Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 02-05-2017
Fin du projet MICM-arc: 5 ans d'étude sur Bruxelles

L'Action de recherche concertée "MICM-arc" arrive à son terme: une équipe multidisciplinaire de chercheurs de l'ULB (architecture, géographie, histoire, histoire de l'art, littérature, sociologie) a étudié pendant cinq ans les interactions entre culture, mobilité et territoire, à l'échelle de Bruxelles, entre la fin du 18e jusqu'au début du 21esiècle.

En guise de conclusion de ce projet, les chercheurs lancent une exposition virtuelle: "pARCours urbains" se veut la vitrine des recherches menées par les chercheurs de MICM-arc pendant ces cinq années. Les six sections composant l'exposition - Arriver en ville, Circuler dans la ville, Sortir en ville, Se promener en ville, Traverser les frontières, Sortir aux alentours - sont le miroir de l'esprit interdisciplinaire qui anima les chercheurs de MICM-arc. Parmi les problématiques traitées: l'aménagement de la circulation urbaine, la promenade à Bruxelles, les offres culturelles et les lieux de divertissement, etc. À découvrir prochainement sur micmexpo.ulb.be

Un colloque est également organisé les 18 et 19 mai prochains, sur la thématique de la culture, du divertissement et de la débauche dans l'espace urbain. Le groupe de chercheurs vient de publier les actes du précédent colloque, organisé en octobre 2015 et portant sur l'arrivée en ville. Les douze contributions rassemblées interrogent les rapports entre mobilités, usages, perceptions et représentations de ces espaces, et les enjeux contemporains et historiques qui les traversent.

Revoir la présentation du projet MICM-arc sur ULBTv.

Mardi l 02-05-2017
Politiques d'intégration européennes

La conférence internationale "Sous le paradigme du mérite et de la conformité culturelle : les nouvelles politiques d'intégration et de migration en Europe" du réseau MAM (Migration Asile Multiculturalisme) marque la fin du projet interdisciplinaire d'Action de recherche concertée (ARC).

Parmi les chercheurs qui s'expriment lors de cet événement, Sarah Ganty, chercheuse au Centre de droit européen et au Centre Perelman de philosophie du droit (Faculté de Droit et de Criminologie), aborde le concept d'intégration et la manière dont celui-ci est utilisé en droit européen depuis les années 1960. Pour retracer son évolution et la manière dont il est mobilisé à l'heure actuelle, la chercheuse a ainsi mis en place une typologie de différents modèles d'intégration comprenant notamment celui de l'intégration comme condition et celui de l'intégration qui se réalise par l'octroi de droits.

Sarah Ganty s'intéresse plus particulièrement aux impacts de ce concept et de sa mobilisation sur les personnes socio-économiquement défavorisées, tant chez les ressortissants des pays tiers, que chez les citoyens de l'Union européenne. "Pour cette dernière catégorie, il est d'ailleurs intéressant de signaler que depuis le Traité de Maastricht, les institutions européennes ne parlent presque plus de les intégrer, car elles semblent considérer qu'ils le sont de facto. Mais en pratique, ce n'est pas toujours le cas", note la chercheuse, qui constate que les mesures d'intégration se concentrent surtout sur les ressortissants des pays tiers.

Mardi l 02-05-2017
HERA Awards 2017 : 4 étudiant.e.s de l'ULB mis.e.s à l'honneur

Ce mardi 25 avril, 16 jeunes diplômés, provenant d'une Université ou Haute Ecole francophone de Belgique, ont été nominés ou se sont vus décerner le titre de lauréat lors des Higher Education & Research Awards for Future Generations 2017. Ces prix ont été remis par sept jurys indépendants composés de membres issus des mondes de l'entreprise, associatif, académique et du secteur public. Ces jurys ont récompensé des travaux de fin d'études (mémoire ou thèse) d'étudiants qui intègrent une approche transversale propre au développement soutenable. La Fondation pour les Générations Futures (FGF), initiatrice des HERA Awards, entend également récompenser à travers ses prix l'ensemble de la communauté académique.

Quatre étudiants de l'ULB mis à l'honneur :

  • Le jury de la catégorie Sustainable Health a remis l'award à Brooke Aksnes (Ecole de santé publique), pour son travail intitulé: «Community Perspectives: Qualitative Analysis of Factorings Impacting Community-Directed Treatment with Ivermectin (CDTI) Success in Rural South-West Cameroon.», encadré par Isabelle Godin.
  • Le jury pour la catégorie Finance a décerné le prix de lauréate à Fanny Larjathe (Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire) pour son travail intitulé "Le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles. Fondements, cadrage et résonance.", encadré par Edwin Zaccaï.
  • Philippine de Radiguès (Solvay) a été nominée pour le prix de Sustainable Food pour son mémoire intitulé « Replicability of the circular economy », encadré par Marek Hudon.
  • Lionel Delchambre (Ecole Polytechnique de Bruxelles) a été nominé pour le prix Sustainable Architecture pour son mémoire intitulé « Développement d'un ensemble d'indicateurs pour mesurer la durabilité des villes. Identification et mise à l'épreuve d'une méthodologie », encadré par Alassane Ballé et Walter Hecq.

Félicitations à tous!

> Notez que l'appel à candidatures est par ailleurs ouvert pour l'édition 2018.
Plus d'informations sur l'édition 2017 et l'appel à candidatures 2018.

Samedi l 29-04-2017
Unifier les forces fondamentales de la nature

Massimo Taronna est chercheur au Service de Physique théorique et Mathématique de la Faculté des Sciences, dirigé par Marc Henneaux, depuis 2015. Il vient de décrocher une bourse européenne Marie Skłodowska-Curie qui lui permettra de passer deux ans à l'Université de Princeton, aux Etats-Unis, avant de revenir un an à Bruxelles.

Ses travaux portent sur l'étude des forces fondamentales de la nature (électromagnétisme, forces nucléaires faible et forte, gravitation) et visent en particulier à comprendre comment construire une théorie quantique cohérente de la gravitation, un des défis de la physique moderne.

Pour le projet "TcCFT", son approche s'inscrit dans le cadre de la théorie des cordes et des théories de champs de jauge de spin élevé. Massimo Taronna utilisera la remarquable correspondance holographique pour éclairer d'un jour nouveau le problème des interactions cohérentes et de la localité des théories de champs de jauge de spin élevé, questions centrales pour en développer une théorie physique satisfaisante.

Jeudi l 27-04-2017
Récepteur cherche ligand pour battre cancer

Les lymphocytes T Gamma Delta (GD) ont la particularité de pouvoir lutter contre les agents infectieux dès la vie in utero. L'équipe de David Vermijlen (Département de Pharmacothérapie et de Pharmacie Galénique, Faculté de Pharmacie) a découvert que certains de ces lymphocytes, ceux exprimant le récepteur Vg8Vd1, réagissent également contre les cellules cancéreuses.

Présentes chez chaque individu, ces cellules T GD Vg8Vd1 pourraient donc être intéressantes dans le cadre de développement d'immunothérapies du cancer. À condition, notamment, de trouver ce qui stimule ces cellules. C'est le but de ce nouveau projet Marie Skłodowska-Curie "GD TCR Ligand", porté par Deborah Gatti: trouver le ligand du récepteur Vg8Vd1, afin de mieux comprendre le rôle et le fonctionnement des lymphocytes GD et ce qui pourrait déclencher une activité anti-cancéreuse.

 

Nos dernières publications:

Hasquin Hervé
Genard Jean-Louis
le Maire Judith
Amy Jean-Jacques
Weyembergh Maurice
Pauly Michel
Devleeshouwer Perrine
Casini Annalisa
Morelli Anne
Hansen Jean-Pierre
Bersini Hugues
Dieux Xavier
De Woot Philippe
Marx Jacques

Clin d'oeil