Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 23-05-2017
Propos sexistes: comment réagissent les femmes ?

Patricia Mélotte, chercheuse au Centre de Recherche en Psychologie sociale et interculturelle (Faculté de Sciences psychologiques et de l'Éducation) vient de rendre sa thèse. Durant quatre ans, elle a réalisé pas moins de sept études sur le sexisme, dont la dernière sera présentée lors de la rencontre annuelle de la BAPS, organisée par l'ULB ce 31 mai. Dans cette expérience filmée, une femme et un homme, un acteur complice, devaient s'entendre pour sélectionner les candidats d'un jeu de survie. "Dans la conversation, notre complice glissait trois phrases sexistes. Dans un même temps, le logiciel Facereader analysait les expressions faciales des participantes pour identifier les émotions exprimées", explique la chercheuse.

Si 43% des femmes n'ont réagi verbalement à aucun des propos sexistes, certaines d'entre elles n'en ont pas moins montré un inconfort: des sentiments comme la colère, le dégoût ou la peur se sont manifestés sur leur visage. "Quand elles ont réagi, c'est parce qu'elles estimaient que les bénéfices à intervenir étaient plus grand que les coûts, comme le fait d'être perçue comme une râleuse ou de perdre de l'énergie dans un conflit", explique Patricia Mélotte. Beaucoup de participantes ont ainsi usé de stratégies d'évitement, en faisant semblant de ne pas entendre ou en souriant, pour adoucir la situation ou marquer du mépris. Qui ne dit mot ne consent donc pas toujours.

Mardi l 23-05-2017
IEE Training Days: Diplomatie publique européenne et l'avenir de l'Union

Au moment des débats sur les relations de l'UE avec ses partenaires transatlantiques et du voisinage, et dans un contexte où les rôles de l'Union se redéfinissent après le Brexit et la montée des populismes, le professeur Xavier Carpentier-Tanguy, dans le cadre de ces Training Days organisés par l'IEE (Institut d'études européennes de l'Université libre de Bruxelles) propose un regard profond sur la diplomatie publique européenne en décortiquant, entre autres sujets :

  • Les pratiques et les acteurs de la diplomatie publique européenne.
  • EU comme acteur global et succès majeur de la diplomatie publique.
  • Pouvoir légitime : la gouvernance européenne.
  • Gouvernance multi- polaire, "multi-level" et l'Europe à plusieurs vitesses.
  • L'UE du dehors : Quand la diplomatie intérieure (EU Home Affairs) rencontre la politique extérieure


> Informations pratiques :
9 et 10 juin 2017
Institut d'études européennes de l'Université libre de Bruxelles. [Avenue F.D. Roosevelt, 39, 1050 Bruxelles]
Contact: Michela Arcarese (michela.arcarese@ulb.ac.be) / T : +32 (0)2 650 32 99
Plus d'informations et inscriptions sur le site de l'IEE (Institut d'etudes Européennes de l'ULB)

Lundi l 22-05-2017
Cédric Barroo, lauréat du M&M 2017 Postdoctoral Scholar Award

Tous les ans, la Microscopy Society of America (MSA) et la Microanalysis Society (MAS) attribuent des prix aux contributions exceptionnelles dans le domaine de la microscopie et de la microanalyse. Cette année, elles ont récompensé Cédric Barroo, chercheur au service Chimie Physique des Matériaux et Catalyse (Faculté des Sciences), pour ses travaux postdoctoraux, et en particulier son étude de la réactivité de catalyseurs à base d'alliages par techniques de microscopies à effet de champ, réalisée avec ses collègues.

"La catalyse joue un rôle crucial dans les applications industrielles modernes, l'objectif principal étant d'obtenir une conversion importante et durable, ainsi qu'une sélectivité élevée vis-à-vis des produits souhaités", explique Cédric Barroo. Pour améliorer l'efficacité du processus, il s'agissait donc de mieux comprendre les mécanismes réactionnels. Grâce aux techniques de microscopie et de science des surfaces, le chercheur a ainsi pu étudier, avec une résolution nanométrique voire atomique, le comportement d'une seule nanoparticule de catalyseur, ce qui lui a permis de dégager d'importantes découvertes pour les alliages Platine-Rhodium et Or-Argent.

Lundi l 22-05-2017
Ces égouts qui débordent dans la Senne

Chercheurs à l'École Polytechnique de Bruxelles, Nicolas de Ville et Michel Verbanck ont étudié... les égouts bruxellois!

Leur étude, publiée dans la revue Brussels Studies, s'est focalisée sur un des collecteurs alimentant la station d'épuration Nord de Bruxelles: en cas de trop grands afflux, un déversoir de protection prévoit la décharge des eaux usées directement dans la Senne, sans passage par la station d'épuration. Les deux ingénieurs ont cherché à mieux comprendre les facteurs à l'origine de la multiplication de ces évènements polluants, en se basant sur les données de Flowbru, le réseau de surveillance quantitatif des eaux de surface et des eaux usées.

Ils ont tout d'abord mis en évidence une infiltration d'eaux propres parasites dans le réseau des égouts, une infiltration qui surcharge le réseau. Ils suggèrent dès lors de limiter cette infiltration en étanchéifiant mieux les collecteurs par exemple. Cependant, cette infiltration contribue à un processus d'autonettoyage des égouts et la réduction de ce processus pourrait donc aussi contribuer à un encrassement accru des égouts par sédimentation.

Or, c'est précisément le deuxième facteur soulevé par les chercheurs: l'accumulation des sédiments. L'étude démontre que que la couche de sédiment au fonds du collecteur étudié est aujourd'hui cinq fois plus épaisse que ce que l'on observait au milieu des années 1980, ce qui favorise les surcharges du collecteur.

Lundi l 22-05-2017
CHANGEMENT DE DATE : "Djihad", une pièce d'Ismaël Saïdi

L'Union des anciens étudiants de l'ULB - ULB Alumni vous invite à une représentation exceptionnelle de la pièce "Djihad" écrite par Ismaël Saïdi.

Ben, Reda et Ismaël sont trois jeunes Bruxellois qui font face à l'oisiveté de leur vie. Ils décident de partir au nom de leur religion en Syrie pour combattre aux côtés des autres djihadistes.
Le long de cette odyssée tragi-comique qui les mènera de Schaerbeek à Homs, en passant par Istanbul, ils découvriront les raisons qui les ont chacun poussé à partir et devront faire face à une situation beaucoup moins idyllique que prévue.

Comique avant tout, "Djihad" fait rire des clichés de toutes les religions, en levant le silence sur les tabous de chacun. Réelle catharsis, la pièce révèle sur scène nos angoisses les plus profondes, la peur de l'autre et ce qu'elle engendre.
L'auteur Ismaël Saïdi prend le parti de faire tomber les murs entre les communautés, et aspire entre rires et larmes, à un meilleur "vivre ensemble".

"Djihad" est une pièce d'Ismaël Saïdi avec James Deano, Reda Chebchoubi, Ismaël Saïdi et Shark Carrera.

> En pratique:
Le mardi 6 juin 2017 à 19h
Campus du Solbosch, bâtiment K, Auditoire à préciser ultérieurement
Prix: étudiant.e.s 3€ / Membres UAE 10€ / Autres 12€
Réservez et payez vos places en préventes

 

Nos dernières publications:

Hasquin Hervé
Genard Jean-Louis
le Maire Judith
Amy Jean-Jacques
Weyembergh Maurice
Pauly Michel
Devleeshouwer Perrine
Casini Annalisa
Morelli Anne
Hansen Jean-Pierre
Bersini Hugues
Dieux Xavier
De Woot Philippe
Marx Jacques

Clin d'oeil