Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 30-05-2017
Deux étudiants de l'ULB mis à l'honneur par l'Observatoire des Politiques Culturelles

Alda Greoli, Ministre de la culture et de l'enfance, Frédéric Delcor, Secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et Michel Guérin, Directeur-coordinateur de l'Observatoire des politiques culturelles, ont remis officiellement ce 17 mai le «Prix du mémoire » et du « Soutien à la recherche doctorale » décernés par l'Observatoire, pour l'année académique 2016/2017.

Lors de cette cérémonie, trois étudiants, dont deux de l'ULB, ont été mis à l'honneur :

  • François BARTHÉLEMY (ULB), lauréat du « Prix du mémoire de l'OPC », intitulé « Le financement participatif peut-il contribuer au développement à la diversité des expressions culturelles ?».

  • Mathilde FLORICA (ULB), qui reçoit une mention spéciale pour son mémoire « La création en solo dans le cirque contemporain : influence de la formation supérieure et des politiques culturelles sur les créations en FW-B ».

  • Antoine VANDENBULKE, qui remporte le prix du « Soutien à la recherche doctorale » pour son projet de thèse « Les aspects juridiques du financement des arts de la scène. Approche comparée et contextuelle (France, Belgique, USA) ».

Félicitations à eux.

Lundi l 29-05-2017
Magazine Esprit libre n°47: "le vivre ensemble fragilisé"

Près d'une année écoulée depuis les attentats. Le dossier du magazine Esprit libre évoque les Carnets d'identités, un projet mené en association avec Le Soir et des chercheurs de l'ULB afin d'aborder les préjugés, les enjeux et les pistes de refondation d'un vivre ensemble fragilisé.
Dans ce numéro, vous retrouverez aussi toutes les nouveautés pédagogiques de notre université (masters et projets innovants) et l'actualité de la recherche.
À lire également : le portrait d'Alexandre Donner, le fabuleux spectacle des « jardins chimiques », les 10 ans des ERC, les «Échos de la presse», des idées de lecture et de sorties... À voir, à lire, à faire... avec l'Esprit libre, en ligne dès aujourd'hui !

Mercredi l 24-05-2017
Un master de spécialisation interuniversitaire en études de genre

Dès la rentrée académique 2017-2018, un master de spécialisation en études de genre (60 crédits) verra le jour en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il propose une offre de formation unique sur les questions liées au genre et à la sexualité et présente une approche interdisciplinaire articulant savoirs théoriques et apprentissages pratiques.

Ce master a été conçu de manière à y former des étudiant·e·s venant de domaines variés, possédant déjà un diplôme de deuxième cycle mais aussi de permettre à des personnes bénéficiant d'une expérience professionnelle de perfectionner leur formation, d'élargir ou de réorienter leur carrière dans ce domaine (admission sur dossier).

Cette formation tant attendue en Belgique francophone est organisée conjointement par les six universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L'Université catholique de Louvain en est l'établissement référent.
Besoin d'info?
Consultez www.mastergenre.be et la brochure du Master.
Contactez master.genre@ulb.ac.be

Vendredi l 19-05-2017
L'ULB est LGBTQI+

Le 17 mai est la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie. Cette journée a pour but de promouvoir des actions de sensibilisation et de prévention pour lutter contre l'homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie. L'Université libre de Bruxelles profite de cette occasion pour rappeler qu'elle est LGBTQI+ friendly et qu'elle accueille les étudiant·e·s dans toutes leurs diversités.

Qu'est-ce que ça veut dire LGBTQI+? Voici une vidéo pour tout comprendre en 2 minutes!

La journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie est très importante. On observe encore aujourd'hui en Belgique de nombreuses discriminations et actes d'homophobie et de transphobie. Il est donc important de continuer à en parler autour de soi. L'homophobie et la transphobie trouvant souvent naissance dans l'ignorance, n'hésitez pas à partager cette vidéo.

Vendredi l 19-05-2017
L'ULB simplifie la vie des étudiant.e.s transgenres et intersexué.e.s

En mars dernier, l'Equality Law Clinic, qui rassemble professeur.e.s, doctorant.e.s et étudiant.e.s en droit autour des questions d'égalité et de non-discrimination, organisait une table ronde sur les droits bafoués des personnes transgenres.

À l'occasion de cette table ronde, des étudiant.e.s transgenres faisaient état des difficultés qu'ils/elles rencontrent dans leur parcours à l'université comme dans le reste de la société. Différentes démarches administratives les obligent en effet à un outing quasi-quotidien, c'est-à-dire à devoir expliquer qu'ils/elles sont transgenres ou intersexué.e.s et que leur identité de genre ne correspond pas à ce qui est indiqué sur leur carte d'identité.

A titre d'exemple, des démarches aussi simples et courantes que l'inscription à un séminaire, la présentation de sa carte d'étudiant à la bibliothèque, le passage d'examens oraux, etc.

Fortes de ces témoignages, les autorités de l'ULB ont décidé de prendre une initiative visant à supprimer cette nécessité d'outing et d'accorder plus de sérénité aux étudiantes et étudiants transgenres ou intersexué.e.s. Une solution coordonnée entre le service des inscriptions et le service social étudiants a pu être trouvée. Les étudiant.e.s s'inscriront sous le nom indiqué sur leur carte d'identité puis auront la possibilité de choisir le nom usuel qui sera indiqué sur leur carte d'étudiant et utilisé pour toutes les démarches internes à l'ULB. Ce processus sera mis en place dès la rentrée prochaine.

« Il s'agit d'une véritable avancée vers une meilleure prise en compte de ce que vivent les personnes transgenres ou intersexuées au quotidien, indique le vice-recteur en charge des politiques de diversité et de genre, Laurent Licata. Via cette initiative de l'ULB, qui est une première en Fédération Wallonie-Bruxelles, nous tenons à adresser un message de soutien et d'accueil à toutes les étudiantes et tous les étudiants. En cette journée de lutte contre l'homophobie et la transphobie, il s'agit d'un symbole important même si d'autres problèmes doivent encore être adressés afin de lutter contre les préjugés et veiller à une meilleure intégration de ces personnes à l'université. »

Plus d'infos : Laurent Licata

 

Nos dernières publications:

Paternotte David
Petra Meier
Hasquin Hervé
Genard Jean-Louis
le Maire Judith
Amy Jean-Jacques
Weyembergh Maurice
Pauly Michel
Devleeshouwer Perrine
Casini Annalisa
Morelli Anne
Hansen Jean-Pierre
Bersini Hugues
Dieux Xavier
De Woot Philippe

Clin d'oeil