Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Vendredi l 16-06-2017
Solvay Summer School, entre détente et apprentissage

Du 18 août au 26 août 2017, la Solvay Brussels School revient avec ses cours d'été.

Sous le signe des challenges de l'UE, des cours mais aussi des conférences seront données par des professeurs et des chercheurs de renommée internationale. En outre, ce programme inclut également des activités permettant aux étudiants internationaux de découvrir le parlement européen, ainsi que les lieux incontournables de Bruxelles et la culture belge grâce à des étudiants locaux.

> Plus d'informations : http://www.solvay.edu/solvay-summer-school
Les cours sont donnés en anglais.

Mardi l 13-06-2017
La BD "Silencieuse(s)" pour ouvrir la parole sur le harcèlement de rue

Les PUB - Presses Universitaires de Bruxelles, les éditions Perspectivesart9 ainsi que la Librairie Flagey et Entre Les Lignes s'associent pour un événement hors du commun autour de la bande-dessinée "Silencieuses" écrite par Salomé Joly et illustrée par Sibylline Meynet.

Le jeudi 22 juin, rendez-vous à 18h30 au restaurant L'architecte situé sur la place Flagey (n°19) où vous pourrez participer à une conversation animée par la journaliste Florence Hainaut. Les auteures de la bande-dessinée seront également présentes, ainsi que Sylvie Lausberg, directrice de la stratégie du Centre d'Action laïque et vice-présidente du Conseil des femmes de la communauté française.

A l'origine du projet, Salomé Joly est une jeune étudiante genevoise. Son travail de maturité est l'écriture d'un carnet intime décrivant des scènes de tous les jours de harcèlement de rue. Toutes ces histoires sont des témoignages qu'elle a recueillis auprès de nombreuses femmes.
Sibylline Meynet, jeune illustratrice et dessinatrice, née en Haute-Savoie, a repris ce travail et l'a adapté en 9 récits dont les teintes gris rose viennent adoucir la violence du propos.

Informations pratiques et détails de l'évènement :
22 juin à 18h30
L'architecte [19, place Eugène Flagey]
Entrée libre sans réservation
Possibilité de dîner au restaurant à 20h30 (réservation obligatoire)

Mardi l 13-06-2017
Why Private Property? Politics of Property and its Alternatives

La propriété privée compte parmi les quelques axiomes sur lesquels reposent les démocraties libérales contemporaines. Elle semble tellement évidente qu'elle est rarement questionnée dans le débat public actuel.

Pourtant cette évidence apparente est mise en cause par l'histoire contestée des justifications de la propriété privée, ainsi que par les débats contemporains sur la justice distributive et la résurgence des régimes d'appropriation alternatifs promus par des individus engagés en lien avec le mouvement des communs ou de ce qu'il est convenu d'appeler l'économie collaborative.

Faisant intervenir trois conférenciers majeurs (Jean-Fabien Spitz, Hillel Steiner et Karl Widerquist) et quinze intervenants internationaux, cette conférence nourrit l'ambition de soulever les nombreuses questions qui structurent les débats actuels concernant le droit de propriété.

> Informations pratiques :
20-21 juin (Conference internationale donnée en anglais)
Université libre de Bruxelles, Institut d'études européennes, Avenue Franklin Roosevelt 39, 1000 Bruxelles - Salle Geremek
La participation à la conférence est gratuite mais l'inscription est obligatoire.
Plus d'infos sur le site Why Private Property

program - Why Private Property 2017.pdf

Vendredi l 09-06-2017
Les réseaux hospitaliers: panacée ou placebo ?

La réforme du paysage hospitalier défendue par la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique vise à encourager les établissements de soins et leurs structures d'aval à se fédérer en Belgique autour d'un nombre limité de réseaux hospitaliers, desservant chacun quelque 500.000 habitants. Ces regroupements devraient surgir à l'abri de tout dirigisme des Autorités fédérale et régionales: les réseaux reposeront d'abord sur la bonne volonté, le sens de l'intérêt général, le civisme et l'imagination des acteurs. Il s'agira donc d'adopter "spontanément" des formes institutionnelles créatives, dans un cadre délibérément flexible. L'intention, dans l'air du temps, est louable sur le fond, et conforme à la plus célèbre de nos devises:"Eendracht maakt macht". Le financement des équipements lourds et coûteux sera octroyé à chaque réseau plutôt qu'aux hôpitaux isolés. Les soins seront hiérarchisés en établissements de base, en centres de référence et en centres universitaires, sans privilégier nécessairement la logique territoriale pour nouer leurs liens.

Le secteur hospitalier est donc invité à innover dans ce sens, mais en anesthésiant au passage les rares esprits chagrins qui pourraient ne pas y trouver leur compte: par exemple les patients qui verraient s'éloigner les services de proximité, les administrateurs qui y perdraient leur mandat, les autorités locales qui y perdraient le contrôle des établissements, les cadres exécutifs qui y perdraient leur emploi, et les médecins hospitaliers qui y perdraient une part de leur indépendance professionnelle et leur droit à la "polygamie" institutionnelle. À la tête de ces réseaux, pour vaincre ces quelques réticences, il faudra désigner des virtuoses de la persuasion et des négociateurs chevronnés.

Pour sortir du seul cadre étriqué des économies à réaliser dans le secteur hospitalier, cette réforme devra s'adjoindre, à côté de la volonté politique, au moins trois autres moteurs puissants:
des incitants (pour concentrer entre autres les pathologies rares et/ou complexes);
des contraintes normatives (comme c'est déjà le cas en génétique, pour les accouchements, la néonatalogie lourde, la radiothérapie, la chirurgie cardiaque ou les transplantations d'organes);
et des moyens financiers à investir pour "nourrir" l'esprit créatif et cette "affectio societatis" des acteurs que la Ministre appelle de ses voeux.

Le congrès annuel de l'ABH-BVZ de ce jeudi 22 juin 2017 s'attachera à défricher ce volet de la réforme et à en cerner les modalités, notamment à la lumière d'expériences similaires dans les pays voisins.

> En pratique:
Jeudi 22 juin 2017 de 9h à 17h
Diamant Center (Bluepoint) – Bruxelles
Inscription au congrès et plus d'information sur le programme

Mercredi l 07-06-2017
[Vidéo] : «Le Conseil de physique : Bruxelles, 1911»

« Le Conseil de physique : Bruxelles, 1911 » retrace les coulisses de l'histoire de cette conférence, le Premier Conseil de Physique Solvay, qui fut un événement majeur de l'organisation des sciences au 20ème siècle. La capsule est contextualisée à l'aide d'un jeu d'infographie pédagogique à partir de la célébrissime photographie de groupe du Conseil.

« Le Conseil de physique : Bruxelles, 1911 » est une capsule filmique scénarisée par l'historien et professeur Kenneth Bertrams et réalisée par Daniel Cattier et Nicolas Thomisse.

La capsule s'inscrit dans un projet plus vaste de valorisation des archives et de l'histoire des Instituts Internationaux de Physique et de Chimie Solvay, intrinsèquement liés à l'histoire de l'ULB. (Projet mené par l'Université en collaboration avec les Instituts et la famille Solvay dont le résultat sera une exposition virtuelle permanente prévue pour janvier 2018)

Consultez la vidéo « Le Conseil de physique : Bruxelles, 1911 ».

 

Nos dernières publications:

Paternotte David
Petra Meier
Hasquin Hervé
Genard Jean-Louis
le Maire Judith
Amy Jean-Jacques
Weyembergh Maurice
Pauly Michel
Devleeshouwer Perrine
Casini Annalisa
Morelli Anne
Hansen Jean-Pierre
Bersini Hugues
Dieux Xavier
De Woot Philippe

Clin d'oeil