Faculté de Philosophie et Sciences sociales-, et Xavier Aurégan (CRAG-IFG et CQEG Laval) dans le livre « Dynamiques de la Chine en Afrique et en Amérique latine ». De manière globale, les chercheurs y analysent la projection internationale de la Chine, en mettant en perspective sa présence dans deux régions géographiques jusqu'ici souvent étudiées séparément. En croisant l'analyse des dynamiques chinoises ainsi à l'œuvre en Afrique et en Amérique latine, cet ouvrage offre un éclairage inédit. Ils soulignent par exemple, que la stratégie dite des « nouvelles routes de la soie », lancée par la Chine en 2013, ne se limite pas à la réalisation et au financement d'infrastructures, mais vise aussi à créer des normes techniques proprement chinoises concurrentes des européennes et états-uniennes.

Cet ouvrage est le fruit d'une collaboration scientifique internationale et multidisciplinaire. En effet, les chercheurs ont donné la parole à des auteurs issus de pays du Sud pour aborder des sujets allant de la géopolitique internationale jusqu'aux répercussions économiques à un niveau local.

Mercredi l 27-03-2019
Europe : les libéraux une vraie famille ?

OpenVLD en Belgique, Liberal Democrats au Royaume-Uni, ou encore Parti du Centre en Finlande, tous font partie de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe (ALDE). Après avoir publié une analyse sur la famille des Verts européens, Émilie Van Haute et Caroline Close, chercheuses au Centre d'étude de la vie politique-CEVIPOL-, publient aujourd'hui « Liberal Parties in Europe», un ouvrage qui souligne les similitudes et les différences entre les partis qui constituent l'ALDE.

Deux éléments ressortent: d'abord, les différences sur les visions du libéralisme, culturel et économique, sont importantes. Néanmoins, tous les partis privilégient l'individu sur le collectif, notamment dans leurs arrangements organisationnels. Le but de cette analyse est d'observer à quel titre on peut les considérer comme faisant partie d'une même famille. Pour ce faire, les chercheuses ont étudié les partis membres de l'ALDE en fonction de leurs origines, de leur sociologie électorale, de leur idéologie, ou encore de leurs modèles organisationnels, tout en replaçant ces analyses dans les contextes et systèmes partisans nationaux.

Mercredi l 27-03-2019
The Conversation: débrider les sciences sociales, zone euro et l'Europe vue par les Roumains

Plusieurs chercheuses viennent de publier un article sur The Conversation, un média en ligne dont l'ULB est partenaire.

"Les Roumains sont pro-européens alors que les élites politiques promeuvent un discours de plus en plus nationaliste et anti-UE", écrit Ramona Coman (Institut d'études européennes, IEE) dans un article intitulé "La Roumanie, le pays où le peuple est plus pro-européen que ses élites". L'article aborde notamment le décalage entre la population roumaine et ses dirigeants, l'exode de la population et l'impact limité sur les conditions de vie de l'adhésion du pays à l'Union européenne.

Toujours sur la thématique européenne, Amandine Crespy (CEVIPOL – Faculté de Philosophie et Sciences sociales – et Institut d'Etudes Européennes) pose la question d'une zone euro plus sociale et démocratique. Elle pointe notamment les décideurs politiques qui "se cachent souvent derrière des opinions soi-disant rétives envers l'Europe, réticentes à contribuer plus au budget de l'Union", alors que différentes études ont montré que le chômage et les inégalités sociales figurent parmi les préoccupations les plus saillantes des Européens et nécessitent des solutions à l'échelle globale.

Enfin, plusieurs chercheuses ou collaboratrices du Laboratoire d'Anthropologie des Mondes Contemporains (LAMC, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) s'associent pour signer un plaidoyer pour "débrider et hybrider les sciences sociales". Elles abordent notamment les pratiques alternatives de production scientifique (photographie, bande dessinée, dessin...), face au calibrage de plus en plus rigoureux des travaux en sciences sociales. Elles évoquent aussi la création de l'Atelier d'hybridations anthropologiques au sein du LAMC.

Mercredi l 27-03-2019
Une douleur? Merci Prdm12!

L'insensibilité à la douleur est une maladie congénitale rare. Des mutations du gène Prdm12 ont été décrites comme responsables de cette maladie, mais la manière dont l'absence de ce gène rend les individus insensibles depuis leur naissance restait inconnue. Dans une recherche publiée dans le journal scientifique Cell Reports, des chercheurs de l'ULB apportent une explication: Prdm12 est nécessaire pour le développement embryonnaire des nocicepteurs, les neurones spécialisés dans la perception des stimuli intenses potentiellement dangereux et leur relai jusqu'au cerveau.

Eric Bellefroid et son équipe du Laboratoire de Génétique du développement (Faculté des Sciences & Biopark) ont observé chez la souris que Prdm12 est exprimé dans les cellules à l'origine des nocicepteurs et qu'il est nécessaire à la survie de ces neurones au cours du développement embryonnaire. Plus spécifiquement, ils ont montré que Prdm12 est requis pour l'initiation et la maintenance de l'expression, dans les nocicepteurs en formation, d'un récepteur sensible au facteur de croissance des nerfs. Sans ce récepteur, les nocicepteurs arrêtent de se développer et meurent.

Un rôle similaire de Prdm12 a été observé par les chercheurs chez la grenouille et l'homme. Prdm12 est donc un régulateur clé du développement des nocicepteurs – et donc de la perception de la douleur – chez les vertébrés. Restant exprimé dans les nocicepteurs matures, et uniquement dans ce type de neurone sensoriel, Prdm12 est dont une cible potentielle pour le développement de nouveaux antidouleurs.

 

Nos dernières publications:

Corijn Eric
Deneef Alain
Gérard Myriam
Goldman Henri
Hubert Michel
Maskens Alain
Vandenbergh Yvan
Van Parijs Philippe
Zibouh Fatima
Baetens Jan
Vanhaesebrouck Karel
Capéau Bart
Cherchye Laurens
Decancq Koen
Decoster André
De Rock Bram
Maniquet François
Nys Annemie
Périlleux Guillaume
Ramaekers Eve
Rongé Zoé
Schokkaert Erik
Vermeulen Frederic
Andrin Muriel
Claessens Michel
Mendes da Costa Pierre
Van Hee Robrecht
Borriello Arthur
Despoix Philippe
Benoit-Otis Marie-Hélène
Maazouzi Djemaa
Quesney Cécile
Nassaux Jean-Paul
Piraux Alexandre

Clin d'oeil