Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 16-05-2017
La ségrégation intra-établissement

Dans le cadre d'EQUOP, projet ERC obtenu par Dirk Jacobs, Julien Danhier, collaborateur scientifique au GERME (Faculté de Philosophie et Sciences sociales), s'est intéressé à la ségrégation intra-établissement, c'est-à-dire la ségrégation entre différentes classes d'une même école. "Il n'existait pas de données sur le sujet; nous avons donc conduit une large collecte parmi les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles avant de passer à l'analyse", explique le chercheur.

Et les résultats se sont révélés interpellants, puisqu'ils ont permis de montrer que la ségrégation socioéconomique entre classes représente près d'un tiers de la ségrégation totale (entre classes et écoles). Certains facteurs peuvent expliquer ce résultat, comme la constitution de classes en fonction des options choisies ou d'immersion linguistique, ou encore la volonté de former des classes homogènes sur base d'un critère scolaire biaisé socialement.

Si la problématique peut sembler a priori anecdotique, elle n'en est pas moins fondamentale dans la poursuite des objectifs de mixité que la Fédération Wallonie-Bruxelles s'est fixés, notamment avec les Décrets Inscriptions. "Il est urgent de pouvoir répliquer ces analyses. Il est en effet probable qu'une diminution de la ségrégation entre écoles soit compensée par une amplification de cette ségrégation intra-école", note le chercheur.

Mardi l 16-05-2017
Vidéo: observer l'atmosphère depuis l'espace

Pierre-François Coheur est chimiste et chercheur au sein du Service de Chimie Quantique et Photophysique de la Faculté des Sciences.

Ses recherches visent à mieux comprendre les interactions entre chimie et climat au moyen d'observations spatiales. Son but est d'étudier la composition de l'atmosphère terrestre sur différentes échelles spatiales et temporelles, de manière à appréhender d'importantes problématiques environnementales, comme la qualité de l'air, le climat, le trou d'ozone ou encore des événements locaux majeurs tels les éruptions volcaniques et les grands feux.

Soutenu par la Fondation ULB, Pierre-François Coheur présente ses recherches ici.

Grâce au lien qu'il entretient avec LATMOS (Paris), son partenaire privilégié, il occupe une place dominante dans l'exploitation des données du sondeur européen IASI. Cliquez ici pour revoir une vidéo résumant le rôle du satellite dans l'observation de l'atmosphère.

Mardi l 16-05-2017
Horizon Recherche est en ligne

Le numéro de mai d'Horizon Recherche ULB est en ligne. Découvrez-le !

Au sommaire, notamment un focus sur Bruxelles en tant que sujet de recherche, de la participations des chercheurs de l'ULB à l'émission radio "Les Éclaireurs" ou encore de la fin de l'étude Smart City Block.

Le tout à découvrir dans Horizon Recherche ULB.

Lundi l 15-05-2017
Le travail des réfugiés à Bruxelles

Depuis le mois de février, Adèle Garnier, chercheuse au GERME (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) mène de nombreux entretiens avec les institutions et les réfugiés actifs sur le marché du travail. Objectif : mieux comprendre les difficultés et obstacles auxquels ceux-ci font face lors de leur recherche d'emploi.

"Outre les connaissances linguistiques, qui font souvent défaut, ou les problèmes pour trouver un logement, les réfugiés ont du mal à trouver un travail par manque de réseau professionnel, mais aussi à cause de la complexité de l'organisation bruxelloise", constate la chercheuse, qui a également étudié la participation au marché du travail au Québec.

Adèle Garnier, qui exposera sa recherche lors des journées d'étude "Bruxelles en recherche(s)", avance par ailleurs un autre élément, souvent oublié des débats : le manque de reconnaissance des diplômes : "J'ai notamment rencontré une réfugiée qui disposait d'un master et était chef d'entreprise dans son pays, avec 7 ans d'expérience, mais ni son diplôme ni son expérience professionnelle n'étaient reconnus comme tels."

Pour s'insérer sur le marché du travail, les réfugiés n'hésitent donc à suivre des cours de langue, reprendre des études, ou effectuer du bénévolat, pour aider leur prochain et acquérir de l'expérience. "Ces personnes ont des compétences et sont très motivées à s'intégrer", note Adèle Garnier. En effet, malgré les difficultés, leur taux de participation au marché du travail augmente considérablement au fil du temps, après l'obtention de statut.

Lundi l 15-05-2017
A la recherche de Street Artistes!

La Ville de Bruxelles et l'ULB s'associent pour un appel à projets afin de réaliser une fresque murale de 750 m² sur le bâtiment H du Campus du Solbosch.

Ce nouvel appel est lancé dans le cadre de la politique de soutien à l'art urbain portée par Karine Lalieux, Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles. Il est initié en collaboration avec notre Recteur, Yvon Englert.

> L'appel est ouvert aux personnes majeures, individus ou collectifs.
> Les techniques utilisées peuvent être mixtes et l'œuvre doit être conçue pour une pérennité de 5 ans minimum.
> Les dossiers de candidatures doivent être envoyés au plus tard le 25 mai à l'adresse streetart@brucity.be.
> Plus d'informations sur l'appel à projet en ligne sur le site de la Ville de Bruxelles

 

Nos dernières publications:

Genard Jean-Louis
le Maire Judith
Amy Jean-Jacques
Weyembergh Maurice
Pauly Michel
Devleeshouwer Perrine
Casini Annalisa
Morelli Anne
Hansen Jean-Pierre
Bersini Hugues
Dieux Xavier
De Woot Philippe
Marx Jacques
Luffin Xavier
Adnan Taha

Clin d'oeil