Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Vendredi l 23-12-2016
Deux initiatives pour aider des académiques menacés dans leur pays d'origine

À la suite de la tentative de coup d'État en Turquie en juillet 2016 et de la répression qui touche le milieu universitaire dans ce pays, l'ULB a mis en place une Chaire de solidarité d'urgence visant à accueillir un chercheur turc engagé dans la défense des droits humains et de la démocratie, et qui se retrouve sans emploi après la suspension de ses fonctions ou la fermeture de son université.

La chaire est constituée d'une bourse postdoctorale de 12 mois et d'un soutien à l'installation à Bruxelles pour cette période. Le boursier mènera ses recherches dans un laboratoire de l'ULB, sous la direction d'un promoteur et pourra, s'il le souhaite, intervenir dans des enseignements ou prendre part à toute autre manifestation scientifique organisée sur le campus.

En outre, afin de disposer d'un outil pérenne permettant d'intervenir rapidement et de manière structurée dans ce genre de situation, le Conseil académique a approuvé la création d'un Fonds de solidarité à destination de chercheurs en danger, basé sur l'expérience des chaires Khaled Al'as-Ad. L'année dernière, en effet, l'ULB avait mobilisé des moyens importants pour octroyer dix bourses postdoctorales d'un an à des réfugiés essentiellement syriens. Elle avait en outre mis en place un Desk spécialisé destiné à accompagner l'inscription des réfugiés souhaitant poursuivre des études à l'université.

Le contexte international laisse craindre que les demandes d'accueil émanant de scientifiques menacés dans leur pays d'origine à cause du contenu de leur travail scientifique ou d'opinions qu'ils auraient librement exprimées ne feront qu'augmenter. Le Fonds de solidarité permettra à l'ULB de développer des outils fonctionnels pour faire face à ces demandes et ainsi de marquer son engagement pour la défense des libertés académiques dans le monde entier.

Plus d'information: www.ulb.ac.be/engagee

Vendredi l 23-12-2016
La plus petite "bouteille d'eau" au monde

Imaginez une bouteille d'eau de taille nanométrique, c'est-à-dire à l'échelle du milliardième de mètre : c'est le défi technique qu'ont réussi les chercheurs de l'Université de Namur et de l'ULB.

Ce nano-récipient a été obtenu à partir d'un calix[4]arène, une famille de de molécules "creuses". Il possède un volume intérieur de 0,07 yL (0,07 x 10-24 L ou 70 milliardièmes de milliardième de milliardième de litre) ne pouvant contenir que l'équivalent de deux molécules d'eau. Une sélectivité pour les molécules d'eau due à la grande complémentarité de taille, de forme et d'interactions entre le contenu et le contenant.

A l'ULB, ce sont les équipes des Professeurs I. Jabin et M. Luhmer (Laboratoire de Chimie Organique, Faculté des Sciences) qui ont conçu, synthétisé et étudié par spectroscopie de RMN le nano-récipient. Publiés dans Chem. Commun., l'un des meilleurs journaux de communications en chimie, ces travaux repoussent les limites dans le design d'objets fonctionnels de taille nanométrique et permettent d'envisager diverses applications comme la mise au point de systèmes nanométriques pour le transport sélectif d'eau à travers une membrane.

Mercredi l 21-12-2016
Bourses postdoc pour les Universités d'Oxford et de Cambridge

La Fondation Wiener-Anspach vient de lancer son appel à candidatures pour les subsides postdoctoraux aux Universités d'Oxford et de Cambridge pour l'année académique 2017/2018.

Pour bénéficier du subside, il faut:
- avoir obtenu au minimum une Grande Distinction (ou équivalent) pour le MA
- avoir complété son doctorat au plus tard le 31 décembre 2017 ou depuis moins de cinq ans au moment du début de la recherche à Oxford ou à Cambridge.

> En pratique:
Date limite pour la remise des dossiers: 24 mars 2017
Toutes les informations sont sur le site: http://fwa.ulb.ac.be
Contact: fwa@ulb.ac.be ou 02 650 27 16 (les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h, les mardis et vendredis de 14h à 17h).

Mercredi l 21-12-2016
Surveillance des volcans: prudence

Cachés au coeur de certains volcans, les lacs volcaniques sont de formidables outils de surveillance de l'activité volcanique: ils intègrent notamment la chaleur émise par les chambres magmatiques et condensent les gaz dégagés par le magma. Des paramètres directement utilisés pour la surveillance volcanique et l'évacuation des populations.

Ces lacs ont depuis longtemps été considérés comme des réservoirs parfaitement homogènes, un paramètre inhérent à l'analyse de ces données. Une étude conduite par Corentin Caudron et les chercheurs du Laboratoire de Volcanologie de l'ULB (G-TIME, Faculté des Sciences) et de l'Observatoire Royal de Belgique démontre cependant que cette approximation est fausse.

Les chercheurs ont analysé les données collectées depuis 20 ans dans le plus grand lac hyper-acide au monde, situé dans le volcan Kawah Ijen, en Indonésie. Ils ont démontré qu'une stratification des eaux froides et chaudes lors de la saison des pluies empêche l'évacuation du dioxide de carbone vers l'atmosphère et il se retrouve progressivement piégé dans les eaux du lac. À la fin de la saison des pluies, il peut être soudainement évacué lors d'un dégazage brutal, avec des conséquences potentiellement dramatiques pour les personnes travaillant dans le cratère et les nombreux touristes visitant chaque jour le volcan.

Publiée dans la revue scientifique Earth and Planetary Science Letters, cette étude démontre que les lacs acides ne sont pas aussi homogènes qu'on le pensait et que leur surveillance doit donc être améliorée, tout en ajoutant, notamment, l'aléa de dégazage dans la liste des risques volcaniques.

Mardi l 20-12-2016
Mission de la la Faculté de Pharmacie à Ouagadougou

Dans le cadre du Projet Pic intitulé "Contribution à l'amélioration de l'accès à une eau potable de qualité pour les populations de la région nord du Burkina Faso", une délégation de la Faculté de Pharmacie, accompagnée de ses partenaires des universités de Mons et Liège, a récemment effectué une mission à Ouagadougou.

Pour l'ULB, participaient à cette mission les professeurs Jean-Michel Kauffmann (promoteur Nord du projet), Pierre Van Antwerpen (Doyen de la Faculté), Viviane Henschel et Madame Dominique Mertens.

Cette mission avait deux objectifs principaux, à savoir, participer à la défense de thèse d'un doctorant engagé sur le projet, Karim Sakira, et préparer la mise en place de l'option Dermopharmacie - Cosmétologie du Master de Spécialités en Santé et Sciences du Médicament. Le professeur Kauffmann, chef de mission, a dans ce cadre ete interviewé par la radio-télévision burkinabè qui couvrait cet événement.

Précisons que le Master de Spécialités en Santé et Sciences du Médicament va bénéficier dès 2017 de l'appui d'un projet PFS financé par l'ARES-CCD.

Mardi l 20-12-2016
L'ULB à nouveau présente au procès de chercheurs turcs le 22 décembre

Depuis de nombreux mois, l'Université libre de Bruxelles n'a eu de cesse d'apporter son soutien aux chercheurs de Turquie confrontés à des pressions et sanctions pour avoir signé la pétition du 10 janvier en faveur d'une solution pacifique dans le Sud-Est de la Turquie.

Quatre d'entre eux - Muzaffer Kaya, Esra Mungan Gürsoy, Kıvanç Ersoy, Meral Camcı - furent emprisonnés et inculpés pour « propagande terroriste » dans le cadre d'un procès dont la première audience a eu lieu à Istanbul le 22 avril.

Ce 22 décembre s'ouvre la troisième audience d'un procès intenté à l'encontre de ces chercheurs. Le Professeur Thomas Berns, administrateur de l'ULB, y représentera l'Université et communiquera la nouvelle motion votée par l'Assemblée plénière de l'ULB le 12 décembre dernier.

Pour la troisième fois, l'Université libre de Bruxelles entend affirmer son soutien indéfectible aux quatre chercheurs poursuivis, et plus globalement sa solidarité envers l'ensemble des « académiques pour la paix » ayant signé cette pétition dont beaucoup ont depuis lors subi des pressions ; 156 d'entre eux, notamment, ont été limogés de leur université.

De façon plus générale, l'ULB s'inquiète de la véritable purge qui frappe, depuis bientôt un an, le monde universitaire turc. Elle exprime sa solidarité vis-à-vis de tous les chercheurs qui en Turquie voient leur liberté académique mise à mal et souligne l'importance de maintenir la voix de la paix au milieu des évènements douloureux actuels.

Pour marquer sa solidarité envers les quatre chercheurs poursuivis, et pour exprimer sa plus vive inquiétude face aux purges que subit actuellement l'ensemble du monde universitaire turc, l'ULB envoie, au titre d'observateur, le Professeur Thomas Berns, administrateur de l'université à l'audience du 22 décembre 2016 à Istanbul*.

Parallèlement à ceci, l'ULB a tenu à ouvrir une première chaire d'urgence permettant d'accueillir un chercheur de Turquie actuellement victime de répressions et ayant perdu son emploi après avoir signé la pétition du 10 janvier. Cette action symbolique veut rendre très concrète notre solidarité et notre engagement pour la liberté d'expression et la liberté académique, valeurs essentielles à la défense des libertés individuelles comme à celle de l'état de droit.

* L'ULB avait déjà envoyé des représentants aux audiences précédentes de ce même procès. Les motions dont ils étaient les porteurs, de même que les rapports qui furent rédigés suite ces visites en Turquie, sont disponibles sur ulb.be/solidaire/turquie.html.

Lundi l 19-12-2016
Construisez des molécules avec le jeu "Laboratorium"

Mettre la chimie à la portée des plus jeunes... Tel est l'objectif de l'Expérimentarium de Chimie créé à l'ULB il y a 5 ans. Afin de restimuler l'intérêt des sciences auprès du jeune public et de montrer en particulier le rôle fascinant que joue la chimie à de nombreux niveaux dans notre vie quotidienne, l'équipe de l'Expérimentarium a depuis lors développé de nombreuses activités.

Un nouveau projet vient de se concrétiser avec Laboratorium, un jeu de plateau. Fruit de l'imagination de plusieurs chimistes de l'ULB, il propose de "construire" des molécules.

Dans Laboratorium, chaque joueur (ou équipe de joueurs, si on joue à plus de 4) représente un groupe de l'industrie chimique cherchant à recréer la molécule-clé d'un produit avant les autres.
Objectif: être le premier à y parvenir afin de breveter sa synthèse et commercialiser le produit. Remporte la partie, le joueur qui aura réussi à synthétiser la molécule-cible choisie.

Laboratorium propose plusieurs niveaux de difficultés en fonction de la molécule retenue par les joueurs parmi les 7 proposées. Durée d'une partie: 1h à 2h.

> En pratique:
À partir de 12 ans
Laboratorium est en vente aux Presses Universitaires de Bruxelles (PUB)
Adresse des PUB: Avenue Paul Héger, 42 - 1000 Bruxelles - www.ulb.ac.be/pub
Prix de vente: 49 €.

Lundi l 19-12-2016
Radio Campus: qu'en pensez-vous ?

Depuis les années 80 qui marquent le début des radios libres en Belgique, seules six radios sont encore en ondes aujourd'hui, dont Radio Campus.

Aujourd'hui Radio Campus réfléchit à son avenir, et cherche à mieux connaître ses auditeurs.
Quel souvenir gardez-vous de Radio Campus ? Avez-vous une anecdote en rapport avec votre belle radio, une des plus petites parmi celles de la grande ville ?
Voulez-vous témoigner de ce que vous aimez, ou n'aimez pas ? Comment avez-vous découvert Radio Campus ? Qu'est-ce qui vous attache à cette radio...

Deux façons de témoigner: par courrier éléctronique à l'adresse info@radiocampus.be
ou par téléphone, du lundi au vendredi entre 9 et 17h au 02 650 34 63 entre 9 et 17h.

Mercredi l 14-12-2016
Mission de l'ULB à Cuba et en Colombie

En novembre dernier, une délégation de l'ULB a effectué une brève mission institutionnelle dans deux pays d'Amérique latine: Cuba et la Colombie.

D'un point de vue académique et scientifique, ces pays disposent d'un important potentiel et s'ouvrent à l'international. Les délégations universitaires du monde entier se succèdent, tant à La Havane qu'à Bogotá, pour tirer profit de ce dynamisme.

À Cuba, la mission revêtait un caractère exploratoire, l'ULB n'ayant plus de collaborations formelles avec ce pays qui est pourtant un partenaire important de la Belgique. Plusieurs institutions ont été visitées, dont l'Université de La Havane. Les rencontres ont été stimulantes et ont permis d'identifier des coopérations dans différents domaines (agriculture, environnement, médecine, sciences sociales, tourisme, etc.). La signature d'une convention d'échange avec l'Université de La Havane a également été envisagée.

En Colombie, l'objectif était de consolider les relations avec nos principaux partenaires - l'ULB ayant déjà de solides liens avec la Colombie - et de renforcer nos collaborations en matière de recherche. Il s'agissait aussi d'attirer vers l'ULB un nombre croissant d'étudiants colombiens de master et de doctorat. Pour ce faire, des rencontres ont eu lieu avec différentes universités: Universidad de Los Andes, Universidad Externado, Universidad del Rosario, Universidad Nacional.

La délégation a également visité COLFUTURO, une agence nationale privée qui délivre des prêts, et représenté l'ULB au "Salon Européen des 3e cycles", qui se tenait à Bogotá.

Lors de cette mission, une rencontre a enfin été organisée avec une dizaine d'étudiants de l'ULB qui sont actuellement en mobilité académique en Colombie.

La délégation était composée de Frédéric Louault, qui préside le Groupe de travail sur l'Amérique latine de l'ULB, et Jean-Louis Moortgat, en charge de l'Amérique latine au Service international. Le rapport détaillé de cette mission est disponible au Service international.

Mercredi l 14-12-2016
Des étudiants réinventent la Tour De Brouckère et le piétonnier bruxellois

Le département BATir de l'École polytechnique de Bruxelles a organisé ce 6 décembre son 15e concours de projet de développement immobilier, réunissant plus de 50 étudiants issus des formations d'ingénieur civil architecte, d'ingénieur civil des constructions, d'architecte et d'ingénieur de gestion de l'ULB et de la VUB.

Sur la base d'un appel d'offres conçu par Vincent Gérin (ULB et Anixton), ce concours avait pour but de rénover la tour De Brouckère (anciennement tour Philips) ainsi que d'aménager le piétonnier de la Place De Brouckère.

Huit équipes ont conçu, en seulement 48 heures, des projets financièrement et techniquement pertinents qui ont séduit le jury professionnel composé de Frédéric Van der Planken (Whitewood, propriétaire du site et président du jury), Renaud d'Argembeau (Colliers International Asset Management Belgium), Monique Kestemont, (ASAP avocats), Frederik Jacobs (Conix RDBM architects), Elise Stramare (Infrabel), Yves Rammer (ULB et GPS).

Mardi l 13-12-2016
Journée des préfets à l'ULB

L'ULB réunit le mercredi 14 décembre prochain les chefs d'établissements de l'enseignement secondaire et supérieur pour une séance de travail sur le thème "Que signifie réussir aujourd'hui ?".

Depuis la mise en oeuvre du décret paysage, les acteurs de terrain constatent une méconnaissance et une incompréhension des règles de réussite, tant du côté de certains parents que du côté des étudiants. Certains découvrent avec stupeur qu'ils ne peuvent plus poursuivre leurs études, d'autres au contraire pensent avoir échoué et sont étonnés d'apprendre qu'ils peuvent poursuivre leur cursus.

Nombre d'entre eux ont parfois le sentiment qu'il n'y a plus de balises et qu'ils peuvent avancer à leur rythme et sans limite de durée.

D'importants efforts de communication sont donc réalisés par les universités notamment vers les acteurs de l'enseignement secondaire. Cette matinée sera aussi l'occasion de les sensibiliser aux dispositifs d'aide à la réussite mis en place à l'ULB. Une manière de casser le cliché "à l'université, vous devrez vous débrouiller seul...".

Cette rencontre annuelle poursuit deux objectifs: elle concrétise la volonté de l'ULB de maintenir des relations étroites entre l'Université et l'enseignement hors université et permet de partager une matinée de réflexion autour d'un sujet qui intéresse tant l'enseignement secondaire que supérieur.

Mardi l 13-12-2016
Rétrospective : 12 mois, 12 experts

Politique, social, économie, judiciaire, science, santé, l'année 2016 a été riche en événements, parfois tragiques, tant en Belgique qu'en Europe ou dans le monde. Le service Communication Recherche a épinglé 12 actualités "majeures" et invité 12 chercheurs à les décrypter dans la rétrospective "12 mois, 12 experts" :

  • Découverte d'une 9e potentielle planète - Sophie Van Eck,
  • Virus Zika et microcéphalie – Pierre Vanderhaeghen,
  • Attentats de Bruxelles – Laurent Licata,
  • Scandale des Panama Papers – David Domingo,
  • Grève dans les prisons – Philippe Mary,
  • Brexit – Amandine Crespy,
  • Tentative de coup d'Etat en Turquie – Firouzeh Nahavandi,
  • Jeux olympiques – Jennifer Foucart,
  • Caterpillar Gosselies – Robert Plasman,
  • CETA – Mathieu Parenti,
  • Trump élu président – Marie-Catherine Wavreille,
  • COP21, 1 an après – Alessandro Parente.

Découvrez un aperçu en vidéo et l'intégralité, en texte et infographies, sur www.ulb.be/ulb12mois12experts/

Mardi l 13-12-2016
Concert de l'Orchestre et de l'Harmonie de l'ULB le 15 décembre

ULB Culture vous convie au concert que donnent l'Orchestre et l'Harmonie de l'ULB le jeudi 15 décembre à 20h dans l'auditoire Janson (48 avenue F. Roosevelt, 1050 Bruxelles).

Issus de toutes les facultés et même hors de l'ULB, les musiciens de l'orchestre vous proposent d'écouter la symphonie qui a inspiré les plus grands compositeurs de musiques de film ! L'harmonie quant à elle propose un tour du monde avec des musiques traditionnelles issues de divers continents. Ambiance festive et surprises garanties !

Au programme:

ORCHESTRE /// direction Philippe Lambert

  • Gustav Holst - The Planets
    I Mars, the Bringer of War
    II Venus, the Bringer of Peace
    IV Jupiter, the Bringer of Jollity


HARMONIE ///
direction Romain Felis

  • J. De Haan - Dakota
  • C. Höhne - Fantaisie Slave - Arr. Julio Escrich
    Soliste: Nicolas Grau Ribes
  • J. De Meij - Klezmer Classics

Cela fait presque 40 ans que l'Orchestre de l'ULB propose son concert semestriel, avec un programme à chaque fois très varié.

Chaque année, l'Orchestre réunit des passionnés de musique ; qu'ils soient étudiants, anciens étudiants, chercheurs voire musiciens venus d'ailleurs, ils ont cet amour de la Musique en commun, le partagent et souhaitent offrir au public le meilleur d'eux-mêmes.

> En pratique:
Jeudi 15 décembre 2016 à 20h
Auditoire Janson, 48 avenue F. Roosevelt, 1050 Bruxelles
PAF: 5€, 3€ (étudiants, Carte ULB Culture)
Renseignementset réservations: orchestre.ulb@gmail.com ou http://orcha.ulb.be

Mardi l 13-12-2016
Les compétences interculturelles, un défi majeur pour l'Europe

Depuis les attentats en 2015, et encore plus depuis ceux de Bruxelles, des voix se sont élevées pour réclamer des réflexions autour du bien vivre ensemble. L'idée d'organiser un colloque ayant pour thème les compétences interculturelles semble donc s'imposer comme une évidence dans les circonstances actuelles. Une des pistes serait d'approcher la communication interculturelle dans l'éducation et ceci depuis le plus jeune âge.

Le programme de ces 3 jours de conférence passera de la théorie, par la réflexion sur l'impact et le rôle de la culture dans la formation de la pensée démocratique, pour terminer avec des comptes rendus des praticiens de terrain et du monde politique. Une approche philosophique sur les valeurs universelles clôturera les débats.

>Informations pratiques: colloque international Les compétences interculturelles : un défi majeur pour l'Europe, organisé dans le cadre du module « L'Europe et ses Institutions, Langues et Cultures » - Dates : du lundi 12 au mercredi 14 décembre 2016 - Lieux : Campus Solbosch. Le programme complet et toutes les infos pratiques sont disponibles en français et en anglais sur europe.ulb.be/index.php/colloque.

Mardi l 13-12-2016
Antarctique oriental plus fragile que prévu

L'inlandsis (glacier de très grande étendue) de l'Antarctique oriental semble plus vulnérable qu'on le croyait, en raison d'un vent fort apportant de l'air chaud et balayant la neige. Ce sont du moins les conclusions d'un groupe de chercheurs en climatologie, impliquant plusieurs chercheurs du Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences, leur recherche combine des modèles climatiques, des observations par satellite et des mesures sur le terrain.

Dans les dernières projections du GIEC, la contribution de l'Antarctique à la montée du niveau marin est hautement incertaine, en raison de lacunes dans la connaissance des processus d'évolution des plateformes de glace. Cependant, selon cette recherche parue dans Nature Climate Change, les plateformes de glace situées dans certaines régions de l'Antarctique oriental fondent plus vite qu'ils ne l'avaient anticipé.

Ces plateformes de glace semblent extrêmement sensibles au changement climatique or elles jouent un rôle extrêmement important pour la stabilité de l'inlandsis car elles retiennent la glace qui repose sur la terre ferme. « On peut regarder ces plateformes de glace comme un bouchon sur une bouteille », explique Frank Pattyn - Laboratoire de Glaciologie - « Si les plateformes s'effondrent, cette glace terrestre se déverse dans la mer, faisant monter son niveau ».

Lundi l 12-12-2016
Histoire : émancipation juive

L'histoire de l'émancipation des Juifs en Europe reste méconnue. Aurélie Collart sous la direction de Thomas GergelyInstitut d'étude du Judaïsme (IEJ), Faculté Philosophie et Sciences sociales - retrace ce processus dans un livre. Pour ce faire, la chercheuse a analysé les discours parlementaires (XIXe et XXe siècles) portant sur les droits civiques et politiques des Juifs dans différents pays (Angleterre, Portugal, Espagne, France et Italie). Pour elle, le but de cet ouvrage, est de plonger le lecteur dans le contexte de l'époque. Elle a donc décidé de traduire et de retranscrire entièrement les discours des différents parlements pour faciliter cette immersion. Cette démarche s'inscrit dans la lignée des études menées par l'IEJ qui visent à faire connaître l'histoire parfois oubliée du judaïsme et des Juifs en Europe.

Cet ouvrage offre donc une comparaison sur l'évolution des débats concernant l'émancipation des Juifs en Europe.

Dimanche l 11-12-2016
Prix ingénieurs sans frontières

L'ONG Ingénieurs Sans Frontières vient de décerner son prix à un étudiant de l'ULB, Alexandre Donner (ingénieur civil-chimie).

Alexandre Donner a réalisé son mémoire de fin d'études sur le séchage solaire - "Characterization of the Drying Kinetics of Pineapple Slices and Improvement of a Drying Process in Uganda" - en partenariat avec l'asbl The Refugee Next Door.

En Ouganda, plus de 80% de la population vit en milieu rural. L'agriculture constitue dès lors bien souvent le seul moyen de subsistance. Les petits paysans se heurtent cependant à plusieurs obstacles: la pratique de la monoculture, l'impossibilité d'accéder aux marchés internationaux ainsi que l'absence de structures permettant la transformation des produits et donc une plus longue conservation des fruits et légumes.

C'est dans ce contexte que l'ONG The Refugee Next Door (RND) a décidé en 2013 de venir en aide à ces petits paysans et fait appel à l'expertise de la Cellule de coopération au développement de l'École polytechnique de l'ULB (CODEPO-ULB). Une collaboration qui, grâce à la convergence des secteurs associatif, public et privé, a vu son aboutissement aujourd'hui avec le développement d'une coopérative agricole dans le district de Kayunga et la vente d'ananas séchés bio équitables en Belgique via Menssana, Interbio et Biofresh, trois partenaires de la première heure.

Dans ce contexte, deux étudiants de l'ULB, Mathilde Lhote (bio-ingénieur) et Alexandre Donner (ingénieur civil-chimie), sont partis en Ouganda dans le cadre de leur mémoire sur le séchage solaire. Ils ont effecdtué des tests afin de comparer deux techniques de séchage, l'une employée par la communauté de producteurs locaux utilisant des techniques de séchage plus anciennes et l'autre développée par l'ULB.

Jeudi l 08-12-2016
La duplication de l'ADN en équations

Plus de cinquante ans se sont écoulés depuis la découverte de l'ADN et de son rôle dans le codage de l'information génétique. Cependant, la cinétique et la thermodynamique des processus de traitement de l'information dans la réplication de l'ADN, sa transcription et sa traduction restent mal comprises.

Dans un travail publié dans la revue Physical Review Letters, Pierre Gaspard (Service de Physique des Systèmes Complexes et Mécanique Statistique, Faculté des Sciences & Centre Interdisciplinaire des Phénomènes Non-Linéaires et des Systèmes Complexes) démontre qu'il est possible de traduire ces mécanismes fondamentaux du vivant en équations mathématiques, solubles grâce à des méthodes de la théorie des fractales. Les résultats ainsi obtenus permettent de comprendre en détail comment les polymérases ou les ribosomes se déplacent le long des brins d'ADN ou d'ARN mais aussi de déterminer à quelles fréquences ces machines moléculaires effectuent des erreurs de réplication, de transcription ou de traduction.

À la croisée de la biologie moléculaire, de la chimie, de la physique et des mathématiques, ces résultats montrent comment ces erreurs contribuent, d'une part, à la thermodynamique des processus de copolymérisation et, d'autre part, à la dérive génétique dans l'évolution darwinienne.

Mardi l 06-12-2016
Résistance et prise de conscience

Les printemps arabes, les indignés, occupy, nuit debout, ZAD... Les résistances citoyennes se multiplient à travers le monde. Les 14 et 15 décembre, la conférence internationale « Resistance : Between Theories and the Field » aura pour but de faire avancer notre compréhension de ce phénomène et de faciliter le dialogue entre académiques et militants/activistes.

Jérôme Pelenc, chargé de recherches FNRS - Centre d'Etude du Développement Durable (DGES), Faculté des Sciences - apportera un ancrage local à la conférence. Il présentera la résistance citoyenne qui s'organise depuis plusieurs années contre le projet de méga-prison à Haren au nord de Bruxelles.

Un des buts de son travail est de montrer que cette lutte n'est pas réductible à un phénomène de NIMBY (Not in my Backyard), une étiquette peu valorisante souvent accolée aux mouvements locaux d'opposition aux grands projets d'aménagement déclarés par les autorités « d'utilité publique ».

En plus de présenter brièvement la lutte, lors de la conférence deux objectifs seront visés:

-montrer les effets « re-politisants » des conflits d'aménagement et les apprentissages (effets « capacitants ») qui sont réalisés aux niveaux tant individuel que collectif par les opposants, augmentant ainsi leur « pouvoir d'agir ».

-replacer cette lutte dans le cadre des résistances contre les « grands projets inutiles imposés » et plus largement dans le mouvement global de la justice environnementale.

Pour le chercheur, replacer les conflits localisés à l'échelle mondiale permet de montrer que ces résistances ne sont pas isolées et participent à la naissance d'un mouvement social décentralisé qui prend peu à peu conscience de lui-même. Pour lui, les chercheurs ont un rôle à jouer dans cette prise de conscience.

Mardi l 06-12-2016
Tribunes de l'ULB: "Pour un cloud fiable, responsable et ouvert"

Les Tribunes de l'ULB accueillent, le mercredi 7 décembre à 11h, Jean-Philippe Courtois, vice-président exécutif et président monde des ventes, du marketing et des opérations de Microsoft, sur le thème "Pour un cloud fiable, responsable et ouvert".

Avec l'avènement du Cloud Computing, nous sommes à l'orée d'une ère qui va connaître des mutations profondes. Une nouvelle génération d'innovations technologiques offre des possibilités qui promettent d'accroître l'accès aux opportunités économiques et de répondre à certains des problèmes les plus criants de l'humanité.

Mais le Cloud entraîne également des bouleversements d'une autre nature. Les gens s'interrogent quant à la sécurité de leur communauté, la pérennité de leur emploi ou l'avenir de leurs enfants. Ils se demandent non sans crainte si et comment cette technologie peut être mise au profit de tous plutôt que de quelques chanceux.

De toute évidence, nous sommes parvenus à un carrefour critique qui nous oblige à repenser la manière dont les individus interagissent, dont les entreprises mènent leurs activités et dont les gouvernements garantissent la sécurité publique, gèrent la croissance économique et fournissent leurs services.

Jean-Philippe Courtois présentera la vision de Microsoft dans ce domaine.

Nicolas van Zeebroeck, professeur d'Innovation et Digital Business à la Solvay Brussels School of Economics and Management présentera et assurera l'animation du débat.

> En pratique:
La Tribune sera donnée le mercredi 7 décembre 2016 à 11h - campus du Solbosch - bâtiment R42 - auditoire Drion (R42.5.503)
Accès gratuit pour tous, inscription obligatoire sur www.ulb.be/events/tribune
Plus d'information: www.ulb.ac.be/debats

En partenariat avec la Faculté Solvay Brussels School of Economics and Management, la Faculté des Sciences, l'École polytechnique de Bruxelles et Microsoft.

 

Nos dernières publications:

Sägesser Caroline
Vanderpelen-Diagre Cécile
Macsotay Tomas
van der Haven Cornelis
Vanhaesebrouck Karel
Kuhar Roman
Paternotte David
Judkiewicz Michel
Miller Richard
Déloye Yves
Mayer Nonna
De Waele Jean-Michel
Meyer Michel
Furfari Samuele
Gratia Jean-Pierre

Clin d'oeil