Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 05-09-2017
Ouverture de notre master en études de genre

À la rentrée académique 2017-2018, un master de spécialisation en études de genre (60 crédits) voit le jour en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il propose une offre de formation unique sur les questions liées au genre et à la sexualité et présente une approche interdisciplinaire articulant savoirs théoriques et apprentissages pratiques.

Ce master a été conçu de manière à y former des étudiant·e·s venant de domaines variés, possédant déjà un diplôme de deuxième cycle mais aussi de permettre à des personnes bénéficiant d'une expérience professionnelle de perfectionner leur formation, d'élargir ou de réorienter leur carrière dans ce domaine (admission sur dossier).

Cette formation tant attendue en Belgique francophone est organisée conjointement par les six universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Besoin d'info?
Consultez www.mastergenre.be et la brochure du Master.
Contactez master.genre@ulb.ac.be

Mardi l 05-09-2017
Formation continue: une offre en constante évolution

L'enseignement à l'ULB n'est pas limité à la formation initiale. L'Université met à disposition de la société ses chercheurs et enseignants et propose un vaste catalogue de formations continues pour les adultes qui souhaitent acquérir, compléter ou actualiser leurs compétences.

Parmi les nouveautés de la rentrée prochaine:

- Certificat d'Executive Master en Patrimoine architectural
- Certificat interuniversitaire européen en Travail, Développement et Innovations sociales
- Certificat d'Université en Soins intégrés en oncologie ambulatoire - De l'hôpital vers le domicile, prendre en charge les patients atteints de cancer
- Certificat interuniversitaire en Gestion multidisciplinaire des situations d'exception
- Certificat interuniversitaire en activités physiques et prévention santé
- Certificat interuniversitaire en Approche pratique et pluridisciplinaire de la physiologie et des pathologies de l'éveil et du sommeil

Plus d'information: formcont.ulb.ac.be

Mardi l 05-09-2017
De l'hôpital vers le domicile, prendre en charge les patients atteints de cancer

Dans le cadre du lancement du nouveau Certificat d'Université en Soins Intégrés en Oncologie ambUlatoire (SIOU), la formation continue de l'ULB organise une conférence sur le campus Erasme le jeudi 28/09 à partir de 18h30 sur le thème de la prise en charge des patients atteints de cancer, de l'hôpital au domicile avec leDr Didier Vander Steichel, directeur de la Fondation contre le Cancer.

Cet évènement, destiné à tous les professionnels de la santé et aux patients, sera également l'occasion de découvrir la toute nouvelle formation "SIOU", qui débutera en janvier 2018 à l'ULB.

À l'heure de la délocalisation des soins oncologiques vers le domicile, l'ULB offre une formation interprofessionnelle qui permettra de développer une approche intégrée de soins, dans le cadre d'une prise en charge ambulatoire. L'objectif est de permettre aux participants de développer des compétences transversales et de collaboration interdisciplinaire, indispensables à une démarche de soins systémiques et personnalisés. Ceux-ci seront formés à l'empowerment du patient.et bénéficieront de sources d'informations mobilisables dans leur activité professionnelle.

Intéressé.e?
· Inscrivez-vous à la formation
· Participez à la conférence

Vendredi l 01-09-2017
Festival Bellastock

Le collectif Baya, créé par un groupe d'étudiants de la Faculté d'architecture de l'ULB a imaginé la création d'un festival de construction à Bruxelles: Bellastock-Bruxelles.

Le principe est simple: du 7 au 10 septembre prochain, les participant.e.s sont amené.e.s à construire et habiter une ville éphémère pendant 4 jours. Cela signifie de quoi se loger bien évidemment, mais aussi de quoi animer la ville dans son ensemble.

Les participant.e.s seront ainsi invité.es à travailler sur des infrastructures à destination des habitants et des associations du quartier (le site de la ferme du Chant des Cailles, en plein coeur des cités-jardins Logis-Floréal, dans la commune de Watermael-Boitsfort), le festival se mue ainsi en chantier participatif et festif afin de proposer des constructions pérennes dans l'espace public.

Le samedi 9 septembre sera un moment clé: la journée Portes Ouvertes. Au programme sur le champ et dans le quartier, une auberge espagnole des animations pour les enfants, des contes, des forums de discussion, des concerts, des visites du quartier. L'occasion de rassembler les habitant.e.s du quartier et ceux qui veulent y faire la fête ou le découvrir investi de ces constructions temporaires.

Vendredi l 01-09-2017
Les molécules bougent plus vite à l'approche d'une surface adhésive

Les molécules bougent plus vite à proximité d'interfaces adhésives, mais cet effet n'est pas éternel. C'est la conclusion intrigante d'une étude parue dans Physical Review Letters et réalisée Simone Napolitano et ses collègues du Laboratoire de Dynamique des Polymères et de la Matière molle de la Faculté des Sciences de l'Université libre de Bruxelles.

Les chercheurs ont étudié le comportement de certains polymères, biomolécules et cristaux liquides à l'échelle nanométrique, à proximité de supports absorbants. Alors que l'on pourrait s'attendre à des mouvements ralentis, les chercheurs ont démontré qu'au contraire ces molécules s'agitent à l'approche d'une substance collante. Les chercheurs expliquent ce mouvement étrange des molécules par un phénomène appelé "l'effet de nanoconfinement" : les molécules qui s'accrochent directement sur la surface adhésive bougent en effet plus lentement, voire sont immobilisées. Les molécules arrivant juste après s'agitent en revanche plus vite car elles ont plus d'espace libre autour d'elles.

Cet effet est cependant temporaire : le mouvement ralentit progressivement, au fur et à mesure que les molécules adhèrent à la surface et remplissent les espaces inoccupés. Le temps nécessaire pour ce retour à la normale s'avère toutefois plus long que ceux prédits par n'importe quelle théorie actuelle de la physique des polymères.

Choisir la quantité d'espace libre sur des surfaces d'interfaces est donc un paramètre important à déterminer, afin de mieux contrôler le comportement des nanomatériaux.

 

Nos dernières publications:

Sägesser Caroline
Vanderpelen-Diagre Cécile
Macsotay Tomas
van der Haven Cornelis
Vanhaesebrouck Karel
Kuhar Roman
Paternotte David
Judkiewicz Michel
Miller Richard
Déloye Yves
Mayer Nonna
De Waele Jean-Michel
Meyer Michel
Furfari Samuele
Gratia Jean-Pierre

Clin d'oeil